Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Thrilondil

Ma Julie , que de souvenir !

Recommended Posts

Me revoilà pour une nouvelle confession , oui, j'en ai des choses à raconter ! ;) Je vais tenter de faire plus attention à mon ortographe et ma conjugaison pour cette fois .

Cette histoire s'est passée il y très peu de temps, alors que je venais de déménager à Lyon . Avant , j'habitais à Nice, dans une petite ville du nom de Cagnes-sur-mer , une ville magnifique que je regrette des fois; de là-bas, nous pouvions voir la mer au moins !

J'avais enmenagé il y a seulement deux semaines, les cours n'avaient pas encore commencé, alors je trainais avec des amis de ma future école. Nous faisions beaucoup de soirée, en cette période de fête , juste avant le début de ces cours que peu de monde attendait.

Un de mes amis venait d'arriver devant mon appartement ( Un tout petit studio .. ) et m'invita a monter dans sa voiture .. C'était parti pour une nuit de folie !

Arrivés devant "l'endroit" où la fête se passait , j'étais complétement ahuri , devant moi , se tenait une giganteste maison qui renfermé une piscine et une bonne dizaine de pièces . Nous voilà dedans, une salle immense où l'ambiance était à mon goût : Une bonne musique techo et des filles "presque" entièrement dénudées , dès que mes affaires furent posées dans un coin de la salle , je me fondis dans cette masse de personnes qui dansaient d'un air frénétique. Alors que je dansais comme un petit fou, une petite brune aux yeux "émeraude" m'accosta avec un petit regard de coquin ( Certes, je me fais souvent des petits films dans ma tête ), je la pris par la taille pour danser sensuellement. Alors que je sentais le "courant" passer entre elle est moi .. Je sentis une sensation bizzare au niveau de ma cuisse, ( Non ! Ce n'était pas mon pénis qui se gonflait ! ) mon téléphone vibrait, quelqu'un essayait de me joindre , je dis donc à ma "cavalière" que je devais m'absenter un petit instant. Une fois dans un lieu moins bruyant, je pris mon téléphone pour voir qui m'avait appellé : "Julie" une amie de ma ville ( Cagnes-sur-mer ), elle m'avait même laissé un message :

"Mon Loulou ! :D C'est pour te dire que je suis à Lyon pour voir un cousin et que je comptais passer te voir ! Prépares toi pour moi :D".

En lisant celà, j'étais heureux, car Julie est enfaite , une de mes "ex" avec qui j'entretiens des rapports "plus que douteux" , une sorte de Fuckfriend si vous preferez, après l'avoir appellé, nous avions fixé un rendez-vous chez moi à 23 h 30 précisément ! J'avais hate .

Très rapidement après avoir repris mes affaires et avoir souhaité une bonne soirée à tout le monde, je sortis de cette sublime maison .. Pour attendre le bus dehors, dans le froid. Il est 23h, je suis chez moi, après environ une demi-heure de bus, je range un peu mon "nid d'amour" et j'attends mon amie, impatient de la revoir après tout ce temps , j'enfile vite fais une chemise à moitié deboutonnée, un jean, une ceinture, je passe ma tête sous le robinet et remet un peu de gel : Je suis prêt !

Il est 23h30, je sors dehors pour l'attendre , je suis là , planté sur le béton tel .. Un panneau "STOP" et j'ai froid , c'est à ce moment là que je vois arriver ma Julie adorée , peut-être que nous faisons l'amour très souvent, mais nous entretenons des rapports amicaux que j'aime bien . Je la vois sortir d'une petite voiture bleue, avec une jupe mi-cuisse et une veste à capuche .. Même si ça ne va pas très bien ensemble , j'ai déjà envie d'elle . Elle approcha , nous nous fîmes un bon gros câlin , puis je lui fis la bise , mes premiers mots furent :

"Tu vas bien Poupoule !" avec un grand sourire idiot puis elle me répondit :" Très bien et toi mon Loulou ! Tu m'as manqué toi !".

Je vais éviter de vous conter notre discussion qui peut sembler rébarbatif.

