Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

ptitangecathy

L' inconnu

Recommended Posts

Je ne suis pas convaincue par ce texte donc si i vous plait malgré tout je vous mettrez la suite.

Tous commence lors d un voyage a New York que j effectue pour le travail. A bord de l avion je suis assise près du hublot pour le moment le siège a cote de moi reste vide , j en profite pour appeler mon mari et je lui dit que le décollage était pour bientôt et que je le rappellerai a mon arrivée. Au moment ou je raccroche un homme s approche il doit avoir dans les 25 ans, il est grand, svelte, cheveux noirs, une barbe naissante et un regard bleu azur, malheureusement pour moi il s assit sur le siège juste devant moi, je n aurais qu une vue de sa nuque, a mes cotes ce fut une femme d une cinquantaine d années qui vint s asseoir, elle me salua et s installa. Des le début du voyage ma voisine n arrêta pas de parler, je n en pouvais plu, mon bel inconnu se retourna a plusieurs reprises et me souria en signe de compassion.

Je me décida de me lever et d aller aux toilettes cela me ferait une petite pause , étrangement le bel inconnu se leva en même temps que moi et me suivit , les toilettes étant occuper nous nous retrouvons a attendre dans ce minuscule couloir , je put sentir son parfum qui été enivrant , il me souria et me dit en plaisantant que si ma voisine continuer de parler ainsi le restant du voyage qu il allait la bâillonner , ce qui me fit rire , il me demanda si je voyager pour le plaisir ou pour affaire , je lui répondit que c été malheureusement pour affaires et que je n aurai pas le temps de profiter . La place aux toilettes ce libera pour moi, une fois ressortit je rejoignis mon siège, a peine assise que ma voisine reprit ses blabla et ses paroles me revint en tête et cela me fit sourire, en peu de temps cette homme m avait charmer.

Nous voila enfin arriver a New York, le voyage fut pénible mais il y eu quand même un petit moment agréable tous de même. Je me dépêchai de récupérer mes valises et de prendre un taxi direction l hôtel. Arrivée dans ma chambre d hôtel, j appela mon mari pour le rassurer, cela fait je fila sous une bonne douche et la mon esprit se mit a repenser a ce bel inconnu de l avion, j en été toute émoustillée, je ne savais pas pourquoi mais cela été agréable et je me laissa aller. Mes mains commencèrent a caressez mon corps avec le savon , elles s attardèrent d abord sur ma poitrine elles en caresser le contour puis finirent sur es aréoles qui pointait d envies , puis l une d entre elle venit s égarer sur mon mont venus , je me caressai délicatement ; l eau brûlante coulait sur ma peau et je fut prise d un orgasme puissant a telle point que mes jambes se dérobèrent sous moi , je me retrouvait assise sous cette douche , je restait ainsi quelques minutes le temps de reprendre mes esprits . Je sortis de la douche et alla directement me coucher.

Le lendemain matin, je me réveilla a l aube en pleine forme, il le fallait car a journée allait être très longue, il me fallait enchaîner les rendez vous. Je passa ma journée a jongler avec mes rendez vous et a négocier , il été 19 H quand je rentrais a l hôtel j été éreintée mais décida d aller prendre un verre au bar pour me décontractée , a un moment un homme vint s asseoir a cote de moi , au début je n y porta aucune attention puis mon regard se posa sur lui et la je fut surprise c été mon bel inconnu de l avion , il me reconnu de suite , nous commençâmes une conversation banale mais j été ravie , il me proposa de partager le dîner avec lui , j accepta de suite , le repas fut des plus agréable en sa compagnie , mais je n avais pas envie que cette soirée s arrête la , je me risqua donc a lui proposer une ballade a central park. , la nuit été douce et étoilée, on se promena un bon moment, et nous avons décidé de profiter de cette belle soirée et nous nous sommes installé sur l herbe face a un lac ou la lune s y reflétait.

