Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest MissAcacia

La cause de mes insomnies c'est toi ...

Recommended Posts

Guest MissAcacia

[align=justify]Il est tard et je suis là, seule, dans mon grand lit à tourner pour essayer de trouver le sommeil. Le bruit du vent dans les arbres pourrait me bercer mais ton absence se fait trop pesante.

Je ferme les yeux, tentant une énième fois d'imaginer que tu es là contre moi.

Je glisse enfin dans les limbes du sommeil. Le monde des songes m'accueille et me permet au moins de te retrouver. Tu te matérialises enfin dans mon lit, je sens ta présence réconfortante contre mon dos, ta douce chaleur m'enveloppe et me réchauffe. Ton odeur suave fait perdre tous mes moyens.

Tes jambes, se mêlent aux miennes. Ton bras glisse sous le mien et me rapproche de toi, ton souffle dans ma nuque me fait frissonner, tes baisers dans mon cou sont comme une délicieuse brûlure. Tes mains se faisant plus entreprenantes, dessinent des cercles sur mon ventre, du bout des doigts, timidement, elles viennent prendre possession de ma poitrine. Mes seins se tendent sous l'effet de tes caresses, je gémis.

Tu continues tes baisers dans mon cou, je tente de me retourner pour me retrouver dans tes bras, mais tu me maintiens collé à toi. Ton autre main, écarte mes cheveux et fait incliner ma tête pour que je puisse t'embrasser à pleine bouche. Du bout de ma langue je re-dessine le contour de tes lèvres, tu les entrouvres pour me délivrer un de ces langoureux baisers tant promis lors de nos différents échanges épistolaires.

Tes doigts reprennent l'exploration de mes courbes et rondeurs. Je me cambre, espérant ainsi sentir ton désir au creux de mes reins... Il est bien présent : ton membre humide, fier et droit prêt à me prendre dans l'immédiat.

Sentant mon excitation, tes mains s'aventurent vers mon intimité. Tu fais rouler mon bouton d'amour entre tes doigts, je me raidis de plaisir. Pendant que cette main est occupée à me faire perdre pied, ton autre main quitte ma hanche et écarte délicatement mes lèvres, tu effleures ma fente, la caresse et glisse enfin un doigt dans mon antre humide, qui s'accompagne rapidement d'un deuxième. Tu entames des mouvements de va et vient et je me sens partir ailleurs.

Je suis trempée de désir pour toi, je m'accroche à l'oreiller, étouffe un cri de plaisir. Tu me glisses à l'oreille : "B. j'ai envie de toi", j'ai trop attendu ce moment et ne peux réprimer un "prends moi".

Tu ne te fais pas prier et d'un violent coup, je te sens entrer en moi, je me cambre et d'un second coup de rein tu te trouves au plus profond de ma chair. Je hurle de plaisir, te sors des mots crus, qu'en temps normal me mettent le rouge aux joues. Mes seins lourds ballottent à chacun de tes coups de reins, je fais en sorte d'accompagner au mieux tes mouvements, tout ça pour pouvoir te sentir au plus profond de moi. Tes ondulations de bassin se font de plus en plus fortes, mes fesses rebondies claquent contre ton aine. Tu te raidis, prêt à te décharger en moi.

Tu attrapes mes cheveux, fait basculer ma tête en arrière, tes coups de reins se calment, je reprends mes esprits. Tu m'embrasses dans le cou, mordilles le lobe de mes oreilles, mes cheveux toujours dans ta main, et ta verge toujours en moi. Nos peaux moites, le résultat de cet assaut sauvage, sont brûlantes. Tu me susurres "Tu en veux plus ?"

Bien sur que j'en veux plus, je veux que tu me prennes avec passion, comme je n'ai jamais osé te l'avouer. Tu me fais agenouiller et j'attrape la tête de lit. Tu te glisses derrière moi, attrapes ton membre en main et le présente devant ma grotte inondée d'excitation. Tu entres sans peine en moi. Tes mains se posent sur mes hanches et me donnent la cadence à suivre. Ma tête est ailleurs, ce soir je suis à toi.

Tes coups de queue reprennent de plus belle, une de tes mains se risquent à venir titiller mon clitoris, j'accentue mes mouvements de bassin, ma jouissance est proche. Je lâche le montant du lit,afin de pouvoir attraper ton cou, et enfouir ton visage dans mes cheveux.

Tes va-et-vient se font de plus en plus courts, ta respiration accélère et voilà que la chaleur de ton puissant jet se répand en moi. Tu sens que je ne vais pas tarder à te rejoindre, tes doigts s'affairent sur mon bouton, le frottant, le caressant fort. Un spasme secoue mon corps et me voilà pris d'un violent orgasme. Je tremble de tout mon être, je reprends doucement possession de mon corps et sens ton jus couler le long des mes cuisses.

Tu te retires, t'étends sur le lit, écartes tes bras et enfin je peux me retrouver face à toi. Je blottis mon visage contre ton torse mes mains regroupées l'une avec l'autre. Tu m'embrasses sur le front, resserre ton étreinte. Et l'on s'endort tous les deux enivrés de ce moment si parfait.

Au lendemain mon réveil me fait difficilement émerger, je me risque à tendre le bras, te cherche à tâtons dans l'obscurité de ma chambre et comprends qu'encore une fois je ne faisais que rêver... Mais je ne désespère pas de te retrouver enfin en vrai ...[/align]

Partager ce message


Lien à poster
Guest Orgeg

Depuis bien longtemps je n'avais pas eu le plaisir de lire un si beau récit. Tu nous fais ressentir le plaisir comme si nous étions la dans le lit avec toi... Hâte de te lire et relire encore et encore...

Bisous...

Partager ce message


Lien à poster

Un texte bourré de sensualité et érotisme !

Que j'aimerai être à la place de ce visiteur nocturne ! :console:

Et promis je serai là encore au petit matin ! :bisous5:

Au plaisir de te lire de nouveau :fessee:

Partager ce message


Lien à poster
Guest MissAcacia

Merci Orgeg, on m'avait reproché de trop décrire la situation mais je suis contente de voir que mon style d'écriture plaît malgré tout.

Merci Happy-Tom et si tu es encore là au petit matin, tu en profiteras pour faire mon petit dej ?? :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Libredesprit

Quel douce nuit, j'espère que tu pourras enfin le retrouver en vrai :bisous5:

Ton récit est très sensuel et les détails laissent travailler encore plus notre imagination

Partager ce message


Lien à poster

C'est la moindre des choses ! Thé ou café ? :bisous5:

J'aime bien ta narration, continue à détailler !

Partager ce message


Lien à poster
Guest MissAcacia

Merci Libre. Seul le temps pourra le dire…

Jus de fruits Tom :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster

Ah ! Madame est d'humeur taquine !

Oranges fraichement pressées alors ?

Et si je reste au petit déjeuner (servi au lit ça va de soi ! ), aurait-on droit à une suite ? :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster

Merci florida pour ce texte sensuel

Partager ce message


Lien à poster

Superbe texte, Florida! :bisous5:

Partager ce message


Lien à poster
Guest MissAcacia

Tout se discute Tom ... Je ne me laisse pas avoir un simple petit déjeuner :bisous5:

Merci à vous les filles, La Brune, Joliette et Aurel. :console:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.