Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Explor

Le fantasme d'une belle internaute

Recommended Posts

Seule dans ton lit, gagnée par l’ennui

Tes pensées vont aux choses lubriques

Tu te sens l’âme d’accomplir tes envies

En t’adonnant à un jeu solitaire et ludique !

Allant de toi-même à l’extase

Tu lances alors un appel à mon attention

« Je brûle », telle est ta phrase

Pour laquelle j’accours avec passion

Dans une entrée fracassante, venu de nulle part

Tel un de ces légendaires et preux chevaliers

J’entre dans ta chambre en uniforme noir

Un casque argenté sur le chef, je suis le pompier

Il faut intervenir au plus vite !

Les flammes ont déjà dévoré tes vêtements

Je vais explorer tout de suite

La zone touchée par ce brasier ardent

Un baiser sur ta bouche me dit que tu respires

Un baiser sur ton sein me dit que ton cœur bats toujours

Un baiser sur ton nombril me dit que l’état empire

Un baiser sur ton clitoris me fait agir sans détour

Glissant ma langue au bord du foyer

Avant d’entrer dans la chaleur des flammes

Je la laisse louvoyer

Dans ton intimité de femme

J’inonde de baisers apaisants

Ce lieu gravement touché par le désir

Avant d’attiser de mes doigts pénétrants

Un nouveau brasier qui t’arrache des soupirs

Ils se frottent, deux à deux

Ils te torturent, trois à trois

Allumant des étincelles qui tournent au feu

En ressortant te caresser parfois

Les allers-retours de ma main cessent

Il est évident qu’elle ne suffit pas

Face à tes ardeurs, ma meilleure arme se dresse

Ma lance d’incendie, prête au combat

Le tout est de trouver l’angle parfait

Pour atteindre le feu plus surement

A la hâte, mon uniforme se défait

Pour laisser libre cours à mon équipement

Allongée sous moi, dans mes bras protecteurs

Je ne vais pas assez fort pour éteindre cette fièvre

De baisers en caresses, baignée de ta chaleur

Ma bouche s’éprend de tes lèvres

Mets toi alors à quatre pattes

Que je puisse forer sans pitié ton antre

Il n’est point de flamme qui ne se mate

Une fois ma virilité au plus profond de ton ventre

Si tu penses mieux trouver le chemin

Chevauche-moi en prenant le dessus

Mon torse offert à tes mains

Et ton bassin, sans cesse, qui remue…

Je te donne la douceur du lotus

Avant de te brutaliser en enclume

Effleurant ta peau douce de Vénus

Avec le souffle d’une plume

L’heure arrive de te libérer

Toi, la pauvre petite proie du désir

Quand, aussi profond que tu puisses être pénétrée

Ma neige carbonique (:-D) s’échappe en nous faisant jouir

Attend! Reste tout contre moi, ma naïade

Il faut que je prévienne toute reprise du danger

En t’offrant des baisers par pléiades

Dans la douceur de nos parfums mélangés...

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour ce partage toujours aussi beau à chaque fois

Partager ce message


Lien à poster
Guest MissAcacia

Explor ou l'art de nous envoûter avec ses poèmes :-D

Felicitations

Partager ce message


Lien à poster

Il m'avait échappé celui-ci, merci de l'avoir remonté Chisninie :(

Très bel excercie de style Explor, tu donnes l'impression de jouer avec les mots et leur double sens, avec une facilité déconcertante.

;)

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.