Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

  • 0
luciola

2 hommes une femmes...la premiere fois

Question

deux hommes une femmes, un phantasme pour beaucoup une réalité pour certaines...

comment avez vous fait pour franchir le pas?

...les peurs, les doutes qui accompagnent le passage du reve a la ré alité, lequels y avait et comment les avoire dépassé...

et pour celle et ceux qui en reve qu'est qu'il fait que ça reste un reve?

Partager ce message


Lien à poster

9 réponses à cette question

Recommended Posts

mais j'admet que personnellement ayant toujours aimé le sexe , ayant "évolué" dans mes pratiques sexuelles en allant toujours un peu plus loin , sans jamais ressentir aucune gêne , sans jamais m'être posé la question de savoir si ce que je faisais était "mal"

je fonctionne un peu parreil, je ne jamais ne pas fait quelques chose a cause d'un jugement du "bien ou du mal"

et depuis ma tendre jeunesse j'adore le sex et presque encore plus tous ce qui est ecrit et/ou dit a ce sujet...

j'ai eu des grandes "passages vides" coté pratique dans ma vie mais sans jamais quitter ma curieusité envers l'erotisme sous toute ces formes...une sorte de voyeurisme mental, a coté ma vie sexuelle evolue au fure et a mesure de la vie sans jamais etre "forcé" ou bridé depuis que j'aime la femme qui partage ma vie desormais

mais j'observe autour de moi tellement des gens qui s'empeche de se faire plaisir librement...

quel gachi

la sexualité peut etre de ce qui est de plus beau comme ce qui est de pire et le plus devastateur dans la vie d'un etre humain et son developpement personel... :roll:

Partager ce message


Lien à poster

toute à fait d'accord avec toi, on est tres loin de faire le pas et de le vivre en tant que phantasme nous va a merveille. Le sujet que j'avait posté est plus posé par curieusité que par envie concrete de trouver la clé qui ouvrira cette porte...la question de comment nous intrique presque par une interogation disons "sociologique", comment sont geré les peurs, tabous et barrieres a ce sujet par des uns et des autres, quel est le poids de notre education a la pudeur et su est-ce qu'il fait que certains vivent une sexualité heureuse et liberé et d'autre s'autocensure et alimentent des frustrations multiplés?

et ceci a des sujets bien moins "delicats" que le pluralisme sexuelle et le libertinage

merci pour tes reponses

luciola lui

alors là en effet c'est un vaste trés vaste sujet

je pense que c'est liée à des tas de facteurs en fait

mais j'admet que personnellement ayant toujours aimé le sexe , ayant "évolué" dans mes pratiques sexuelles en allant toujours un peu plus loin , sans jamais ressentir aucune gêne , sans jamais m'être posé la question de savoir si ce que je faisais était "mal" et sans que jamais même insconsiemment ça me titille, me travaille , j'admet donc que j'ai du mal à comprendre les personnes qui se "frennent" dans leur sexualité

Partager ce message


Lien à poster

nous il n y a pas eu de "franchissage de pas", puisque ce n etait pas un etranger . C est une soirée entre amis qui a bien commencé, et bien fini, a force de blagues, de jeu action verite etc.

Je n' ai pas eu d apprehension parceque j etais en confiance totale, et que j etais " dans le trip", jen avais envie, et voir comment ca degenerait m exitait beaucoup. :lal:

Et je savais que je ne serais pas consideree comme un bout de viande avec des trous.

Il faut préciser que les remarques sous-entendues courraient deja depuis un moment.

(On ne me fera pas croire qu il est venu ce soir là juste nous deposer un truc, comme ca, sur un coup de tete, je vois bien le cote " fommentation entre hommes" sur ce coup là ! lol :roll: )

j ai trouve ca super, mais je crois que je prefere quand meme 2F 1H...

