Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

whatsyourname

Tout de vous

Recommended Posts

J-C. - Bonjour à tous, c'est J-C., bienvenue pour cette première de "tout sur vous", l'émission sans aucun interdit. On va passer ensemble une bonne partie de la nuit pour des révélations plus chaudes les unes que les autres ! Le principe de l'émission, on est les seuls sur le créneau, vous pouvez chercher on n'a jamais entendu ça ailleurs, on invite des gens au hasard dans la rue, notre hypnotiseur-mentaliste Sergio les prépare et je me charge de leur faire avouer les moindres détails de leur vie intime avant qu'on les libère comme si de rien n'était, ils sont convaincus qu'ils ont participé à un pilote bidon qui ne sera jamais diffusé. C'est totalement illégal mais ils ne se rendent compte de rien, c'est pas génial ça ? On respecte leur anonymat et en plus on peut leur faire signer tous les papiers qu'on veut. Ne nous balancez pas, vous seriez privés de votre nouvelle émission préférée mes canaillous ! Attention, "tout sur vous", ça commence maintenant !

< Jingle >

J-C. - Alors aujourd'hui mes auditeurs préférés, vous allez être vraiment très contents, Sergio vient juste de s'occuper de nos invités et il m'a confié qu'en quinze ans de métier il n'a jamais vu ça, on a du super-lourd à vous proposer, petits veinards ! Je suis avec Stéphanie et Mathieu, bien sûr vous l'aurez compris ce ne sont pas leurs vrais prénoms et on a un peu bidouillé leurs voix. Stéphanie et Mathieu, bonsoir !

Mathieu - Bonsoir !

Stéphanie - Bonsoir !

J-C. - Stéphanie et Mathieu, vous n'avez pas encore la trentaine, vous n'habitez pas la région parisienne, vous n'avez ni maison ni chien et encore moins trois enfants. Je vais arrêter là cette petite présentation de vous car j'ai déjà perdu la moitié des auditeurs tellement c'est chiant ! On va parler un peu de vous... Non, en fait on ne va faire que parler de vous ! Vous vous connaissez depuis longtemps ?

Mathieu - On se connait depuis huit ans.

J-C. - Vous êtes tout de suite sortis ensemble ?

Stéphanie - Oui, pratiquement !

J-C. - Stéphanie, Mathieu, expliquez-nous comment vous vous êtes rencontrés.

Mathieu - C'était l'été, on était saisonniers. Pour se payer la fac, on cueillait des abricots dans la Drôme.

J-C. - Des abricots !!! J'adore ! Mathieu, il était bon l'abricot que vous avez mangé cet été-là ?

Mathieu - Oh oui, le meilleur au monde !

Stéphanie - ...

J-C. - Stéphanie, tout va bien ?

Stéphanie - Oui, ça va...

Mathieu - Elle est timide, vous savez !

J-C. - C'est bien pour ça qu'on vous demande pas votre avis pour venir ! Stéphanie, je précise pour nos auditeurs que vous êtes une très jolie blonde avec de longs cheveux magnifiques , un décolleté de rêve et des jambes à tomber par terre.

Stéphanie - ...Merci !

J-C. - Stéphanie, ça a du être chaud à l'adolescence avec les mecs, non ?

Stéphanie - Non, pas vraiment !

J-C. - Ah bon ?

Stéphanie - Je n'avais pas trop confiance en les garçons avant de rencontrer mon mari.

J-C. - Des expériences malheureuses ?

Stéphanie - Je ne me faisais aborder que par des lourdingues qui voulaient me sauter. Au début c'est assez flatteur, mais c'est très vite devenue plus gonflant qu'autre chose...

J-C. - Alors, avant votre mari...

Stéphanie - Rien, j'étais vierge !

Mathieu - Moi aussi ! On s'est rencontrés l'année de nos dix-huit ans. J'avais eu deux flirts avant, rien de bien sérieux.

J-C. - Stéphanie, qu'est-ce qui vous a donné envie de sortir avec Mathieu ?

Stéphanie - Disons que c'est un tout ! Ce n'était pas le premier garçon qui me plaisait, mais je l'ai trouvé drôle, intéressant, gentil... Je me suis tout de suite sentie en sécurité avec lui.

J-C. - Et pour vous Mathieu ?

