Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Oncle Julien

Estelle , la jeune fille du conservatoire (Episode 3)

Recommended Posts

Pour ceux qui auraient manqué les premiers épisodes, vous pouvez les trouver ici :

;-)

HISTOIRE EROTIQUE

Estelle , la jeune fille du conservatoire (Episode 3)

Cette journée du seize septembre , était jour de rentrée pour les élèves du conservatoire . Je me réjouissais pour retrouver la plupart de mes élèves de l'année passée . J'étais également à me réjouir d'acceuillir les nouveaux venus dont j'avais consulté les dossiers , le jour de la pré-rentrée .

Mes cours avaient toujours lieu en soirées , de vingt heures à vingt deux heures . Mes classes étaient composées de huit à dix élèves , réparties en fonction de leurs âges et de leurs niveaux , du lundi au vendredi soir .

En ce lundi soir , j'eu le plaisir d'acceuillir , pour la troisième année consécutive , Estelle , une de mes plus brillantes élèves . Toujours très concentrée , cachée derrière son violoncelle et son pupitre , la jeune fille savait cultiver la discrétion .

A la fin du cours , à vingt et une heures , seul dans la classe , assis derrière le bureau , terminant de ranger des partitions , j'étais affairé . Soudain , des coups frappés à la porte , brisèrent le silence . < Oui , entrez ! > m'écriais-je .

Quelle ne fût pas ma surprise de voir entrer Estelle . La jeune fille , vêtue d'un pantalon noir , d'un pull bleu recouvert d'une veste noire , chaussée de mocassins s'assis sur une chaise devant moi . Ses longs cheveux attachés en catogan . < Je ne vous dérange pas ? > me demanda t-elle . < Pas le moins du monde ! Que puis-je pour vous chère Estelle ? > > fis-je .

La jeune fille resta muette durant un certain moment , regardant ses mains , visiblement embarassée .

< Vous vous souvenez , au mois de juin , la soirée "jazz" pour l'anniversaire de Jonathan ? > me demanda t-elle . < Bien sûr , je m'en souviens très bien ! Je me souviens également de la soirée de votre anniversaire , au mois de mars ! Comme cela semble déjà loin . > répondis-je .

Après un nouveau moment de silence , Estelle , levait la tête pour me fixer longuement . Je sentais le profond embarras de la jeune fille . Je savais qu'elle luttait contre une inhibition .

< Vous vous souvenez de ces plaisanteries sur l'apprentissage de la flûte ? > me lança t-elle . < Oui , bien sûr , mais ce ne sont que des plaisanteries de fin de soirées ! Avez-vous été choquée par une chose particulière ? Importunée ? > lançais-je , interrogateur .

La jeune fille se leva , s'empara de sa chaise et s'approcha du bureau pour s'assoir plus près de moi . Elle me fixait attentivement . Puis , prononçant chaque syllabe avec soin , comme souvent lorsqu'elle exprimait une idée , elle me dit : < Mais moi , je ne plaisantais pas monsieur , j'étais très sérieuse et je le suis toujours . Je veux réellement découvrir cette situation . Réellement . Et avec vous ! > .

Je restais silencieux longuement . Mon regard allait des yeux de la jeune fille à mes mains . C'était à mon tour d'être dans un terrible embarras . Estelle semblait suspendue à mes lèvres , attendant que je daigne enfin m'exprimer . Au bout d'une bonne dizaine de minutes , je me levais . Je me mis à marcher autour du bureau . Les mains derrière le dos . Enfin j'exprimais ma pensée , ayant trouvé les mots .

< Estelle , vous avez dix huit ans et demi , vous êtes jeune , je pourrais facilement être votre père . Pourquoi ne pas découvrir toutes ces choses avec un jeune homme dans votre tranche d'âge ? Vous êtes belle et j'ai remarqué que vous ne laissiez pas les jeunes gens indifférents à votre charme ! > .

Estelle garda le silence longuement . Analysant sans doute mes paroles et ma façon de voir les choses . Puis , me regardant dans les yeux , elle me dit , d'une voix presque autoritaire : < Je voudrais vraiment que ce soit vous et personne d'autre . Maintenant , si cela pose problème , je vous demande de m'excuser , je n'en parlerais plus jamais et vous demanderais d'oublier tout ça ! > .

