Aller au contenu

Question

J'aurais aimé avoir votre opinion s'il vous plaît.

Voilà, j'ai 44 ans et ai depuis toujours eu des problèmes d'érection. J'ai consulté un tas de sexologues, fais tous les examens : rien ! c'est dans la tête. Et pour cause ! J'ai eu une enfance catastrophique (je suis sur qu'il y a pire ! Mais c'est mon histoire), avec des parents castrateurs et violents. Entouré de trois soeurs, je ne pouvais pas être nu (alors que j'adore l'être) et on ne parlait pas de sexe. Surtout pas !!

J'ai eu ma première relation sexuelle aboutie à 28 ans, après 4 mois d'essais (OUF !). Je vis d'ailleurs depuis 17 ans avec cette personne et nos relations se sont énormément dégradée. À tel point, qu'aujourd'hui nous ne faisons l'amour qu'une dizaine de fois par an.

Cette situation me ronge un peu plus chaque jour et aujourd'hui, j'en suis à rechercher via Internet des femmes qui voudraient bien passer quelques temps avec moi à me faire vivre mes fantasmes tout en étant bienveillante vis-à-vis de mes problèmes d'érections. Mais je ne trouve que des "professionnelles" qui vous reçoivent et mettent le chrono pendant qu'elle essayent de battre le recort de la branlette la plus rapide ! Moi, je recherche la sensualité, la douceur, le plaisir partagé. J'ai besoin que mon sexe soit regardé intensément, longuement. J'ai besoin qu'il soit caressé et pris à pleines mains comme un oiseau tombé du nid. J'ai besoin de tendresse !

Que dois-je faire ? Où trouver cet ange qui voudrait bien de moi et surtout de mon sexe ?

Je ne sais pas ! Si vous avez des idées ... Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

23 réponses à cette question

Messages recommandés

  • 0

Bienvenu ici ...

C'est difficile de répondre

si tu cherches la femme qui résoudra ton problème, je ne pense pas que tu vas trouver

mais si tu es toi-même, si tu te fais connaitre par tes aspects positifs, le jour où tu rencontreras "La" femme, celle-ci ne pourra que te comprendre...

Tu pourras lire sur CI que tu n'es pas le seul à avoir ce genre de problème mais le plus important c'est de t'aimer toi-même pour te rendre "Aimable"...

Raconte nous tes fantasmes, tes envies, participe aux différents forums de CI avec humour et fantaisies ...

Bisouilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Siphy

C'est sur que cela a l'air d'etre un gros probleme.

En as tu parlé avec ta femme ? ( apres tout c'est surment l'une des personne qui te conait le mieux )

Bon je pense que c'est pas se genre de conseil que tu veux.

Desole je ne serait t'aider.

Mais j'espere que tu arriveras a trouver le bonheur.

Bonne chance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité RQT

Bonjour tendreettimide,

Siphy n'a peut être pas tore, la communication dans le couple est très importante. Déjà tu fais toi même une recherche d'information ici, peut être que ta femme en fait auant ? Si c'était le cas alors il y aurait peut etre juste le manque, celui d'en parler entre vous non?

Et si elle n'a pas faire de recherche de solution, elle sera peut être touché par le fait de ta démarche et les efforts seront peut être fait des deux côté.

Sinon il existe des conseillers conjugal, il ne faut pas hésiter à les consulter, il n'y a aucune honte à le faire :smileys:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

:smileys: MERCI, :langue: MERCI ! à vous trois de m'avoir répondu si gentiment ! Ne soyez pas désolé de ne pas m'avoir donné LA solution. Car d'abord, vu que c'est un blocage psycho, c'est moi qui doit la trouver, et si c'était si simple qu'en une réponse vous me l'ayez trouvé, c'est que j'aurais été bien maso de ne pas la voir !

Pour répondre à Momotte, non bien sur je ne cherche pas LA femme qui résoudra mes problèmes. Mais je recherche un aide pour m'aider à les suporter et à retrouver un peu t'estime de moi. Je sais trop bien que la solution est enfouie au fond de moi. C'est peut-être juste d'accepter de prendre du CIALIS (=VIAGRA) ! Mais pour l'instant, je refuse l'idée d'avoir besoin, à 44 ans, d'une béquille (sans jeu de mot !)

