Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest eva45000

une année inoubliable, un homme inoubliable.

Recommended Posts

Guest eva nouvelle soumise

Bonjour à tous et a toutes

Je vais vous raconter une histoire qui m'est arrivée il y a quelques mois et dont j'ai encore du mal a me remettre.

tout d'abord, je me présente.

j'ai à peine la trentaine, je vis en couple avec un homme que j'aime, mais qui, sur le plan sexuel, ne me satisfait plus. ,op (je ne pense pas être la seule dans ce cas là) Vous savez, dans beaucoup de couple, après plusieurs années, la routine s'installe, on ne fait plus beaucoup d'effort pour se plaire et se séduire, et surtout on se conforte dans le train train quotidien.

Il se trouve que j'ai rencontré quelqu'un qui m'a fait prendre conscience de cette situation et qui m'a redonné envie d’être belle, de séduire, de porter de la jolie lingerie. c'est un homme qui n'avait pour préoccupation, que mon plaisir. Qui vivait un grand manque dans son couple. C'est certainement pour ce la que nous nous sommes retrouvés.

C'est un homme qui m'a fait découvrir que je suis une femme en mal de soumission dans mes rapports sexuels. et que j'ai besoin d’être dirigée, d'obéir a des ordres ou des consignes bien particulières, c'est comme ça que je m'épanouis.

C'est tout naturellement que cet homme est devenu mon Maître.

je vais donc vous raconter l'histoire de nos rencontres.

Nous avons d'abord beaucoup échangé par mail. Lui me demandait comment jetais habillée, critiquant parfois mes sous vêtements si je n'avais pas fait le moindre effort pour porter de la jolie lingerie, ou au moins si je n'avais pas coordonné le haut et le bas...Il voulait des photos a l'appui.

J'adorais cela. c’était très excitant. et j’obéissais bien volontiers.

Plus tard, il m'a demandé des séquences vidéos, de moi en train de me masturber, chez moi ou sur mon lieu de travail. Il m'a appris les différentes positions de la soumise, me demandais des photos pour vérifier que je les exécutais bien. lorsque parfois je refusais de lui obéir, il me punissais, a distance. bien sur, vous pouvez vous dire, que du coup j’étais libre de m’exécuter ou pas. Et bien, étrangement, j'effectuais ma punition, et lui envoyais des vidéos pour le lui prouver. J'y prenais énormément de plaisir. c'est dans cette période la que des sentiments étranges sont nés en moi pour cet homme qui me faisait découvrir tant de choses sur moi et ma nature de soumise. Oui car j'ai découvert que j'étais assez penchée SM, pas SM dans l'extrême, mais que j'aimais bien les rapports de soumission-domination.

Lui, tout juste la quarantaine, cette expérience des hommes de son âge, sa maturité, sa sagesse, et en même temps ce désir profond qu'il avait de me donner du plaisir a me soumettre à sa volonté...j'en tremble encore de plaisir.

Nous avons mis beaucoup de temps avant d’accepter de nous voir, car nous savions que nous n’hésiterions pas une seconde avant de nous jeter l'un sur l'autre, et reprendre nos jeux de soumission-domination en face a face...

Oui, nous avons attendu, beaucoup réfléchi, car en couple tous les 2, ce passage a l'action nous faisait franchir la ligne rouge que nous avions décidé de ne pas dépasser. Puis, nous nous sommes rencontrés physiquement, un midi, il fêtai son anniversaire. je portais un tailleur pantalon en lin ce jour la. (j'avais eu un entretien le matin même), en dessous, je portais un body noir-string en dentelle, avec porte jarretelles intégré, des bas noir et des talons aiguilles. Nous avons déjeuné ensemble, et pour lui faire une petite surprise, je suis allée aux toilettes , ai fermé la porte a clés, et je me suis déshabillée.

dans l'immense miroir des toilettes de ce restaurant, je me suis prise en photos, en sous vêtements et je les lui aient envoyées. Bon anniversaire.

C'est la première fois ce jour la que nous nous revoyions, après plusieurs années. oui, car petite précision nous avions eu l'occasion de travailler ensemble auparavant.

Nous nous sommes ensuite revus pour boire un verre, en fin d’après midi, avons longuement discuté, de tout et de rien, de nos vies, de nos emplois respectifs. Nous étions devenus de véritables amis même si des sentiments plus profonds nous rongeaient déjà.

