Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Tirounet

La petit alternante du boulot ...

Recommended Posts

Je vais vous compter ici mon aventure avec Julie (prénom volontairement modifié)..

Il y'a maintenant 2 ans arrivait Julie, jeune alternante assistante du directeur ... Premiers contacts, exclusivement professionnels. Elle est plutot sympathique, pétillante, physique de sportive, plutot fine...

Je suis en déplacement sur une autre région, et ne l'a croise donc que ponctuellement quand je viens donner de mes nouvelles au bureau ... Poliment je la salue, sans arrière pensée ...

Viens le jour ou mon chef, au détour d'une conversation extra professionnelle, m'apprend que Julie est en couple avec un joueur de football professionnel de la ville... Ville que bien évidemment je supportes depuis ma tendre enfance... Débutes donc les premières discutions et les premières approches vers Julie ...

Étant toujours en déplacement, je ne vois et ne papotes avec Julie que quelques rares fois dans l'année ... Arrivé le mois de juin 2010 ou je finis ma première période de déplacement, retour au bureau ou je vois désormais Julie tous les jours, nos discutions sont très courtes, orientée vers sa vie de femme de footballeur, elle me raconte comment elle l'a rencontré, qu'il va peut être être transférer à l'autre bout de la France ... Que ça risque de lui faire tout drôle de se retrouver seule ... Soit ... l'été passe sans changement dans notre relation toujours professionnelle, légèrement amicale.. La saison de football reprend et son copain n'a pas quitté le club, moi j'apprends que je repars en déplacement d'octobre 2010 à juillet 2011 ... Julie me promet alors pour la première fois un maillot dédicacé de son mec ... Ravis, je la remercie par avance.

Mon déplacement se déroule comme le premier, pas plus de contacts avec Julie que lors des mes rares passages au bureau ...

Arrive donc ce mois de Juillet 2011 ... Ou je fais mon retour au bureau, je revois Julie chaque jour mais nos discutions changent rapidement, très rapidement, elle est très joyeuse, me dis que son couple bas de l'aile mais elle en est pas plus malheureuse que ça ... Ayant arrêté toute activité sportive depuis mon premier déplacement, je commence à rouiller sérieusement ... Elle me propose d'aller un soir à la piscine ... piscine ... aie, ouille je sens l'entourloupe ... Mais j’accepte ... Je suis sauvé de son piège en arrivant devant la piscine à l'heure prévu et en voyant son visage un peu triste m'annoncer :

- C'est fermé, y'a aquagym...

- Arf zut, on va boire un verre ?

- Ok

On discute autour de se verre mais on ne s’éternise pas, le dialogue et plus que soft et on parle de tout et de rien ...

Je rentre chez moi et mon portable vibre ... SMS de Julie ...

"Dommage pour la piscine, j'aurais bien voulu que tu me voie en maillot ..."

Mon sang ne fait qu'un tour, sans hésitation je réponds

'Ce n'est que partie remise ..."

Les jours suivants au boulot ne sont plus des jours ordinaires, elle veut me voir à chaque pause, on mange ensemble certains midi ... Une complicité se créé ... On reprend rdv sportif, cette fois ci pour aller courir, je dois la rejoindre chez elle, elle me donne son adresse. J'arrive à l'heure, je sonne ... Elle me demande de rentrer, s'excuse mais ne peut pas aller courir, elle a glissé dans la douche et s'est fait mal à la cheville ... Je lui dis que ce n'est pas grave et que je vais rentrer chez moi, elle me coupe :

- Oh non reste, on matte un film !

Longue hésitation ... ou pas ... j'accepte volontiers ...

Je suis assis sur le canapé les bras derrière la tête plutot détendu ... et la elle me dit :

- Retire tes bras j'ai envie de te sauter dessus si tu reste comme ça ..

Joueur je garde ma position, j'suis bien pour matter le film moi !

Et zut ... Elle n'est pas qu'une belle parleuse, le belle me saute dessus ... Je lui dis :

- Ok et la suite ?