Siphy : Bien sur que nous en avons parlé ! Des centaines de fois durant d'interminables heures ! Mais le message ne passe pas ou plus ! Elle ne cesse de me répondre que pour elle, ce n'est pas important et que je ne suis pas qu'un sexe ! Bien sur que je ne suis pas qu'un sexe ! Mais à force de s'en désinteresser, je fini par me sentir comme un eunuque : amputé du sexe ! Je somatise en plonge inéxorablement dans l'angoisse et le sentiment de ne pas être perçu tel que je suis ! un peu comme si j'étais en permanence derrière un écran de télé à hurler "je suis là, je suis là, regardez moi !". Aujourd'hui, je souffre de ce mal-être et ressens un besoin vital d'être accepté dans ma globalité, c'est-à-dire complètement nu, regardé, non exploré et caressé dans les moindres détails pour me sentir exister ! Évidemment, c'est une quète impossible car qu'elle est l'inconnue qui voudrait répondre à cet appel complètement dingue ? J'ai rencontré des tas de masseuses, plus ou moins érotiques, des prostituées, mais à chaque fois, elles n'ont pas saisi ma souffrance et n'ont fait que m'effleurer le sexe ou m'ont masturbé ou sucé en cherchant à me faire jouir le plus rapidement possible pour passer au "client suivant" ! Pire, il y en a même une qui voulait absolument que je lui fasse l'amour ! Cela aurait été génial si seulement j'avais pu, dans ce cadre là, bander ne serait-ce qu'un minimum ! J'en suis sorti, sali, meurtri, honteux ! Encore une fois, je n'avais pas été "VU" !

RQT : T'as réponse est si logique et limpide qu'elle me fait mal (n'en soit pas désolé, tu n'y es pour rien ! et j'ai appris avec le temps qu'il est nécessaire de souffrir pour affronter et dépasser ses démons) ! Si seulement ce que tu dis était possible ! Mais voilà, je suis obligé de cacher chacune de mes démarches, car pour ma femme, il est impensable d'étaler ses problèmes de couple ainsi sur la place publique ! Et même me faire masser, en tout bien tout honneur, nu chez une masseuse la plonge dans l'incompréhension la plus totale. Elle m'a déjà "chopé" en train d'écrire mon histoire sur Internet et ça a été des nuits de pleurs et de conflits ! RIEN n'est simple !

Voilà , désolé pour la longueur de mon message ! mais il faut bien que quelque chose soit long chez moi :shock::furieux: !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Parler ouvertement de ses problèmes avec son conjoint, ça n'est pas évident, ça peut demander des années pour arriver à dialoguer sur certains sujets sensibles. Ce n'est pas parce qu'on a un déclic et l'envie de changer la situation qu'ils ont forcément le même au même moment...

Je sais que j'en reviens toujours à la même méthode ( :smileys: ) mais as-tu essayé de lui écrire une lettre où tu parlerais de la souffrance qu'engendre son "c'est pas grave" ? Une lettre nécessite du temps pour se rédiger, on peut peser chaque terme et changer d'avis, ça prend du temps aussi à se lire et on peut y réfléchir au lieu d'avoir un argument en direct et pas le temps de penser.

Et des professionnelles... ce n'est pas la meilleure solution à mon avis. Quelqu'un de compréhensif et de doux, je suis sûre que tu pourras trouver ça ici ? Laisse juste un peu le temps pour qu'on te connaisse.

Je trouve ton message très attachant, en tout cas :furieux:

Bon courage à toi :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Siphy

C'est peut-être juste d'accepter de prendre du CIALIS (=VIAGRA) ! Mais pour l'instant, je refuse l'idée d'avoir besoin, à 44 ans, d'une béquille (sans jeu de mot !)

Il n'y a pas de mal a prendre du Cialis ( J'ai travaillé dans l'entreprise qui le produit ), d'apres les statistiques pres de 35% des gens qui en prennent on moins de 40ans ( bon je sais que cela ne rassure pas vraiment ).Je comprend toute a fait que cela soit un veritable gene de savoir etre obligé d'en prendre.

