Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

confess97

La femme d'un ami

Recommended Posts

Après ma belle soeur et ma nièce... Je viens de fantasmer à nouveau sur une femme assez proche. L'amie d'un ami....

C'est terrible, ça fait environ un an que l'on se connaît et je ne m'étais jamais vraiment arrêté sur les formes de cette amie !!?

Mais hier soir je l'ai vu habillée un haut sans bretelle qui mettait en avant sa poitrine délicate, un pantalon blanc, moulant ses fesses et laissant discrètement apparaître un string blanc lui aussi.... durant toute la soirée je n'ai pu m'empêcher de jeter quelques coups d'oeil sur ses jolies fesses...

Ce matin mon réveil à stopper mon rêve dans lequel je fantasmais sur elle en m'imaginant simplement effleurer son pantalon touchant ces fesses bombées.

De la journée j'ai eu du mal à me libérer l'esprit de tous ces fantasmes avec elle, mais ce n'est que du bonheur.... merci mesdames de nous donner tant de bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ami n'est pas vraiment le mot, une relation par lein familial plutôt. je l'ai toujours trouvé stupide et suffisant. Voici qu'un jour il nous rend visite en compagnie de sa femme aux yeux en amandes à la Mireille Darc, mais en brune. Elle était en mini jupe révélant de longues jambes dorées. Face à son mari assez pataud, je suis vite apparu différent et lui ai plu. Sourires échangés se succèdent à l'insu du dit mari qui, selon son habitude, pontifiait. A table, nous nous sommes placés l'un près de l'autre et sa cheville a vite commencé de frôler puis enlacer la mienne. Nous partons ensuite au cinéma et elle se place entre nous deux. Nos jambes se touchent durant toute la séance mais nous ne pouvions faire plus car le mari demeurait hélas présent et la luminosité de l'écran ne nous rendait pas suffiamment invisibles. A peine ai-je à un moment glissé la main contre ma jambe sous le prétexte de changer de position et pu sentir sa peau d'une finesse de soie. Au sortir de la salle nous nous sommes longuement regardés et elle a eu cette audace délicieuse de se lever de telle façon que je puisse apercevoir un instant sa culotte : un pur triangle de neige à grain infime et scintillant. J'ai songé à elle pendant des mois. Parfois, il est arrivé qu'à la faveur d'un coupd e téléphone elle me parle (toujorus hélas en présence de ce fâcheux mari) et me laisse suelement entendre à la coulée de sa voix qu'elle aussi pensait à moi. Plus tard nous nous somems totalement eprdus de vue mais je songe toujours de temps en temps à elle et me dit qu'elle en fait peut-être autant. un jour, qui sait, nous nous rencontrerons par hasard à paris (où ils vivent) et nous aurons devant nous une après-midi que nous passerons d'abord à flirter dans une brasserie tandis que tombe une pluie profonde et immense. Puis, à la faveu d'une accalmie nous nnous rendrons dans un petit hôtel faire enfin l'amour comme nous l'aurions voulu l'unique fois où nous avons passé cette soirée de restaurant et de cinéma sous la houlette de son mari heureusement inconscient de notre manège, il est vrai très limité.

:D:D:twisted::D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

perso il m'arrive aussi de fantasmer sur des personne de ma famille et honnetement sa me gène mais comment stoper sa??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.