Aller au contenu

Messages recommandés

Je ne savais pas où mettre ce sujet mais n 'est il pas une confession?

Qui est Mariveau

Pour beaucoup, ce pseudonyme évoque, cet écrivain du XVIII° , père du marivaudage, chantre du libertinage raffiné, apôtre des plaisirs. Ce choix correspond à une partie de moi même, cette face claire que l'on découvre avec mon avatar. Je n'ai pas eu la présomption d'utiliser son nom, préférant faire une entorse volontaire à l'orthographe, même si certains se plaisent à marteler que les noms propres n'ont pas d'orthographe.

Au fils des quelques mois de présence sur CI, j'ai beaucoup écris, pour moi oui, je serai bien bête de le nier, mais surtout pour vous. Je me suis raconté dans ce que j'avais de meilleurs dans mes souvenirs, mes rencontres, mes turpitudes, mais me suis je vraiment révélé.

J'ai idéalisé ce que j'aurai aimé être comme homme, au cours de mes voyages dans le temps et l'espace.

J'ai découvert au cours de longues conversations avec des membres qui pour moi maintenant sont devenus des amis que ma personnalité les intriguait, les troublait même. Il m'ont aidé à surmonter mes démons lorsque je me suis retrouvé au plus bas de la vague, emporté par le maelström de la dépression, je l'avoue. Ils ont été là au bon moment avec les mots justes, parfois avec le silence nécessaire, le coup de pied aux fesses salvateur, le rire. Je leur en serais toujours reconnaissant.

Mes voyages idéalisent, l'amour, la sensualité, le romantisme, la mélancolie, le plaisir.

Le héros est un homme imparfait qui aspire à une plénitude de son âme tourmentée, où tout se finit si bien. Certes il porte en lui mes blessures, mes doutes, mes peines, mes peurs,mes échecs, mes mauvais choix. Mais lui tout au contraire de moi trouve cette paix dans les bras de l'idéalisation de la femme.

Je ne suis qu'un homme complexe tourmenté par les expériences de sa vie.

Un homme qui à l'approche de la moitié de sa vie s'aperçoit que depuis 30 ans il n'a pas versé une larme depuis le jour il a accompagné son père de 45 ans dans son dernier voyage.

Un homme qui n'a plus de cœur, qui a perdu le sens de la compassion lorsqu'il y a 25 ans à son premier jour dans un métier au service des autres n'a même pas réagit devant la détresse d'une mère devant son enfant de 5 ans décédé dans un accident.

Suis je pour autant un monstre.

Depuis 25 ans je côtoies la monstruosité des hommes, la mort, la misère, la haine, la violence.

Je suis devenu si insensible, que plus d'une fois je mettrais en péril ma vie de couple, l'équilibre des mes fils.

Certes j'ai retrouvé une complicité avec ces deux grands dadais de 20 et 17 ans , mais que d'années perdues avec moi. Je rattrape ce temps perdu, pourquoi ne l'ai je pas compris avant.

Certains me diront égoïste, peut être, j'ai traversé la vie des autres comme l'acier froid d'une lame d'épée traversant un corps, sans un regard, sans une attention

Mes nuits ne sont que cauchemars, je me complais donc avec ma maitresse l'insomnie

Je ne cherche pas à plaire loin de là, pas à me faire plaindre, encore moins.

Je cherche simplement à faire rêver. J'idéalise, oui je me cache, oui, j'aime m'évader avec vous.

Je m'aperçois qu'il m'est difficile aujourd'hui d'écrire ces mots, mais comme m'a dit une amie il est temps que tu te révèles un peu Mariveau.

Je t 'en remercie.

Je me répète, mais dans mes veines coulent, le romantisme, la mélancolie et la nostalgie de l'âme slave et la colère et la violence de l'âme gasconne.

Beaucoup auront du mal à me comprendre, mais c'est notre lot à tous d'être incompris.

Peu importe, mes voyages sont loin d'être terminés, ils ne font que débuter

Pardonnez moi ces digressions mais sachez que derrière le masque de Mariveau, se cache un homme si imparfait

  • Like 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salutation à toi, mon ami, je profite de ton post pour y laisser un petit commentaire.

Je devine que ça n'a pas été facile pour toi de te dévoiler autant, d'exterioriser tes démons qui sommeillent en toi, mais quelque part je suis content que tu l'aies fait. Ca me permet (ainsi qu'aux autres qui t'apprécient) de te connaitre un peu mieux.

