Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

  • 0
marie78

pas de clito pas d orgasmes

Question

je n ai jamais reussi a atteindre l orgasme autrement qu avec une stimulation du clito...mes partenaires sont ils ou ont ils ete nuls ou y a t il un explication ?

je suis clitoridienne d accord mais il doit y avoir d autres moyens de jouir non ?

Partager ce message


Lien à poster

11 réponses à cette question

Recommended Posts

L'orgasme féminin et ses mystères...

Je ne sais pas si je vais pouvoir t'apporter des réponses satisfaisantes, tant c'est un sujet complexe. Il y a autant d'orgasmes que de femmes et chez la même femme, l'orgasme peut être différent selon le partenaire et les techniques mises en oeuvre.

Pour faire simple, je vais rester sur le plan du plaisir, sans prendre en compte les dimensions liées à l'éducation, la culture...

On a pour habitude de dire que la femme peut éprouver une jouissance clitoridienne ou vaginale. Dans la réalité, c'est encore un peu plus compliqué, certaines femmes diront qu'elle peuvent aussi éprouver une jouissance anale sans stimulation clitoridienne...

L'orgasme clitoridien est le plus simple à atteindre, il suffit de caresses adaptées sur notre petit bouton.

L'orgasme vaginal, pour sa part, est en grande partie lié à la stimulation du point G. Ce point G n'est pas très compliqué à localiser, encore faut-il se donner la peine de le rechercher, ce qui n'est pas forcément le cas de tous les hommes. De plus, la sensibilité du point G est très variable d'une femme à l'autre; certaines ne ressentiront pas grand chose à sa stimulation, d'autres vont grimper au plafond très vite. Bonne nouvelle, la sensibilité du point G se travaille, c'est aussi une question d'apprentissage. Le mieux, c'est de partir seule à l'exploration de cette nouvelle forme de jouissance, en prenant son temps et en étant à l'écoute de ses sensations les plus intimes, sans honte et sans tabous.

Après, il y a aussi les femmes qui disent ne pouvoir jouir que quand elles se sentent entièrement remplies par un membre de dimensions impressionnantes. C'est vrai que ça peut être une des composantes du plaisir féminin, mais ce n'est pas la seule, heureusement pour nos partenaires un peu moins bien membrés! Pour ces femmes là, je conseillerais de faire un peu de gymnastique pelvienne pendant l'acte, en contractant les muscles du vagin et du périnée. Monsieur va adorer et madame ressentira de façon plus intense le membre de monsieur en elle, ça peut aider à provoquer l'orgasme.

Bon, je me rends bien compte que ma réponse est très incomplète et pas forcément satisfaisante, je compte sur d'autres membres pour y ajouter leurs remarques personnelles.

Marie78, je te rassure, sans connaitre tes partenaires, je ne pense pas qu'ils aient été nuls au lit (enfin pas tous!)

Je crois surtout qu'il faut que tu t'accordes du temps pour explorer ta propre sensualité et que tu dois apprendre à "lâcher prise" pour te donner le droit à la jouissance.

je suis resté 5ans avec une femme dont le diagnostic médical etait "anorgasmie" cela est tout à fait possible mais très dur à vivre aussi bien pour elle que pour moi, je me suis donc documenté voir même extremement documenté, il existe pleins de livres intéressant sur le sujet de comment faire monter son ou sa partenaire au 7ieme ciel, mais il y a aussi des livres d'exercices physiques (oui je parle bien de gymnastique) afin d'apprendre a controler son muscle vaginal et ainsi trouver une ou l'autre sensation voir la montée au 7ieme ciel, ou bout de deux ans ma partenaire à connu son premier orgasme celui ci lui a fait peur au depart car elle avait commencé a connaitre des sensations fortes mais elle s'est laissé aller et on est retrourné voir le fameux médecin en lui donnant a l'epoque la liste complète des livres et des sites où on avait trouvé des exercices pour transformer le muscle pelvien en un appareil à orgasme :P .

pour le point G des femmes ne ressentent rien à la stimulation mais a la préssion (appuyer au lieu de stimuler) la elle decolle ....

ps : enfin j'aime ce site et y lire pleins de choses interéssante et plutot emoustillante

Partager ce message


Lien à poster

je n ai jamais reussi a atteindre l orgasme autrement qu avec une stimulation du clito...mes partenaires sont ils ou ont ils ete nuls ou y a t il un explication ?

