Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

carolinesilver

Weekend entre filles, l'initiation de Magalie

Recommended Posts

Réguliérement j'organise des soirées coquine voir des weekends coquin avec mes amies qui sont aussi mes employés.

Elles sont pour la plupart marié, quatre sont comme moi lesbiennes, plutôt bisexuelle.

Des fois les maris participe.

Lors de ces weekends les tabous sautent, c'est du sexe à bloc durant deux jours et demi.

Il y a deux semaines j'ai une femme Magalie qui c'est présenté à mon agence immobilière, cette fille je la connais un peu elle vient de s'inscrire dans le club de gym dont je suis propriétaire.

Elle est bien foutu, célibataire la trentaine, brune au cheveux long.

Je la reçoit avec Anne ma chérie, bien que sont CV soit pas mal elle n'a pas d'expérience dan l'immobilier et sa me gène un peu.

j'aborde la question concernant le sexe, je prend Anne dans mes bras nous nous embrassons tendrement, je me lève et avec Anne nous nous embrassons comme les deux amoureuses que nous sommes.

Je regarde Magalie elle est sans voix, je lui dit"ici nous sommes des lesbiennes ou des bisexuelles, et nous faisons régulierement l'amour entre nous, tu en penses quoi?"

Elle nous répond quelle n'a jamais eu de rapports sexuelles avec des femmes, et quelle voudrait bien éssayé.

Je vais vers elle, elle se lève je lui dit ici les pantalons sont pour ainsi dire interdit, c'est jupe, minijupe, et short et bermuda, avec collant obligatoire.

Je la sert contre moi, je la sent frissonné, je l'embrasse elle se laisse faire.

Anne se colle dans mon dos, je dit à Magalie, ici on a une pièce pour le sexe.

Je l'amène quand j'ouvre la porte Aurélie et Marie sont en soixante neuf.

Magalie dit oui en effet, je lui dit"ici on a un plaisir c'est le sexe.

A suivre car j'ai un emploi du temps sexuelle très charger.

Partager ce message


Lien à poster

:wink: :wink:

Et alors que s'est-il passé après. J'attends la suite avec impatience.^^^^

Partager ce message


Lien à poster

la suite!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster

Bonsoir, très heureuse que mon histoire plaise aux femmes je les adorent.

Magalie me regarde, je la sert contre moi, je lui dit laisse toi faire, elle a des larmes qui coulent.

Je lui dit ne t'inquiète pas, tu vas voir l'amour entre femmes c'est dur pure bonheur.

Anne est dans mon dos elle m'enlève ma robe noir, et mon soutient gorge.

Magalie fait pareille, je me retrouve en collant, tout comme Magalie, et Anne, mes deux chéries

ne cesse de gloussé de plaisir.

Anne me caresse, je suce les seins de Magalie, je lui passe la main au niveau de son minou, je sent qu'il est poilu, berk je supporte pas sa.

J'installe Magalie sur la table de gynéco, elle a toujours sont collant, je relève un peu celui ci.

Magalie regarde mes deux chéries qui explosent de jouissance.

Je me met à genoux et je commence à léché le minou de Magalie, mais vu qu'il est poilu je suis un peu dégoutté.

Je prend un gode ceinture, Anne me le sert, et je pénètre Magalie en missionnaire.

A suivre ma chérie a trop besoin de sexe

Partager ce message


Lien à poster

une petite suite s'il vous plait

:twisted:

Partager ce message


Lien à poster

Voici la suite, si cela prend du temps pour écrire c'est que je suis en permanence surbooké.

Et que raconté mes aventures sexuelles, est pour moi une forme de thérapie.

Je précise que c'est vraie ce que je raconte, seul les prénoms sont changer, et que tous ce que j'écris avant de posté je demande l'avis des femmes concerné.

Je dit à Magalie ton minou il va falloir l'épilé, car je supporte pas sa.

Aurélie et Marie prennent une douche, et elle se rhabillent, et elles reprennent leurs boulot.

Je sens Magalie frissonné, Magalie mouille comme une folle, je la

pénètre en douceur, elle gémit, elle ne cesse de me dire quelle m'adore, que c'est divin.

Au bout de dix minutes elle éclate dans un orgasme, , je mouille comme une folle, je me retire.

Magalie se lève, je me met à mon tour sur le dos, Magalie guidé par Anne vient me léché le minou, elle

est très maladroite.

Aurélie arrive, elle me dit Caroline ton rendez vous et là.

Zut j'ai oublié ce rendez vous, je me lève, vite je prend une douche, je me sèche, et j'enfile un collant noir

ma robe, et mes chaussures à talons, je me remaquille.

Je fait un bisous à Anne je lui dit tu vois avec Magalie, je l'embauche, vous allez chez Fabienne pour quelle

lui épile entièrement le corps, sur mon compte.