Estelle se leva pour quitter la salle en rajoutant : < J'ai dis à ma mère de venir me chercher à vingt et une heures trente plutôt qu'à vingt et une heures . Il fallait que je vous parle de "ça" . Cela m'a travaillé l'esprit tout l'été . Je pense que maman est déjà en bas . Je vous souhaite une bonne soirée , monsieur et je vous dis à jeudi soir . Esxcusez-moi pour tout ! > .

A mon tour je me levais : < Estelle , nous allons parler de tout cela devant un bon repas , dans un petit restaurant . Essayez de vous libérer un jour ou un soir de votre choix . Dès que cela est possible prévenez-moi ! Voilà mon numéro de portable . Passez une bonne fin de soirée . > .

< Je suis folle de joie ! Et le restaurant en plus ! La totale ! > fit la jeune fille en filant après m'avoir fait le plus merveilleux sourire . < Au revoir monsieur ! > fit-elle encore avant de disparaître , heureuse comme tout ...

Je restais là , presque consterné par ce que je venais de vivre ce soir . Je ne m'attendais absolument pas à cela ...

Le lendemain , vers midi trente , mon portable sonnait . Je décrochais . C'était Estelle !

< Samedi , à partir de midi , je suis libre jusqu'au soir vingt deux heures . Rassurez-vous , tout est clair et je suis majeure ! Est-ce que ça va pour vous ? > .

Je restais pantois . Reprenant mes esprits au bout d'une dizaine de secondes , je m'entendis répondre : < Oui , bien sûr , pour moi , c'est sans problème . >

< C'est super ! Je serais devant l'entrée du Musée des Beaux-Arts , pour midi ! Je vous laisse , je suis au restaurant universitaire , je n'ai pas trop de temps et presque plus d'unités . A samedi !> me lança la jeune fille .

Je restais longuement à observer mon téléphone portable . La rapidité avec laquelle les évènements s'imbriquaient , s'enchaînaient , ne cessait de me surprendre . Décidément , lorqu'une fille a quelque chose dans la tête ...

Je me réjouissais pour samedi . Nous étions déjà mardi . Très rapidement arriva le jeudi soir . A vingt heure , Estelle prit place derrière son pupitre et son violoncelle . Personne n'aurait pû se douter de notre projet . Si discrète , si secrète , la jeune fille ne manifesta aucune émotion particulière . Peut-être ses yeux , lorsque je les croisais , brillaient-ils d'un éclat particulier . Mais étais-je réellement objectif ?

A la fin du cours , les huit élèves présents me saluèrent avant de partir . A nouveau , je restais seul à ranger les documents . Trois coups , frappés à la porte se firent entendre . < Oui , entrez ! > .

C'était Estelle . < Je vous dérange ? > me demanda t-elle . < Non , non , pas du tout ! > fis-je .

Elle s'assis sur une chaise et me dit : < Est-ce que ça marche toujours pour samedi ? Vous êtes toujours d'accord ? > . Je lui répondis par l'affirmative : < Bien sûr Estelle . Nous irons manger dans un petit restaurant à l'extérieur de la ville . Un endroit excquis qui , je l'espère , saura vous séduire ! > .

Une minute d'un pesant silence .

< Comme je suis heureuse ! C'est ma première invitation au restaurant ! Vous n'imaginez pas comme je suis contente ! > .

Estelle se leva et me dit encore avant de filer : < Il faut que j'y aille , maman m'attend en bas ! Au revoir ! Samedi , midi , devant le Musée !> . La jeune fille rajouta encore : < J'ai pensé tout l'été à ce qui se passait , lorsque vous étiez assis à côté de moi sur le canapé ! C'était les plus beaux moments ! > . Puis comme une voleuse , Estelle s'enfuya ...

Je l'entendis courir dans le couloir puis dévaler les escaliers . J'entendis une portière de voiture claquer et un moteur démarrer . Je restais longtemps assis , immobile et pensif ! Regardant la chaise où était assise la jeune fille .

Samedi arriverait très vite ! Après demain ...

;-)

Les suites seront véritablement délectables ...

;-)

Partager ce message


Lien à poster

Une merveille d'écriture

Encore...

Partager ce message


Lien à poster

comment ça tu t'arrête ???????????????????????????????????????????????????????????

quelle frustration !!!!!!!!!!!!!! :furax: :furax: :furax: :furax: :furax: :furax:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.