Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Nina04

confession d'une étudiante en chaleure...

Recommended Posts

Ça fait plusieurs nuit que tu viens me rejoindre dans mes rêves,… ton sourire ravageur, tes fesses si … !

Je n’attends qu’une seule chose, pouvoir te faire en vrai tout ce d’on j’ai rêvé. Et aujourd’hui, je tente bien saisir ma chance. Je sais que je ne te laisse pas non plus indifférent, je sens tes regards se poser sur moi,… sur ma poitrine… sur mes fesses…

Etudiant dans la même classe, je te propose de passer à la maison afin de réviser ensemble. Tu acceptes et je sens déjà les frissons parcourir mon corps.

Arrivant à la maison, je te propose de te mettre a ton aise, te propose à boire… tu es serein, près a étudier. Tu ne sais pas encore ce qu’il va se passer… L’un à côté de l’autre, nous nous mettons au travail. Tu es craquant et ton parfum me rend dingue. J’ai terriblement envie de te sauter dessus, mais patience,… tout viens à point qui sait attendre…

Je me rapproche de toi doucement, prétextant une incompréhension dans le texte qui est posé devant toi. Je veux mettre tous les atouts de mon côté. Mon bas ventre s’électrise à l’idée de toutes ces idées coquines qui me traversent l’esprit.

Mon genou se colle contre le tien. Tu me lance alors se regard… terriblement attirant. Tu retournes alors vers tes feuilles, lorsque je sens ta main posé sur mes cuisses. Je sens mon pouls s’accélérer, et te laisse faire, faisant l’innocente étudiante… tu hésites alors, mais je retiens ta main et la conduit vers le haut de mes cuisses. Tu n’es plus qu’a quelques centimètres de mon sexe brulant et humide comme jamais.

Tu te relève alors, et pose tes deux mains sur le dossier de ma chaise. Ta tête et juste en face de la mienne. Ces quelques secondes me parurent une éternité, aucun de nous ne bougeant, les yeux dans les yeux… avec une tension sexuelle planant dans toute la pièce.

Je ne tiens plus et prend les devant, collant mes lèvres contre les tiennes. Tu me rends ce baiser fougueusement et nous voila parti dans un échange de salive plus que passionné.

Ça y est toutes les images de mes rêves me reviennent en tête. Je te repousse alors et reprend mon souffle, pour ensuite t’attirer vers mon lit. Assis sur le bord du matelas, tu me regardes, ne sachant trop que faire. Je m’assois alors sur tes genoux et recommence a t’embrasser. Mes mains se faufilent tout le long de ton dos, jusqu'à découvrir le bord de ton tee-shirt, que je m’empresse de retirer.

Te voila torse nu devant moi, … mmmh je n’ai qu’une idée, te dévorer sur place, ne pas te laisser le temps de dire ouf et t’envoyer au septième ciel…

Je t’allonge alors et me retrouve à quatre pattes sur toi. Je t’embrasse le cou, pour ensuite descendre vers tes tétons que je m’empresse de titiller. Une de mes mains est quand à elle descendu vers ton sexe que je sens tendu… je le masse d’abord au dessus du pantalon, pour ne plus tenir et enfin passer ma main sous ton sous-vêtement. Te regardant maintenant droit dans les yeux, je commence à faire des vas et viens le long de ton sexe… je vois que tu aimes mes caresses… Je sens alors tes mains se poser sur mes fesses et les malaxer. J’ai si chaud et j’ai tellement envie… ! J’aime sentir tes mains sur moi, j’ai tellement chaud…

D’un seul coup, tu me repousses alors et te retrouve sur moi. Tu me dis que c’est ton tour…

Me relevant pour enlever mon tee-shirt, tu t’empresses d’ôter mon soutiens gorge pour venir poser tes lèvres sur mes tétons tendus. Les suçotant, je sens des frissons qui commence à me faire gémir doucement… c’est si bon.

Mes mains sur ton dos, je ne peux m’empêcher de te griffer lorsque tu te mets à les mordiller de plus en plus fort. Ma respiration s’accélère, je n’ai qu’une envie, c’est que tu me prennes, … que tu fasses taire cette envie qui ronge mon bas ventre depuis des semaines…

Je te repousse alors et cherche à reprendre le contrôle. Je t’enlève alors ton pantalon, ton boxer… et te caresse tendrement ta bite tendue devant moi.