Nous faisions des allusions a nos échanges par mail, et puis, d'un coup, d'un seul, nous nous donnions le signal que le jeu pouvait commencer. Nous nous vouvoyions.Je l'appelais Maître, et lui m'appelait Soumise.

a la table du bar dans lequel nous étions, il a caressé ma cuisse. sa main est remonté très haut. Il a vérifié que je portais des bas (pas de collants il en a horreur, et c'est vrai que je ne trouve pas ça très glamour...), et pas de culotte. il aimait , dans nos échanges, que mon sexe et mon anus lui soient disponibles. il m'a donné son briquet. ma demandé d'aller aux toilettes et de me caresser la chatte avec. Il voulait que je le lui rapporte encore humide de mes secrétions.

Lorsque je suis revenue avec son briquet et que je le lui ai donné, il l'a goûté, et ses yeux se sont emplis de désir. j'avais très chaud. mon cœur battait fort, je sentais le sang cogner dans mes tempes, j’étais très excitée. je le voulais. peu importait cette fichue ligne rouge que nous avions fixée. j’étais prête a louer une chambre d’hôtel ou que sais- je encore , juste pour être avec lui, juste lui et moi.

et pourtant, nous en sommes restés la ce jour là.

nos échanges par mails ont quant à eux continué longtemps. toujours plus torrides, plus enflammés.

j’étais devenue (et je le suis encore) complètement accroc a ma messagerie.j'attendais ses mails avec impatience. je pensais a lui en permanence, je me languissais de cet homme dont j’allais tomber amoureuse.

Nous culpabilisions beaucoup de ces échanges, vis a vis de nos conjoints. Nous agissions en cachette, ce n’était pas une période facile. vraiment pas.

quelques semaines plus tard, nous avons décidé de nous revoir, entre midi et deux, pendant nos pauses déjeuner, dans un bois. nous mangions rapidement un sandwich, mais nous n'avions pas faim. nous voulions juste être dans les bras l'un de l'autre, nous caresser. lorsqu'il plongeait son regard dans le mien ,je perdais le contrôle. je fondais complètement sous ses caresses.

il m'a appris comment caresser un homme, (oui car bien qu'en couple depuis de nombreuses années, je suis encore maladroite en caresses, fellation...), m'a appris a pratiquer la gorge profonde. il se trouve que j'adorais ça. j'aimais prendre son sexe dans ma bouche, le planter tout au fond de ma gorge, lui me tenait pas les cheveux que j'avais longs a l’époque, et s’enfonçait encore plus profondément contre ma glotte. j'en avais les larmes aux yeux, mais j'aimais ça.

Il m'a tout appris, ou du moins m'a fait découvrir une tonne de choses. comment me laisser aller a mon plaisir, sans retenue , écouter et céder a mes désirs.me donner sans retenue a l'autre. je lui dois tout.

Nous nous sommes ainsi revus plusieurs fois.

Nous savions que cette situation la ne pouvant pas durer, nous devions prendre une décision. Car en couple tous les 2, nous avions 2 choix possibles.

1/Chercher des solutions pour combler les vides dans nos vies de couples respectives, et ne plus nous revoir tous les 2,

2/ou bien nous séparer d'eux, pour éviter de les faire souffrir davantage. Car pendant cette période, nous avons quand même délaissé nos conjoints. on leur a donné beaucoup moins d'amour que d’habitude (nos cœurs étant occupes ailleurs). S'en sont ils seulement rendus compte? avaient ils conscience que nous ne nous sentions pas bien avec eux, que quelque chose nous manquait cruellement? j'en doute.

C'est pourquoi nous avons décidé de nous revoir une dernière fois lui et moi, pour mon anniversaire cette fois, et de faire ensuite un long break de 6 mois .6 mois pendant lesquels nous avons cherché a s'oublier l'un et l'autre. 6 mois pendant lesquels nous avons tenté de retrouver une vie normale, et ... monotone avec nos conjoints.

Nous nous sommes donc revus cette fois là. dans un bois qu’il connaît bien. nous avons pique niqué.

il m'a offert des présents que je ne devait porter qu'en sa présence, et uniquement en sa présence.Pas avec mon conjoint. cette fois là, nous avons fait l'amour avec beaucoup de tendresse sans oublier nos jeux de maître et soumise. Nous avons passé un moment merveilleux. Je ne l'oublierai jamais.

et nous ne nous sommes pas revus pendant plus de 6 mois, jusqu’à il y a 2 semaines.pour noël et le nouvel an, nous avons de nouveau échangé quelques mails. le bilan de ses 6 mois est le suivant. rien a changé avec nos conjoints, nous nous ennuyons encore (oui ça peut paraître méchant car au fond de nous, et nous le savons nous les aimons encore, mais nos vies de couples ne nous apportent plus la flamme et le désir que nous attendons d'elles)..oui nous sommes lâches de ne pas vouloir prendre de décisions qui pourraient bouleverser définitivement nos vies. mais c'est ainsi.