je suis clitoridienne d accord mais il doit y avoir d autres moyens de jouir non ?

c'est le cas de nombres de femmes en fait

déjà quel age as tu ?

car nombres de femmes ne connaissent l'orgasme vaginal que vers la trentaine

dans mon cas perso , je "sais" avoir un orgasme vaginal mais uniquement "toute seule" en me masturbant avec un gode

je n'atteint l'orgasme clitoridien que si c'est moi qui stimule mon clitoris , même si je prends beaucoup de plaisir si mon partenaire me stimule le clitoris , le vagin et/ou me pénétre , cela ne me fait pas atteindre l'orgasme

lors de la stimulation de mon point G au mieux là encore je prends beaucoup de plaisir mais ne jouis pas , au milieu ça ne me fait rien et au pire ça me donne la désagréable sensation d'avoir envie d'uriner ( ce qui est normal car c'est ainsi que le cerveau "décode" les sensations de la stimulation du point G )

"L’envie d’uriner sentie lors de la stimulation du point G est un bon indice pour l’emplacement précis de cette zone (passe devant l’urètre et sa stimulation met la vessie sous tension).cette sensation est passagère : elle disparait pour laisser place à des sensations plus agréables."

en même temps c'est en stimulant ce fameux point G que l'on peut ( j'ai bien écris "peut") parvenir à l'éjaculation féminine

" On peut provoquer cette éjaculation en stimulant le point g et le clitoris avec les doigts : l'index et le majeur d'une main « pompent » le point G pendant que le pouce ou l'index de l'autre main excitent le clitoris."

donc je perds pas espoir loll

quand à l'orgasme anal , bon déjà vu que je pratiques pas la sodomie c'est mal barré lol

j'ai eu 2 ou 3 fois des orgasmes lors de stimulation digitale anale mais tout en me caressant le clitoris en même temps , donc déjà cela est trés rare et dans tout les cas ce n'est pas un orgasme anal mais clitoridien avec une stimulation anale

bref tu vois tout ça pour te dire que tu es sans doute loin d'être la seule dans ce cas

même si à mon avis l'orgasme vaginal est à portée de main ( ou de gode mdr) mais à "apprendre" à atteindre seule déjà avant d'esperer le connaitre avec des partenaires

Partager ce message


Lien à poster

Pour commencer, il n'y a pas de partenaires nuls, juste des partenaires inexpérimentés ou pas assez attentifs à ton ressenti (enfin à mon sens évidemment ^^)

Ensuite, en tant que femme, j'ai eu le même souci. Comment y ai-je remédié ? Tout simplement en deux temps.

Dans un premier temps, je me suis rendue compte que j'étais trop focalisée sur l'orgasme psychologiquement parlant ce qui a occasionné un blocage. Je me suis donc mise au tai chi pour pouvoir me détendre et être à l'écoute de mon corps.

Dans un second temps, j'ai fait de la gym périnéale pour renforcer les muscles du périnée, ce qui m'a amenée à utiliser des boules de geisha pour me forcer à contracter les muscles vaginaux et périnéaux.

Je ne suis pas sûre que ce soit la solution ultime mais ça a marché pour moi en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster

j ai deja essaye ces positions mais elles ne me procurent pas de plaisir...là ou j en prends le plus c est le missionnaire ou en etant dessus, forcement, pour le clito...

Partager ce message


Lien à poster

Excellent post Palmyre, ç'est une bonne synthèse mais comme tu le dis justement la réalité est surement plus complexe...

Je rajouterai aussi la façon dont on fait l'amour et plus précisément il y a des poses qui permettent de mieux ressentir certains plaisirs. Je ne suis pas un spécialiste des noms des poses mais je pense à la levrette, à la position où la partenaire pose ses jambes sur l'épaule de l'homme (ça contracte plus le vagin de part la position), etc...

Partager ce message


Lien à poster

L'orgasme féminin et ses mystères...

Je ne sais pas si je vais pouvoir t'apporter des réponses satisfaisantes, tant c'est un sujet complexe. Il y a autant d'orgasmes que de femmes et chez la même femme, l'orgasme peut être différent selon le partenaire et les techniques mises en oeuvre.

Pour faire simple, je vais rester sur le plan du plaisir, sans prendre en compte les dimensions liées à l'éducation, la culture...

On a pour habitude de dire que la femme peut éprouver une jouissance clitoridienne ou vaginale. Dans la réalité, c'est encore un peu plus compliqué, certaines femmes diront qu'elle peuvent aussi éprouver une jouissance anale sans stimulation clitoridienne...

