Aller au contenu
  • 0
doucesexy

Baisse de libido et tromperie...

Question

Bonjour,

Je me posais 1 question , à savoir, si votre, partenaire (homme ou femme) a une baisse de libido, que feriez-vous, seriez vous tenter d'aller voir ailleurs ?

Si oui, pourquoi ?

Pour ma part, ma réponse est clairement non, voilà, lol !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Messages recommandés

  • 0

pour ma part non, mais avec le temps(plusieurs mois), je suis tenté car je ne conçois pas la vie de couple sans sexe

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

«...plus fidèle que moi tu meurt», et pourtant c'est avec la mère de mon dernière enfant que j'avait «trompé» la mère des mes premiers enfants...

une baisse de libido peut avoir mille et une raisons et il est avant tout important de creer un dialogue autour si cet baisse pose problème dans le couple.

une baisse cronique qui provoque une frustration en face augmente certainement la probabilité de faire un tour...dans mon cas j'avais lutté des années durants de geree la frustration sans aller voire ailleurs et j'avais préféré de travailler sur le couple, mais cet travail se fait a deux et j'ai eu régulièrement le droit a la réponse suivante:

«...il faut que ça revient naturellement», et ben naturellement je suis aller voire ailleurs au bout de presque cinq ans de grande tristesse dans le lit partagé...

dans l'absolut je ne pense pas que ce soit une belle solution, un soupape de sauvetage qui ne sauve rien et qui fini neuf fois sur dix sur des situations au mieux ambiguë et en général plutôt douloreux...et peu importe qui on a en face on n'est pas la pour provoquer conflits et/ou douleurs, encore moins si on dit aimer

mais la vie est autres chose que des belles paroles et des idées jolies et tout peu arriver...

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Meph

Je suis quelqu'un de naturellement curieux, et j'aime toujours comprendre le pourquoi du comment, enfin tous les mécanismes.

Je remarque en observant, en écoutant les gens que la baisse de libido est un fléau très répandu. La plupart des gens ont deux réactions :

- L'adultère

- Le deuil de leur sexualité

D'après mon vécu, une chose est sûr à mes yeux. La libido est quelque chose qui se travaille et s'entretient.

Contrairement à ce que dit l'ex de Luciola, la libido n'est pas quelque chose qui revient naturellement. C'est plutôt quelque chose qui s'oublie.

C'est un sujet auquel je fais attention au quotidien. J'observe de près l'évolution de ma compagne, mais aussi ma propre évolution.

Je m'estime quelqu'un d'un peu "compliqué" dans le domaine. Exemple :

Je ne comprends pas les gens qui ont une position préférée, quand j'en écoute certains, j'ai l'impression qu'ils sont capable de se contenter indéfiniment de leur position préférée uniquement.

Moi, là où je suis casse couille, c'est qu'il me faut toujours des projets, une évolution constante dans notre sexualité. Si à un moment on stagne, ma libido tombe aussi sec.

Bon, le principal en ce qui me concerne, c'est que j'ai compris mon mécanisme (qui a mon avis n'est pas très différent de beaucoup de personnes) et que j'en parle avec ma compagne.

Je pense qu'il arrive le même problème à beaucoup de gens, mais ne comprennant pas tout à fait leur propre réaction, ils en font leur deuil.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Tendre émoi

Jusqu'à il y a peu, j'aurais répondu comme toi, douce...

Notre couple ne va pas fort, je m'en suis exprimé plusieurs fois ici...

Nous ne faisons l'amour plus que 4 a 6 fois l'an et ce depuis 5 à 6 ans...

Ce n'est plus une baisse de libido me direz vous, presque une désertification, un assèchement...

Et pourtant, je crois l'aimer encore, même si un manque réel de communication me pèse énormément...

Et bien il y a quelques mois, j'ai craqué, je me suis abandonné au bras d'une autre...

Sans amour, juste un désir qui nous submerge et nous renverse....

Sur l'instant c'était délicieux, torride, un plaisir immense et partagé...

Mais à l'heure des bilans, je serais beaucoup moins positif, sans amour, le sexe n'est que plaisir, la fusion manque de profondeur, d'ampleur, de magie aussi...

La plénitude qui en ressort est restée fugace.

Et m'a finalement laissé sur ma faim.