Je reçois mon client, c'est une très grosse vente, bref, à la fin du rendez vous Anne sort avec Magalie.

Magalie me dit"et bien c'est sympa içi".

Comme j'avais pas prévue d'embauché une personne, mais vu que je la trouve sympa, et puis elle a des

diplômes en comptabilité, et puis elle pourra secondé Aurélie, et d'autres idées en tête, bref on verra.

A midi avec Anne et les dix filles qui bossent pour moi ainsi que Magalie on va manger chez moi.

Magalie est époustouflé par ma maison, elle qui habite dans un petit studio, voir ma maison qui est

énorme.

Je me fait livré les repas par un traiteur, mes filles ne cessent de questionné Magalie, j'apprend quelle

et célibataire, en faite on en apprend beaucoup.

Marie me dit"Caroline si on se faisaient un weekend sexe entre filles, comme sa on pourraient mieux

connaitre Magalie?"

Je sui partante, je dit uniquement entre filles, Magalie est un peu étonné, elle demande à Marie ce que

c'est.

Celle ci lui répond c'est du bonheur à l'état pur, toutes sont partante, elles préviennent leurs copains.

J'aime pas voir des femmes en pantalon, on portent toutes des robes ou des jupes très courtes.

Mêmes Aurélie qui est un peu en surpoids, moins qu'avant car je l'ai mise au régime, porte un short

avec un collant noir opaque.

Je me lève et je prend Magalie par la main, Anne et Daphné nous suivent, on va dans mon dressing.

Là aussi Magalie est étonné, j'ai une garde robe énorme, j'achète des fringues sans arrêt, et je collectionne

les collants j'en ai plus de mille, tous rangés par catégories, par couleurs, la dessus je suis très ordonné.

Et j'ai une femme de mènage pour sa.

Je fais mettre Magalie nue, avec Anne, Daphné, on regardent quelles tenues lui vont bien, je lui fait enfilé

un collant noir, une minijupe noir en cuire, avec un pull blanc et des bottes noir.

Elle me dit"je suis géné madame".

Je lui dit"Magalie, madame c'est fini, j'ai un prénom".

Quand on retournent dans mon salon salle à manger les autres filles disent à Magalie quelle est magnifique.

Aurémie dit à Magalie"je veux te voir uniquement en minijupes".

Daphné me dit"Caroline j'ai une envie de sexe, je regarde ma montre, je lui dit"j'ai envie mais le soucis on a juste

le temps de finir de manger, et on sa va être l'heure de retourner travailler".

La dessus je suis très à cheval sur le boulot.

Nous repartons pendant le trajet Anne me dit"tu as vu Daphné elle a vraiment envie de toi".

Je la regarde avec un sourire, je lui dit"moi j'ai envie de vous deux".

Arrivée au bureau je fais le point avec Anne et Daphné, Magalie est avec nous, je l'envoie chez Fabienne pour une

épilation intégrale.

L'après midi est charger, tant pis pour Daphné, Magalie revient elle est ravie, je lui donne rendez vous le lendemain.

A la fermeture de l'agence avec Anne, nous allons faire les courses, à l'hypermarché ont fait le plein en prévision

du weekend qui s'annonce très sympa.

Une fois rentrer à la maison on rangent les courses, et on se met sur le canapé, j'ai envie d'Anne, elle ne se fait pas

prié, on s'embrassent tendrement, sa dure une bonne heure, j'ai le vagin en fusion.

On se met nue, on a les mêmes goûts, on se met en double minou, j'adore sa, je mouille comme une dingue, si bien qu'au

bout de dix minutes j'explose, on se met en soixante neuf.

Anne jouit comme une folle, on s'éclatent comme des folles toutes les deux.

On va à la douche, on ne fait que s'embrassé, une fois séché, on enfilent chacune un académique en lycra.

Aurélie nous rejoint, elle habite dans un appartement sous ma maison, je lui dit de porter la même tenue que nous.

Elle revient vétue d'un académique violet manches longues.

On mangent tout en parlant du week-end qui arrive, c'est du boulot à préparé.

Anne va chercher les godes, elle revient avec un gode ceinture réaliste attaché à elle.

Elle me dit j'ai envie de te prendre comme un homme, je souris, je me met à genoux et je suce le gode comme si c'était une vraie

bite.

Les académiques que j'achète ont une fermeture éclair au niveau du minou.

Anne me prend en missionnaire, en levrette, dans plusieurs positions.

Aurélie se masturbe avec un gode devant nous ce qui me vaut de jouir une nouvelle fois.

Je précise que c'est notre quotidient.

Le lendemain je part travailler avec Anne et Aurélie, Magalie nous attend, elle porte une jupe un peu trop longue à mon goût

et un collant beige, je lui dit que c'est trop banale comme tenue, elle me dit que sa garde robe est limité.

Je lui dit"d'accord tu viens avec moi, on va renouvelé ta garde robe".