Elle me saute au cou et m'embrasse langoureusement ... Le piège s'est refermé sur moi ... Je lui retire son haut ... Elle me retire le miens ... J'ai la verge dure comme de l'acier ... Je n'ai qu'une envie ... l'envie d'elle ... Elle me caresse .. Je peux lui caresser les seins mais rien de plus .. Je lui croque les tétons et on alterne, bisous sur le corps, embrassade de dingue ... Elle se frotte sur moi comme jamais une fille ne l'a fait ... elle danse comme une déesse sur moi ... Je n'en peux plus ... Mais elle se refuse à m'offrir son jardin secret ... Je dois finalement partir car son encore copain de footeux ne va pas tardé ... Je repars avec une certaine frustration ... Pas de nouvelles de Julie de la soirée malgré 2 sms de ma part ...

Le lendemain au boulot, je suis seul, les collègues ne sont pas la, c'est l'occasion ou jamais de reparler de tout ça, je l'invite dans mon bureau ... Aucun moyen de discuter avec elle, elle ne m'écoute pas et ne cesse de contempler mes lèvres, elle me supplie de l'embrasser mais j'ai des principes !! NO SEX IN JOB !! Elle se mord les lèvres et j'ai du mal a résister ...

Voyant que nous n'arrivons pas à en reparler sereinement, je lui demande de sortir. Elle refuse, et me dis de l'a sortir moi même ... Je l'a prend par le bras mais elle m'a a nouveau .. Qu'elle faiblesse je fais ... On s'embrasse, sauvagement, très rapidement elle me défait la ceinture ... et me masturbe ... Je fais de même mais elle me le refuse très prêt du but ... C'est la que j'ai la raison du refus de la veille :

- Je peux pas, y'a la CGT la en bas, les rouges, les communistes, tu comprends ? CAPICH ?

Elle est aussi énervée que frustrée ...

Le soucis dont je ne vous ai pas parlé, c'est que Julie est très expressive !!! Elle crie, elle hurle à tout va !! Alors que bon ... c'est pas non plus l'orgasme ultime je penses ... Je n'ai pas l'habitude, je suis gêné, je lui demande d’arrêter de suite, chez elle ça ne m'a pas déranger, mais là ... Les cloisons ne sont pas très épaisses !! On est au boulot en pleine après midi quand même ! Elle fini par ragrafer son chemisier, et je me ré-ceinture, après avoir joui dans sa main ... oups ...

La suite de l'après midi se fait par conversation email, elle veut à tout prix me voir ce week end, nous sommes vendredi ...

Mais voila, je suis en couple ! Jusqu'à présent on s'est toujours vu alors que ma compagne est au travail ... en poste d'après midi, l'idéal pour moi je suis libre de 16h à 22h30 ... Et le week end c'est belle famille ! Julie n'est visiblement pas ravie ... mais prend sur elle, je passes mon week end sans être déranger sur mon portable par Julie ...

Le lundi au boulot, je suis sauvé, je pars pour la journée en visite de chantier ... La petit coquine ne viendra pas me voler des baisers ce jour ci !! Mais les échanges de SMS sont quand même présents ... Elle me donne rdv chez elle ce soir argumentant :

"Ce soir, c'est all inclusive ..."

Avec une invitation pareil, autant dire que je ne fais pas d'heure supplémentaires ! Aussitôt le travail terminé, aussitôt je fonce chez Julie ...

Je l'a préviens que j'arrive, elle me répond "Ok pas de soucis" ... J'arrive, je sonnes à sa porte, pas de réponses ... je re sonnes ... nada .. Je tente de l'appeler, par de réponse ... Finalement je me résignes à partir quand j'entends la clef tourner dans la porte ... Julie m'ouvre entourée d'une serviette qui laisse entrevoir son sein ... toute mouillée, elle s'excuse :

- J'étais sous la douche ! T'as fais vite !

Je réponds résigné :

- Tu savais très bien que je venais, tu le fais exprès !

- Peut être .... me répond elle avec un grand sourire ...

