Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

envy.Y

Mon amie extravertie

Recommended Posts

Il y a des fois dans la vie des rencontre qui nous marque.

Celle avec cette fille que je vais appeler Camille pour l'occasion à d'abord été anodine.

On a fait une sortit en boite en groupe et je l'ai vu en soutif. J'étais ado et les hormone en feux. j'ai eu le droit à quelque rêve un peu érotique avec elle par la suite, bien qu'a cette époque j'étais deja accompagné

Puis le temps a passer.

Maintenant j'ai 23 ans et elle 20 ans.

C'est une fille libéré qui parle de sexe sans tabou et qui est très direct. Le genre de fille que tout le monde voudrait. Il faut dire que elle a de quoi.

Petite (1.55) les cheveux tanto roux, tanto châtain foncé, de très léger trait asiatique vraiment a peine prononcé.

Un visage d'ange et un corps ...

un 90D bien prononcé et un cul superbement bien formé.

Donc prenez ce physique de fille très attirant sexuellement, sans taboue et sans complexe (qui n'hésite pas a vous offrir un spectacle de monokini à la plage) vous obtiendrez un mélange ... détonant !

Pourtant je sait que je n'aurais jamais rien avec cette genre de fille. Une amie. Ni plus. Ni moins. Malgré cette envie.

Hier soir je lui parlais via internet. La discussion a tourné sur nos histoire de relation sérieuse ou non.

Je fini par lui avouer que je suis dans une passe ou il n'y a rien.

Puis on parle de massages.

Et elle me dit que c'est le genre de chose qu'elle apprécie tout particulièrement. Mais pas que du dos. Un massage, le vrai, celui qui annonce une nuit bien courte niveau sommeil.

Le lui rétorque à mon tour que j'aime faire ce genre de massage et que les filles qui y ont eu le droit ne se sont jamais vraiment plein. Au contraire.

Elle finit par me dire que ce n'est pas la peine d'essayer de la faire venir.

"je sais et je n'y compterais jamais je te rassure" Gros mensonge pour évité tout froid & malentendu.

La discussion continue. Je fini par lui dire que je doit aller dormir et éteint l'ordi.

Mais j'ai le cœur qui bat fort je n'arrive pas a trouver le sommeil.

J'ai le souvenir d'elle à la plage.

De son corps.

De cette envie qu'elle dégage. Un interdit. Un tabou.

Je m'imagine goutant au gout de sa peau, et découvrant la douceur de son corps avec mes mains.

Je sens que mon sexe se gonfle d'envie.

D'envie pour elle, celle de lui faire l'amour sauvagement et tendrement à la fois.

Je me réveil d'un coup.

Je rallume l'ordi. Elle n'est plus connecter.

Mais je regarde mon portable et j'ai un message :

" L'insomnie me guette avec les sujets que l'on a abordé ce soir, ca te dis qu'on se voit ?"

Le message datait d'environ peu prés 50 minutes. J'avais du m'endormir profondément pour ne rien entendre.

Soit. Je sortis de mon lit enfila mon pantalon mais j'entendis deja mon interphone sonné. Je jetta un coup d'oeil par ma fenêtre : c'était elle.

- Désolé de débarqué comme ca, je te réveil ?

- Euh non mais j'avais pas vu ton message désolé je suis pas très présentable lui répondis je d'un ton peu sur. Je t'ouvre monte c'est au troisième.

- Ok j'arrive.

Le temps qu'elle monte je me mis chercher un T shirt a peu prés clean mais tous étaient sales alors j'enfila une chemise rapidement sans avoir le temps de la boutonner.

Je fini par aller lui ouvrir la porte. Et je la vis grimper les dernières marches.

- Saluuuut comment ca va me lance elle plein d'entrain.

- Ben surpris je ne pensais pas te voir débarquer chez moi dans un tel moment, mais vas y rentre !

- J'ai apporter une bouteille d'un cocktail fait maisons sachant que vu l'heure il n'y aurais rien d'ouvert ! me dit elle en rentrant après m'avoir fait la bises.

Je la matte. Il n'y a pas d'autre mots. Vu mes dernières pensés à son sujet je ne peux m'empêcher de poser mon regard sur ses fesses si bien formé. Elle est vêtu de bas noir et d'une robe qui lui arrive un peu au dessus des genoux très moulante. Et très décolleté.

On s'installe.

- Dis euh pour ce que tu m'a dis dans le message tu parlais de quel sujet précisément Lui demandais je en étant sur que ca serais nos ex.

- A ton avis ?

- Nos relations complexe avec nos ex !

- Oui. Ca m'a refais pensé a trop de chose et du coup vu qu'on a vécu la même chose je me suis permis de passer te voir. J'espère que ca ne te dérange pas ?

- Non non au contraire mais je suis surpris, il faut le dire.

- Ben non puis on a aussi des histoire d'une nuit en commun ca rapproche me lanca elle en rigolant.

Je remarque qu'elle pose son regard un peu partout sur moi. "je me fais des film" me dis je.

On parle de tout et de rien et on fini par se raconter nos histoire "extra conjugale"

Je fini par lui dire que la dernière fille m'a fait de drôle de compliment. Sur le fait que j'étais "bien foutu"

- Eh bien elle a eu de la chance c'est toujours sympa d'avoir un amant avec grand sexe"

A cette phrase je manque de m'étouffer en avalant un gorgé du cocktail.