Elle me répond quelle n'a pas les moyens, je lui dit"pas de soucis moi j'ai les moyens".

Anne me dit"je gère mon amour", elle m'embrasse.

Avec Magalie on fait les boutiques, surtout de lingerie, j'achète un bon nombre de robes très courte, de minijupes.

et beaucoup de collants, ainsi que des chaussures qui vont avec.

Certains commerçants sont content quand j'arrive chez eux.

De retour à l'agence j'enchaine les visites et les rendrez vous, Magalie est ravie de travailler avec Aurélie, je les vois deux fois

dans la salle de pose intime.

Après une bonne journée de travaille, avec Anne et Aurélie on rentrent à la maison, nos chéries arrivent une demi heure après.

Magalie arrive on est toutes les dix présente, certaines commencent à s'embrassé, je réunis toutes mes chéries.

Je présente Magalie, trois la connaisse pas, j'explique les règles à Magalie.

Ici on fait l'amour avec qui on veut, il n'y a pas de tabous sauf ce qui est du domaine du scato.

Celle qui refuse de baisé avec une autre à un gage, elle devient l'esclave sexuelle pendant deux heures.

Magalie va pour enlever ces vetements, je l'arrète, il ne faut pas grillé des étapes, j'enléve juste ma minijupe noir,

je reste en collant noir opaque satiné et body string noir, et chaussures à talons haut.

On est dix femmes, de 28 à 44 ans, il y a moi Caroline, Anne, Magalie, Aurélie, Myriam, Marie, Chantal, Daphné, Cathy,

et Nicole.

Ce qui étonne Magalie c'est que pour l'instant c'est du soft, on est toutes en collants body strings, on discutent de choses de femmes,

de couple.

Cathy est à coté de moi, elle me caresse les jambes, je la regarde, on s'embrassent, nos langues se mélangent.

Les couples se forment, Anne va avec Chantal, Myriam va vers Magalie, je dois dire que les deux se ressemblent comme deux

gouttes d'eau, c'est d'ailleurs un peu pour sa que j'ai flashé sur Magalie.

Daphné et Marie se mettent ensemble, Aurélie et Nicole enlèvent leurs vetements, et se mettent au bord de la piscine.

A suivre

Partager ce message


Lien à poster

a suivre oui

tu nous met en haleine et en position de voyeur

troublant......

Partager ce message


Lien à poster

j'espere qu'il y a une suite :arrow:

vous ne devez pas vous ennuyez,

quel plaisir de te lire, ton récit me met dans des états peu avouables.

mais c'est tellement agréable :twisted:

Ne te gène surtout pas pour continuer

Partager ce message


Lien à poster

Voici la suite, ce weekend je remet sa, mais on est que quatre.

Cathy me fait écarté les jambes, je me caresse les seins, elle prend un ciseau et me découpe le gousset de mon collant.

Elle me demande de faire pareille, je lui découpe doucement son collant, une fois l'opération éfféctué ont se met sur le sol.

J'adore Cathy c'est mon exfemme, ont a vécu 3 ans ensemblent jusqu'à ce quelle connaisse son mari, elle me connait bien.

On se met en position de double vagins, j'adore sa, je regarde autour de moi, toutes mes chéries sont dans leurs bulles.

Magalie me fait un clin d'oeil complice, elle se fait léché le minou par Myriam.

Dans mon salon c'est un concert de gémissements, sa reste du soft, on à pas encore sortie les godes.

Je me frotte longuement le minou contre celui de Cathy, notre soirée est divine, je regarde Magalie elle est radieuse.

Cathy jouit avant moi, Anne me dit" je veux gouter Cathy".

Avec Chantal on se met en 69, Anne fait pareille avec Cathy.

Chantal est la plus agées de notre groupe, elle a 44 ans, elle est géniale, c'est une blonde cheveux long.

Elle est bisexuelle, elle a une corps parfait, une femme géniale.

On est toutes les dix en 69, Chantal qui est sur moi me dit de lui enfoncé des doigts.

Daphné hurle de jouissance, elle explose d'un superbe orgasme, Chantal vient à son tour.

Mon tour arrive, je suis vidé de bonheur, toutes sont dans le même état que moi.

Je me lève, j'enlève mon body string et mon collant, mes chéries font de même.

On se retrouvent toutes dans ma piscine, on continuent à s'embrassé, se tripoté, on s'éclatent entre femmes.

Anne me sert contre elle, on s'embrassent, je l'aime ma chérie, elle me dit"tu t'éclates ma chérie".

Je lui répond oui, les émotions sa creuse, on sort de la piscine, on passent à tour de rôle sous la douche qui est

à coté de ma piscine.

Dans ma maison le salon, la piscine intérieur, la cuisine et la salle à manger c'est regroupé dans une très grande pièce de

deux cents mètres carrés, sa ma couté beaucoup d'argent cette maison mais j'ai fait construire la maison de mes rèves.