Je m'assois sur le canapé, elle fini de se sécher, bizarrement je n'ai pas très envie de lui faire reprendre une douche ... j’attends sagement, ma parfaite auréole au dessus du crane ...

Elle arrive avec sur le dos le maillot de son ex futur copain mari père de ses enfants ou que sais je !! Bordel c'est compliqué entre eux ! Elle me saute dessus ... et c'est partie comme le jeudi dernier ... Mais cette fois ci nous allons plus loin ... Je l'a dévêtie complétement ... je vois enfin son corps si sexy ... si beau, son teint hâlé ... Son physique de gazelle ... je la dévore dans tout les sens du terme ... j'entreprends ce que je préfère ... un cunnilingus ... Julie est toujours aussi expressive ... contrairement à ma copine, beaucoup plus discrète ! presque muette ... Je suis un peu déstabilisé ... Mais j'arrive tout de même à lui arracher un bel orgasme clitoridien ... Son corps est habité de spasmes ... Elle tremble, elle hurle, je vois quelques larmes couler de ses yeux .... Un petit flottement, j'aurais voulu une gâterie moi aussi, mais elle me dit :

- Viens, je t'attends ....

Je me couche sur elle en doux missionnaire ... Je la pénètre ... L'acte est charnel ! Très charnel .... Trop charnel ... C'est bon, j'adore, je suis aux anges ... on s'embrasse ... J'ai vraiment l'impression de faire l'amour à une femme qui partagerais mes sentiments ... Plutôt que de m'envoyer en l'air avec ma maitresse ...

Nous refaisons l'amour 2 fois durant la soirée ... à chaque fois avec cette passion .... à chaque fois avec ses cris qui réveillerais sans aucun doute l'Atlantide ... Je rentre chez moi, et sur le trajet les doutes s'installent ... Julie n'est pas une simple maitresse .... Des sentiments sont bien là, on est allé trop loin ...

Je passes la nuit dans mon lit, au coté de ma compagne à qui je tourne le dos ... J'ai honte de moi ...

Le lendemain j'annonce à Julie que je stop net notre relation, je lui donnes mes raisons, elle nie être amoureuse, ni d'éprouver quelconques sentiments pour moi ... Mais comble, veux qu'on continue notre histoire...

Je ne peux pas, je ne sais pas ce que je veux ... je sais très bien qu'à la fin de l'été Julie à prévu de partir à quelques 400km d'ici, que ces études se poursuivrons la bas... Impossible de quitter ma copine et de m'engager avec elle ... Chose que secrètement, c'est clair, elle veut !

Je suis sauvé par cette alternance, en effet, le contrat de Julie prend fin dans 2 jours ... Il me faut l’éviter pendant 2 jours ... 2 longs jours ... où ma libido combat ardemment mon coeur ... où excusez moi du termes ... entre ma bite et ma tête, c'est le chaos total ! Le sang ne sait pas où aller, et dieu sait qu'on ne cumul pas l'hémoglobine à ces deux endroits facilement ...

Je tiens bon, Julie m'en veut, Julie m'insulte désormais ... Je suis un salop, pour elle je n'ai que voulu je cite "Te taper la copine de Zidane !" (J'ai aussi changé volontairement le nom de ce joueur que je tairais !) ...

Mais non Julie ... Ce Zidane, ton copain, si tu savais depuis quand j'ai oublié sa présence, depuis quand j'en avais plus rien à faire de qui la copine tu étais ... C'était toi mes pensées, c'était toi mes rêves ... C’était toi qui envahissait mon coeur, et qui doucement mais surement éjectait ma douce de ce dernier, où elle est depuis si longtemps ancrée ...

La douleur est vive, elle cicatrise avec le temps ... Je me demande encore parfois ce qu'aurait pu être ma vie avec elle ? Je préfère me dire que c'était trop rapide, trop intense, trop vite ... Un simple feu d'artifice, certainement pas un volcan qui aurait vécu des dizaines d'années ...

Voila j'ai voulu vous faire partager cette aventure qui a donc dicté mon mois de Juillet 2011 ... J'espère ne pas avoir été trop long ...