C'est dommage que cela soit passé tellement a la trape dans votre couple. A mon avis sans vouloir te vexer, si cela ne t'arrive plus avec ta femme ou avec dautre que tu as pu rencontrer, je ne pense pas que cela arrivera mieux avec une inconnue.

As tu deja essayer de nouvelles choses avec ta compagne quelque chose qui pourrais comment dire ranimer vos pulsions respectives ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

C'est dommage que cela soit passé tellement a la trape dans votre couple. A mon avis sans vouloir te vexer, si cela ne t'arrive plus avec ta femme ou avec dautre que tu as pu rencontrer, je ne pense pas que cela arrivera mieux avec une inconnue.

Excuses moi, mais je ne suis pas sur de comprendre ce que tu veux dire : Tu penses que si je ne bandes pas avec ma femme ou avec d'autres, je ne banderai pas non plus avec une "inconnue" (mais autres étaient également des "inconnues").

Si c'est ça, je crois que j'ai du mal m'expliquer !Ce n'est pas que je ne bande pas ! Je bande, mais pas toujours complètement ou perd soudainement mon érection !

En ce qui concerne CIALIS, c'est un prodiot qui marche vraiment trés bien. Dommage qu'il donne mal à la tête !

Enfin, je voulais savoir : avoir des érections sponatnées ou provoquées grace au médicaments. Ca sert à quoi auand on n'est aimé pour ce que l'on est ? Lorsque l'on a l'impression qu'on est le seul à pouvoir voir son sexe ? À l'aimer ? À le trouver beau ? Ca sert à quoi de faire l'amour quand cet acte si magnifique, ce don à l'autre, pour l'autre ne se résume qu'à être un "sex toys" évolué que l'on ne considère pas et que l'on range dans le placard ?

Je crois en l'AMOUR ce qui pour moi représente le don, la volonté de faire et donner du plaisir à l'autre sans notion d'intérêt ou de partage (tu me donnes ça, je te donne ça)

Voilà

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

as-tu essayé de lui écrire une lettre où tu parlerais de la souffrance qu'engendre son "c'est pas grave" ?

Non ! c'est vraiment une trés bonne idée, mais il me faut du temps pour me "re-motiver". Pour l'instant, je me nois dans la rancoeur ! tu comprends ?

Je trouve ton message très attachant, en tout cas :furieux:

Bon courage à toi :smileys:

Merci trés chaleureusement Iza ! Ca me touche beaucoup et me réconforte aussi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Siphy

Effectivement je me suis mal exprimé :smileys:

et avoir aussi mal compris ton reel probleme.

Moi aussi je crois au vrai Amour, et j'avoue avoir du mal a suivre maintenant.

( Bon relecture de tout cela ... )

1. Avoir des erections en soit ne fait rien de special a mes yeux tant qe ma copine est heureuse je le suis aussi donc pour moi mon erection et tout le bataclan passe apres notre plaisir commun

2. Ta femme t'accepte comme tu es non ?! vu qu'elle est avec toi depuis longtemps c'est qu'elle t'aime profondement et est capable depasser outre tes problemes ?

Je me retrompe certainement sur toute cette histoire j'avoue avoir beaucoup de mal a te suivre, j'aimerais pouvoir t'aider mais je ne sais comment faire. A priorie, pour moi il n'y que l'amour pour resoudre ce probleme, mais comme je l'ai compris cela n'a pas suffit.

Je pense que je vais m'arreter la sur ce sujet histoire de laisser la parole a des personne de meilleur conseil, en tout cas si tu souhait parler,je suis a ton ecoute et j'espere que quelqu'un pourras t'aider a resoudre ce probleme complexe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Siphy : Y'a pas de problème ! La communication est souvent un art difficile et je suis loin de le maitriser moi-même !