Mathieu - Le coup de foudre ! C'est la femme la plus désirable au monde.

J-C. - Vous vous sentez chanceux d'être avec elle ?

Mathieu - Vous n'avez pas idée à quel point...

J-C. - Vous devriez jouer au loto !

Mathieu - Si je gagnais, ce serait insolent !

J-C. - Donc, Stéphanie, pour en revenir à vous, vous nous disiez que vous vous prépariez à être bonne soeur avant cette rencontre...

Stéphanie - Pas vraiment !

J-C. Ah, je sens qu'il va y avoir du dossier là...

Stéphanie - Je passais mon temps à me masturber en rêvant au prince charmant.

J-C. - Aussi souvent que ça ?

Stéphanie - Oh oui, vraiment tout le temps. Dans mon lit, sous la douche, aux toilettes...

J-C. - Et aujourd'hui, vous continuez ?

Stéphanie - Moins souvent, mais cela m'arrive encore assez régulièrement.

J-C. - Vous avez trouvé Mathieu assez vite finalement !

Stéphanie - Oui, j'ai eu de la chance !

J-C. - Stéphanie et Mathieu, vous faites souvent l'amour ?

Mathieu - Oui !

Stéphanie - Pratiquement tous les jours, sauf quand j'ai mes règles.

J-C. - Comment ça s'est passé la première fois ? Pas trop stressés ?

Stéphanie - Non, c'est venu tout naturellement.

Mathieu - C'était très bien, j'en garde un super souvenir.

Stéphanie - Oui, je n'ai rien senti !

J-C. - Pardon ?

Stéphanie - Euh non, non ! Je veux dire, il ne m'a pas fait mal, il a été très doux, c'était parfait !

J-C. - Mes chéris, vous avez pas idée comme je suis content qu'on vous ai trouvé ! C'est bien simple, on fait cette émission rien que pour dénicher des gens comme vous !

Mathieu - ... Merci du compliment !

J-C. - Quelle est votre pratique sexuelle préférée ?

Mathieu - Hum, question difficile... disons la levrette.

Stéphanie - Le cunnilingus !

J-C. - Quel cri du coeur Stéphanie ! C'est sorti sans aucune hésitation... Mathieu, une anecdote à nous raconter à ce sujet ?

Mathieu - Parfois, je lui claque un peu les fesses avant la levrette. Sa peau est bien chaude, j'adore !

Stéphanie - ...

J-C. - C'est énorme ! Elle n'en peut déjà plus Stéphanie, elle a les joues plus rouges qu'une tomate. Elle n'ose même plus me regarder !

Mathieu - Ah ça, c'est vrai qu'elle cache bien son jeu, on lui donnerait le bon dieu sans confession.

J-C. - Avec son visage poupon, personne ne devinerait que c'est une très vilaine fille ! Stéphanie, vous vous faites fesser souvent ?

Stéphanie - ...

J-C. - Stéphanie, vous êtes toujours avec nous ?

Stéphanie - Non ! Enfin, je veux dire, oui, mais non !

Mathieu - Je fais juste rougir un peu ses fesses, pas plus.

Stéphanie - Cela dépend de mon état d'esprit. Lorsque je me sens d'humeur espiègle, c'est un super préliminaire. Sinon, bof...

J-C. - Stéphanie, vous nous parliez aussi de cunni...

Stéphanie - J'adore sentir la langue de mon mari sur ma peau ! J'ai connu mes meilleurs orgasmes comme ça.

J-C. - Mathieu vous en offre souvent ?

Stéphanie - Oui, je n'ai pas à me plaindre.

Mathieu - C'est très agréable pour moi aussi.

J-C. - Mathieu, c'est comment chez Stéphanie : la jungle, le ticket de métro...

Mathieu - C'est très, très doux !

Stéphanie - Je m'épile intégralement, je n'aime pas mes poils.

J-C. - Cela accentue son côté femme enfant alors ?

Mathieu - Cela ne me gêne pas.

Stéphanie - La repousse n'est pas géniale, mais avec ce que Mathieu me fait, ça vaut le coup d'endurer ça.

J-C. - Il est si doué que cela ?

Stéphanie - Euhhh... c'est un élève appliqué, en constant progrès. Après des débuts prometteurs, il est rapidement arrivé au sommet de son art...