Mais je sais que d'aucuns ne se posent pas les même questions que moi, je ne sais si je dois les envier, ou les plaindre...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Après avoir lu tous vos messages, je vois que pour bcp c'est la femme qui a 1 baisse de libido, peut-être hormonal, car il faut dire que les femmes et les hormones c'est pas simple ! lol

Mais je remarque aussi qu'il faut bcp parler, la communication est le ciment du couple, selon moi.

Moi aussi je ne conçois pas la vie de couple sans sexe, mais parfois cela peut venir d'autre choses aussi, si Mme ne veut pas faire l'amour, (maladies, infections urinaire, médicaments, baise de désirs...) alors là il faut en parler à son médecin, qui lui sera mieux vous conseiller...

Mais avant d'aller voir ailleurs il y a pleins de solutions à cette baisse de libido, car sachez que la vérité fini toujours par ce savoir et ça fait très mal...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

La communication est essentielle, mais l'autre n est pas forcément réceptif au message; ou capable de réagir..

En ce qui concerne la libido, il y a sans doute un coté inné, pê lié aux hormones et à d'autres facteurs, et un aspect qu on peut eveiller et cultiver, comme le dit Meph.

Cela dit, je ne tromperais pas pour cette raison, mais ca me péserait sans doute. Et ca ménerait surement à une rupture sans possibilité de trouver un équilibre, ou un des sentiments effacés.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je suis d'accord avec toi Joliette, il vaut mieux quitter la personne, que de la tromper...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Moi je trompe pas. J'essaye de comprendre et d'arranger la chose.

En attendant je me musclerai le bras si j'ai un trop plein d'excitation :)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

En attendant, en attendant, c'est bien joli tout ça! Mais quand ça dure encore et encore et qu'on n'en voit pas le bout...

Malgré des heures passées à en discuter pour comprendre d'où vient le problème, des heures passées à chercher des solutions... et tout ça pour se heurter à un mur, à un laconique "moi ça me va très bien, c'est comme ça et tu n'as qu'à faire avec" (ou plutôt sans dans le cas précis)

Ce n'est pas que le manque de sexe qui est en jeu, c'est vrai qu'on peut se soulager autrement. Mais il y a tout un questionnement derrière, sur le conjoint, sur soi-même. On doute de soi, de l'amour de l'autre, de sa propre capacité à plaire et à séduire, c'est une énorme remise en question.

Bon bref, je ne me cherche pas d'excuses, après 15 ans de fidélité, j'ai craqué l'an dernier et ça m'a fait un bien fou, d'autant plus que c'était avec une personne pour qui j'avais de réels sentiments. Mon conjoint ne le sait pas, mais il a dû sentir le danger car depuis quelques temps, il fait de vrais efforts pour qu'on retrouve une sexualité un peu plus satisfaisante pour tous les deux.

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je suis d'accord avec toi Joliette, il vaut mieux quitter la personne, que de la tromper...

Sauf que le fait d'etre quitté(e) peut etre plus douloureux pour l autre que d'etre trompé et ne pas le savoir! Des conjoints qui font l autruche, ce n'est pas rare!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Apres faut arriver a regarder la personne dans les yeux en lui mentant aussi.

Assez compliquer pour certains.

Tu perds ta propre crédibilité je trouve.

Et j'avoue quand on se heurte à un mur c'est différent encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Jusqu'à il y a peu, j'aurais répondu comme toi, douce...

Notre couple ne va pas fort, je m'en suis exprimé plusieurs fois ici...

Nous ne faisons l'amour plus que 4 a 6 fois l'an et ce depuis 5 à 6 ans...

Ce n'est plus une baisse de libido me direz vous, presque une désertification, un assèchement...

Et pourtant, je crois l'aimer encore, même si un manque réel de communication me pèse énormément...

Et bien il y a quelques mois, j'ai craqué, je me suis abandonné au bras d'une autre...

Sans amour, juste un désir qui nous submerge et nous renverse....

Sur l'instant c'était délicieux, torride, un plaisir immense et partagé...

Mais à l'heure des bilans, je serais beaucoup moins positif, sans amour, le sexe n'est que plaisir, la fusion manque de profondeur, d'ampleur, de magie aussi...

La plénitude qui en ressort est restée fugace.

Et m'a finalement laissé sur ma faim.

Mais je sais que d'aucuns ne se posent pas les même questions que moi, je ne sais si je dois les envier, ou les plaindre...

