Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Fulcanelli

Retour de voyage

Recommended Posts

J'étais avec ma copine du moment depuis un peu plus de deux ans et nous vivions une relation très intense, 2 semaines sans se voir et l'absence de l'autres commencer à peser lourdement. Mais le manque, c'est bien connu, augmente le désir et nos retrouvailles étaient toujours très enthousiaste.

Je rentrais d'une quinzaine de jour en tunisie, entre pote, et elle m'avait fait la surprise de venir me chercher à l'aéroport, quelle ne fut pas ma joie lorsque je vis son jolie visage en sortant après avoir récupérer mes bagages. J'étais seul car mes amis avaient encore une semaine de vacances sur place.

Après de longs baisers et l'avoir serrer fort dans mes bras nous commençons à marcher vers les taxi. C'est alors qu'elle me demande "tu n'as pas vu la surprise que je t'ai fait ?" je la regarde interloqué avant de remarquer qu'elle ne porte pas de soutien gorge et que ses seins son magnifiquement mis en valeur dans cette belle robe décolleté que je lui ai offert. Elle me fait son plus beau sourire coquin et me dit "oui, mais pas seulement", je réfléchi quelques secondes avant de passer ma main sous sa robe et me rendre compte qu'elle n'a pas de culottes. je rigole et la remercie pour la surprise, puis nous avançons vers la queue des taxis et qq minutes après nous sommes en route vers Paris. Il fait nuit depuis qq heures déjà.

Je lui raconte mon voyage en l'embrassant de temps en temps et en lui caressant la cuisse. Je suis très excité par sa surprise mais je ne pense pas à monter mes mains vers sa chatte, trop gêner par la présence du taxi. Mais au boit de qq minutes elle prend l'initiative et ramène ma main contre son sexe déjà tout humide. Immédiatement, j'entre en érection.

Je la caresser et enfonce mes doigts dans sa chatte. Elle est follement excité et commence à me lécher le lobe de l'oreille. Je place mon sac de voyages cabine et mon manteau sur nos genoux de manière à cacher notre petit jeu au chauffeur.

Petit à petit elle perd le contrôle et alors qu'au départ elle me léchait doucement le lobe en respirant rapidement mais sans trop de bruits, elle se met à respirer de plus en plus fort puis à gémit lentement.

Ma gêne est à son comble mais je ne la sens pas du tout mal à l'aise, au contraire (alors qu'en général elle est beaucoup moins entreprenante que moi), au bout de cinq minute elle jouie sans hurler mais clairement, impossible que le taxi ne s'en soit pas rendu compte, pourtant il ne fait aucune remarque. je le surveille de tps en tps ds le rétro, parfois j'ai l'impression qu'il nous observe et parfois j'ai l'impression qu'il ne se rend compte de rien.

Mais en arrivant en bas de chez moi, au moment de rendre la monnaie il me sourit et me dit un grand "merci" qui concerne clairement le spectacle que nous venons de lui donner.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.