Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

bettyboop75

Le piège d'une rencontre

Recommended Posts

C'était un soir d'avril, je rentrais chez moi à pied et toi en voiture lorsque nos regards se sont croisés, et nous nous sommes souri.

Je continuais mon chemin en me disant que c'était très agréable.

Derrière moi, j'entendis quelqu'un courir, Tu avais rapidement garé ta voiture pour m'emboiter le pas et engager très directement la conversation.

Tu m'as demandé si je voulais prendre un verre à quoi j'ai répondu non merci.

Puis, tout en marchant, tu as essayé de toucher le haut de ma cuisse, je me suis esquivée et ai failli tomber. Tu t'es excusé pour cette maladresse.

Il faut dire que je portais des bas et on pouvait les apercevoir par la fente sur le côté de ma jupe courte.

Ensuite, tu m'as dit que je te faisais beaucoup d'effet et que si je voulais, je pouvais constater par moi-même. Sur le coup, j'ai trouvé cela très vulgaire mais par la suite, assez excitant.

Tu m'as accompagnée jusqu'au supermarché où j'allais faire quelques courses et est reparti.

J'avais trouvé cela assez audacieux.

Tu avais réussi à m'interpeller, et j'y ai pensé toute la soirée. Tu avais l'air si jeune !

Le lendemain soir, tu m'attendais au même endroit. Tu m'as demandé si l'on pouvait se revoir mais je t'ai dit non.

Ensuite, je t'ai revu une fois, deux fois, trois fois ...six fois. Tu étais très persévérant.

On parlait peu et pas très longtemps. On s'observait. Tu essayais de m'embrasser mais je me détournais. Tu me disais que j'étais devenue ton obsession, que tu n'arrêtais pas de penser à moi, que je t'intimidais. Tu étais si flatteur.

J'en étais venue à être déçue les jours où tu n'étais pas là.

Et puis, un jour, j'ai eu envie de te toucher. Je n'aurai jamais du.

Je me suis approchée de toi et ai posé mes mains sur ton torse. Tes lèvres ont effleuré les miennes. A ce contact, une décharge électrique me parcouru le bas ventre. Jamais je n'avais ressenti cela auparavant.

Je te repoussai mais il était trop tard.... l'alchimie entre nous avait opéré.

Le lendemain nous nous sommes revus, je n'avais qu'une envie c'était de t'embrasser.

Dans la pénombre, tes mains se sont posées sur moi. J'étais tout contre toi. Je sentais ton souffle sur ma joue, l'accélération de ta respiration. Tes lèvres sont venues frôler les miennes. J'ai à peine senti ta langue. Cette sensation, si différente de tous les baisers que j'avais pu recevoir, me fit chavirer. Ce simple effleurement a fait courir un frisson le long de mon dos. Je sentais ton sexe se raidir contre moi. Puis, tu as recommencé, tu as exercé une nouvelle pression sur ma bouche. En prenant tout ton temps, tu as caressé mes lèvres avec ta langue. Tu t'es arrêté pour me regarder et cette fois a glissé ta langue entre mes lèvres entrouvertes pour lécher délicieusement ma langue. Cette façon de faire brouillait tous mes sens. C'était absolument incroyable. J'osais à peiner respirer. Chaque parcelle de ma peau réagissait. C'était magique.

Tout à coup, du bruit, quelqu'un venait de nous surprendre et, très vite, on s'est séparé.

Betty

Partager ce message


Lien à poster

Arghh, ne nous dis pas que ça se termine comme ça, c'est inhumain!

Ce n'est que le début d'une longue histoire n'est ce pas?

Partager ce message


Lien à poster

Je renchéris !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Guest ageb24

La suite stp !!! ns laisse pas sur notre fin !!!

Partager ce message


Lien à poster

une jolie introduction vivement la suite !!!!

Partager ce message


Lien à poster

Ensuite nous nous sommes revus 5 ou 6 fois avant les vacances. A chaque fois c'était un peu plus fort, tes baisers me faisaient toujours autant d'effet. J'adorais passer mes mains sur ton tee-shirt ce qui me laissait imaginer comment était ton torse. Toucher ton sexe tendu sous ton jean me faisait presque défaillir. L'envie de faire l'amour était grandissante mais nous n'avions pas encore trouvé d'endroit idéal.

Betty

Partager ce message


Lien à poster
Guest bencale

grrrrrrrrrrrr impatience quand tu nous tiens :lal:

Partager ce message


Lien à poster

ha oui là j'avoue ... l introduction qui tue, mais la suite qu'on ne veut pas dire et garder secrete ... tu as raison mais pour nous autres c est frustrant !! ceci dit, j admets que pour moi, le plus excitant dans une histoire c est justement ce genre de début..; après c est du classique, on se plait, donc on embraye... maais ce début ...wouaouh..; :lal:

Partager ce message


Lien à poster

Vous aimez les jeux de piste ?

Alors retrouvez la suite dans le thème "Vos masturbations"

Sujet : retour de vacances.

A tout de suite.

Betty

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.