Cette endroit été d un romantisme fou, je m assis près de lui et resta la sans dire un mot, lui été juste a cote de moi et je sentais son regard sur moi, j étais t

Troubler et je n osais tourner la tête vers lui. A un moment je sentis ses doigts effleurer ma joue, c été si agréable, je me laissa faire, ma tête se tourna vers lui et je m approcha de lui et j osa un baiser, il y répondit de suite, il m enlaça doucement et me colla a lui, ce baiser me peut durer une éternité, je n avais jamais ressenti ça pour un homme même pas pour mon mari. Après ce merveilleux baiser, je lui dit qu i devait être tard et qu il été temps de rentrer, il me raccompagna jusqu a mon hôtel m embrassa une dernière fois et il me donna rendez vous le lendemain au bar vers 19H, j accepta. Une fois dans ma chambre je réalisai que je ne connaissais rien de lui a part son prénom Romain, été je devenue folle, pourquoi avais-je succomber si facilement ? Je m endormis très vite en pensant a lui et à notre futur rendez vous. Le lendemain ma journée ressembla a celle de la veille , je finis a 18H30 pour avoir le temps de prendre une douche et de me préparer , j enfila une robe noire et descendit au bar , il été déjà la a m attendre , on alla dîner dans un petit restaurant romantique près de l hôtel , pendant le repas il ne cessa de me complimenter , il me caresser la main moi je rougissais sous toutes ses attentions , a la fin du repas je ne sais pourquoi mais je lui proposa d aller prendre un dernier verre dans ma chambre , il n hésita pas une seconde et nous sommes rentres a l hôtel .

Une fois dans la chambre, il s assit dans le fauteuil près du lit, je lui servait une flûte de champagne au moment ou je lui tendit son verre, il m attrapa par les hanches et me fit basculer sur ses genoux et m embrassa fougueusement, ses mains parcourait mon dos, puis elles venirent sur ma poitrine, elle continua allant sur mes cuisses, ses caresses été si douces cela en été envoûtant. Il dégrafa ma robe et me l enleva je me suis mise debout face a lui en sous vêtements , il m entraîna vers le lit et couvrit mon corps de doux baiser , je lui fit retirer sa chemise , je vouais sentir sa peau sous mes doigts , je dégrafa également son pantalon et le retira , je glissa ma main sur son boxer puis elle alla s égarer a l intérieur , je le caressai délicatement , je sentait son membre se tendre sous mes caresses , sa bouche ne quitter plus la mienne a présent .

Il retira le reste de nos sous vêtements et il me prit tendrement, ses mouvements de va et viens été doux, j été transportée par sa façon de me faire l amour, il accéléra doucement ses mouvements et un orgasme venit nous saisir en même temps, il s allongea a cote de moi et me caressa délicatement les cheveux, je m endormie paisiblement blotti contre lui. A mon réveil, il la a mes cotes Romain été réveiller, je l embrassa et fila sous la douche, il ne tarda pas e rejoindre et a me faire l amour de nouveau. Avant de partir je lui dit que c été ma dernière journée a New York et que je partais le lendemain matin , on décida que la dernière soirée on la passerait ensemble , le soir venu , je l attendis au bar 1H passa, puis 2h , puis 3H et la je me suis dit qu il ne viendrait pas , j été terriblement déçu , je remonta dans ma chambre et me coucha , je me dit que cela été peut être mieux comme ça et que j avais ma vie a Paris , je m endormie et le lendemain je repris l avion direction Paris .

Arrivée a paris, il me fallait reprendre ma vie, je me devais d oublier mon escapade avec Romain. Ma vie repris son rythme normale mais dans mon couple il y avais quelque chose qui n allait pas, il n y avait pas la passion que j avais eue avec Romain, lorsque je faisait l amour avec mon mari je ressentait plus grand-chose finalement mon aventure de New York avait plus de conséquence que prévu.

Je ne cessez de penser a Romain, il été a longueur de journée dans mes pensées et la nuit dans mes rêves, il me fallait pourtant l oublier mais je n y parvenais pas, il me fallait le retrouver. Cela allait être très difficile car je ne connaissais rien de lui à part son prénom …………

Partager ce message


Lien à poster

Je ne vois pas pourquoi tu n'es pas convaincue par ce texte qui débute de manière trés interessante et qui appelle forcément à une suite.