Je réponds à tes remarques :

1. Bien sur que pour moi aussi, le plaisir de ma femme passe avant tout le reste ! J'ai eu souvent des orgasmes sans qu'elle en ai et c'est vrai que j'en étais triste car les femmes sont belles naturellement et ressemblent à des anges lorsqu'elles jouissent. Quoi de plus beau (hormis la douceur d'un bébé) ?

Mais pour moi qui ai peu d'érections satisfaisante, le fait que mon sexe soit considéré, aimé, même si'il est au repos (et encore plus quand je bande) devient vital. C'est deux choses différentes !

2. Oui, bien sur ! Mais c'est compliqué !! Disons que le fait qu'elle m'accepte comme je suis ne me suffit pas ! J'ai besoin qu'elle m'accepte et montre son amomur envers moi et envers mon sexe. J'aimerais qu'elle le recherche des yeux, des mains. Que quand elee me voit passer nu prés d'elle (je vis nu depuis plusieurs années), elle m'attire vers elle pour caresser et embrasser mon sexe avec tendresse, avec amour. Mais ce n'est pas le cas : Elle ne le voit pas ! et à chaque fois, je suis obligé de lui prendre les mains pour les placer sur mon sexe... elle les enlève dès que je la lache !

Merci d'avoir essayé (et réussi) de m'aider. C'est peu de chose, mais on construit son mur pierre par pierre et chacune d'entre elles est importante.

MERCI donc !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité decibel

Parler ouvertement de ses problèmes avec son conjoint, ça n'est pas évident, ça peut demander des années pour arriver à dialoguer sur certains sujets sensibles. Ce n'est pas parce qu'on a un déclic et l'envie de changer la situation qu'ils ont forcément le même au même moment...

Je sais que j'en reviens toujours à la même méthode ( :shock: ) mais as-tu essayé de lui écrire une lettre où tu parlerais de la souffrance qu'engendre son "c'est pas grave" ? Une lettre nécessite du temps pour se rédiger, on peut peser chaque terme et changer d'avis, ça prend du temps aussi à se lire et on peut y réfléchir au lieu d'avoir un argument en direct et pas le temps de penser.

Et des professionnelles... ce n'est pas la meilleure solution à mon avis. Quelqu'un de compréhensif et de doux, je suis sûre que tu pourras trouver ça ici ? Laisse juste un peu le temps pour qu'on te connaisse.

Je trouve ton message très attachant, en tout cas :clap:

Bon courage à toi :furieux:

Je pense - en effet - que tu pourrais suivre les conseils de la sage Iza :clap:

Le dialogue avec son/sa partenaire sur ce sujet est très délicat et demande beaucoup de réciprocité et de tendresse partagée :clap: ... il faut aussi de la patience et du courage pour affronter ce type de situation ensemble :smileys:

C.I. est aussi LE forum qu'il te faut pour exposer tes problèmes, trouver des conseils amicaux et peut-être partager les mêmes expériences avec d'autres personnes ? Le fait de savoir déjà que tu n'es pas seul à affronter ce problème de couple aide déjà à y voir plus clair :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Le dialogue avec son/sa partenaire sur ce sujet est très délicat et demande beaucoup de réciprocité et de tendresse partagée :wink: ... il faut aussi de la patience et du courage pour affronter ce type de situation ensemble :wink:

C.I. est aussi LE forum qu'il te faut pour exposer tes problèmes, trouver des conseils amicaux et peut-être partager les mêmes expériences avec d'autres personnes ? Le fait de savoir déjà que tu n'es pas seul à affronter ce problème de couple aide déjà à y voir plus clair :wink:

Oui, c'est vrai qu'il en faut du courage et de la patience ! Del 'amour aussi bien sur ! Mais au bout de dix ans de frustrations et de querelles, je ne suis plus sur de rien ! M'aime-t-elle vraiment ? Elle me dit que OUI ! Est-ce que je l'aime encore ? je crois que oui, mais n'en suis pas sur, car je suis de nature fidèle et entier et pourtant aujourd'hui je ne rêve que d'une relation extra-conjugale faite de tendresse, de câlins, d'expériences sexuelles, de jouissances à vivre et à offrir !

J'espère en effet trouver ici, des personnes compréhensives qui seront touchées par mon histoire et qui m'aideront, d'une manière ou d'une autre, à croire encore que c'est possible d'avoir sa part de bonheur !