J-C. - Ah, ça y est, elle commence enfin à se lâcher un peu notre petite friponne ! Dites, vous ne seriez pas instit Stéphanie ? J'ai comme une petite envie de retourner sur les bancs d'un coup... Mathieu, elle est aussi brillante en langues Stéphanie ?

Mathieu - Disons qu'avec notre pratique on est tous les deux bilingues...

J-C. - Stéphanie, Mathieu, on est parti sur d'excellentes bases, je suis sûr que nos auditeurs sont ravis de vous avoir avec nous. Un fantasme particulier ?

Stéphanie - Parfois, quand on se trouve dans un endroit avec plein de gens, j'imagine que la foule nous ignore complètement. On ferait l'amour au milieu de tout le monde sans que personne ne remarque quoi que ce soit.

J-C. - C'est très appétissant tout ça ! Mathieu ?

Mathieu - J'aimerais bien faire l'amour au bureau.

J-C. - Vous ne l'avez jamais fait ?

Stéphanie - Je n'ose pas ! J'aurais trop peur qu'on se fasse prendre.

Mathieu - Ma femme préfère qu'on fasse l'amour chez nous. On a déjà essayé dehors mais ça la branche moins.

Stéphanie - Cela me gêne de ne pas pouvoir me doucher juste après.

J-C. - Stéphanie et Mathieu, vous restez avec nous, on va faire une petite pause, à tout de suite mes chéris pour la deuxième partie de notre émission.

< Publicités >

Voix d'homme - C'est le printemps et la sève monte, je m'adonne à des activités solitaires sans honte. Mais quand j'en ai fini avec mon bout, misère ! J'en ai foutu partout...

< Oin oin oin oin oinnnn... >

Heureusement, avec le tout nouveau essuie-tout branlas, je ne laisse aucune trace !

Voix de femme, chantant - Avec l'essuie-tout branlas, il ne laisse aucune trace !

Voix d'homme - Pour votre santé, chaque jour, mangez cinq fruits et légumes, faites vingt minutes d'activités physiques et masturbez-vous !

Voix de femme - C'était un communiqué du ministère de la santé.

< Fin des publicités >

J-C. - Rebonsoir mes loulous, vous êtes toujours avec J-C., si vous nous rejoignez on est avec Stéphanie, un super canon, Mathieu, un sacré beau gosse, et ce soir ils ne vous cacheront rien de leur vie intime ! Pendant la pause, notre standardiste Magali m'a apporté le seau à champagne parce que je commence à fumer de partout, il faudra bien tous ces glaçons pour m'éteindre ! Stéphanie et Mathieu, racontez-nous votre journée type.

Mathieu - La plupart de nos journées ne sont malheureusement pas particulièrement intéressantes.

J-C. - Alors racontez un peu une journée "croustillante" !

Stéphanie - Et bien, parfois Mathieu me prépare ma tenue du jour...

J-C. - Mais encore ?

Mathieu - Quand l'envie me prend, avant de partir au boulot, je lui sors les vêtements que je souhaite qu'elle porte.

J-C. - Et vous le faites Stéphanie ?

Stéphanie - Oui !

J-C. - Stéphanie, arrêtez-moi si je me trompe, vous ne seriez pas un peu soumise sur les bords ?

Stéphanie - Et bien...

Mathieu - D'une certaine façon...

Stéphanie - En fait, je n'aime pas du tout ce mot. Disons que je suis une femme attentive aux désirs de mon mari.

Mathieu - J'ai pris l'habitude de lui avouer ce qui me plait, elle connait mes envies et mes fantasmes. Mais je ne la force jamais à quoi que ce soit.

J-C. - Qu'est-ce qui vous gêne avec ce mot Stéphanie ? C'est mal d'être une soumise ?

Stéphanie - Disons que, dans mon esprit, ça correspond à une femme qui se fait maltraiter, qui se fait traiter de salope, de pute... j'ai du mal avec la connotation qu'on peut lui associer.

Mathieu - ...de toute façon je ne me permettrais pas de l'appeler ainsi.

J-C. - Alors, pour les jeunes auditeurs qui nous écoutent, c'est le moment intello de l'émission, quand on aura fini vous irez chercher la définition de connotation dans le dico après avoir été vous palucher aux toilettes. Au passage, n'oubliez pas de vous laver les mains avant ! Donc, Mathieu, vous lui faites porter quoi à Stéphanie ?

