Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Didier Pascal

J'en rêve

Recommended Posts

A véritablement parler, il ne s'agit pas d'un fantasme mais d'un profond désir que j'aimerais voir s'incarner réellement.

J'adorerais tisser dans ma ville une fabuleuse complicité avec une amante raffinée et audacieuse : nous deviendrions les explorateurs érotiques des replis urbains les plus inattendus, marquant la découverte de chacun d'entre eux d'une fantaisie, d'un jeu, d'un ravissement.

Cela se passerait en certaines de ces après-midi où l'on peut jouir d'un peu de temps clandestin, pas seulement parce que je suis marié, mais pour cette raison que les jeux de l'amour et du plaisir au hasard des lieux requiert aussi le jour, l'incognito parmi les foules et les bonheurs de solitude improvisée :

dans une église, les salles à demi vides d'un musée, des allées médiévales peu fréquentées,

la mezzanine toujours déserte à ces heures d'un cinéma où j'aime aller voir les parutions nouvelles de qualité,

tel café où l'on aime à se blottir en hiver et caresser les jambes gainées de bas d'une amoureuse, jusqu'à découvrir sous sa main la peau soudain nue et passionnée, le triangle peut-être d'une culotte satinée toute vibrante d'émotion.

De petits hôtels discrets où faire l'amour sans discrétion car j'aime l'épanouissement progressif des harmoniques de jouissance jusqu'à leur explosion absolue de toute la voix retournée comme un ciel étoilé.

Mille jeux donc : un rendez-vous en lingerie sous un manteau ou un imperméable, des caresses furtives dans un métro, à l'insu (presque) de tout le monde, des essayages coquins dans de petites boutiques de frivolités où l'on sait accueillir els couples clandestins, dans des magasins plus fréquentés, des embrassements peut-être suivis de cunnilingus et d'étreintes debout dans le bouillonnement végétal d'une serre un jour de mauvais temps, la promenade des deux amants nus sous leur robe et pantalon respectif les jours d'été ou de printemps, les massages calins à deux, les fellations improvisées au petit bonheur d'un lieu mi risqué mi tranquille, les baisers entreprenants de voiture sous la pluie, tout ce qui peut relever de l'exploration joueuse, légère, tendre et complice dans un jardin secret nomade et durable, pour la plus grande félicité commune et sans empiéter jamais sur les vies officielles. N'est-ce pas le souhait le plus délicieux qu'amant en désir d'amante puisse nourrir du lait de ses rêves ?

:twisted::D:D:D:D:D:D:D:D:D:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si joliment dévoilé est ce presque fantasme, et que de sensualité, de joie, d'érotisme parfois torride, de complicité...je te souhaite bien évidemment cette rencontre unique...et au grand plaisir de te lire!!! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Sabounette. Ton message me va droit au coeur, c'est très gentils de ta part. :twisted::D:D:D:D

J'esprèe bien en effet trouver cette complice en aventures sensuelles et conduire avec elle de belles explorations dans ma ville, par tout temps et toute saison. :D:D:D:D

J'en profite également pour te faire compliment de tes photos : notamment celle où tes seins inclinés vers nos yeux offrent aux baisers leurs splendides friandises chocolatées qui semblent si suaves et douces. :D

Et celle de ton ouverture au string qui plonge dans les perspectives tidèes et mystérieusement charnelles de ton intimité. :D:D:D

A toi aussi je te souhaite de belles amours et nous continuerons de nous raconter ici nos découvertes sûrement ! Belle journée à toi ! :D:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour toi Sabounette et pour te remercier de ta réponse et de ta beauté offerte en photo à notre communauté, un ajout à ce rêve :