Quand j'organise des weekends sexe chacune mange ce quelle veut, quand elle veut, mais bien souvent quand une décide

de manger, toutes suivent.

A tour de rôle on passent dans les deux frigos que j'ai, Nicole passe devant moi, je craque pour sa poitrine, je pose mon assiète

et je lui déguste ces seins, c'est un délice.

Nicole est une de mes premières salariés, quand mes parents sont décédés et qu'il a fallu que je reprenne les sociétés de ma

famille Nicole ma beaucoup aidé, elle travaillait pour mon pére depuis un an quand il est décédé.

C'est une brune cheveux court qui à le même âge que moi, et elle c'est moi qui l'ai initié au l'amour au féminin, elle

est bisexuelle, son mari je connais bien son sexe c'est un des rares hommes de mon cercle très fermer.

Nicole a une poitrine assez grosse et ferme, des seins naturel, elle est comme moi une passionné de sexe.

On continuent à manger sur deux tables réunis, Cathy dit"Magalie tu penses quoi de cette soirée?".

Magalie répond c'est sympa, du pur bonheur, Anne dit"tu n'as encore rien vu".

Chantal a l'idée de sortir de la crème chantilly, je prévoit toujours une vingtaine de bombes, car on adorent sa.

Elle nous demande de tous sortir de la table, ce que l'on fait très vite, elle dit à Magalie, Myriam, Marie, et Daphné

de se mettre sur le dos sur les tables.

Je sent mes chéries frémir, surtout Magalie, qui ne cesse de dire putain, putain.

Chantal me donne une bombe, et toutes les deux on enduits nos chéries de crème.

On les laissent un peu mijoté, elles nous supplient de les néttoyés car c'est trop frais.

Avec Anne on s'occupent de Myriam, Nicole et Aurélie de Magalie, Cathy de Marie, et Chantal de Daphné.

Je mouille comme une folle, en plus Anne de cesse de me tripoté le clito, les quatre qui sont sur la table hurle de plaisir.

On prend notre temps pour faire disparaitre la crème des minous.

Mes quatre chéries jouissent, j'adore le goût des vagins, je me régale.

On se relèvent, Magalie me sert contre elle, elle me caresse les cheveux, ces yeux pétillent, elle m'embrasse et me dit

"merci ma chérie, merci je suis dans le vrai bonheur".

Les filles sont ravies, on va dans le salon, on fait une pose.

Anne et Aurélie discrétement vont chercher des caisses de godes, ainsi que des tenues collantes en lycra.

Je suis assise par terre et j'ai Chantal qui est devant moi, assise entre mes jambes, je la sert contre moi.

Elle me dit"j'adore ce genre de weekend, tu nous folles de plaisirs".

Je lui caresse les seins, Cathy met un dvd de film porno lesbiennes, histoire de nous exité, je l'arrète, je

préfère de la musique douce.

Anne arrive avec les godes, Aurélie une caisse de collants, académiques, et body strings.

Je continue à me frotté à Chantal, elle se retourne, on se frottent nos seins, mes huit autres chéries admirent le

spectacle, Anne me tend un double gode, avec Chantal on se l'enfile dans nos vagins, je dit à Magalie de venir

nous faire le mouvement de va et vient, elle prend du plaisir et elle n'hésite pas à me pénétré le gode au plus

profond de moi.

Le feu vert est lancer, toutes prennent des godes, et je vois Anne enfilé un gode ceinture et elle pénètre

Magalie.

Aurélie me désire, je sort du gode, et je me lève, Chantal dit à Anne" prend Magalie en levrette, je veux quelle

me suce le minou.

Avec Aurélie on s'embrassent, bien quelle soit en surpoids, elle est magnifique, on se connaient par coeur.

On se met en soixante neuf, c'est sa position préféré avec moi, moi en dessous, elle au dessus, elle demande

à Myriam de la sodomisé, Myriam enfile un gode ceinture, et elle force l'anus d'Aurélie.

Je sent que quelque chose frotte mon minou, c'est Aurélie qui m'enfonce un gode.

Nicole dit"Caroline on est dans un autre monde".

Marie et Daphné se sodomisent, je demande à Magalie si elle a déjà éssayé, elle me répond que oui.

Je prend deux double godes, j'ai envie d'une double connexion.

Anne et Chantal nous aident pour enfilé les godes.

J'aime la sodomie, Chantal n'a pas de mal à me pénétré, par contre Magalie a vraiment du mal.

Du coup vu sa douleur je préfère arrété, et il y aller progressivement avec elle.

Je lui fait enfilé un gode slip, elle a un gode qui lui pénètre le vagin, et un autre gode qui est à l'extérieur qui va

me pénètré mon anus.

