Aller au contenu
jarodimo

ma première (et unique) expérience homosexuelle...

Messages recommandés

nous avions 16 ans. L'âge de l'apogée des revues et films pornos. Mon pote et moi nous retrouvions souvent chez l'un ou chez l'autre pour nous exciter sur les pages centrales en papier glacé des magasines que nous avoins honte d'aller acheter.

Ce jour là, après nous être rincés l'oeil pour la énième fois, mon pote me propose d'aller dans le local associatif de la résidence, dont il a les clés, afin de nous soulager du trop plein de foutre.

Dans l'ascenseur, il commence à me raconter qu'il a dèjà fait et reçu des caresses à un autre garçon sous la tente, cet été. Moi tout excité par ma revue, et qui suis d'ailleurs d'un naturel plutôt discret et introverti, n'en croit pas mes oreilles, mais je ne sais pas ce qui m'a pris, je commencé à lui prendre le paquet de mes mains. Lui, surpris, ne dit rien, puis me rend la pareille avec un sourire lubrique.

Une fois sortis de l'ascenseur, dissimulant tant bien que mal nos bosses, nous rentrons dans le local.

Et là, tenez-vous bien, je le plaque contre le mur, et me frotte à lui frénétiquement. Je pense encore que nous étions à l'âge des découvertes, et qu'une femme aurait tout aussi bien fait l'affaire...

toujours est-il que je lui baisse son froc, et le masturbe énèrgiquement. Il me rend la pareille, et nous nous branlons mutuellement. L'avantage est que nous savons comment nous faire du bien, tellement nous nous branlions souvent, chacun de notre côté.

Je sens sa bite se tendre et palpiter sous l'effet de mes caresses, et de mon côté le plaisir vient aussi.

Il me stoppe d'une main. heureusement, sinon nous aurions joui eu bout de 2 minutes. nous tentons de freiner nos ardeurs, mais je n'y tiens plus, et le prend en bouche soudainement. Je le pompe, lui touche les couilles. Je crois encore aujourd'hui que j'ai fait un transfert, et lui ai fait ce que j'aurais voulu qu'on me prodigue à l'instant présent.

Bref, j' le suce bien, il gémit. D'un seul coup se retire et s'assoit, car nous sommes debouts depuis le début. J'en profite pour me déshabiller complètement, et m'empale d'un coup sur son membre. Vous n'imaginez pas la douleur d'un puceau du cul qui se fait sodomiser pour la première fois, sans lubrification ni préliminaire ciblé.

J'ai mal, ca me brûle et me déchire, mais je ne sais pas pourquoi, je continue dans cette voie. Je le sens palpiter dans mon cul, qui se détend un peu. Je fais des va et vient, je suis une vraie salope, j'ai le cérveau dans le bas ventre, je ne réfléchis plus à rien. J'ondule, me cambre, fais la chienne, pour sentir bouger son chibre dans mon anus. Il râle, il gémit, il bouge le bassin aussi. Je sens bien qu'il va envoyer tout son foutre dans mon cul.

Je me retire donc, je fais le compte de la douleur qui me brûle l'anus. Mon pote ne trouve rien de mieux a faire qu'a me prendre la queue dans sa main, et de la lécher.

J' n'en peux plus, je lui impose un 69, et reprend sa bite en bouche, lui imposant le rythme de la mien dans sa bouche.

Nous jouissons de manière extraordinaire, dans un râle collectif. J'avoue avoir bu tout son sperme chaud, et dans mes souvenirs, ma gorge me brûlait.

Nous sommes repartis sans rien dire, chacun de notre côté, un peu penauds.

Ceci a été ma seule et unique expérience homo, cela m'a permis de savoir si je préférais les garçons ou les filles, mais depusi ce temps, je suis en phase totale avec ma prostate et mon anus....

Une dernière chose : vous me traiterez certainement d'inconscient (et vous aurez raison), mais je suis allé faire un test HIV la semaine apèrès, car nous n'avions aucune protection....

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et tu n'as pas recommencé parce que tu n'as pas aimé ?

Comment a été votre relation après ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A vrai dire, je n'ai pas recommencé avec un homme, mais j'ai refait l'amour de cette manière avec des femmes...

Nous sommes restés en contact, sans plus.

Mais j'en garde un très bon souvenir, surtout que j'y ai découvert l'amour anal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue ne jamais avoir essayé de relation avec un homme, mais j'y pense souvent! À 25 ans, je me dis qu'il est temps d'essayer! Reste plus qu'à trouver la bonne personne...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous conseille d'essayer c'est l'éxsitation totale. j'ai bientot 21ans et j'ai tester il y a environ 2ans j'ai grave aimer et depuis

je refait des expériance homosexuelles tout les 2-3 mois environ.. j'y pense a le faire + souvent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà eu une et une seule expérience du genre avec ma meilleure amie, nous avons aimé mais nous n'avons jamais recommencé...

Depuis que j'ai dit ça à mon copain, il veut absolument que je le refasse :-).

Régulièrement, j'embrasse langoureusement des copines en soirée mais jamais rien de plus. ET c'est plus pour le fun que par réelle excitation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton histoire es très sensuel j'ai une dan mon froc lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.