Pour ceux que ça intéresse, je n'ai pas obtenu ce maillot dédicacé, et à vrai dire, je m'en fous totalement

:bisou:

Partager ce message


Lien à poster

salut tirounet

Et bien ton histoire me rassure, je veux dire qu'elle me rassure dans le sens où maintenant je ne me sent plus seul dans ma situation.

Mais en ce quui me concerne je n'ai encore pas réussi à faire le choix, je n'ai pas encore eu les c....... de mettre un terme à cette relation tellement forte en émotions, comme ça t'es arrivé.

je ne pense pas aimer ma jolie secrétaire mais malgré tout j'en suis encore à attendre ses prochaines avances.

Merci pour cette confession et soit moi bon courage... :bisou:

Partager ce message


Lien à poster

Il faut dire que son départ ma grandement aidé ... car c'était bien plus que de l'infidélité pour le coup ...

Partager ce message


Lien à poster

J'ai révé d'elle ce week end ... Dois je prendre de ses nouvelles ? Dilemne ...

Partager ce message


Lien à poster

tu as fait là un beau texte qui exprime pour beaucoup le dilemne de la relation extra conjuguale.

jusqu'où aller sans se bruler les ailes?

je compatis de tes doutes qui ne sont pas évidents à vivre et cacher au quotidien.

en tout cas bravo

sam ;)

Partager ce message


Lien à poster

Tous les ans de nouvelles alternantes, tous les ans de nouvelles tentations ...

 

Cette année encore, l'une d'elle m'a plu, on s'est plu ...

 

Je crois que j'aime bien les alternantes :oops:

Partager ce message


Lien à poster

Bon je crois que j'en ai trop dis, ou pas assez ...

 

Donc je vais développer cette nouvelle aventure ...

 

Elo est donc arrivée en septembre 2012, elle préparait sa licence d'assistante manager. Je ne l'ai pas vue arriver, en effet, la situation était la même qu'avec Julie juste au dessus.. En déplacement pour un projet sur une autre région, je ne suis revenu que mi octobre, pour enchainer directement sur un chantier jusque mi décembre !

 

Très rares furent mes visitent au bureau, j'étais en mode "terrain", Elo m'était donc inconnue ... Mise en service mi décembre effectuée avec succès, je prends des congés mérités pour la fin d'année. Retour au bureau en janvier de cette année ...

 

Au détour d'un couloir je la croise, pour la première fois, elle est jolie, très fine, chatain aux yeux clairs ... J'aime beaucoup ...

 

Je pioche donc des infos auprès d'un collègue, qui connait toutes les filles du batiment ... Il me dit :

 

- "Ah ben demain tu prévois une gamelle, on mange au refectoir, les filles y sont tous les jours .."

 

Le lendemain, mes Tupperware sous le bras, je me rend au réfectoir avec mon collègue. Elle est là comme il me l'avait dit, elles sont 3, mais c'est vers elle que va ma préférence, David me les présentes une à une. Elo est la seule qui rougit lorsque je lui fais les bises ... ça commence bien, soit elle est timide à en mourir, soit je lui plais ... Il s'averera que c'est un mélange des deux ...

 

Les jours passent, on s'échange les premiers mails, et là tout va très vite ... ça dérape à la première perche tendue ... rendez vous est même prit "sur mes genoux" .. Mais elle ne viendra pas ce jour là ...

 

Elle a bien joué son jeu ce jour là, puisqu'elle partait en week end et était absente de l'entreprise pour les 3 semaines suivantes (cours et vacances).

 

J'ai revé d'elle, j'ai rongé mon frein, pris mon mal en patience ... à attendre son retour ..

 

Les 3 semaines s'écoulent.. c'est long 3 semaines quand vous avez envie de quelqu'un, et que cette envie est réciproque ! On avait pas échangé nos coordonnées persos ... C'est chose faite dès son retour ! :)

 

Les premiers mails du lundi sont très pro, peu de perso, peu de jeux entre nous ce jour ... enfin cette journée de boulot, car aussitot rentré chez moi, je la textote .. et les textos prennent vite le chemin que j'adore ... Echange de photos, de désirs, d'envies réciproques ...