Merci à vous tous qui avez eu la gentillesse de m'écrire.

T&T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité raguifat

T&T, songes tout de même qu'il y a des médecins spécialisés dans ce genre de problèmes, je pense qu'il y en a de très bons et il ne reste plus qu'à le choisir!

Pourquoi ne pas aller consulter avec ton épouse.

Si tu peux avoir une érection de temps en temps, tu peux aussi en avoir plusieurs, ce n'est qu'un problème de désir et c'est donc dans la tête que çà se passe.

Bon courage! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité decibel

Oui, c'est vrai qu'il en faut du courage et de la patience ! Del 'amour aussi bien sur ! Mais au bout de dix ans de frustrations et de querelles, je ne suis plus sur de rien ! M'aime-t-elle vraiment ? Elle me dit que OUI ! Est-ce que je l'aime encore ? je crois que oui, mais n'en suis pas sur, car je suis de nature fidèle et entier et pourtant aujourd'hui je ne rêve que d'une relation extra-conjugale faite de tendresse, de câlins, d'expériences sexuelles, de jouissances à vivre et à offrir !

J'espère en effet trouver ici, des personnes compréhensives qui seront touchées par mon histoire et qui m'aideront, d'une manière ou d'une autre, à croire encore que c'est possible d'avoir sa part de bonheur !

Merci à vous tous qui avez eu la gentillesse de m'écrire.

T&T

Je vis la même situation que toi "au féminin" :P:P et ce n'estpas évident tousles jours, je te comprends trop bien :P et je compatis :wink:

La suggestion de Raguifat concernant le fait "de consulter" ensemble un psy ou un sexologue est très pertinente ... mais pas facileà réaliser si le/la partenaire ne comprend pas :P ou ne veut pas :wink: en entendre parler !!! Et je crois, hélàs, que nous sommes assez nombreux/ses sur ce forum à vivre ce problème :P:P

Heureusemet tque l'amour :wink: peut permettre patience et comprehénsion :P ... mais "à la longue" c'est dur à assumer, ne fut-ce que pour son propre "ego" et sa remise en question personnelle :P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Heureusemet que l'amour :wink: peut permettre patience et comprehénsion :wink: ... mais "à la longue" c'est dur à assumer, ne fut-ce que pour son propre "ego" et sa remise en question personnelle :wink::wink:

C'est bien vrai ! Mais même si mon "ego" ou plutôt l'image que je me fais de moi au sein de notre couple en prend un coup, je crois que le plus difficile à gérer c'est cet amoncellement de rancoeurs qui s'agglutinent les unes aux autres pour former une chape de béton que le "pardon et "l'oublie" ont de plus en plus de mal à détruire ! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

tendreettimide a écrit:

elle m'a avoué ensuite que si elle y était allé c'était pour moi et non pas pour elle ! Elle, elle n'a rien à se reprocher : tout va bien de SON côté !!

Cette phrase là, ça bousille tout ! Alors comment faire pour qu'elle ait un peu plus d'intérêts pour le sexe et la sensualité ? Comment faire pour qu'elle ait envie de faire envie et envie de répondre ou mieux d'anticiper mes demandes, mes besoins ?

Je connais relativement la même situation. Nous sommes allés consulter, mon mari et moi, et ce n'est pas fini.

En ce qui concerne mon couple, j'ai fini, après moults essais de communication, de recherches de documentation, de provocations, de colères, de conciliations, par admettre que mon mari n'est simplement pas sensuel. Je le constate au quotidien, nos tempéraments ne sont pas ajustés... C'est mal parti, quoi :wink:

Néanmoins, je continue autant que possible à communiquer, parce qu'il n'y a rien d'autre à faire, que je ne veux pas abandonner malgré tout, et parce que s'il existe une solution pour nous sauver, je ne veux pas me reprocher ensuite d'être passée à côté !

