Aller au contenu
Invité KendoetLuce

Dangereuse Rencontre (la suite)

Messages recommandés

Invité

Voilà la suite, de "Dangereuse Rencontre", j'espère que cela va vous plaire....Kendo et moi y avons mis tout notre coeur ;-) .

Pour les nouveaux, le lien çi-dessous, vous menèra au début des aventures de Luce et Kendo.

Peu à peu, nous reprenons nos esprits
  • Tu as faim Luce?

  • Je suis affamé

  • Alors commandons un repas que nous prendrons dans notre chambre

Je me relève et la relève en même temps, la serre dans mes bras, elle m’électrise, je l'embrasse à nouveau passionnément, elle m'attire comme aimant.

Je me laisse aller contre lui, ses baisers me font frémir...J'ai envie de me noyer dans ses yeux bleus azur. Je le laisse passer commande, pendant que je vais me rafraîchir sous la douche

Le groom nous livre, un repas Japonais comme je les aime, raffiné et délicat ; un champagne accompagnera nos agapes.

Elle sort de la douche drapé d'un kimono de soie, je la désire toujours autant.

Son regard m'interpelle...
  • Qu'y a-t-il, je te trouve troublé ?

Oui, troublé, je le suis, elle est belle, désirable, elle affole mes sens, je ne réponds pas ; m'approche d'elle, dénoue la ceinture de Kimono, passe mes mains sous l'étoffe libère ses seins, ses épaules. Le vêtement tombe au sol, je l'amène vers le lit et l'y allonge. Elle est nue à face mon regard.

Il ne dit pas un mot, et pourtant, je lis tant de choses dans son regard. Je suis nue, devant cet homme qui m’affole comme jamais aucun homme ne m‘a affolé…

Je saisi un maki avec les baguettes, le serre entre mes dents, me penche vers ses lèvres pour le partager avec elle. Ce baiser gourmand me donne d'autres envies. Je saisi un autre maki le dépose entre ses seins, merveilleuses colline d'amour.

Le contact froid, me fais sursauter.

Je viens m'en nourrir, non sans avoir de ma langue caressé ses délicats tétons.

Le contact froid du maki, me fais tressaillir. Je ferme les yeux de plaisir, cet homme va me rendre dingue, sa bouche sur ma peau, sa langue sur mes tétons, sont une délicieuse torture.

Je parsème son ventre de quelques sushis, pour le simple plaisir d'un baiser sur sa peau à chaque fois que je viens me nourrir.

Je voudrai pouvoir l'attirer à moi, l'emprisonner de mes baisers, mais il se joue de moi, en se nourrissant ainsi. La douceur de ses baisers m’enivre…

Mes mains, passent sous sa chemise, pour ressentir le contact de sa peau. J'ai envie de sentir sa peau contre la mienne, je me redresse légèrement commence à défaire un à un les boutons de sa chemise, en déposant de doux baisers sur sa peau. Mes jambes se nouent à lui pour l'attirer contre moi, j'enlève sa chemise, mes mains glissent sur sa peau, je ressens son désir. Je défais la ceinture de son pantalon puis le fait glisser.

Je retrouve mon gangster en boxer, je souris, ma bouche, embrasse son torse, je l'attire encore plus vers moi.

Hummmmmmmmmmmmmmm ses baisers sont délicieux.

Mes mains caressent son dos, puis descends vers ses délicieuses fesses. Je sens le désir m'envahir, je veux le posséder à nouveau.

Mon désir enfle de plus en plus. Je veux qu’elle me goûte à nouveau.

Me voici sur lui, ma bouche cherche la sienne, elles se rejoignent, nos baisers sont passionnés, nos étreintes fortes avec cette sensation de ne jamais être rassasié l'un de l'autre ; mes mains quittent les siennes, pour attraper une baguette. Je me sers de la baguette, pour le caresser, tout en douceur, je promène la baguette sur son torse, juste avec le bout je dessine ses tétons, tout en l'embrassant tendrement.

Hummmmmmm elle est douce.

La baguette descend lentement vers son calice encore emprisonné, je la promène en montant et descendant le long de son sexe. Je le sens soupirer de plaisir, je mords ma lèvre, j'ai soif.

Je le libère de son boxer, il est gorgé de désir, je dépose de doux baisers, juste sur le bout de son gland. Ma bouche s'entrouvre pour le laisser glisser en moi, délicieusement, mes yeux se ferment de plaisir.