Je suis de ceux qui pensent que personne n'a le droit de juger quique ce soit,et ça n'est pas parce que tu n'as pas pleurer a des moments difficiles que tu es un monstre. Chaque personne a sa maniere de réagir face à des situations dramatiques, certains se lacheront, tandis que d'autres cacheront leurs sentiments au fond d'eux meme.

Ce que tu appelles insensiblité moi je dirais plutot une grande force de caractère que j'admire énormément et que j'envie,bref.

Quant à ton imperfection, je ne vais pas etre original mais personne n'est parfat, et ceux qui se prétendront comme tel ne seront que des menteurs finis.

Impressionné que tu te sois dévoilé, en tout cas, et total respect de cet orc perdu en lorraine.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci pour ce "vrai" bout de Toi . Il est vrai qu'à te lire je me sentais perplexe par tant de qualités . J'aime les personnes , leurs défauts . Donc un grand merci encore et encore .

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette confession, Mariveau, ca n a pas du etre facile de te dévoiler ainsi.

Insensible? Non!!! Tu es juste un grand sensible qui se blinde pour se protéger. Tu as merdé il y a 25ans? Pê. Mais tu as des excuses, la jeunesse, l émotion de débuter, et tu as conscience des faits, tu as pris du recul dessus. C'aurait été plus terrible de te blaser au fil du temps.

Je me répète, mais dans mes veines coulent, le romantisme, la mélancolie et la nostalgie de l'âme slave et la colère et la violence de l'âme gasconne.

C'est pê plutôt cet aspect de ta personnalité qui te rend fascinant, attachant. Tu laisses cet aspect vivre dans tes écrits, pê au fil du temps assumera tu davantage cette personnalité IRL; l'écriture soulage les douleurs de l'âme, et aide à faire le ménage dans le coeur et dans la tête.

:bisou:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remercie cette amie qui t'a donné l'idée d'écrire ce texte.

Tu n'es pas insensible, tu te protèges. Je suis presque comme toi, moi aussi depuis la mort de mon père à ses 36 ans, mais cette force de caractère (comme le dit snaga) t'est utile. Ton métier est dur et tu te forges effectivement une carapace nécessaire à ta stabilité. Cependant, malgré ce que tu appelles insensibilité, tu prends le temps de t'inquiéter pour les autres. Cet intérêt t'éloigne grandement de la définition du parfait insensible.

Au cours de nos conversations, tu m'as appris les mois difficiles que tu as passés. Je n'étais pas présente pour toi car pas encore en contact, mais je le suis aujourd'hui pour les bons et les mauvais moments :)

Tu souhaites nous faire rêver, je crois que le pari est réussi!

Merci pour ce morceau de toi :bisou:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Confessions intimes...

L'intimité a tellement de facette :)

En commentaire, je dirais que les histoires de vie, sont comme l'Histoire, jonchées, hantées parfois par des blessures, des erreurs, par des images fixes qui sont à la fois le pire et la mémoire que l'on doit au passé. Quelle miracle, quelle chance lorsqu'en puisant en elles, on en tire la beauté, la poésie. C'est l'alchimiste qui prend la boue et la transforme en or. A l'heure où l'humanité prends ses trésors et les transforme en boue, mariveau, ton imperfection est de celle qui donne plutôt espoir.

"Celui qui sait bien regarder le passé, saura mieux voir l'avenir"

Et puisqu'il n'est jamais trop tard, de toute évidence, le poète, tu es sur la bonne voie :)

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci mon cher de m'avoir permis de te découvrir d'une manière plus intime et plus réaliste. Il est vrai que pour moi tu es principalement un des auteurs les plus talentueux de ce forum. Tu as l'art de me faire rêver, voyager, de m'éloigner de ma vie pendant quelques instants.

Et je pense que la sensibilité que tu laisse transparaître dans tes textes n'est que révélatrice d'une sensibilité bien plus profonde qui coule dans tes veines.

Tu penses être insensible, je pense que c'est de la réserve ou encore de la timidité ou même de la fierté masculine. Mais je suis profondément convaincue que nul être sur terre ne serait capable de transmettre tant d'amour par ses mots sans être lui même plein d'amour !!

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci a toio de nous permettre de te decouvrir

tu n est pas insensible loin de la car quand tes amies vont mal tu es la pret d eux a les reconforter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.