Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest decibel

Merveilleux début d'année à ton bureau ...

Recommended Posts

Guest decibel

Merveilleux début d'année à ton bureau ...

Il y a quelques temps, lors d'une de nos conversations très personnelles en douce intimité, tu m'as confié avoir très peu de temps à me consacrer étant donné un horaire professionnel surchargé. Et effectivement, celà fait trop longtemps que nous nous sommes encore vus ... je commence à perdre patience et ai hâte de sentir à nouveau tes caresses sur mon corps enfiévré.

Ah bon ? Et si je te faisais une petite surprise pour te détendre ... sympa comme tout çà, non ?!

En ce beau jour de début d'année après un réveillon morose sans ta présence, alors que cette suggestion était enfouie au fond de mes pensées et faisait l'objet de quelques-unes de mes plus ardentes rêveries, un petit message de ta part réveille en moi un immense bonheur de pouvoir assouvir mon fantasme.

La sage teneur de ton SMS dit en l'occurrence : "Je ne peux me libérer comme prévu ... désolé, trop de boulot. Rendez-vous annulé. Passe la soirée sans moi, mon coeur et dors bien !" Ah non, cette fois je décide que le jour J est enfin arrivé !

Je fais le petit projet de venir te rejoindre à ton bureau et me laisse emporter par mes désirs sensuels d'une chaude soirée à deux, qui me font déjà frissonner d'émoi !

Rapidement je me prépare avec ferveur : une bonne douche tonifiante, un lait adoucissant pour le corps, un bref coup de brosse dans ma chevelure dorée, un léger maquillage pour me mettre quelque peu en valeur, quelques touches d'eau de toilette bien placées, des sous-vêtements en dentelle et un petit ensemble pas vraiment hivernal (top et jupe légèrement fendue) ... et me voilà prête pour venir te surprendre, en grande impatience des effets que je souhaite te faire !

Me voilà devant la porte de ta société. Le bruit de la sonnette retentit soudain, me faisant tressaillir de mes rêveries sensuelles. J'ajuste une dernière fois ma tenue dans le reflet d'une vitre et je cours allègrement à ta rencontre, le cœur battant dès l'ouverture automatique de le porte. Je m'enhardis vers ton bureau, te souriant timidement et les yeux brillants de joie, mais avec une certaine crainte de te déranger.

En tremblant, je te tends la main (... qu'est-ce qui m'arrive tout-à-coup, de ne pas oser ? ... sans doute cette trop longue absence l'un de l'autre qui me taraude...), mais tu m'attires impulsivement vers toi en me faisant un clin d'oeil : blottie soudainement dans tes bras, je sens tes doigts qui m'effleurent doucement la joue et le cou ... nous nous regardons tendrement, nos bouches se rapprochent en une merveilleuse harmonie complice et nous échangeons un doux baiser ... puis deux, puis trois ... d'ardents frissons nous parcourent la peau ... ensuite nos lèvres s'enchevêtrent avec passion et nos langues s'enroulent fougueusement ... je retrouve la saveur de tes lèvres, l'envie de tes mains caressantes et nous savourons ensemble les délices de ma coquine surprise !

Malgré la pile de documents urgents sur ton bureau, je sens tes bras vigoureux m’enlacer tandis que doucement tu te penches vers moi. Je sens ton souffle tiède sur ma nuque, ta langue qui me parcourt le cou. Mes lèvres cherchent avidement les tiennes. D’un baiser langoureux, tu viens sceller nos bouches qui s’entrouvrent afin que nos langues s’enroulent et se mêlent dans un assaut irrésistible de baisers ardents.

Tes mains chaudes m’effleurent le dos, s’insinuent sous ma blouse et dégrafent prestement mon soutien-gorge. Tes caresses se font ensuite plus précises vers mon décolleté, descendant lentement vers mes seins que tu libères habilement pour les caresser avec ardeur. Prestement, tu fais glisser mon top et me câlines la peau nue ; nous frémissons tous deux d'envie.

Déjà entièrement sous ton emprise, tout mon corps s’arc-boute et je ressens le plaisir d’un titillement sensuel dans ma grotte d’amour qui s'humidifie intensément, pendant que ta langue parcourt habilement mes aréoles toute rosies par tes suçotements.

Au fur et à mesure que mon désir s’accroît, mes têtons s’érigent sous la pression de tes doigts et je sens que ma petite culotte ne va plus résister longtemps à une telle excitation. Je miaule dans cet instant d'intense béatitude physique.

Je me soustrais malicieusement à ton emprise, quasi-nue devant toi, toute honteuse d’être la proie de tes regards sans pouvoir les maîtriser.

Passionnément je souhaite à mon tour te prodiguer des divins plaisirs : je veux te caresser, t’enlacer, sentir ta peau vibrer sous mes doigts, te lécher … mais tu me tiens à présent dos contre le mur et me couvre de tendres attouchements.