Mathieu - Ses tenues les plus féminines, celles dans lesquelles elle a le plus de classe.

J-C. - Par exemple, c'est quoi celle que vous préférez ?

Mathieu - Un pull rose tout simple avec une jupe noire qui lui arrive aux genoux.

J-C. - C'est ce que vous portez en ce moment Stéphanie !

Stéphanie - Oui, j'aime beaucoup cette tenue.

J-C. - Et en dessous ?

Mathieu - Et bien, cela dépend des fois...

Stéphanie - Mon mari m'offre régulièrement de la lingerie. J'aime en porter, j'aime me sentir désirable et lui plaire.

Mathieu - Celle que je préfère, c'est un soutien-gorge noir en dentelles avec des bas auto-fixants.

J-C. - C'est aussi ce que vous portez là, Stéphanie ?

Stéphanie - ...possible...

J-C. - Avec un string assorti ?

Mathieu - Non.

J-C. - Stéphanie, ne me dites pas que vous ne portez pas de culotte en ce moment ?

Stéphanie - ...je ne vous le dirai pas...

J-C. - Mathieu, c'est des collants qu'on devine sur ses jambes ?

Mathieu - ...

J-C. - Ah, mes chéris qui nous écoutez, sous ses airs d'ingénue, elle est chaude comme la braise notre abricot de la Drôme ! Je veux pas vous faire regretter de ne pas savoir comment elle est en vrai, mais là elle est encore plus rouge que tout à l'heure et c'est trop mignon ! Alors comme ça Stéphanie, vous êtes branchée sur l'exhib ?

Stéphanie - ...absolument pas !

Mathieu - Non, je suis le seul à en profiter.

J-C. - La sans-culotte attitude, c'est une idée de Mathieu ?

Mathieu - Je crois.

Stéphanie - La première fois qu'il me l'a demandé, je n'étais pas très chaude...

J-C. - Pas très chaude ???

Stéphanie - Oui, bon... j'ai refusé, ça ne me disait trop rien. Puis un jour, j'ai essayé de passer une journée sans culotte en restant chez moi...

Mathieu - Elle me l'avait pas dit, c'était une surprise...

Stéphanie - ...bref, cela ne m'a pas déplu, et petit à petit je me suis enhardie...

J-C. - Vous ne l'aviez jamais envisagé avant qu'il vous le demande ?

Stéphanie - Non.

J-C. - Vous oubliez aussi le soutif parfois ?

Stéphanie - Pas avec ce genre de tenue. J'ai essayé une fois... mes seins bougeaient, le tissu frottait, me grattait, c'était très inconfortable ! Je n'en garde pas un bon souvenir.

Mathieu - Avec ou sans soutien-gorge, j'apprécie tout autant, sa poitrine est très jolie !

J-C. - Stéphanie, vous portez des mini-jupes ?

Stéphanie - Non ! Je n'aime pas montrer mes cuisses, je préfère des vêtements qui ne dévoilent pas trop mes jambes.

J-C. - Mathieu, vous seriez jaloux sinon ?

Mathieu - Carrément !

J-C. - Cela ne vous exciterait pas de montrer votre femme ?

Mathieu - Ce n'est pas mon truc, je laisse ça à d'autres. Cela m'excite beaucoup plus d'être le seul à connaître son petit secret !

J-C. - Eh bien, Stéphanie, et moi qui aurait dit en vous voyant arriver que vous étiez du genre coincée... Vous êtes souvent nue sous votre jupe ?

Stéphanie - En fait, c'est plutôt rare.

Mathieu - C'est pour éviter que j'en prenne l'habitude. Et puis ça me laisse le plaisir de retirer moi-même sa culotte le reste du temps !

J-C. - Comment vous vous sentez quand vous laissez la culotte à la maison ?

Stéphanie - Au début, je me sens excitée. Puis j'ai peur que quelqu'un s'en rende compte, je ressens la honte qu'on puisse me juger, ce qui m'excite encore plus... il y a aussi la fierté d'oser... c'est un mélange difficile à décrire !

J-C. - Votre culotte est mouillée en ce moment ?