L'orgasme clitoridien est le plus simple à atteindre, il suffit de caresses adaptées sur notre petit bouton.

L'orgasme vaginal, pour sa part, est en grande partie lié à la stimulation du point G. Ce point G n'est pas très compliqué à localiser, encore faut-il se donner la peine de le rechercher, ce qui n'est pas forcément le cas de tous les hommes. De plus, la sensibilité du point G est très variable d'une femme à l'autre; certaines ne ressentiront pas grand chose à sa stimulation, d'autres vont grimper au plafond très vite. Bonne nouvelle, la sensibilité du point G se travaille, c'est aussi une question d'apprentissage. Le mieux, c'est de partir seule à l'exploration de cette nouvelle forme de jouissance, en prenant son temps et en étant à l'écoute de ses sensations les plus intimes, sans honte et sans tabous.

Après, il y a aussi les femmes qui disent ne pouvoir jouir que quand elles se sentent entièrement remplies par un membre de dimensions impressionnantes. C'est vrai que ça peut être une des composantes du plaisir féminin, mais ce n'est pas la seule, heureusement pour nos partenaires un peu moins bien membrés! Pour ces femmes là, je conseillerais de faire un peu de gymnastique pelvienne pendant l'acte, en contractant les muscles du vagin et du périnée. Monsieur va adorer et madame ressentira de façon plus intense le membre de monsieur en elle, ça peut aider à provoquer l'orgasme.

Bon, je me rends bien compte que ma réponse est très incomplète et pas forcément satisfaisante, je compte sur d'autres membres pour y ajouter leurs remarques personnelles.

Marie78, je te rassure, sans connaitre tes partenaires, je ne pense pas qu'ils aient été nuls au lit (enfin pas tous!)

Je crois surtout qu'il faut que tu t'accordes du temps pour explorer ta propre sensualité et que tu dois apprendre à "lâcher prise" pour te donner le droit à la jouissance.

Partager ce message


Lien à poster

Hélas je ne connais ça que très bien mon ex compagne souffrait de la même chose ça a duré pendant longtemps jusqu'au moment où on a abordé le sujet ouvertement tout les deux on avait un problème (oui ON parce que le sexe se fait à deux et en donnant du plaisir on en a aussi) alors on s'est documenté un maximum je crois que je n'avais jamais fait autant de recherches même pendant mes études et les conclusions ont été simples:

-A force de te focaliser sur cette idée elle t'obséde donc tu n'arrives plus à profiter du moment.

-Essaie la gym périnéale (comme proposé par Kayran) ça travaille les muscles du périnée (les boules de geisha sont un excellent moyen)

-Ils existes des toys du genre cock-rings vibrant qui peuvent être très situmulant pour le clitoris et te permettent d'essayez de nouvelles positions.

-Sinon tu pourrais tout simplement te stimuler avec tes doigts pendant l'acte (ça fera un super combo)

Partager ce message


Lien à poster
Guest Meph

Et le point G, c'est que la face arrière supérieure du clito...

Et le clitoris, ce n'est pas que la partie qui dépasse, c'est tout ça :

Clitoris_anatomy_labeled-en.jpg

Partager ce message


Lien à poster

Vu mon expérience, ça dépend beaucoup du partenaire car jusqu'à présent, je n'avais que des orgasmes clitoridiens, avec l'homme qui partage ma vie maintenant, j'ai découvert aussi l'orgasme vaginal. Il est moins fort mais je jouis quand même.

Partager ce message


Lien à poster

Pour commencer, il n'y a pas de partenaires nuls, juste des partenaires inexpérimentés ou pas assez attentifs à ton ressenti (enfin à mon sens évidemment ^^)

j'aime bcp se point de vu, ça change.

il y a tout de même quelques crétins qui ne font que s'agiter malgré leurs nombres de conquêtes . . . non ?

Partager ce message


Lien à poster

Et le point G, c'est que la face arrière supérieure du clito...

Et le clitoris, ce n'est pas que la partie qui dépasse, c'est tout ça :

Clitoris_anatomy_labeled-en.jpg

bien vue monsieur, je me suis dit il y aura quelqu'un qui leve le voile sur cet organe mysterieuse, depuis le temps que ce topic existe...

et voila meph est encore passé par la

la theorie sans la pratique est stérile, la pratique sans la théorie peut nous faire faire tant de détours....

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.