J'aimerais que cette amante rêvée et souhaitée plus que je ne puis le dire, me rejoigne un jour de printemps beau mais pas trop chaud afin que les bas couleur chair que je lui aimerais voir porter ne la gênent pas, j'aimerias donc qu'elle soit à une terrasse de brasserie à deux tables de moi et me montre ses cuisses, ses jarretelles et sa culotte dans l'échancrure de sa jupe comme si nous étions l'un à l'autre de parfaits inconnus. Puis, d'autres personnes ayant surpris ce jeu, nous nous déplacerions afin de nous asseoir ensemble et nouer un flirt naissant et assez vite chaleureux sous les mêmes regards qui s'en étonneraient, s'en scandaliseraient peut-être, que sais-je... Ensuite, nous irions faire l'amour en quelque petit hôtel douillet où l'on aurait plaisir comme je disais précdemment à déployer nos musiques de jouissance pour le trouble des voisins éventuels. Je l'ai un jour fait avec une amie dans une chambre d'ôte, le maitn avant le petit déjeuner. Nous nous sommes lancés dans une levrette passionnée accompagnée de râles et de cris de jouissance qui ont ému notre voisine de chambre, laquelle ensuite, au jardin où se prenait le petit déjeune nous ejtait des regards envieux et gênés, détaillant nos visages et nos corps vêtus afin sans doute de se représenter nos ébats. Cela nous a tant émoustillés que remontnant à la chambre ranger nos affaires nous avons refait l'amour à grands bruits, mais la dame n'étant pas remonté n'en a rien su ! :twisted: :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est que j'y tiens vraiment. J'adorerais aussi ceci que j'ai indiqué mais que je vais développer : qu'un jour de pluie battante elle vienne me rejoindre dans une brasserie en imperméable, par exemple un imperméable rouge ou panthère, ou noir, sous lequel elle ne porterait que son soutien gorge, un string, un porte jarretelles et des bas couleur chair - je trouve cela infiniment sensuel et ttroublant que les nas noirs, cette seconde peau scintillante et perlée, satinée et crissante légèrement, feutrée de son propre mouvement. Elle aurait un sac et des escarpins assortis et prendrait place à mes côtés sur une banquette tournée vers la salle. je lui caresserais les jambes, tandis que nous échangerions des baisers passionnés, effleurerais ses jarretelles, son string, son ventre nu, les pointes de ses seins sous le soutien gorge, pour cela je passerais la main par l'échancrure de son imperméable, et elle finirait d'ailleurs par révéler son décolleté au cou orné d'une chaîne d'or portant une goutte d'opale ou d'ambre. Je n'aurais quant à moi pas de string ou de boser et il luis erait loisible à travers létoffe de mon pantalon d'éprouver librement mon érection, de faire coulisser discrètement ma fermeture éclair et de glisse ses doigts tendres contre ma chair la plus intime. Nous nous masturberions ainsi en prenant le thé sans nous faire jouir en attendant d'aller faire l'amour dans notre hôtel favori ou bien nous irions, poruquoi pas, nous enfermer dans les toilettes des femmes afin de nous y aimer. :D:twisted::D:D:D:D !bisou! :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien, tu ne m'as pas l'air de manquer d'imagination... et de ressources :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime pasionnément la sensualité qui est pour moi merveille, bouleversement, mirécle et poésie. J'aime imaginer mais des plaisirs qui soient tendres, reposant sur le consentement mutuel sans nulle vulgarité ou violence toutes choses qui sont à mes yeux le contraire même de l'érotisme. j'aime passionnément la merveille du féminin et j'ai d'ailleurs de grandes amies femmes avec lesquelles il n'y a rien que de l'amitié. Car je trouve les femmes tellement plus riches que les hommes, plus passionnantes, justes et créatrices de vie (pas seulement par la maternité ) Quand en plus cette joie de leur compagnie peut s'allier à l'érotisme c'est alors pour moi l'une des formes de l'absolu. J'aime tant donner du plaisir, faire de longs et tendres cunnilingus, adorer les petites zones infimes auxquelles on ne songe pas : pli de la taille, creux du mollet et du genou, doigts un à un, pointe du sein sans toucher au reste du dôme, petits cheveux de la nuque, bordure ourlée des oreilles, ailes du nez, commissure des lèvres, dessous du menton, creux de l'aine, attache intérieure des fesses aux cuisses, la petite alvéole qui termine le sillon des fesses au niveau des reins, l'anus passionnément, dont j'aime la souple palpiation et la saveur chaude et sucrée (un anus irréprocahble cela va sans dire) et comme je me mastrube beaucoup depuis ma prime adolescence j'ai appris par bonheur à durer dans l'étreinte, bien que cela n'aille aps toujours de soi, mais j'attache tant de prix au bonheur sexuel que je me suis exercé à cela et on entre alors si l'on a la chance d'un jour excetionnel (c'est rare) dans un monde d'orgasmes successifs qui sont autant de commotions sans éjaculation. c'est très rare pour être honnête. J'aime encore passionnément masturber et plonger à l'intérieur du sexe de mon amante des doigts amoureux jusqu'à sa jouissance. l'une de mes amies était pour cela extraordinaire car sa jouissance à cette caresse s'accompagnait d'un flux de liqueur parfumée comme la fleur de mangolia et le caramel et elle se mettait à pleurer de jouissance. j'aime enfin baigner mon visage au désir de l'aimée. :D:D:twisted::D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