Je l'invite donc à entrer, je lui servis un verre de Grenadine , elle aime tant la grenadine puis nous parlons de ce que nous avions fais depuis que l'on s'était quitté à Nice. Au bout d'un certains moment, nous commencons à échanger des regards coquins qui ont l'air de l'émoustiller , apparament, nous avons tout les deux besoin d'un moment de détente, alors je lance le sujet ! : "Sinon, côté sexe, tu t'es toujours pas améliorée ?" en rigolant, j'adore la chamber. Comme je l'espérais , elle me répondit : " Tu veux que je te montre TOI ?! " . Sur ces paroles, je lui ai jeté un regard perçant, puis elle se leva et vint s'asseoir sur moi, posant mes mains sur ses fesses je ricannais en la regardant, elle aussi était complétement morte de rire. Trève de plaisanterie, je lui palpais les fesses puis elle passa ses mains chaudes sous ma chemise pour me caresser le torse, je lui enlevis sa veste pour apercevoir qu'elle n'avait rien en dessous .. Elle était donc nue sous sa veste, ses petits seins pointaient déjà, dès qu'ils virent le jour, je leurs faisais des petites léchouilles . Me caressant le torse, elle déboutonna ma chemise et la lança loin au sol. La soulevant par les fesses, je la fis passer sous moi , nous voilà donc en position du missionnaire sur mon magnifique canapé . Elle entreprit d'enlever mon jean qui fut rapidement au niveau de mes chevilles puis elle me griffa une fesse en rugissant , c'est alors que je lui ai mis une main devant la bouche pour l'empêcher de crier ( Elle adorait crier pour rien, dans le vide, en rigolant .. Drôle de femme ;D ), mon autre main était occupé à se faufiler dans son jean, sous sa petite culotte, je ne pris pas le temps de la mettre en condition, j'enfonçai directement 3 de mes doigts dans son antre pour lui offir le plaisir que je lui dois ! Ma main toute entière faisait des vas et vient frénétiquement et sauvagement, toujours dans l'incapacité de parler, je la voyais se tordre de plaisir et celà me rendait fou , je la voulais . Elle me mordit un doigt puis cria : " Rah tu vas voir TOI ! " , elle me poussa en arrière et je tombai sur le sol, de dos , son jean était tombé, vu que ma main y était et qu'elle m'avait poussé, j'avais "malencontreusement" baissé son pantalon . Au sol , avec un léger mal de dos, j'apprécier la vue que j'avais d'elle , debout avec son petit minou rasé à l'air, elle s'approcha et me monta dessus, mon pénis était déjà fortement gonflé et elle le sentit, elle faisait des mouvement de bassin , son minou en contact à travers le tissu avec mon engin, elle prenait plaisir à se frotter comme ça .. Elle posa une main sur mon torse pour se lever légérement et m'enlever mon calçon. Elle sortir un préservatif dans la commode que je lui avais indiquée et elle me l'enfila, juste après celà, elle me sauta dessus et vint s'empaler sur ma verge. Toujours en rigolant elle sautillai en faisait une sorte de vas et vient, j'étais en trans .. Elle chuchota avec un air amusé que ma partie n'avait toujours pas évolué. Suite à ces paroles , je déposai mes mains sur sa taille et je la soulevai pour la faire asseoir dans le canapé, elle ne comprenait pas vraiment ce que je faisais. Une fois assise, je lui écartai les jambes et j'enfonçai mon engin désireux dans son antre d'un coup sec et brutal, puis je fis des vas et vient brutaux pour la "punir" de son insulte .. Oui, nous sommes comme ça elle est moi, chacun son TOUR !

Nous étions là, sur le canapé, j'étais surtout entrain de la "pilonner" , excusez moi de ces paroles mais .. Comment dire ça autrement !

J'étais donc entrain de la pilonner, apparament nous prenions tous les deux un plaisir fou , je la voyais, se caressant un sein d'une main et se touchant les fesses de l'autre pendant que je m'occupais d'elle .. Je me sentais venir et j'essayais de me controler car je voulais preserver ce moment que nous passions tous les deux. Elle poussait des gémissements qui m'éxcitaient d'avantage et j'avais vraiment du mal à me retenir puis je lui dis que j'allais pas tarder. Elle me poussai en arrières, mon pénis sortir d'elle et elle prit le preservatif puis saisit mon sexe commençant ses vas et vient avec sa main, sa belle bouche et ses lèvres magnifiques , j'avais envie qu'elle le prenne en bouche donc je pris sa tête avec mes mains et je l'avançai vers ma verge lui faisant comprendre que je voulais qu'elle me suce .. Elle ne perdit pas son temps et enfourna mon pénis dans sa bouche, je lui tenais la tête et faisais des vas et vient , j'adorais ça !