Magalie y va fort, Chantal met sa tête entre mes jambes et elle me léche le minou, elle me mordille les lèvres

pendant que Magalie me sodomise.

Je regarde à coté de moi et je vois Anne et Nicole faire une double pénétration à Cathy.

Et les autres elles font un carré, c'est géniale.

On est épuisé, on se retrouvent toutes les dix enlacé, l'une dans l'autre, des bisous fusent dans tous les sens.

Chantal me dit"je suis nase, j'en peut plus".

Je lui dit"a oui, tu vas voir".

Cathy met sa tête entre les jambe de Chantal, et elle lui fait minette.

Chantal est comme morte, elle est épuisé mais ces yeux pétillent de bonheur.

Je lui suce les seins, Anne vient mettre son minou sur le visage de Chantal.

On forment une masse compacte de chair humaine autour de Chantal, je sais pas qui c'est mais

une de mes chéries me pénètre l'anus avec un gode, j'entend Magalie dire doucement, vas y doucement.

Une me suce le clito, moi aussi je suis crevé, mais je dit rien.

Chantal explose une nouvelle fois dans un superbe orgasme, c'est encore un concert de gémissements.

Nous sommes toutes complétements crevé, on fait une pause.

Je me lève difficilement, mes chéries c'est pareille, Magalie à toujours un double gode dans l'anus et l'autre

partie qui pend comme le sexe d'un homme, nous éclatons de rire.

On se réunis autour des tables, on mangent, je propose de nous baignés, sa va nous détendrent, on se jettent

à l'eau.

On s'amusent comme des gamines dans la piscine, je regarde l'horloge, il est une heure du matin.

Marie me sert contre elle, elle me fait des bisous dans le cou, je me retourne on s'embrassent, ces seins

me donne envie de les sucers, elle a une poitrine assez généreuse, des seins refait.

La fatigue se fait vraiment sentir, je sort de l'eau, mes chéries aussi, on passent toutes à la douche.

D'habitude les soirées sont plus soft, on est moins hard, la je sais pas si parce que Magalie est là,

mais on a des envies de folies.

J'enfile un academique noir à manches longues, certaines enfilent collants et body string, d'autres comme moi.

Avec l'aide de mes chéries j'améne des matelas dans le salon, ainsi que des coussins et des couvertures.

Une fois cette opération achevé on se couchent en vrac, enfin j'ai droit à Aurélie et Anne contre moi.

Magalie elle est avec Cathy, d'ailleurs je crois quelles sont amoureuses toutes les deux.

Durant la nuit il n'y a pas de tripotage, on est vraiment fatigué.

La sonnette de mon portail sonne à Sept heures, je regarde à la caméra, zut c'est la femme de ménage.

Je lui dit quelle peut rentrer chez elle, elle insiste, je vais à sa rencontre j'ai les cheveux en bataille, et je suis

en académique, avec des escarpins noir.

Elle est chiante, j'ai déjà penser à la virée, mais vu quelle bosse bien et quelle ferme sa bouche, bon je la

paye très très bien, elle me demande si sa va, je lui dit que oui, que j'ai des invités, et qu'ils dorment ont

est rentrer très tard, sur le ton que je parle elle insiste pas et s'en va.

Je rentre à la maison, Anne, Chantal et Nicole sont réveillé, je les embrassent à tour de rôle.

Magalie vient m'embrassé, elle a une drôle de tête au réveil.

Cathy, Marie, Daphné sont encore endormi, les connaissants bien je sais quelles ont un sommeil lourd.

Chantal m'aide à enfilé un double gode slip, par dessus mon académique, j'aime bien les doubles godes

slip, car il y a en faite trois godes, deux pour me pénétré, et un à l'extérieur pour pénétré son ou sa

partenaire.

Magalie qui est en collant et body string veut faire pareille, je lui dit d'enfilé un académique, le soucis

c'est quelle a l'anus un peu sérré.

Avec Anne, Chantal, Nicole et Magalie, on va dans la salle de fitness, je prend du gel lubrifiant.

J'enduis l'anus de Magalie, et avec l'aide de mes chéries, Magalie enfile le double gode slip.

Elle pousse un cri de douleur au moment ou le gode pénétre son anus.

Chantal fait pareille, sauf que c'est une adepte de la sodomie, voir plus.

On retournent dans mon salon, Aurélie dort, j'écarte ces jambes, j'ouvre la fermeture éclair de son

académique, et je la pénètre d'un coup, elle gémit, Anne est assise sur le visage d'Aurélie.

A suivre

Partager ce message


Lien à poster

voila une suite bien agréable a lire

tu me mets dans des états, j'adore ;)

j'attend la suite avec impatience :D

Partager ce message


Lien à poster

;) :D

Quel récit ! Je suis sans-dessus-dessous ! Comme j'aurais aimé être le spectateur de ces cènes !!!