Je constate néanmoins dans ton message que ta femme est allée consulter le sexologue *pour* toi, pour t'aider, c'est déjà beaucoup ! As-tu essayé d'y aller tout seul ? Il a déjà vu ta femme, a son idée sur la question et son métier est de t'aider et te conseiller ? Si c'est pénible pour elle, autant ne pas lui imposer pour ne pas la braquer. Mais s'il a trouvé qu'il y a des défaillances de son côté, il y a une piste à explorer ?

:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je constate néanmoins dans ton message que ta femme est allée consulter le sexologue *pour* toi, pour t'aider, c'est déjà beaucoup ! As-tu essayé d'y aller tout seul ? Il a déjà vu ta femme, a son idée sur la question et son métier est de t'aider et te conseiller ? Si c'est pénible pour elle, autant ne pas lui imposer pour ne pas la braquer. Mais s'il a trouvé qu'il y a des défaillances de son côté, il y a une piste à explorer ?

:wink:

Oui, c'est vrai qu'elle a fait ce qu'elle a pu pour "m'aider", mais sans vraiment prendre la dimension de mon problème de mes ressentis et surtout sans se sentir non pas "coupable" (j'ai horreur de ce mot) mais je dirais "impliquée" dans notre défaillance de couple. Et ça, pour moi, c'est atroce !

Quant à aller voir un sexologue tout seul : bien sur ! j'en ai vu au moins 5 + psychothérapie que je suis chaque semaine + hypnothérapie : rien n'y fait ! c'est comme si on cherchait à soigner une cyrose tout en continuant à boire ! il faut (et je pense que tu le comprends mieux que quiconque) être deux pour au final être UN couple !

Je ne sais comment t'exprimer ma reconnaissance pour ton soutien !

Bises

T&T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité decibel

[Je connais relativement la même situation. Nous sommes allés consulter, mon mari et moi, et ce n'est pas fini.

En ce qui concerne mon couple, j'ai fini, après moults essais de communication, de recherches de documentation, de provocations, de colères, de conciliations, par admettre que mon mari n'est simplement pas sensuel. Je le constate au quotidien, nos tempéraments ne sont pas ajustés... C'est mal parti, quoi :roll:

On se comprend, malheureusement hein, Iza ? :wink::P:wink::wink:

Et chez moi, en plus, quand Monsieur daigne "consulter" il y va seul afin de se montrer sous son meilleur jour au thérapeute, qui finit par conclure que "tout va très bien" et que c'est moi qui n'ai rien compris !!! :bbl::P:wink: Situation très difficile à vivre au quotidien !!! :wink: :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Et chez moi, en plus, quand Monsieur daigne "consulter" il y va seul afin de se montrer sous son meilleur jour au thérapeute, qui finit par conclure que "tout va très bien" et que c'est moi qui n'ai rien compris !!! :bbl::P:wink: Situation très difficile à vivre au quotidien !!! :P:wink:

Oui, je comprends bien que ce ne soit pas facile à vivre !! Mais pourquoi n'irais-tu pas consulter toi aussi ? Même si tu y vas sans lui (ça lui apprendra :P ! NA !! :wink:

Moi, je me demande pourquoi il faut arriver à une situation de crise, être à ce point tenté d'aller voir ailleurs, pour que l'autre prenne conscience que ça ne va plus ! Que ce qui était "tolérable" devient "insurmontable" quand ça s'inscrit dans la durée ?

Moi je dis qu'il faudrait faire une sorte d'organisation à but non "frustratif" où l'on se retrouverait tous pour échanger sur la question et, pourquoi pas, en profiter pour pallier nos manques (ce serait une énorme partouze alors ?? :P:P:wink::P:wink: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité decibel

Oui, je comprends bien que ce ne soit pas facile à vivre !! Mais pourquoi n'irais-tu pas consulter toi aussi ? Même si tu y vas sans lui (ça lui apprendra :P ! NA !! :P

Moi, je me demande pourquoi il faut arriver à une situation de crise, être à ce point tenté d'aller voir ailleurs, pour que l'autre prenne conscience que ça ne va plus ! Que ce qui était "tolérable" devient "insurmontable" quand ça s'inscrit dans la durée ?