Elle me donnait de bons coups de langue qui me firent venir dans sa bouche, elle me lança un regard que je ne risque pas d'oublier !

J'entendais des bruits provenants de sa gorge me faisant comprendre qu'elle était entrain de déguster "son rafraichissement" !

Après cette soirée charmant et exquise, je l'invitai dormir ici pour la nuit .

Peut-être a-t-il une suite ? Qui SAIT ? :D

Partager ce message


Lien à poster

mmmmmm !!

le genre de récit que j'aime !!! suffisamment de tendresse, de bestialité et d'amusement !! le cocktail qui marche !!

Merci

Partager ce message


Lien à poster

Ah j'adhère complétement ... et ca me rappel de bon souvenir :twisted::langue:

Rien de mieux qu'une fuck friend avec qui on s'entend vraiment bien ca donne des situation de pur plaisir et de très bon moment =)

Partager ce message


Lien à poster

Exactement, rien de mieux pour se tenir en FORME ! :)

Desolé pour ma petite disparition, j'étais en "Vacances" ! :)

J'espère avoir d'autres avis :)

Partager ce message


Lien à poster

Voilà la suite que BEAUCOUP de personnes attendent avec impatience ! :D

Après cette fin de soirée quelque peu singulière, mon amie Julie a donc passé la nuit dans mon lit , et moi, sur mon canapé. J'ai passé le reste de la nuit à m'enerver sur mon ordinateur, tentant d'écrire un début de roman pour mon école , un roman policier ( Bref je vais pas étaler mon travail surtout qu'on s'en fou pas mal ! :D ).

Vers 9 heures du matin, toujours pas reveillé je décide .. D'être gentil pour cette fois , j'élabore un petit plateau déjeuner : Tartine de nutella ( NON je ne fais pas de la pub pour NUTELLA), un petit verre de jus d'orange et un modeste croissant.

J'arrive alors dans sa chambre, je rentre calmement dans sa chambre m'approche d'elle et viens lui déposer un léger baiser sur la joue en susurant quelques mots à son oreille : "Ma biche, c'est l'heure de ce lever". Elle ouvrit doucement les yeux en souriant puis elle vit le plateau et me remercia en déposant un délicat baiser sur ma bouche . Je me faufilais sous les draps alors qu'elle dévorait son petit déjeuner, à peine eut-elle le temps de finir sa tartine que j'approchai mon corps du sien. Mon bassin contre le sien, j'ondulais en la chatouillant , mes lèvres approchèrent de son cou pour déposer de fins et doux baiser pendant que mes mains parcourèrent ses hanches. Je poussai donc le plateau sur la table de nuit et montai sur mon amie pour l'immobiliser.

Je suis là, sur elle, et elle , elle me dévisage en tachant de comprendre ce que je vais faire. Je prends ses deux mains et les bloque sous mes cuisses, elle est immobilisé et mes deux mains sont libre . Je caresse délicatement son ventre .. Un de mes doigt passe dans son nombril , elle pousse un gémissement qui m'excite puis elle me dit : "Tu comptes faire quoi mon Chou ! Moi je sais ce que je pourrais te faire mais je peux rien te faire pour le moment, vu que tu m'as piégé !"

Excité par ces paroles je me décide de me laisser faire puis je la lache, je m'allonge sur le lit. Elle va faire un tour dans le salon et en revient avec des menottes roses. Elle m'attache les mains puis me déshabille, elle enlève d'abord mon pantalon .. N'ayant pas de sous-vêtements, mon pénis se revèle immédiatement sous ses yeux, il n'est pas encore gonflé donc je lui lance d'un air moqueur : " Tu vois, tellement t'es fade, tu me fais aucun effet ! " Suite à ces paroles elle empoigne mon pénis et commence directement de rapide vas et vient qui ne me laissent pas indifférent , mon pénis est en train d'enfler .. Elle est là en train de me branler , je suis impuissant mais je reçois tout ce plaisir .. C'est incroyable, elle donne des coups de langue comme elle ferait avec une sucette puis elle accélère puis ralentit, elle varie la vitesse . Elle enlève son T-shirt pour faire apparaître son magnifique soutien-gorge en dentelle .. J'ai du mal à tenir , je rougis, puis rugit avant de me répandre sur ses mains , ses lèvres et sa jolie tête .. :smileys:

La suite plus tard :D

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.