Pour nous souhaiter la nouvelle année, nous nous sommes retrouvés dans le même restaurant que la première fois. avons déjeuné et beaucoup parlé.

le désir et la passion entre nous étaient encore très présents , nous nous dévorions des yeux, nous brûlions de désir l'un pour l'autre.mais nous étions aussi très tristes car nous savions a ce moment là que nous devions tout arrêter. définitivement ou presque.Pour sauver nos couples.

"j'ai laissé partir l'amour de ma vie pour ne pas abîmer davantage la femme que j'ai aimée"

Voilà. cela fait 2 semaines que nous ne sous sommes pas vus. nous sommes retournés vers les nôtres.tenons bon.

Non ce n'est pas un appel de détresse, je ne broie pas du noir. je voulais juste partager avec vous cette année de ma vie qui m'a appris énormément de choses sur moi même, sur ce que j'attends de la vie et de mon couple.

j’espère que cette confession ne vous a pas trop ennuyée et que certains s'y retrouvent peut être.

Eva.

Partager ce message


Lien à poster
Guest monicadk

Je trouve ton histoire très belle , chacun a sa part de jardin secret bien sûr ...

Et c'est très bien raconté .

Partager ce message


Lien à poster

Très beau témoignage, raconté avec beaucoup de naturel, de sensualité, j'ai beaucoup aimé!

Bravo! ;)

Partager ce message


Lien à poster

Très touchant on ressent ton désir pour lui et cette profonde tristesse qui est présente du fait que tout se soit arrêter...

Pour quoi, juste pour ne pas rendre malheureux 2 personnes mais au final vous êtes malheureux vous 2...

Merci à toi de nous avoir fait partager ton vécu qui m'a ému, sincèrement...

Partager ce message


Lien à poster
Guest eva nouvelle soumise

Merci a vous tous pour vos commentaires . Ca me touche beaucoup.

Je suis heureuse de pouvoir de nouveau poster sur le forum. je me languissais de vous.

Partager ce message


Lien à poster

Très belle confession, très émouvante. Je trouve beau et sage que vous vous soyez donné le temps.

Partager ce message


Lien à poster
Guest eva nouvelle soumise

nous nous sommes laissé du temps...avons tout de meme franchi la ligne rouge...avons passé de tres bons moments, d'excellents moments, une histoire formidable, et voilà ou nous en sommes aujourd'hui.....

merci a vous tous.

Partager ce message


Lien à poster

Superbe témoignage! Loin d'être ennuyeux!

"Dans une vie d’homme ou de femme, tout changement, toute rupture est à la fois une chance et un risque"

Cette phrase correspond bien à ton histoire non? :pardon:

Partager ce message


Lien à poster
Guest eva nouvelle soumise

oui ça correspond bien a mon histoire en effet...

Merci Maxx57.

Partager ce message


Lien à poster
Guest maitresteeve

Chère Emma

Cette confession sonne comme une libération

je suis sûr que cet homme, tel que vous le décrivez à autant de peine que vous. et qu'il lui est certainement très difficile de vous oublier.

Lorsqu'un Maître a trouvé Sa Soumise, les liens qui les unissent sont éternels, croyez-en mon expérience.

il faudra peut être que vous soyez patients tous les deux, très patients.....

Merci encore pour votre récit (qui manque de détails à mon goût et certainement d'étapes intermédiaires, dans d'autres post peut-être....

Bonne soirée chère Emma

Maitre Steeve

Partager ce message


Lien à poster

Jamais, oh non jamais ce n'est simple de faire des choix de rupture de vie lorsqu'on est marié...

Je comprend (un peu) ce déchirement, cette frustration (puisque j'ai vécu aussi sensiblement la même aventure avec une femme où le problème n'était pas sa situation familiale mais la distance...).

Mais au moins, grâce à lui, tu as pu prendre conscience de ton état de soumise et faire sortir tes envies enfouies... Tu es encore jeune, je suis persuadé que tu auras besoin à nouveau d'être prise en main... Et il faudra certainement, un jour prendre une décision...(ou pas !)

Partager ce message


Lien à poster

Très belle écriture, toute en retenue, très pudique quelque part...

Tu fais très bien passer tes émotions, tes ressentis pour cet homme et le déchirement de devoir faire un choix.

J'ai laissé partir l'amour de ma vie pour ne pas abîmer davantage la femme que j'ai aimée
Cette phrase est touchante et très belle...

Partager ce message


Lien à poster

c est très beau et intense.

Le choix est un moment aussi intense et plus difficile que passer de l autre coté du miroir .

Mais personne ne t enleveras les sensations que tu as eu et que tu ressentira encore.

Le jardin secret est une parcelle de ton coeur que toi seule sera cultiver et entretenir qoui qu'il arrive dans le future

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.