Mon bras t'enlace le cou et ma main libre, glisse sous ta chemise, frôle la peau de ton torse, descend langoureusement vers la ceinture de ton pantalon que je déboucle prestement.

Je sens la bosse dans ton pantalon grossir sous mes petites cajoleries de plus en plus appuyées. Mes doigts s'activent dans ta braguette, mais tu continues avec amusement ton petit jeu du chat et de la souris : "Patience, doucement ma douce ... rien que pour nous faire languir un peu plus longtemps" me soupires-tu.

Ainsi après avoir ôté ton pantalon, tu te libères de mon emprise, et - avec une belle protubérance dans ton boxer - tu t’agenouilles devant moi, tu fais glisser ma jupe et je sens ta main jouer avec l’élastique de mon slip de dentelle, trempé de cyprine.

Rapidement, ta langue rejoint mon antre secret, s’insinue dans les plis de mes lèvres intimes et me suce habilement le petit clitoris tout gonflé de désir contenu. Lentement, je sens tes doigts glisser le long de ma corolle et pénétrer en moi avec frénésie, pour une douce masturbation qui me fait chavirer. J'en oublie toutes mes inhibitions et gémis d'envies - trop souvent réprimées - d'encore et toujours plus !

Tous mes sens en éveil, je frémis sous tes ardeurs mais je souhaite aussi parvenir à mes fins : je veux que cette jouissance soit réciproque et profiter totalement de nos sensualités en toute harmonie. Je descends prestement ton boxer, je glisse à terre et t'attire fébrilement vers moi sur la moquette.

Tout pantelants, nous nous allongeons sur le sol en tête bêche sur le côté : ton membre présente une belle érection à ma vue gourmande, tandis que tu m’écartes nerveusement les cuisses pour reprendre de plus belle ton merveilleux cunni.

Je m’ouvre totalement offerte à toi, tandis que ma bouche accueille avidement ta verge.

Je te lèche l'entrecuisse puis la hampe sur toute sa longueur, mes doigts te titillent et te malaxent les bourses pendant que mes lèvres s’entrouvrent pour te happer la queue et te la sucer doucement ... d''abord ton gland turgescent, ensuite tout ton membre rigide sur ma langue frétillante. Je t'aspire goulûment et entreprends de fougueux va-et-vient, rythmant ma cadence sur tes petits tressaillements de plaisir. Mes mains caressent en même temps tes fesses et s'insinuent le long de ta raie culière, ce qui t'arrache un long gémissement d'excitation.

Je sens - par quelques soubresauts de ton corps - que tu es au bord de l’explosion et je frémis également de plus belle : tes coups de langue sont de plus en plus précis sur mon bourgeon d’amour et je sens tes doigts me pénétrer ardemment le vagin brûlant.

Nos gémissements de plaisir et nos râles de jouïssance se font entendre à l’unisson. Notre extase commune est imminente !

C’est l’instant où je me cambre très fort pour ressentir la puissante exaltation finale que tu me provoques. Ma vulve exerce de petites pressions sur ton pénis tout gonflé, qui vient gicler violemment et par saccades au fond de ma gorge.

L’apothéose de notre puissant orgasme se termine dans un râle commun et nous laisse un moment sans voix.

Nous restons tendrement allongés sur le sol en 69, épanouis et heureux, dans une merveilleuse sérénité pendant laquelle nous reprenons notre souffle en souriant. "Mmmmhhhhh ... on est bien comme çà" me murmures-tu dans un souffle ... que répondre à çà, si ce n'est me relever pour te couvrir de baisers passionnés ?

Après un petit moment, nous nous remettons de cette intense émotion pour reprendre de plus belle ce magnifique échange amoureux dans une autre position. Tout tremblants d’ émotions, les yeux dans les nuages, nous haletons de plaisir et de la folie grisante de nos coquineries.

Encore électrisés par nos vibrations complices, nous nous serrons bientôt très fort l’un contre l’autre et nous couvrons de baisers ardents, tandis que ma main recherche encore ta verge que je caresse sensuellement, que je branle en cadence de tes nouveaux soupirs de bien-être. Mes seins sont tout durs d'excitation et ma corolle intime palpite de désirs intenses.

Mon antre brûlant est trempé d’excitation devant ta verge qui s'érige de plus belle ! Malicieusement, tu me tournes dos à toi en me chuchotant « Laisse-moi te prendre en levrette … te pénétrer…ma douce, je veux encore jouir mais cette fois un orgasme partagé au fond de ta grotte d'amour » … "Oh oui, j'ai tellement envie de te sentir profondément au fond de moi et emmène-moi au 7ème Ciel ! " dis-je dans un murmure fébrile et félin.

Nous ne pouvons résister à une telle invitation mutuelle et instinctivement, je cambre le dos mes seins frottant sur la tablette du bureau, t'offrant mes courbes accueillantes, le vagin béant et la cyprine dégoulinante. Je te sens lentement glisser le long de ma fente … ton bonbon d'amour me frôle l’abricot intime, tourne autour, me fais languir … ma main te rejoint sur mon clito surchauffé, que je caresse doucement, puis que je titille fiévreusement … je guide ton gland vers mon antre d’amour …et il s’introduit d’un coup franc au plus profond de mon être, dans un grand cri rauque poussé en commun !!!