Un petit regret tout de même : dommage que toutes ces nanas soient complètement épilées ! Mais chacun ses fantasmes et ses goûts bien sûr^^

Partager ce message


Lien à poster

Voici la suite

Aurélie a un drôle de réveil, je dois précisé que souvent le matin, Anne ou Aurélie font pareille

avec moi.

Magalie n'ose pas pénétré Marie ou Cathy, Chantal qui a aussi enfilé un double gode slip, ne se gène

pas, elle dégraffe le body string de Marie, et elle la pénètre en douceur, les collants que j'ai prévue

pour ce weekend sont dépourvu de goussets, je les ai délicatement découpé.

Cathy y a droit avec Magalie, je peut vous dire que sa fait tout drôle quand vous vous réveillez pénétré

par une chérie.

Je mouille comme une folle, bien que j'ai l'habitude des doubles godes slip, je jouit toujours aussi vite.

J'hurle comme une folle, mes chéries me regardent, j'ai mon premier orgasme de la journée.

Je me retire d'Aurélie, Nicole vient lui léché le minou, je me lève difficilement.

Aurélie me dit"tu arrètes déjà, tu as droit à un gage".

Elle se lève, et elle dégraffe le gode qui me sert à pénètré, et elle me dit ta punition, tu vas chercher

un vélo d'appartement et devant nous tu fais 20 kilomètres sur ce vélo.

Je m'execute, je vois mes chéries s'embrassés, se léchés, ma beauté Anne est en soixante neuf avec

Magalie.

Ces deux godes qui me pénètrent me font mouillé à bloc, je souffre, je jouis, à un moment je ralenti.

J'en peut plus j'ai un orgasme, je vais pour arrété, Chantal se lève elle a un double gode en elle, c'est Cathy

qui lui a enfilé, une partie dans l'anus, l'autre dans le vagin, elle me dit"tu as fait tes vingt kilomètres?, tu

continues".

Je fini épuisé ces vingt kilomètres, je sort du vélo, j'ai tellement mouillé que sa a dégouliné de partout.

Nicole me fait m'allongé, mes chéries me sucent mon académique, Cathy m'enlève le gode slip.

Mon anus est dilaté, comme mon vagin car les godes sont très gros.

Anne m'enlève mon académique, les filles le suce, je me fait léché, sucé le clito, un minou vient de mettre

sur mon visage, c'est celui de Daphné.

J'ai envie de me faire fisté, Magalie ne connait pas sa, mais elle a envie aussi, on se lèvent.

Je prend un gros gode, Marie l'enduit de lubrifiant, et me l'introduit dans l'anus, je dérappe en sexe sans

limite.

Mes chéries ont l'habitude que je sois dans l'extrème, je marche avec ce gode d'un bon diamètre dans l'anus.

Avec Magalie nous nous embrassons, sa dure un bon moment, elle me glisse à l'oreille quelle devient lesbienne.

Toutes les deux ont s'allongent sur les tables, je regarde Anne qui fait un double minou avec Myriam, Aurélie

et Nicole sont en soixante neuf, avec des doubles godes, Marie et Chantal s'embrassent tendrement.

Marie et Cathy viennent avec de la crème glacé pour Magalie, et du lubrifiant pour moi, mon vagin se dilate

rapidement, les doigts se succédent, la main complète arrive, oui j'adore, j'hurle très fort.

avec Magalie ont s'embrassent, elle se fait léché par Cathy, enduire de crème glacé, elle jouit comme une

folle.

Cathy met du lubrifiant sur sa main, Magalie à le vagin étroit, elle y va progressivement.

Au bout d'une demi heure Magalie à la main de Cathy dans le vagin, elle hurle de plaisir, elle ne cesse de me dire

merci mon amour.

Je me lève, je retire le gode de mon anus, qui est complétement dilaté, je prend Cathy et Magalie contre moi, je

les embrasse.

On est toutes crevé, en deux heures on a eu plusieurs orgasmes, dilations, et puis on a pas encore manger.

Aurélie et Chantal préparent le petit déjeuné, il est neuf heures, on se réunis autour des tables, Magalie se met à coté

de moi, elle me dit"Caroline tu est vraiment une fille géniale".

A un moment Daphné prend une banane, et nous dit"mes chéries à qui sa dirais une banane dans

le minou?".

Chantal dit"mes chéries on va faire une petite pause sexuelle, car on est crevés, et puis le weekend

sexuelle c'est jusqu'à lundi matin".

On fait du ménage, on rangent les matelas, on néttoient les godes, je prend des cachets pour resséré mon anus.

Certaines de mes chéries font pareille, bien que j'adore la sodomie j'en abuse pas, j'en ai abusé dans le passé

sa m'a valu des problèmes de santé.

On enfilent collant, academique, et body string, on se met au bord de la piscine, on discutent tranquillement.