Je partage ton avis tendre emoi et vit la même situation depuis maintenant 1 an. une grossesse difficile pour madame, un déménagement et deux enfants en bas âge.

dur et j'en conçois.

Cela dit, je n'arrive pas malgré tous mes efforts pour l'aider à obtenir quelque chose d'elle. raisons évoquées fatigue, douleurs, pillule d'après accouchement pas terribles, les enfants,... et moi, je me la mets sur l'oreille!!

Le discours existe mais je songe en silence à un PC pour retrouver un peu de plaisir, satisfaire un besoin.

Cela dit la vie de couple sans sexe est pour moi une usure lente du couple donc????????????????????

sam

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité TomVodoo

Je suis allé voir ailleurs. Et je comprends le côté "satisfaction immédiate" évoqué par Tendre.

Au-delà de la pulsion d'infidélité, il faut pouvoir créer une certaine complicité avec le nouveau partenaire pour en tirer autre chose que le fruit d'un orgasme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

ya des tas de moyens de surmonter la baisse de libido à deux si vraiment ça n'est pas possible il vaudrait mieux rompre que de trahir son homme ou sa femme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Tendre émoi

ya des tas de moyens de surmonter la baisse de libido à deux si vraiment ça n'est pas possible il vaudrait mieux rompre que de trahir son homme ou sa femme.

Dav,

Malheureusement dans la vie tout n'est pas noir ou blanc..

Quand le dialogue sur ce sujet n'aboutit à rien, (moi, Palmyre, elle m'a dit un soir de prendre une maîtresse pour satisfaire mes envies, qu'elle ne pouvait me donner plus... J'ai mis ça sur le compte de la désespérance, à l'époque...).

Quand tu entends qu'on te dit qu'on est ensemble "parce qu'il y a les enfants"...

Et pourtant il reste des sentiments entre nous, un attachement profond, sinon l'un d'entre nous ne souffrirait pas...

Bref, rien n'est simple, et d'ailleurs fi aurait beaucoup moins de succès autrement !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Effectivement apres c'est un cas de figure que je n'avais pas envisagé étant jeune celibataire et sans enfants, je serai naif de vous donner des conseils sur quelque chose que je n'ai pas vécu^^

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Merci Tendre pour cette petite mise au point. C'est vrai qu'on ne casse pas aussi facilement une relation de longue date, surtout quand il y a encore des sentiments sincères et des enfants.

Et pour partir, il faut aussi en avoir les moyens. Quand on n'a pas de boulot et pas d'argent, c'est pas si simple de quitter son conjoint, surtout quand il n'y a pas une vraie urgence (style violences conjugales)

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Eva96

Coucou,

Un post qui m'interpelle moi aussi tristement...

Ca fait 7 ans que je partage la vie de mon conjoint et dès le début au niveau de sa libido, c'était compliqué. Il était inexpérimenté, maladroit avec des difficultés à se contrôler (et c'est toujours le cas d'ailleurs)....Au début, je le protégeais, je ne voulais pas briser sa confiance et ainsi avec le temps je l'ai enfermé dans un cocon très confortable...Et la femme que je suis, s'est oublié...complètement.

C'est très difficile de parler de sexualité en couple notamment si elle est difficile quand il y a de forts sentiments.

Bref, la situation n'a pas évoluée de son côté et j'en souffre. Je compense en faisant beaucoup de sport, venir ici m'aide aussi beaucoup aussi parfois. Je me refuse d'être infidèle car j'aime mon mari; et d'ailleurs je serais incapable de l'assumer, j'ai fait le tour des relations purement physiques plus jeune et je sais que je n'y trouverai pas mon compte.

Mais au fond de moi, je sais qu'il me manque quelque chose pour être tout à fait heureuse.

Et comme Palmyre le décrit si bien, ce manque de sexualité interroge : sur la qualité globale de sa relation avec son partenaire et remet beaucoup de choses en question : sentiments, désir, générosité, projets.

Depuis quelques mois, ce manque est source de disputes à la maison. Je m'affirme, je communique mon désir, ma frustration, mes besoins de femme, je me bat avec rage sans plus prendre des pincettes avec mon mari. Cet aspect là de mon couple, m'est insupportable au quotidien car j'aime mon mari et j'ai besoin qu'il me montre qu'il me désire. Son absence de désir m'enrage et fini par éteindre le mien.