 

Le lendemain je vais au boulot confiant, dans l'idée d'un nouveau rendez vous "sur les genoux" ... Je suis vite décontenancé ... elle m'évite, ne veut pas en parler, retombe dans sa timidité ... Elle m'évitera toute la semaine, et repartira sur les bancs de la FAC la semaine qui s'en suit ...

 

Elle finit par repondre à un texto ou je lui demande si son seul but et de "jouer", elle m'avoue avoir veccu une situation similaire dans l'entreprise ou elle a fait son BTS ... Mais que c'était différent, que je lui plais plus que de raison, qu'elle a peur que je ne veuille que son corps ... Elle a malheureusement raison, c'est aller bien trop vite au début et tout a tourné bien trop vite autour du sexe pour que j'eu envisagé autre chose d'elle.

 

Je le lui dis et c'est pour elle la déconfiture, on s'oubliera un peu, quelques semaines ... Quand un jour au boulot, elle vient me voir pour un sujet 100% pro, mais voila, je suis seul dans le bureau ce jour, les collègues ne sont pas là..

 

Je réponds à ses questions, elle finit son petit questionnaire, mais ne décolle pas ... elle me fixe, j'engage donc la conversation ..

 

- "Sinon toi, ça va ?

- Plutot oui, et toi ?

- ça va ... tu t'es remise de l'autre soir ? J'suis désolé de te décevoir ..

- je vais m'en remettre .. et puis j'ai réfléchis ..

- Ah ? réfléchis de ?

- Après tout, tu me plais, et si c'est carré des deux cotés, pourquoi pas ?

Je lui répond que ce n'est pas si carré chez elle, je la préviens que je vais la décevoir si je ne m'engage pas ... ce à quoi elle répond :

 

- Non mais j'ai compris, juste du fun ...

 

Un petit silence, je lui demande de s'approcher .. Elle me chuchote :

 

- Non ... Pas maintenant ...

 

Je lui dis : - Et si moi je viens ?

- Non ....  (sans etre un non franc)

 

Je me lève et m'approche d'elle ... je l'embrasse ... elle se laisse faire ...  Quel plaisir ! Quel soulagement ... le gout de ses lèvres, tellement longtemps que je voulais y gouter, à ses lèvres ...

 

Ma main passe dans ses cheveux, dans son dos, très vite sur sa poitrine ... la sienne est sous mon t shirt ... Elle passe sur mon torse ... caresse mon jeans.

 

J'entreprends de caresse sous sa ceinture, elle me prend la main violemment :

 

- NON !!! je t'ai dis que je ne voulais pas ...

 

Je comprends rapidement, elle est indisposée ... Zut ...

 

Mais elle a envie de me faire plaisir ... on en avait discuté, elle ne pratique pas la fellation, n'a jamais essayé ... Je sais que je n'aurais que des caresses de ses mains ... Mais quelles caresses ! Quel plaisir ...

 

Elle se mouille les doigts pour mieux glisser sur ma verge ... elle varie les gestes, j'adore ... Je me perds dans ces vas et viens et fini par éjaculer sans prévenir ... OUPS .. Petit fou rire, on a tout salit ...

 

Je l'accompagne à son train .. On se souhaite une bonne soirée .. et on continue par texto ! Elle m'explique rapidement qu'il n'y aura rien de plus, on ne s'amusera plus, ça lui a travaillé tous les sens, et l'idée de me savoir en elle ne l'a réjouis pas ... Peur de s'attacher dit elle ... Elle a craqué car je l'ai embrassé ... Moi le fautif, encore une fois :)

 

On se croise désormais en souriant, parfois quelques pics sont lancés, mais rien de plus ... Son contrat se termine en septembre ... et d'autres contrats vont commencé derrière elle ! De nouvelles alternantes ... de nouvelles tentations ...

 

Ah qu'est ce que je les aimes, les petites alternantes ... :aime2:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.