Je soupire de plaisir, ma diablesse est en train de me rendre fou, elle douce et diabolique. Sa bouche m’enserre, ses premiers vas et viens sur mon membre m'excite encore plus.

Je sens son sexe se gorger de plaisir, à chaque va et vient, ma bouche remonte pour laisser ma langue, monter et descendre le long de son sexe tendu. Elle tournoie, monte, descend, de temps en temps ma bouche s'empare de lui avec force, pour monter et descendre rapidement. Une de mes mains caresse ses bourses, tandis que ma bouche reprend sa course effrénée pour le conduire au plaisir.

Je sens ses mains caresser mes cheveux.

Je suis au porte d'un plaisir divin, elle est déesse des plaisirs en cet instant, si elle continue comme ça m'a jouissance va se rependre dans sa bouche, je ne pourrais pas me contrôler.

Ses soupirs de plaisir, me guide pour le conduire vers la jouissance ultime. Ma bouche quitte son calice, pour l’embrasser avec fougue, je lui mordille la lèvre. Nos bouches se joignent pour valser délicieusement ensemble. Puis celle-ci redescend le long de son torse pour retrouver, la source de mon plaisir.

Ces baisers sur ma peau, son désir de retrouver mon membre gorgé de d'envie, elle est délicieusement coquine et douce.

Je le reprends en bouche, pour mieux sentir, son désir, son envie. Elle monte, descend, l’aspire, le suçote du bout des lèvres. Tandis, que ma main accompagne ma bouche. Elle fait de doux va et vient. Ses mains dans mes cheveux m’encouragent à continuer, son corps ondule au rythme de mes caresses.

Elle me fait perdre le contrôle des sens, je suis au bord de l'explosion

  • Continue comme ça, ange lubrique, je vais perdre la raison, je vais jouir et m'abandonner totalement à tes soins. Je soupire, râle de plaisir .................

Ma bouche, ma main continue son œuvre, mes yeux brillent de malice. Je le veux mien. Il se cambre de plaisir. Je monte et descend, le long de son sexe, avec gourmandise, en allant de plus en plus vite…

Je n'en peux plus elle a brisé mes dernières défenses, je me laisse aller aux spasmes qui m'envahissent. Je ne râle plus de plaisir, je jouis intensément.

Sa jouissance se répand dans ma bouche, je ferme les yeux de plaisir. Je m’en délecte, et n’en perd pas une goutte. Je remonte vers sa bouche, pour l’embrasser, nos langues se mêlent, ses bras m’enlacent, m’emprisonnent.

Il m'embrasse à nouveau, descend le long de mon cou....Mais je le repousse gentiment en lui disant :

- Il nous faut reprendre des forces !

Je nous sers une coupe de champagne, son regard pétille autant que les bulles dans nos verres.

Nous nous asseyons sur lit, pour déguster les sushis. Il me demande de lui parler de moi, de ma vie etc...Je lui dit que ma vie est tout sauf passionnante, secrétaire dans une toute petite PME, mariée depuis presque 20 ans, maman de 3 enfants, sportive...Je lui dis que c'est la première fois, que j'ai une aventure avec un autre homme.

Bref, une vie simple pour une femme ordinaire.

Je l'écoute parler et me dis Ken, va falloir que tu sois inventif, surtout ne pas lui dire que tu es un truand. Je lui parle donc d'un pseudo travail de représentant en vin, tout en restant le plus vague possible, de toute façon j'ai tellement envie d'elle que la discussion ne va pas durer. Je prends ma coupe de champagne et fait perler quelques gouttes du précieux liquide sur ce sein qui dépasse du pan de son kimono ma langue retrouve, la pointe de cette merveilleuse colline pour lécher le breuvage. Je retourne vers sa bouche et l'embrasse langoureusement ; la fait reculer un peu, j'ouvre entièrement son vêtement, fait encore couler du champagne entre ces seins, je m'y abreuve en caressant sa peau de mes lèvres.

Je ne sais pourquoi, mais je sens qu’il ne souhaite pas en dire plus sur lui….

Je ne peux lui résister, cet homme affole mes sens, éveille mon désir, dès qu’il pose sa bouche sur moi. Je succombe à ses baisers, le champagne qui coule me fait tressaillir de plaisir. Sa bouche parcourt ma peau délicieusement.

Je continue mes baisers tout en l'allongeant sur le lit.

Je succombe à ses baisers, incapable d’y résister. J'ai la sensation qu'il connaît ma peau, depuis toujours, il est si doux, diaboliquement envoutant.