J'ai consulté aussi (seule :P ) et moi, et çà m'a beaucoup aidé parce que j'ai été sincère dans mes propos face au psy :P ... mais, pour qu'un problème de couple se solutionne, il faut le vouloir et tenter de trouver une solution à deux, c'est-à-dire que chacun reconnaisse ses défauts et ses qualités / ses torts et ses raisons :P:wink::P:P

Je crois encore fermement qu'avec l'amour :P et la tendresse :P toujours présents, rien n'est craiment insurmontable :P :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Nous avons vécu des situations de même genre, ma douce et moi.

Nous avons consulté, la première fois à deux, puis après chacun seul, très peu de temps en fait.

Et nous avons pu maintenir le contact ... par écrit, par échange de lettres, simplement disposées sur la table, pour l'autre, quand ça n'allait pas bien (Iza est de bon conseil :lal: ).

Les lettres permettent au moins de ne pas autant envenimer une situation délicate.

Comment c'est revenu? je ne saurais le dire; nous avions décidé aussi de nous séparer quelques temps, malgré nos jeunes enfants, pour voir, pour essayer l'un sans l'autre, pour nous tester.

Nous ne sommes pas revenus comme avant, nous sommes devenus différents! Et depuis, s'il y a de nouveau des crises, et il y en a, elles sont éphémères :-D .

Le plus dur est de faire la part des choses: il est rare, très rare, qu'une même personne apporte tout, tout le temps, à son partenaire et toute la vie :-D et il faut en prendre conscience. Il serait si facile, si courant de se séparer à la moindre anicroche :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

comme tu le dis T&T la tête domine...après une enfance traumatisante, l'une des conséquences sur moi a été la frigidité de mon corps (la femme de glace était mon surnom: si si!)...sacré blocage...révélant une perte totale d'estime de soi et un manque totale de confiance en soi...

alors il faut se prendre en main, s'occuper de soi, reprendre les rênes de sa vie...

J'ai consulté un psychiatre...parler, vider, exorciser a été ma solution pour me reconstruire...un psy te guide, te remet sur les rails, mais en aucun cas ne maîtrise ta vie, tu garde toujours ton libre arbitre...un professionnel t'aide effectivement à mettre de côté des choses que tu pensais cruciales et à te focaliser sur d'autres que tu n'imaginais pas être importantes du tout...

Dans le cas où le traumatisme a été important, et qu'il y a un si grand impact dans sa vie avec de la souffrance, il ne faut surtout pas hésiter à consulter, on trouve chaussure à son pied...

Et si je puis me permettre une réfléxion concernant ta conjointe, il y a peut-être aussi de propres démons de son côté qu'elle n'a pas envie d'affronter pour le moment, et c'est pourquoi ta propre recherche l'effraie...mais de voir que tu te prends en main, que tu change, que tu vas mieux, l'encouragera elle aussi à avancer...vous vous retrouverez forcément, patience!

bon courage à toi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Merci Sabounette pour ton témoignage : on se sent moins seul !

Tu sais, j'ai consulté plusieurs psychiatres, psychothérapeutes, hypnothérapeutes avant d'opter finalement pour une psychologue qui me suis chaque semaine depuis presque 2 ans. Mais cela ne me convient pas trop car le dialogue en face à face (bien que préférable au monologue allongé sur un divan chez un psychiatre) n'atteint pas mon âme. Mon MOI intérieur. Pour celà, je préfère le psycho-Corporelle qui par le dialogue, la respiration et surtout le toucher me fait souvent fondre en larmes comme un nettoyage en profondeur. Moi qui ne pleur pratiquement jamais, ça fait rudement du bien ! En plus, je peux être dans mon élément car j'y suis nu. Seul regret, c'est que les massages n'incluent pas mon sexe qu'elle ne regarde même pas ! (intense frustration).

Quant à ma femme (au fait, bien sur que tu peux te permettre une réflexion), elle a déjà fait trois psychothérapie et considère (d'aprés moi à tort) ne plus en avoir besoin !

Patience ... Oui, il en faut car au bout de dix ans de frustration, je fatigue un peu !

Merci beaucoup en tout cas pour ta sollicitude.

T&T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.