Partager ce message


Lien à poster

toute à fait d'accord avec toi, on est tres loin de faire le pas et de le vivre en tant que phantasme nous va a merveille. Le sujet que j'avait posté est plus posé par curieusité que par envie concrete de trouver la clé qui ouvrira cette porte...la question de comment nous intrique presque par une interogation disons "sociologique", comment sont geré les peurs, tabous et barrieres a ce sujet par des uns et des autres, quel est le poids de notre education a la pudeur et su est-ce qu'il fait que certains vivent une sexualité heureuse et liberé et d'autre s'autocensure et alimentent des frustrations multiplés?

et ceci a des sujets bien moins "delicats" que le pluralisme sexuelle et le libertinage

merci pour tes reponses

luciola lui

Partager ce message


Lien à poster

et bien si je peux me permettre un conseil , vous avez l'air de si bien vous entendre et vous amuser sexuellement à deux que , pour l'instant , vous devriez selon moi continuez comme ça , les joujoux pour la DP c'est trés bien .

aprés si vraiment vous avez envie de tenter un trio HHF ,j'ai tout dit plus haut sur mon vécu et mon avis ,mais il y a des fantasmes qui doivent le rester ou du moins le rester encore un moment

Partager ce message


Lien à poster

merci pour ta si belle reponse tres clair et genereuse.

pour nous tous se joue purement au niveau du phantasme et c'est tres bien ainsi.

nous sommes un couple donc on peut qualifier chacun de son cotè "blessé de geurre" de sexe, notre relation.est né dans une histoire d adultere ou chacun vivait l'enfer dans les draps conjugales. De mon coté j avais des serieux doute d'etre un homme à la hauteur au point que des années durant je ne jamais fait le pas vers un aventure sexuelle tellement la peur d'echec dirigé ma vie intime.

pourquoi je raconte tout ça? J'y vient j'y vient...ma/notre vie sexuelle actuelle resemble plutôt au paradis et nombre des couples seront "jaloux" j'en suis quasi sure...on vie une belle complicité et nos moments d extase partagé sont sublime et d'une magie inesperé, je suis fasciné par la beauté et d'intensité de sa jouissance et moi je vie des exitations et des orgasmes meme pas je pensait un homme peut vivre ça!!!

Nos jeux et danse des corps se limite à nous deux, mais a l'interieur de cet configuration aucun tabou nous resiste et donc naturellement la sodomie a prit sa place sous toute ces formes, y comprit des variations avec deux jouets pour elle, moi et un jouets etc etc

l'extase est phantastique et elle en raffole au point de jouer souvent meme en solo avec ses deux entrees...

donc forcement de mon coté mon cerveau lance l'imaginaire, alimenté par des nombreuses recit sur ce suhet qu'on trouve ici et donc on se partage la lecture qui nous fait rever.

comment vivrait-elle la rencontre avec deux hommes rien que pour elle si tout ces barrieres divers lui laisseront la place de le vivre en toute liberté...j'imagine un festival des sens, une ivresse absolut de plaisir, un feu d'artifice de jouissance, une trance inegalé...

pour moi la question ffh se pose meme pas, je saurait à la limite que faire, quand je suis"l'objet" de toutes ces attentions je manque deja a chaque fois de m'evanouir, alors deux femmes ce sera la crise cardiaque assuré. En revanche pour elle lie le phantasmé d'un triolisme egalement à cet eventualité, un peu comme un deal donnant donnant, mais sincerment je n'y pense pas a cet version (ffh). Pour dire qu'il y a des hommes qui sont tellement amoureux et si fasciné par l'extase de sa partenaire que le phantasme hhf est ce qui alimente ma curieusité...puis elle ma redonné une tel confiance en tant que homme qu'un deuxieme homme pour elle sera "juste" la suite logique de lui offrir ce qui est de plus beau sur cet terre...une jouissance inoubliable et magique...

la configuration homme-homme-femme devrait etre pour moi un hommage dedié au plaisir de la femme, deux "serviteurs" d'une deese a venerer

p.s. je suis tres loin de l image de la femme qui pourrai etre considere comme un morceau de viande, ça me meme pas venue a l'idee et dans ma "naivté" je suis limite choqué que ça puisse exister

Partager ce message


Lien à poster
Guest Meph

Je plussois la prose d'Amarylis

Partager ce message


Lien à poster

deux hommes une femmes, un phantasme pour beaucoup une réalité pour certaines...

comment avez vous fait pour franchir le pas?