Oui mais voilà, je suis face à un mur, je n'ai aucune explication. Je n'ai pas caché à mon mari que par son attitude, il se pourrait que j'aille voir ailleurs un jour même si je n'en pas envie.

Mais au fond, je pense que si j'arrive vraiment à bout, je sauterai la case adultère et claquerait simplement la porte. Pour l'instant, je me bat et c'est pas simple.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

comment la vie se répète! ici un couple qui ne retrouve pas son équilibré suite au venue d'un bébé, (je suis passé par la et finalement rupture), la palmyre qui explique qu'un baisse de l'activite sexuelle dans le couple provoque bien plus qu'un frustration a ce niveau(mise en cause personnel, doute de soi même et j'en pass...), dans mon cas je suis aller voire ailleur non pas par frustration au moins pas que, bien plus pour voire ce que je «vaut» car plus rien ne marché et dans cet nuit de l'adultère je récolté toute même un «vaillant, vaillant pour ton age» ce qui ma bien flatté au point que cet dame partage désormais mon lit, encore et encore, même si parfois elle aimerait bien que je soit moins en forme...lol

tout ceci après plus de dix ans de précocité bien entretenue...bref, pour dire que les histoires se répète, la psychologie est a la fois un peu comme la mathématique, il y des règles, des mécanisme..., sinon un psy ne pourra faire son job, mais a la fois c'est a chaque fois tellement different, et c'est la ou ça se complique!!!!

donc des milliers raisons qui peuvent nous pousser dans des bras de quelqu'un d'autre que la ou le bien aimé, pas évident de gérer

...et je rejoint meph quand il dit, que la libido s'entretien, s'alimente, c'est un travail de couple(pas désagréable!!!!) au quotidien, sans ce travail contre la routine c'est un mort a petit feu de n'importe quel amour

le moteur du désirs est entré autre la nouveauté, a créer au quotidien dans un couple(pas evident, mais au combien chouette quand ça existe!!!!),

la nouveauté hors.couplé est a porté de mains, mais parfois bien plus triste

plus grand la face, plus grand le dos

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Coucou,

Un post qui m'interpelle moi aussi tristement...

Ca fait 7 ans que je partage la vie de mon conjoint et dès le début au niveau de sa libido, c'était compliqué. Il était inexpérimenté, maladroit avec des difficultés à se contrôler (et c'est toujours le cas d'ailleurs)....Au début, je le protégeais, je ne voulais pas briser sa confiance et ainsi avec le temps je l'ai enfermé dans un cocon très confortable...Et la femme que je suis, s'est oublié...complètement.

C'est très difficile de parler de sexualité en couple notamment si elle est difficile quand il y a de forts sentiments.

Bref, la situation n'a pas évoluée de son côté et j'en souffre. Je compense en faisant beaucoup de sport, venir ici m'aide aussi beaucoup aussi parfois. Je me refuse d'être infidèle car j'aime mon mari; et d'ailleurs je serais incapable de l'assumer, j'ai fait le tour des relations purement physiques plus jeune et je sais que je n'y trouverai pas mon compte.

Mais au fond de moi, je sais qu'il me manque quelque chose pour être tout à fait heureuse.

Et comme Palmyre le décrit si bien, ce manque de sexualité interroge : sur la qualité globale de sa relation avec son partenaire et remet beaucoup de choses en question : sentiments, désir, générosité, projets.

Depuis quelques mois, ce manque est source de disputes à la maison. Je m'affirme, je communique mon désir, ma frustration, mes besoins de femme, je me bat avec rage sans plus prendre des pincettes avec mon mari. Cet aspect là de mon couple, m'est insupportable au quotidien car j'aime mon mari et j'ai besoin qu'il me montre qu'il me désire. Son absence de désir m'enrage et fini par éteindre le mien.

Oui mais voilà, je suis face à un mur, je n'ai aucune explication. Je n'ai pas caché à mon mari que par son attitude, il se pourrait que j'aille voir ailleurs un jour même si je n'en pas envie.

Mais au fond, je pense que si j'arrive vraiment à bout, je sauterai la case adultère et claquerait simplement la porte. Pour l'instant, je me bat et c'est pas simple.

C'est bien de se battre pour ne pas tomber dans l'adultère, j'espère que ton couple s'en sortira de tout coeur !