Parfois les gens qu'on croise ne sont que de passage, et d'autres fois, ils font partie de notre vie,à jamais.

Ce romain fait partie des gens que l'heroine n'oubliera pas, et il n'ya pas d'autres alternatives a ce qu'elle le retrouve à paris.

Les évènements, les choix qu'on fait, nous amène sur leur route, encore et encore, donc au boulot Ptitangecathy, pour nous écrire la suite!!!

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Le "clan " surveille ^^ aprés l'orc .......l'elfe :twisted:

Donc à mon tour

Savoir si le fait de vivre à fond le désir est vraiment la meilleure chose ?

Cet inconnu(e) on l'a toutes ou tous croisait , révait...espérer des choses . Les vivre comporte des risques , car les souvenirs restent ;)

J'aime l'ambiance , encore , cette histoire peut nous arriver à tous .......

Partager ce message


Lien à poster

d'accord avec snaga et la miss !! pas de raison de douter !!!! ce texte ne saurait souffrir de rester sans suite !!

Partager ce message


Lien à poster

Par ou allais je commencée ? Je commençai par appeler l’hôtel ou j’avais séjourné mais je savais très bien qu’il n y été pas mais bon il me fallait tous essayer, j’eus la réponse auquel je m’attendais pas de Romain sur leur listing, j essaya plusieurs hôtel a New York qui se trouvait non loin du mien mais rien, mais à quoi m’attendais sans le de famille de cet inconnu, cela été comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Réfléchissant encore et encore une idée me venue, j’allais appelée l’aéroport vu qu’il été sur le même vol que moi j’avais peut être une petite chance, la personne que j’eus au téléphone été très réticent a me donner des informations mais avec ma vois charmante je réussis à obtenir une info des plus intéressante son nom de famille, enfin j’allais pouvoir avancer un peu plus dans mes recherches, il s’appelait Romain Morris.

Il me fallait a présenté son adresse, j entra donc son nom sur internet et trouva de suite son adresse, il habiter à Paris dans le 12 Emme arrondissement. Dès le lendemain , je me présenta a son adresse , un jeune m ouvrit , cela devait être son colocataire , je lui demanda si il été possible de parler a Romain et il me répondit que Romain été à New York , je lui demanda s il rentrerait bientôt de son voyage et là il me dit pas avant 6 mois , à ce moment je pris une claque , j été effondrée de cette nouvelle , je demanda s il été possible de le joindre la bas mais il refusa de me donner l’info . Comment allais-je pouvoir attendre tous ce temps avant d’espérer le revoir ?

Les premières semaines furent difficiles mais avec le temps je m’y suis faite puis au fur et à mesure des mois il quitta mes pensées.

Six mois plus tard je ne penser presque plus à Romain , j’avais réussi a reprendre le cours de ma vie avec mon mari cela aller mieux même si je savais au fond de moi que ce n été plus de l’amour que j’éprouvais pour lui .

L’entreprise de mon mari avait organisée une soirée dans un restaurant de la capitale, je n’avais aucune envie d’y aller mais mon mari insista pour que je l’accompagne. Arrivées au restaurant je salua les collègues de mon mari et resta dans un coin tranquille loin du tumulte , a un moment je décida de sortir fumer une cigarette , je traversa le restaurant et là je m’arrêta net , Romain été assis la a une table avec un autre homme , le fixa mais lui ne m’avait pas vu enfin c’est ce que je croyais , ne voulant pas déranger , je continua mon chemin et sortis dehors , il faisait froid , je me mis donc à l’abri sous le porche de l’immeuble d’a cote .