...les peurs, les doutes qui accompagnent le passage du reve a la ré alité, lequels y avait et comment les avoire dépassé...

et pour celle et ceux qui en reve qu'est qu'il fait que ça reste un reve?

j'ai trouvé un homme qui en avait envie aussi lol

je dis ça en rigolant mais bon , quand on voit les annonces ici y a de quoi se poser des questions , tout les couples cherchent une fille pour un trio , une fille ...

comme quoi les femmes envisagent beaucoup plus facilement de "partager" leur homme avec une autre nana , que les hommes ne l'envisagent de partager leur femme avec un autre homme .

Vous me direz , ces filles sont bi et elles ont le fantasme d'un trio avec une autre fille mais pas avec un autre homme ...moué c'est encore à voir ça

ce qui est plus exact c'est que c'est souvent le premier pas vers le libertinage un trio FFH et que comme c'est quasiment impossible de trouver ,les couples "finissent" par se tourner vers le cote à cote et calins entre filles , puis finalement ils "passent" au mélangisme et de fil en aiguille , si on peut dire ( mdr) à l'échangisme et encore aprés tout ça eventuellement ils songent à un trio HHF...

je le sais , c'est mon parcours avec mon ex , il n'empeche que dés le début , même avant que l'on mette un "pied" dans le libertinage j'avais envie de 2 hommes pour moi toute seule

faut dire que j'y avais déjà "gouté" , une experience "unique" dans le sens qu'à l'époque ce fut la seule, avec mon ex ex et un de ses copains alorq que j'avais 18 ans , un truc pas prémédité qui est arrivé " comme ça" mais dont je gardais un trés trés bon souvenir

mais pour mon ex c'était hors de question !

qu'un autre homme me touche sans que lui il est une autre femme à toucher (oui parce que lors de nos rencontres entre couples ça le dérangait moins qu'un autre homme me touche vu que lui était occupé avec madame ) enfin ça le dérangait moins mais il n'aimait pas ça quand même , de toute façon mon ex n'était pas "fait" pour le libertinage

bref revenons en à nos moutons !

donc j'ai rencontré un "vrai" libertin , un homme qui sait que c'est avec lui que je suis , que je vis , que j'aime et qui aime me voir prendre du plaisir avec d'autres tout en sachant que la nuit c'est dans ses bras que je dors

et le libertinage c'est ça , pour "réussir" à faire un trio HHF ou tout autre "pratique sexuelle" incluant d'autres partenaires que les 2 membres du couple , il faut séparer sexe et sentiments et que les choses sont bien claires .

pas de peurs , pas de doutes , si on est encore à se poser 1000 questions c'est qu'on est pas prés .

trouver un partenaire poli ,courtois et respectueux et qui sera s'éclipser quand le moment sera venu et les sites libertins en sont remplis , si on ne trouve pas le bon partenaire ,c'est pas à cause du dit partenaire c'est que l'on est pas encore vraiment prêts.

en conclusion ,j'en avais envie depuis longtemps , j'ai trouvé le "bon" homme , nous l'avons fait et avons rénouvelés

parfois c'est moins bien que d'autres ,parfois c'est juste "waouh !" mais jamais je n'ai eu l'impression d'être un bout de viande .

dans le sexe ( celui de personne en particulier hein mdr) il faut juste savoir jusqu'ou on est prêts à aller et si on décide d'aller loin ,assumer ses choix et ce que l'on fait et est .

Partager ce message


Lien à poster
Guest Meph

comment avez vous fait pour franchir le pas?

Peur que la demoiselle soit prise pur un morceau de viande.

Avoir une confiance absolue en son conjoint aide à franchir le cap.

L'attention et la douceur au début de l'acte finira d'installer la confiance.

et pour celle et ceux qui en reve qu'est qu'il fait que ça reste un reve?

Parce que l'on trouve pas toujours les partenaires qu'il faudrait.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.