Je caresse ses seins, son ventre, ses cuisses que j'écarte avec précaution pour découvrir son antre aux délices, y dépose un baiser délicat avant de parcourir les lèvres de son puits d'amour.

Mes yeux se ferment de plaisirs, mon corps se cambre. Mes mains caressent ses cheveux, mon corps accompagne ses baisers.

Je joue un moment avec son lys, titille son bouton d'amour gonflé de désir. La, oui elle prête, je suis tendu de désir moi aussi. Je me glisse entre ses jambes, en douceur la pénètre.

Je m'ouvre à lui pour le laisser entrer en moi, mes jambes se nouent à lui, pour le garder en moi. Je sens son souffle dans mon cou, sa bouche rejoint la mienne. Nos baisers se font intenses et passionnés, ses va et vient, me transportent avec délice.

Nos corps dans ce contact érotique ondulent et chaloupent, cette étreinte délicieusement lubrique nous fait vibrer.

Je l'embrasse à nouveau puis lui glisse à l'oreille :

- Tourne-toi ma déesse !

Je savoure son baiser, me retourne, lui présente ma croupe, je sens ses mains se poser sur mes hanches. L’une d’elle descend le long de mon dos, pour caresser mes fesses. Ses mains reprennent place, sur mes hanches, je le sens glisser en moi. Mes yeux se ferment de plaisir.

Je reste la un instant immobile, je suis en elle, la possède, elle offerte à mon envie, non, c'est elle qui me possède, je suis son jouet. Ma transe fiévreuse me reprend, je la prends, elle soupire.

Il me ramène à lui avec force et douceur…Comme si nous dansions un tango ! Je sens son calice m’emplir, mes fesses claquent contre lui, ses mains se font fermes, l'intensité augmente à chaque coups de boutoir.

Je la passe au fil de mon membre tendu, ma fougue est en train de prendre le dessus sur ma douceur, elle me fait perdre tout contrôle, mes mains la ramène de plus en plus fort contre moi, à moins que ce soit mon bassin qui la bouscule plus fortement, je ne sais plus elle m'électrise de plus en plus. Mes vas et viens accélèrent.

Il a totalement pris le contrôle, ses vas et vient sont puissants.

Mes neurones ont prit feu, je suis en ébullition.

Je sens les prémices de l'orgasme arriver, je me mords la lèvre pour ne pas crier, mon plaisir.

Encore et encore, le posséder, l'aimer, la pousser à la jouissance, jusqu'à mon dernier spasme.

J'aime l'entendre gémir de plaisir.

Nos orgasmes nous envahissent simultanément, nous nous sommes encore abandonné l’un à l’autre.Nous nous allongeons sur le lit, je la serre dans mes bras, je lui offre toute la tendresse dont je suis capable, elle m’a totalement envouté.

Demain c’est décidé, je fais mon dernier braquage, ensuite je me range.

Je la retrouve pour la convaincre de partir avec moi, comment me passer d’elle à présent ?

Elle s’est endormie contre moi, elle est belle.

J’ai des sentiments pour elle ; chose rare dans ma vie de vagabond.

Il est tard dans la nuit, discrètement je m’éclipse.

Je lui laisse un mot.

  • "Ne m’en veux pas Luce j’ai une affaire à régler, je te retrouverais

Ton Amant" Ken

Modifié par luce68
  • Like 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de nous faire partager votre repas.....j'ai l'impression de vous avoir vu au travers du trou de la serrure

:clap: :clap: :clap:

Euh je ne vais pas dire que j'attends la suite avec impatience mais je le pense...

bisous

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"dernier braquage et apres je me range", en général quand on dit ça, le braquage se termine en bain de sang, mais y'a toujours des exceptions.héhé

Deux personnalités aussi intriguantes que passionnantes, et un récit superbement écrit par vos soins.

L'amant Ken et son projet d'ultime braquage d'un coté, et de l'autre la si douce Luce.

M'est avis que Kendo va abandonner son projet, non ?

Vite la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ola Snaga

tu ne va pas nous tuez le héros de l'histoire.....tout de même...

Pas de bains de sang....juste un bain de sentiments...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai, tu as raison La Brune, ce domaine là, m'est reservé héhé.

Un bain de sentiments c'est quand meme plus agréable, j'avoue.

Quoiqu'il en soit ne nous laissez pas trop attendre quand meme.!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non Snaga je suis sure que ton coeur est moins sombre que les chansons que tu nous fais écouter.....