A un moment je sentis une main m effleurée , je penser que c été mon mari et lorsque je me retourna , je me retrouvais nez à nez avec Romain , mon cœur se mit à battre très fort dans ma poitrine , on ne prononça aucune mots , nos corps parler pour nous , on se colla immédiatement l’un a l’autre et on s embrassa fougueusement , a cette instant plus rien n exister autour de nous , peut m importer si l’on se faisait surprendre . Il lâcha son étreinte et me regarda il m’avoua que je n’avais pas quitté ses pensées depuis notre nuit à New York.

Maintenait que je l’avais en face de moi, je ne voulais plus le laisser s’échapper, mais mon mari m’attendait dans le restaurant, il aller me falloir trouver une excuse valable si je voulais m’éclipser avec Romain. Je pénétra de nouveau dans le restaurant et rejoignis mon mari , il été en grande discussion et apparemment ne c été pas aperçu de mon absence , je le prit a part et lui dit que j’allais rentrer car je ne me sentais pas très bien , il voulut me raccompagner et je lui dit que non je prendrai un taxi qu’ il n’avait qu’ a rester et profitez de la soirée , ce qu’ il accepta .

Je rejoignis Romain dehors, il m’entraina vers sa voiture et une fois a l’intérieur nous échangeâmes un nouveau baiser passionner, mais cette fois on en voulait beaucoup plus, je sentais ses mains sur mes cuisses, une se glissa sous ma jupe et venait caressez mon string trempée, je l arrêta et lui dit qu’il lui faudrait patientez jusqu’ a l’hôtel.

Le premier hôtel qu’ on trouva fit l’affaire , on monta a notre chambre et là je me jeta sur lui , j été folle d’envie , je voulais le sentir contre moi , je le plaqua contre le mur m agenouilla devant , dégrafa son pantalon , le fit tomber et libera son membre tendu , ma langue se posa sur son gland puis elle glissa sur tous le long de son membre , mes lèvres prirent le relais et je commença un doux va et viens , il gémissait sous mes caresses , mes mouvements s’accélérant , je le sentis se contracter , je savais qu’ il ne tiendrait pas longtemps mais je voulais l’amener jusqu’ a la jouissance , dans un râle il s pencha dans ma bouche .

Il me releva et m entraina vers le lit , il m’y fit allonger , se plaça sur moi , m embrassa sur tous le corps et venait posez sa bouche sur mon string , il l écarta délicatement et sa langue se glissa dans mon intimité , il saisisse mon bourgeon ce qui me fit gémir de plus belle , ses doigts me pénétrèrent en même temps ce qui augmenter mon plaisir , cela en été trop pour moi et j’eu un orgasme puissant , il bascula a cote de moi , je continuer de le caressez et il repris vite de la vigueur , je me plaça au-dessus de lui et venis m empaler sur son membre tendu , il me saisit par les hanches et me donna le rythme , mon bassin ondulait sur son membre , notre chevauchée été des plus torrides , mes cris emplissait la chambre , un orgasme puissants me saisisse en même temps que Romain je m’effondra sur son torse toute tremblante , il me caresser délicatement et m embrassa sensuellement .

On passa la nuit à faire l’amour, au petit matin je réalisai qu’il allait falloir m’expliquer auprès de mon mari du pourquoi je n été pas rentrée de la nuit. Romain avant que je le quitte me posa une question été je prête a quittez mon mari pour lui ? Je n’hésitai pas une seconde et lui répondit oui, il me serra contre lui et me susurra un je t’aime a l’oreille.

Une vie pleine de folie et de bonheur m’attendait à présent.

Partager ce message


Lien à poster

Une suite aussi romantique que la première partie.

C'est parfois difficile de faire des choix, de tout abandonner pour commencer une nouvelle vie. Cé récit résume bien ta signature, pas de regrets, vivre sa vie pleinement sans se poser trop de questions.

Trés beau texte en tout cas, tu peux en etre fiere c'est clair.

Partager ce message


Lien à poster

superbe Ptitange, ne t'arrête pas sur ta lancée

C'était un humble commentaire du F'Rôdeur..........................

Partager ce message


Lien à poster

splendide !! Magnifiquement écrit !! J'adore !! Continue comme ça !!

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.