Approchant doucement, je commence par te donner des petits coups de langue, tout en sous-pesant tes boules et baladant mon autre main le long de ta verge. Je rentre ensuite ton gland dans ma bouche et commence à le sucer légèrement tout en jouant de ma langue à l’intérieur de ma bouche…

Voyant que tu aimes, je pousse ton sexe de plus en plus au fond de ma gorge et commence des vas et viens. C’est si bon de t’avoir enfin en bouche. Je sens alors ta main se poser sur ma tête et venir accompagner mes mouvements. Mmmh c’est si bon… ma main accompagnant les mouvements de ma tête, je sens ton sexe se raidir de plus en plus.

Me retirant doucement, j’embrasse ton sexe tout en descendant le long de ta verge. Ne lâchant pas ton pénis d’une main, je m’occupe tendrement de tes bourses, pour ensuite leur fournir une place au chaud dans ma bouche… je les lèches, les gobes, … mmmh

Partager ce message


Lien à poster

voici la suite et fin.. ou peut-être pas fin, je verrai xD

Me relevant la tête, tes mains soutenant mon visage, tu m’embrasse alors fougueusement. Tu retire alors doucement mon pantalon, embrassant mes jambes au passage, pour remonter et titiller mon clitoris sur le sous-vêtement.

Tu remarques alors par la même occasion mon boxer plus qu’humide… avec plus de précipitation, tu ôtes ce qui te sépare de mon sexe, et t’empresse par la suite de venir jouer de ta langue sur mon clitoris.

Les caresses que tu me procures sont si bonnes que je n’arrive plus à contenir mes gémissements,… tu sais t’y prendre et tu le sais. Tu continues alors en suçotant mon petit bouton tout en me pénétrant de tes doigts agiles…

Mes jambes commencent à trembler, et mon souffle s’accélère. C’est si bon !

Ne tenant plus, je t’allonge alors sur le lit et me remet en position sur toi. Je sens ton sexe collé contre le mien et me frotte alors contre celui-ci.

Je sens que tu veux reprendre le contrôle, venir sur moi et me prendre… mais je désir faire monter le plaisir, imprégnant de ma cyprine tout ton sexe, tout en t’embrassant le cou.

Mais tu es plus fort et utilise tes muscles pour me retourner et venir te mettre au dessus de moi. Ton gland est juste à l’entrée de ma caverne, et c’est maintenant moi qui te supplie de me prendre. Mais toi aussi tu désires faire monter la pression, faisant semblant de me pénétrer, pour en ressortir aussitôt.

Je n’en peux plus, si bien que des que tu es entré dans ma grotte humide, je repousse alors mon bassin pour te sentir complètement en moi. D’un coup, je sens alors mes chairs s’écarter au passage de ton sexe qui me rempli de toute part. Je laisse alors échapper un gémissement de soulagement, tant j’avais rêvé de ce moment.

Tu me traites alors de coquines, et me préviens que tu vas devoir me punir. Mais tu me dis que ça ne sera pas pour toute suite.

Tu commences alors doucement à faire des vas et viens… il fait tellement chaud.

C’est si bon de te sentir en moi, mais je veux aussi reprendre le contrôle, et me remet au dessus de toi.

Je m’empale alors sur toi, d’abord doucement puis de plus en plus vite, tout en lâchant des gémissements de plus en plus forts.

Tu te laisse d’abord faire, absorber par le plaisir que je te procure mais très vite l’envie de reprendre le contrôle te reviens… j’aime ce jeu que l’on s’impose. Toi, autant que moi, veux contrôler les mouvements, assené les coups… mmmh

Tu agrippes alors mes hanches et m’aide dans les vas et viens que je fais, assenant mon bassin de coup de rein de plus en plus puissant. C’est tellement bon !

Perdue dans mon plaisir, tu te retire alors et viens te placer derrière moi. Tu m’annonces délicatement dans le creux de l’oreille que ma punition commence…

Je sens alors mon bas ventre s’électriser de plus belle a l’idée des caresses que tu vas m’offrir…

Je suis à genoux, le dos légèrement cambré afin de t’offrir la meilleure entrée. Tu me tiens alors par les bras et m’assène un premier coup brutale, et… tellement bon. Je sens mes fesses se coller contre toi a chaque vas et viens, et tes testicules cogner contre mon petit bouton si réceptif.