Stéphanie - Si je porte une culotte, elle est forcément trempée...

J-C. - Elle est très forte, elle est trop forte pour moi, on ne saura pas... Bon, Mathieu, si je résume, tout va bien avec Stéphanie, pas besoin d'aller voir ailleurs ?

Mathieu - Voilà ! A un détail près...

Stéphanie - L'année dernière, pour son anniversaire, j'ai mis une autre femme dans notre lit.

J-C. - Oh là là !!! Mais comme c'est énorme ça !

Stéphanie - Et l'histoire ne s'arrête pas là...

J-C. - Parce qu'en plus y'a une suite ?

Stéphanie - J'en ai également profité !

Mathieu - Elle m'a offert un plan à trois.

J-C. - J'y crois pas, la coquine ! Vous n'êtes pas jalouse Stéphanie ?

Stéphanie - Je ne tolèrerai pas que Mathieu tombe amoureux d'une autre, mais si c'est que pour le sexe et que je suis présente...

Mathieu - En fait, je suis convaincu qu'elle n'aurait jamais fait cela si elle n'avait pas été curieuse d'essayer avec une fille.

J-C. - C'était avec une professionnelle ?

Stéphanie - Non, une connaissance d'une amie très proche. Je l'ai rencontrée d'abord seule, puis le courant est bien passé... elle a l'habitude de ce genre de rencontre.

J-C. - Mathieu, vous voudriez la revoir ?

Mathieu - Seul, non. Par contre, avec ma femme...

J-C. - Stéphanie, vous comptez renouveler ?

Stéphanie - Pourquoi pas ? C'était une expérience intéressante...

J-C. - Stéphanie, au point où on en est, il faut que je sache, vous n'auriez pas une soeur par hasard ?

Stéphanie - Non, que des frères, désolée !

J-C. - Mathieu, je suppose que vous n'êtes pas prêteur ?

Mathieu - Pas pour tout l'or du monde !

J-C. - En rentrant chez vous, ce sera levrette ou cunni ?

Mathieu - Un cunni, elle le mérite bien !

Stéphanie - Pourquoi pas les deux ?

J-C. - Avec pan pan cucul ?

Stéphanie - Si Mathieu en a envie...

J-C. - Mathieu, c'est vous qui allez retirer sa culotte ?

Mathieu - ...dans tous les cas, ce ne sera pas elle !

J-C. - Mathieu et Stéphanie, qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter ?

Mathieu - Que l'on reste aussi amoureux pendant des années !

Stéphanie - Des enfants, mais pas tout de suite, on va encore profiter de notre couple quelques années.

J-C. - Ils se dévorent des yeux, elle l'allume comme c'est pas permis, ça fait bien cinq minutes qu'elle lui fait du pied, on va les laisser repartir si on veut pas que Mathieu trousse Stéphanie et se mette à la besogner sur la table du studio ! Stéphanie et Mathieu, encore merci de nous avoir donné à tous la trique du siècle. Quant à vous mes chéris, j'espère que ça vous a plu, on a déjà trouvé nos invités de la semaine prochain, on accueillera Nathalie et Sandra et croyez-moi ça va être encore une fois chaud bouillant, à très vite et d'ici-là éclatez-vous bien !

< Jingle >

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour cette émission radio

Imaginez un peu ce qu'on pourrait dire si on était interviewé :D:D:wink:

Cela fait grimper la température....

Au passage j'ai adoré la coupure pub :wink:

Partager ce message


Lien à poster

Ravie de te relire !

Tu as encore su trouver un sujet très original.

J'adore, ton récit sort vraiment du lot.

Il m'a bien fait sourire voir rire en tout cas :wink:

:wink:

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour vos réponses, on ne se lasse jamais des compliments !

Pour me faire pardonner de ma longue absence, je poste une autre histoire que je n'avais pas osé soumettre dans ma période "productive" :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Très original, un grand plaisir de te lire. Merci de ce partage . :)

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Très original, un grand plaisir de te lire. Merci de ce partage . :)

Partager ce message


Lien à poster

excellent

j adore le concept

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Merci pour cette émission radio

Imaginez un peu ce qu'on pourrait dire si on était interviewé :lal::lal::lal:

Cela fait grimper la température....

Au passage j'ai adoré la coupure pub :lal:

:lal:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.