Surtout de fringues, de sexe, et de tous, à un moment je me lève pour boire, je glisse et je tombe dans la

piscine, gros éclats de rire, je dit à mes chéries de me rejoindre, j'insiste bien quelle sont en tenue collante, c'est

pas grave.

On est à présent dans l'eau, on rigolent comme des gamines, tant pis pour les collants, académiques et body string, un

coup en machine à laver et le clore sera parti.

Au bout d'une demi heure, alors que je discute avec Marie, Chantal vient dérrière moi et me tire mon string vers le haut.

Elle me glisse dans l'oreille j'ai envie de toi, c'est un nouveau signale, je sort de l'eau.

Chantal me suit, on prend une douche, et on se met au bord de la piscine, on fait l'amour devant les huit autres filles.

Aurélie nous imitent avec Myriam, Marie avec Daphné, Nicole avec Magalie, Cathy et Anne.

On se retrouvent autour de la piscine à faire l'amour sans godes, c'est du pur bonheur.

La journée passe très vite on ne cessent de faire l'amour de s'enlacé, le temps n'existe plus, on en oublient de manger.

On a eu un nombre incalculable d'orgasmes, si bien qu'on est vidé, crevé.

Vers 20 heures, on a une faim de loup, je ne supporte pas le grignotage, on se préparent un bon repas, on se réunis

à table.

Le repas est vite avalée, je dit à Magalie"alors tu aimes sa?", elle me répond que oui, et quelle voudrait pas que sa s'arrète.

Je lui dit"ce qui se passe dans ma maison ne doit pas se savoir, ici c'est secret absolue, si tu en parles tu perds ta place,

et je te colle une drôle de réputation, si bien que tu seras pas prête à retrouver du boulot".

Je suis une femme très connue dans ma région, et j'ai une réputation de sérieux dans mon travaille qui fait que j'ai des clients

très important.

Magalie est impréssionné par mes déclarations, Chantal lui dit"franchement il faut être la reine des connes pour se faire virée

par Caroline".

J'en ai déjà viré quatre de femmes.

On est toutes en collants de danse et bodys strings, j'ai le clito en feu, toutes sont dans le même cas que moi, on fait une pause

sexuelle.

On va dans les canapés, on regardent un film, plusieurs s'endorment, avec Anne, Chantal et Daphné ont va chercher des matelas,

des coussins et des couettes.

Nous nous endormons très vite, je me réveille douceur, il est cinq heures du matin, je vois que dans la cuisine il y a de la lumière.

Cathy et Magalie s'embrassent, elles sont comme moi en collants, bodys strings en lycra.

Magalie se tourne vers moi, ont s'embrassent, nos langues se mélangent, Cathy veut sa part, je fais pareille avec elle.

Je parle à voix basse avec mes chéries, elles sont réveillé depuis une demi heure, elles se sont embrassés jusqu'à ce que j'arrive.

Cathy me sert contre elle, on s'embrassent, putain elle me fait mouillé, il faut dire que je suis toujours amoureuse d'elle, idem pour elle.

Mais je suis encore plus amoureuse d'Anne que j'adore.

Anne justement arrive, j'adore ma femme, oui ma femme car nous sommes pacsé, elle vient de changer de coiffure, avant elle avait les

cheveux long brune comme moi, depuis peu elle à les cheveux court, bien que j'adore les femmes très féminine sa coupe de cheveux

lui va pas trop mal.

Mais elle ne va plus les coupé aussi court, car dans la rue ont la catalogue trop vite lesbienne, idem pour les clients.

D'ailleurs toutes me chéries sont très féminine, idem pour moi, je suis brune au cheveux très long.

A suivre

Partager ce message


Lien à poster

Avez vous deja "tolérer" un homme au milieu de vous??

remarque, j'aurais peut être la réponse dans la suite que j'attend avec impatience :twisted:

continue de nous faire profiter de vos week-end fatiguant mais de la bonne fatigue :langue:

Partager ce message


Lien à poster

Oui sa arrive qu'un homme ou deux soit avec nous.

voici la suite et fin de ce weekend de folie, je remet sa ce weekend, et on va être vingt femmes.

Toutes les quatre ont se caressent, Mgalie va pour enlevé son body string, je refuse.

L'envie me monte à bloc, je mouille, Anne s'en aperçoit, elle me passe la main au niveau du minou.

Elle me sourit, Cathy nous dit"on a pas beaucoup fait de double minou ce weekend".

On va dans ma chambre, Anne a envie de moi, on enlèvent bodys et collants, et c'est reparti pour un

tour, avec Anne après une bonne séance de suce seins, on se met en soixante neuf, mais j'ai

tellement envie d'un double minou, Anne comprend.

On se met en double minou, j'adore sa, de sentir mes lèvres contre ces lèvres, on se frottent longuement.

Cathy et Magalie font pareille que nous, comme je suis à coté de Cathy j'en profite pour lui sucé les seins.