Mais si Ken et Luce nous font trop attendre on leur fera le mauvais œil

Non je plaisante, avec cette merveille on prend du plaisirs aussi dans l’attente

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

ha ha comme quoi les mots peuvent provoquer bien des choses

"Braquage" = hauts les mains =pointer ^^

La nourriture et la sensualité , j'adore ce mélange les mêmes sensations , les mêmes mots pour un plaisir intense .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est divin! :aime2: :aime2: vous êtes deux gourmets gourmands et je vous envie de raconter aussi bien cette belle aventure, c'est magnifique et je suis admiratif devant ce partage de tant d'émotions, de sensations ... j'attends le prochain récit de vos aventures communes avec impatience!! :clap: :clap:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton Amant" Ken

Zut alors, pour moi Ken n'était un bellâtre niais juste bon à se pavaner devant sa Barbie et non un diable de l'amour. Voici que tout un pan de ma culture part en fumée!!

Mais revenons aux choses sérieuses. D'après une célèbre encyclopédie en ligne, au mot braquage on peut lire : "(en anglais : hold-up) vol à main armée dans une banque ou dans un magasin généralement dans le but d'y dérober de l'argent ou des objets de valeur. (...)"

A la lecture de ces récits, je crois surtout que notre héro est un braqueur romantique au grand cœur, pour qui "banque" rime avec brune aux yeux verts au charme démoniaque, antre aux délices et puits de jade, "argent et objets de valeurs" avec jouissance extrême, sentiments et passion déraisonnées.

Alors, si je devais faire un commentaire, je dirais simplement que ce qui est d'or ne brille pas forcément.

Alors mon gars, au diables les risques, il faut savoir ce que l'on veut.

Banzai!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Cher Onyx , tu as raison et tu es peut être visionnaire , je suis un braqueur romantique, pour moi la valeur des choses n'est pas dans les coffres forts , mais dans l'intensité des moments échangés, passés, présents et A Venir. Et je dois avouer, que le joyaux aux yeux verts qui co écrit avec moi vaut bien que je dépose mon Ken (sabre) à ces pieds.

Tu ne te trompes pas non plus en disant que tout ce qui est d'or ne brille pas forcement , il faut juste être attentif et attentionné pour trouver ce genre de pépites.

Modifié par kendo
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que pourrais-je ajouter après une telle avalanche de commentaires?

Rien, si ce n'est que votre récit est brûlant de sensualité et d'érotisme, il m'a envoûtée, transportée et je ne peux qu'ajouter un seul mot : BRAVO!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Que répondre....

Si ce n'est merci à vous, de nous encourager.

Merci aussi à mon complice de gangster, de m'inspirer autant, écrire avec lui est source de plaisir et de joie.

Nous essayerons de ne pas trop vous faire attendre pour la suite ;-)

:bisou:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cher Onyx , tu as raison et tu es peut être visionnaire

Visionnaire, désolé, je n'ai aucun mérite, c'est juste ma boule de cristal ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je me joins à Luce pour vous remercier de vos commentaires qui nous encouragent à continuer .

C'est un réel plaisir d’écrire avec toi chère Luce. :bisou:

Nous essayerons d’être plus rapide pour la suite ;-)

:bisou:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

:bisou:

Modifié par kendo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une petite merveille ton texte Luce

On ne se lasse pas de te lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

que dire sans paraître fade à côté des autres commentaires ?? Aucune idée, alors je resterai simple !! Ce texte est magnifique, vous êtes tous les deux bourrés de talent et si vous nous écrivez pas rapidement une suite gare à vos fesses !!!!! :fessee:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci, nous allons tâcher ne pas trop vous faire attendre

:bisou:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci debo :bisou:

Bigbi, promis on fera plus vite pour la suite ;-)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je reste sans voix !!! Enfin presque car à la lecture de ton blog je remarque que tu as laisser une baguette pour en reprendre une autre gorgé de désir.

En judo tu aurais fait un Ippon à ton ami Ken, renversant quand même !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Merci Fred77 ;-)

A Ken, faut qu'on pense à terminer ce récit...

Sinon, c'est :fessee: pour toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui oui pensez a nous le terminer ce récit sinon ça va barder hein!!!héhé

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Keyra

Bravo à vous deux , j'ai adoré :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

comment j'ai pu passer à coter de cette suite :???: han je suis nuuuuuuuuuuuul

une suite fantastique, comme l'a dit la brune, on se croirait entrain de vous épier à travers le trou de la serrure..

que de gourmandise et de sensation forte huuum j'aime :P

voui voui et cette suite elle est ou ??? :bbl:

:arrow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.