Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

ceststeph2000

[4ème Concours Intime] La fille de l'ascenseur

Recommended Posts

4meconcoursintimespartixn3.jpg

Je la croise le matin dans l’ascenseur, nous avons les mêmes horaires.

Je m’arrange pour ne pas être trop loin d’elle pour sentir son parfum.

Je sais qu’elle m’a remarquée, elle me regarde, me cherche parfois et me sourit.

J’aime sa façon de s’habiller, si féminine et si sensuelle parfois.

Nous ne nous connaissons pas et nous ne nous somme jamais parlé.

Il arrive que dans la journée je prenne cet ascenseur pour aller dans un autre service.

Il est très rare dans la journée que je la croise, j’en ai pris mon parti.

Une journée ne commence bien que si nous sommes tous les deux au rendez vous.

Mais ce matin, peut être le retard de mon train, mais je n’ai vu personne.

Pas moyen de se mettre en route sans avoir accompli ce rituel.

A la faveur du mois d’août et de mon emploi du temps léger, je pars à sa recherche.

Je n’ais qu’une idée, retrouver mon sourire du matin, coûte que coûte.

Parti à arpenter chaque étage et surtout le sien, au bout d’une demie heure, rien.

Dépité, je retourne à mon bureau en ayant perdu tout espoir pour aujourd’hui.

Je retourne vers l’ascenseur et les portes se referment, jusqu’à ce que…

Une main de femme bloque la porte, un bras s’intercale, puis elle.

Elle entre, essoufflée, elle me sourit, je suis comblé.

Elle me tourne le dos, pudeur, timidité ?

Je profite pour la regarder, ses cheveux blonds tombent sur ses épaules.

Elle porte un top blanc manche courte avec une robe ample et légère.

La légèreté de la robe me fait entrevoir une dentelle sous celle-ci.

Elle est coquette et se dessous sont assortis et de couleur blanche à fleur colorés

Perdu dans mes pensées, je remarque à peine qu’elle vient de se retourner.

Comme sur un nuage, je continu à la déshabiller du regard.

Contre toute attente, elle me sourit toujours et mets ses mains sur ses hanches.

Elle tend le bras vers le panneau de contrôle des étages et appui sur un étage au hasard.

J’étais le seul qui pensait que c’était le hasard, mais elle savait ce qu’elle faisait.

A l’arrêt de l’ascenseur sans un mot elle me fait signe de la suivre, je m’exécute.

Je la suis dans un dédale de bureaux, vides pour la plupart.

Arrivé dans une impasse, elle pose son index sur sa bouche en faisant « shut »

Elle déboutonna quelques boutons de ma chemise et y glissa les mains.

Je la pris par les hanches et ce premier contact ma fait comme une décharge électrique.

Je la sentais tout contre moi et nous étions blottis l’un contre l’autre en silence.

Elle releva la tête et m’embrassa, nos langues se mirent à tourner comme un manège.

L’ambiance était de plus en plus chaude et elle descendit le visage contre mon torse.

Sans hésitation elle déboutonna mon pantalon et sorti mon sexe déjà dur.

Avec délicatesse elle me pris dans sa bouche et m’avala goulûment.

Elle allait et venait sur mon sexe avec sa bouche tout en me branlant avec sa main.

Elle prenait du plaisir à faire cela et m’en donnait aussi beaucoup.

Il était temps à mon tour de lui rendre la pareille.

Je la pris par les hanches pour la porter sur une table voisine

Je remonta sa robe et glissa dessous après l’avoir remercié d’un baisé

Sans prendre la peine de retirer sa culotte, je l’écartais pour y glisser la langue.

Je me délectais de cette offrande fruitée et juteuse, elle mouillait abondamment.

Je l’ai léché, sucé, aspiré son clitoris pour l’entendre gémir et se tordre de plaisir.

Après quelques minutes à butiner elle craqua et se laissa submerger par le plaisir.

Je me releva et elle repris mon sexe en mains puis en bouche pour me faire exploser.

Rassasié tout les deux, nous nous sommes réajusté mutuellement.

A peine mon regard détourné car attiré par un bruit, elle disparue.

Je suis retourné à ma place par l’ascenseur, seul, heureux, encore sur mon nuage.

Le matin suivant, arrivé dans l’ascenseur, nos regards se sont croisés, elle m’a sourit.

Je me suis approché d’elle pour sentir son parfum.

Nos mains se sont effleurées mais aucun mot n’a été prononcé.

J’ai pu commencer une bonne journée sans ma belle inconnue

Les matins se suivent et avec bonheur se ressemblent.

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Ouah chaud :roll: ce fantasme :-D (ou cette expérience :-D ) de l'ascenseur !!! :-D:roll::-D:-D

... et l'on dit que faire les escaliers c'est bon pour la santé !!! :(:-D:lal:

:lal::-D:-D pour la narration !!! :(

Partager ce message


Lien à poster

ce n'est pas dans mon boulot que je trouverais pareil expérience!! pas d'ascenseur pas de jolies filles mince :roll: , en tout cas joli récit!! beaucoup d'imagination. chapeau bas monsieur

Partager ce message


Lien à poster

un récit de rêve :wink:

je crois que je vais installer un ascenseur dans ma maison :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Siphy

Jolie rencontre :lal:

Très beau recit ^^

Partager ce message


Lien à poster
Guest deacon99

Je vais arreter de faire mon sportif et de prendre les escaliers !

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.