En tout cas je te préviens, si tu comptes le trompez, parle lui avant, car un jour ou l'autre il le sauras, et ça fera très mal... Je sais de quoi je parle !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité Eva96

C'est bien de se battre pour ne pas tomber dans l'adultère, j'espère que ton couple s'en sortira de tout coeur !

En tout cas je te préviens, si tu comptes le trompez, parle lui avant, car un jour ou l'autre il le sauras, et ça fera très mal... Je sais de quoi je parle !

Pas plus tard qu'il y a deux jours j'ai essayé de le faire réagir. Genre : "Chéri, puisque que tu es trop occupé pour prendre soin de ta femme et que tu n'en manifestes pas l'envie, j'en déduis que tu n'as aucune objection à ce que d'autres prennent le relais ?". Evidemment, il est contre cette idée... Mais au fond quel égoïsme ! Je délaisse ton corps mais je suis le seul en avoir la jouissance, et je choisis de t'en priver !

Bref donc au final, piqué sur le moment, mais le quotidien reprend le dessus. Y'a des moments, j'suis désespérée quoi faire pour avancer ? pour provoquer une réaction, un sursaut ? Rien n'y fait : méthode douce, méthode forte.. calme plat.

Et je ne prévois pas un adultère sauf accident de parcours mais vraiment ce n'est pas ce que je souhaite. Et si dérapage, il y a, la vérité suivra aussi.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Eva, je suis dans la même situation que toi, même si je constate un léger mieux depuis quelques temps.

Il ne s'occupait pas de moi mais refusait l'idée que j'aille voir ailleurs. J'ai même pleuré de désespoir dans ses bras, sans autre réaction qu'un soupir d'exaspération.

J'ai proposé d'aller voir un conseiller conjugal = refus, un psy = pareil. J'ai passé des heures sur le net à chercher des solutions pour l'aider à mieux contrôler ses éjaculations et reprendre confiance en lui, j'ai un dossier de plusieurs centaines de pages dans le disque dur de l'ordi, il ne veut même pas y jeter un coup d'oeil.

Et maintenant qu'il se remotive un peu, que les relations sont un peu plus fréquentes et qu'il ne jouit plus en deux minutes, je dois faire une croix sur mon plaisir car il ne pense qu'au sien. Quand je lui en parle, il me reproche d'être trop exigeante. C'est désespérant.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Invité besoindechaleur

les causes de la baisse de libido peuvent avoir mille visages, je dirais tout autant qu'il y a de relations.

Cela peut apparaître à la suite d'une naissance, d'un changement professionnel.....

Comme il a été dit le dialogue est primordial dans TOUS les cas même si cela ne règle pas toujours les problèmes.

Pour ma part je crois que c'est l'usure du quotidien avec les enfants, le boulot madame qui s'endort tôt le soir, qui ne fait pas plus d'effort que cela coté vestimentaire.

J'ai également ma part de responsabilité, je me suis mis à moins faire de petites attentions, à être désagréable pour un rien (tout comme elle d’ailleurs!!), j'en suis à me demander si notre relation a encore un avenir à ce jour, je crois (ça fait drôle de dire ça!!!!) que je l'aime encore mais est ce que cela suffira pour passer le cap et repartir????

En attendant de retrouver un épanouissement, je lis les anecdotes et histoires ici qui me rappelle certaines des miennes à une époque ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Ça me rassure de voir que de nombreuses personnes vivent ça au quotidien (non je ne me satisfais pas de votre désarroi!)

De mon côté, son boulot l'occupe pas mal de temps, donc elle est fatiguée le soir et je pense qu'initialement, elle avait pas une libido bien évoluée.

Bref, j'ai jamais réussi à faire naitre cette étincelle chez elle (je suis fautif aussi je pense). Pour autant, la tromperie reste encore inenvisageable. Pas que cela ne me traverse jamais l'esprit mais plutôt que je la trahirais en quelque sorte (et tout le monde sait que la confiance est le ciment d'un couple), alors que je pense qu'elle fait ce qu'elle peut. Voici la différence par rapport aux situations que j'ai pu lire, elle est comme ça et elle culpabilise déjà assez.

Je ne suis pas un animal donc j'essaye de maitriser mes pulsions (c'est sur, des fois, c'est difficile) mais à l'heure actuelle, je ne la tromperai pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Sujet qui me concerne aussi. PAs de tromperie en vue mais rage au fond de moi de ne pouvoir réaliser plus de choses. Dire je t'aime ne suffit pas à la vie d'un couple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.