Très sensuel ....

Merci de nous faire partager tes envies ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Linette-

Wahou... Tu es plein de ressources... :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Anonymous

J'aime pasionnément la sensualité qui est pour moi merveille, bouleversement, mirécle et poésie. J'aime imaginer mais des plaisirs qui soient tendres, reposant sur le consentement mutuel sans nulle vulgarité ou violence toutes choses qui sont à mes yeux le contraire même de l'érotisme. j'aime passionnément la merveille du féminin et j'ai d'ailleurs de grandes amies femmes avec lesquelles il n'y a rien que de l'amitié. Car je trouve les femmes tellement plus riches que les hommes, plus passionnantes, justes et créatrices de vie (pas seulement par la maternité ) Quand en plus cette joie de leur compagnie peut s'allier à l'érotisme c'est alors pour moi l'une des formes de l'absolu. J'aime tant donner du plaisir, faire de longs et tendres cunnilingus, adorer les petites zones infimes auxquelles on ne songe pas : pli de la taille, creux du mollet et du genou, doigts un à un, pointe du sein sans toucher au reste du dôme, petits cheveux de la nuque, bordure ourlée des oreilles, ailes du nez, commissure des lèvres, dessous du menton, creux de l'aine, attache intérieure des fesses aux cuisses, la petite alvéole qui termine le sillon des fesses au niveau des reins, l'anus passionnément, dont j'aime la souple palpiation et la saveur chaude et sucrée (un anus irréprocahble cela va sans dire) et comme je me mastrube beaucoup depuis ma prime adolescence j'ai appris par bonheur à durer dans l'étreinte, bien que cela n'aille aps toujours de soi, mais j'attache tant de prix au bonheur sexuel que je me suis exercé à cela et on entre alors si l'on a la chance d'un jour excetionnel (c'est rare) dans un monde d'orgasmes successifs qui sont autant de commotions sans éjaculation. c'est très rare pour être honnête. J'aime encore passionnément masturber et plonger à l'intérieur du sexe de mon amante des doigts amoureux jusqu'à sa jouissance. l'une de mes amies était pour cela extraordinaire car sa jouissance à cette caresse s'accompagnait d'un flux de liqueur parfumée comme la fleur de mangolia et le caramel et elle se mettait à pleurer de jouissance. j'aime enfin baigner mon visage au désir de l'aimée. :D:D:D:D:D

Arts et Lettres je confirme! bravo! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D ...ah là là!!! ces hommes qui écrivent si bien... :twisted:

à l'évocation de tous ces coins secrets du corps féminin que l'on ne visite jamais...ça m'a sacrément émoustillée...

C'est le cas de le dire: tu sais "toucher" avec tes mots...

:D:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.