Tout en me culbutant, tu commences à titiller ma petite rondelle. Mon sexe est tellement humide, que tu te sers de ma cyprine comme lubrifiant. Mon anus est déjà bien dilaté, et tu le sens déjà… tu y introduis alors un premier doigt qui fait monté mes gémissements d’un cran en plus.

Voyant que le chemin est aisé, tu y introduis un deuxième doigt…

Sans crier gare, tu te retire alors et me repousse en position quatre pattes. Je sens alors ton souffle frais sur mes chaires brulantes… ta langue recommence alors a me lécher… d’abord sur ma petite rondelle… puis revenant gouter ma cyprine abondante… pour finir par sucer une nouvelle fois mon clitoris en feu… mmmh c’est tellement… je sens que ma jouissance est entrain de monter…

Te relevant, tu te réintroduis d’abord dans ma caverne brulante…

Je sens ensuite ton sexe se présenter a l’entrée de mon anus… poussant délicatement de peur de me faire mal, et ne tenant plus, je me pousse alors sur toi, introduisant ton sexe d’une traite au fond de mon cul… a peine tu commences a faire des vas et viens que je sens l’orgasme monté d’une traite et exploser comme je n’avais jamais jouis…

Mes bras ne soutenant plus mon corps à cause du plaisir qui me parcourt, je me retrouve alors le visage contre le matelas, les fesses en l’air…

Tes coups de rein se font de plus en plus rapide et une des tes mains frappe mon clitoris et fait parvenir a mes oreilles le clapotis de tes doigts tapant contre ma mouille abondante…

Je sens alors un deuxième orgasme monté et te le fait savoir, te regardant me prendre du coin de l’œil.

Dans un dernier coup de rein, je sens ton sperme se répandre en moi… et cette sensation m’achève, m’offrant un deuxième orgasme plus fort encore…

Exténué par ces ébats nous nous allongeons. Tu es toujours en moi et sur moi… mmmh, c’était tellement bon. Je n’ai pas fait tout ce que je t’ai fait dans mes rêves, mais le reste peut toujours se faire plus tard…

Partager ce message


Lien à poster

Tres beau récit, bien écrit et très excitant.

J'aurai bien aimé faire mes révisions à l'époque avec toi :tomate:

Partager ce message


Lien à poster

Tres joli recit, ca me donne soudain l'envie de retourner sur les bancs de la fac ...

Partager ce message


Lien à poster
Guest Libredesprit

Tes nuits doivent être agités avec de tels rêves ;)

Tu donne des cours particuliers ? :tomate:

Partager ce message


Lien à poster

Très bien écrit ce récit! Vraiment sympa :langue:

Je ne me souviens pas de session de révision comme ça! J'aurais du être plus assidu..

Partager ce message


Lien à poster

Très beau récit!

J'aimerais avoir de telles révisions ... :twisted:

Partager ce message


Lien à poster

Wouaw Nina04 très belle confession, je m'y suis cru .. et ca m'a donné chaud !! On ressent vraiment tout le plaisir que vous avez chacun pu avoir, Bravo !!

Il faut se mettre aux cours particulier les amis !! :bisous3:

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Terriblement excitant, on s'y croirait et on oublie sa main :arrow:

Partager ce message


Lien à poster

Quel Rêve Nina ! on pourrait en rêver tout les jours :arrow:

Merci pour ce récit ; )

Partager ce message


Lien à poster

waouh Nina, voila de quoi me motiver pour mes prochains partiels!

Non plus sérieusement, ton récit m'a beaucoup plu et grandement excité!

bisous

Partager ce message


Lien à poster

Pourquoi, mais pourquoi ?

Pourquoi je n'ai jamais eu une copine de classe comme toi ? J'aurais pu réviser des heures !

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour vos commentaires :roll::lal:

je ne savais pas que ça plairait autant ^^

Mmmh moi qui suit en pleine révision, j'aurai besoin d'un partenaire d'étude ... 8)

Partager ce message


Lien à poster
Guest sliver

Superbement excitant..

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.