Ce qui déclenche des gémissements, avec Anne sa s'accélère, Magalie et Cathy idem, on hurlent de

plaisir toutes les quatre.

Chantal dit"alors on s'amusent mes chéries?".

Je la regarde avec le sourire, elle vient m'embrassé, je me lève, on s'embrassent en mélangeant nos langues.

Elle porte un collant et un body string blanc, qui est transparent à l'entrejambe.

Je la fait se baissé, j'écarte les jambes, elle me lèche le minou, elle boit mon jus de fruit de la passion.

Elle fait sa à nous quatre, je lui dit tu as entendu nos gémissements.

Chantal répond que oui, et que dans le salon sa mange du minou à bloc.

Je sert Chantal contre moi, je l'embrasse ces yeux pétillent, je lui dit on remet sa?

Nous allons dans le salon, Aurélie est en double pénétration, Myriam et Daphné la pénétrent.

Magalie se tourne vers moi, elle me dit, tu fais comme Aurélie?

La cochonne, je me tourne vers Anne, elle sourit elle me dit "tu vas prendre ton compte ma beauté".

Je dit à mes chéries"d'accord, mais vous enfilez des doubles godes slips".

Anne, Magalie, et Chantal enfilent des doubles godes slips, les godes apparent sont très réaliste.

Je me met à genoux et je les sucent comme de vrais sexes d'hommes, mes chéries mouillent à bloc.

Comme les slips sont en latex, mes chéries transpirent vite.

Anne se met sur le dos, elle a le plus gros des godes, je m'empale dessus, pendant ce temps Chantal et Magalie

s'embrassent, je suis comme une dingue.

Chantal dit à mon tour, elle me prend en missionnaire, pendant que Magalie suce le gode d'Anne.

A tour de rôle elles me pénètrent, elles me sodomisent, j'adore sa.

Toutes les dix on hurlent de jouissance, Magalie est aux anges.

On est vraiment crevé, si bien que j'annule la soirée, pour être en forme le lendemain.

Dans mon salon il y a de la cyprine de partout, on a tellement eu d'orgasmes qu'un bon coup de ménage s'impose.

Marie et Daphné prennent les godes et vont les néttoyés.

A huit le ménage est vite fait, on a les anus dilatés, les clitos en feu, mais on est au paradis.

On va se baignés dans ma piscine, l'eau nous détend, aprés une bonne douche, on passent à table.

Anne me demandent qu'est ce que l'on fait cette après midi?

Je lui dit séance de fitness, avec gode slip sans gode apparent.

Chantal me dit"tu est une vraie cochonne".

On mangent un bon repas, avec mes chéries on va dans le salon, Anne va chercher des académiques et des

bodys strings, je sort de la boite magique dix double godes slips.

Je précise qu'on les utilisent souvent, car je raconte ce weekend, mais c'est vraiment souvent que j'organise des

partouzes, des soirées sexe, des fois il y a des hommes, c'est les époux, les compagnons de mes chéries.

On rigolent les godes nous pénétrent, on adorent sa, on enfilent avec difficulté les académiques en lycra

manches longues avec pieds, ils sont de toutes les couleurs j'en ai une bonne cinquantaine, encore plus de

bodys strings.

On se fait des compliments sur nos choix de tenues, pour pimenté le tout, je décide au lieu de mettre des

baskets pour le fitness, je dit"on va mettre des bottes ou des chaussures à talons haut".

Il faut dire que l'on a pas de mal, car on portent toutes des chaussures à talons haut.

On se dirigent dans ma salle de fitness, on rigolent comme des folles car on a du mal à marcher.

Myriam qui est prof de fitness éssaie de dirigé la séance, on gémis toutes, rien que de bouger à peine nous fait

jouir.

Si bien que nous nous embrassons, je suis avec Chantal, Anne avec Marie, je me met par terre.

Mes chéries me disent qu'est ce que tu fais, je leur dit" une nouvelle idée vous allez voir".

Je demande à Anne de venir se mettre en double minou, elle vient, je fais des mouvements pour ondulé

mon bassin, en fait à chaque coup nous godes nous pénètrent c'est sympa.

Mes chéries font pareillent, j'ai très vite un superbe orgasme qui me fait perdre connaissance.

Anne me fait reprendre mes ésprits, plusieurs de mes chéries perdent connaissance.

Chantal et Magalie sont dans un état pas possible.

Nous retournons dans mon salon, mes chéries sont vraiment aux anges.

Magalie veut enlevé le gode slip, je refuse, on restent tout l'après midi avec les godes en nous.

Vers dix huit heures il est l'heure pour certaines de rentrer chez elles.

Après une bonne douche, elles repartent une à une chez elle.

Magalie, et Aurélie restent avec Anne et moi.

Je suis contente de ce weekend, Magalie aussi, elle demande qu'a remettre sa.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.