Je m’appuye contre le bureau, et me cambre plus fort pour accentuer l’effet de nos deux sexes emboîtés. Tu t’agrippes à mes hanches … t’arc-boutes plus fort … me pistonne le vagin de grands coups nerveux … tes bourses claquent contre le haut de mes cuisses ... mon écrin tout chaud palpite de plus en plus rapidement … la rencontre de nos moiteurs fait de petits bruits de clapotis en cadence … nous atteignons rapidement ce point de non-retour … tu gémis … je pousse des petits cris rauques … je resserre ma vulve sur ton membre pour le garder au fond de moi … ta verge me stimule de petites vibrations saccadées … tu parviens à haleter « … ma douce, je viens … oh ouiiiiiii « … je te crie mon plaisir imminent … tu agrippes un de mes seins et le malaxe fébrilement, et enfin notre jouissance explose violemment ! Tu expulses, pour la seconde fois, ta chaude semence mais à présent au fond de mon sexe en feu et nous hurlons notre extase sans plus aucune retenue, nos corps parcourus de frissons sensuels …

Il nous faut un petit moment pour reprendre nos esprits, nous flottons tous les deux hors du temps et de l’espace … nous soupirons d’aise et de plaisirs assouvis … nous savourons ce moment unique d’intimité magique partagée.

Lentement, les pulsions de nos cœurs se calment, nos respirations retrouvent un rythme normal, et nous nous sourions tendrement sous un baiser passionné …

Le temps s’est écoulé, la lumière du jour s’assombrit mais mon corps ressent encore cette douce chaleur de notre étreinte passionnée et redemande encore les divines sensations qui l’ont parcourues. Lentement, nous nous rhabillons à contre-coeur et - dans un dernier échange de langues fougueuses, après nous être rafraîchis quelque peu dans le cabinet de toilette attenant à ton bureau - nous nous quittons en cette soirée intime, pour reprendre le cours de nos destins ; avec cependant la promesse de nous retrouver dès que possible en d'autres lieux, mais avec toujours autant d'envies l'un de l'autre !

;) Je t'aime, mon Ange de Tendresse ;);) et Nounours d'amour ;):arrow: ;)

Partager ce message


Lien à poster

Je suis sous le choc !!!!!!!!!!!Je crois avoir rarement été autant plongée dans une histoire que celle-ci !!!!

Tu as une plume envoutante !!!!!!

Meri infiniment pour ce partage ! :arrow:;);) ;)

Partager ce message


Lien à poster

OUaaaah, quelle fin!! j'en ai miaulé de plaisir, moi aussi, c'était rudement fort!!! Merci Décibel pour ce récit très stimulant! 2012 sera une année chaude, je n'en doute pas une seconde!!! ;):arrow:;) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

;) Merci à vous pour vos adorables compliments, Debo et Bigbi ;) :arrow:

Partager ce message


Lien à poster
Invité

J'aime te lire Decibel, tes récits me transportent aux portes du plaisir.

:roll: :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:roll: Merci Blackette et Luce :lal: 8)

Partager ce message


Lien à poster

J'aime te lire Decibel, tes récits me transportent aux portes du plaisir.

:lal:8)

...pas seulemtn aux portes!!! :roll: :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

...pas seulemtn aux portes!!! ;);)

;);) Merciiiiiiiiii ;)

Partager ce message


Lien à poster

C'est un des plus beau récits que j'ai pu lire. Tu a vraiment une façon d'écrire superbe. Tu nous fait ressentir chaque sensation et mouvement de ton corps. Je suis impatient de te lire a nouveau

Partager ce message


Lien à poster

Tu es toujours aussi efficace avec tes récits. :oops: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:P Merci Maggot (si tu cherches un peu, j'ai déjà posté déjà plein de narrations érotiques surle fofo :content: ) et Izno :P :P

Partager ce message


Lien à poster

Très beau récit, Déci, qui ne nous laisse pas de marbre. C'est merveilleux de te lire, tu cisèle en orfèvre des textes délicatement écrits, dont la sagesse apparente exacerbe l'aspect torride!

:content: :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Très beau récit, Déci, qui ne nous laisse pas de marbre. C'est merveilleux de te lire, tu cisèle en orfèvre des textes délicatement écrits, dont la sagesse apparente exacerbe l'aspect torride!

:wink::wink:

:wink: Wow, ton merveilleux commentaire est un poème en soi :wink: merci de tout coeur, ma belle amie :lal::wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Ca faisait longtemps que je n'avais lu un écrit de toi.

Ravie d'être tombée sur celui-ci. Ta plume est toujours aussi délicieuse :oops: :pardon:

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

:oops: Merci beaucoup, vos messages me touchent énormément, Fanie et Julase ;):pardon: :-P

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.