- Je te choque a ce point quand je te dis ca ? Tu devrais être habituer à ma franchise depuis le temps

- Oui mais ca me mets toujours un peu sur le cul d'entendre des filles me sortir ca !

- Mais non. Et tu sais quand j'ai dis que notre discussion me faisait repensé à des choses. Je parlais pas que de mes ex.

Silence. Je suis du genre pas très a l'aise dans ces moment.

- Ca m'a donner des envies me dit elle avant de se lever.

Elle s'avança vers le milieux du salon avant de continuer :

- j'ai envie d'un massage maintenant et c'est a cause de toi conclut elle avant de faire tomber sa robe en la dégrafant

Je n'en croyais pas ma vue. Elle me tournais le dos mais je la voyais en bas et en string très léger. Je sentis mon excitation monté. L'envie de lui sauté dessus.

- Puis pour masser je pense que ca sera de trop ca !

Et d'un geste supplémentaire elle dégrafa son soutient gorge.

- Tu as deja vu mes seins ne soit pas si intimidé me lança elle avant de s'allonger sur le ventre.

- Ça ne me choque pas mais ca ne me laisse pas insensible. Comment ca le pourrait ! lui répondis je

- Aller viens me masser je suis curieuse d'essayer tes talents.

Ni une ni deux. Je m'approche et commence a posé mes mains sur son dos.

Sa peau est douce. Et mes mains brulantes d'envie.

Je parcourais son dos sans lassitude.

- Je pensais que tu savais faire tous les massages ?

A cette réflexion je me mis à masser ses jambes ses cuisses en remontant un peu plus à chaque fois jusqu'à ses fesses. pour les atteindre sans pudeur.

- hum elles avaient raison tes ex tu masses très bien ...

Mon sexe était de plus en plus dur, coincé dans mon pantalon.

je massais maintenant ses jambes, ses fesses son dos et effleurant sa poitrine en passant le long de son corps.

Je sentis une main se posé sur mon sexe tout d'un coup et le saisir.

- Je veux le voir. Me dit elle.

Elle libéra mon sexe qui n'avait jamais été aussi dur d'envie.

- Hum la encore tu n'as pas menti. Quelle queue ! dit elle en commençant à me branler.

entre temps elle s'était mise en position assise et moi en face d'elle entrain de me faire branler avec un tel plaisir. J'en profitais pour posé mes mains sur sa poitrine et jouer avec ses tétons.

J'en revenais pas.

Elle se mit a jouer avec sa langue autour de mon gland de plus en plus gonflé, avant de l'avaler totalement dans sa bouche.

Elle suçait parfaitement.

Elle prit ma main et la posa sur sa tête signe de la guider.

Je me mit a lui "baisé" la bouche.

Sentant que j'allais jouir je me retira, ne voulant pas mettre fin a cette situation idyllique si vite.

Je me mis a embrasser son corps.

Ma bouche sur son cou et mes mains caressant sa poitrine tout d'abord.

Ce fut ensuite ma bouche qui remplaça mes mains sur ses seins et ces dernières partirent caressé l'intérieur de ses cuisses ...

Je lui ôta finalement son string pour aller gouter a son sexe.

Elle avait si bon gout. Celui de l'envie qui n'est plus retenue.

- Baise moi maintenant me lança elle sur un semblant de souffle d'envie qui lui échappais tandis que ma langue fouillais son sexe trempé d'envie.

- Han me fais plus attendre ! Je la veux ! Maintenant ! Me dit elle en se mettant en position de levrette.

Je la pénétra. Sauvagement. Il n'y avait ni sentiment ni principe. Juste un taboue piétiné et une envie de sexe démentiel partagé désormais.

J'entendais ses fesse claquer sous le rythme de mes coup de rein et entendant mon amie me hurler de me lâcher de ne pas retenir mes coup de rein .

Elle fini par se retourné.

Elle entoura mes hanche avec ses jambe me forçant à aller toujours plus vite et plus fort.

Ma bouche était partout au même moment. Sur ses seins, son cou, sa bouche, je la dégustait littéralement . Sa bouche à elle dévorait mon cou mes lobe d'oreille et mes lèvres.

Elle fini par venir se mettre a califourchon sur moi et a me tenir les mains.

- c'est moi qui te baise maintenant ! dit elle avant de se mettre a se déhancher sur moi avec une folles envie. Je la sentis se crispé d'un coup. Son cri trahis la puissance de son orgasme.

- A ton tour maintenant me dit elle avant de se lever.

Dégouter dans un premier temps qu'elle se retire j'allais apprécier la suite.

- Je suis sur que on ne t'a jamais fais ca me dit elle en me relevant, avant de se remettre à me sucer et a me branler avec sa poitrine. On ne me l'avait effectivement jamais fait. Et je ne mis pas longtemps à jouir sur ses magnifiques seins.

On fini par se posé dans les bras l'un de l'autre. Pas d'amour ne veut pas dire pas de tendresse après tout. Je fini par m'assoupir.

Au bout d'un moment je fini par sentir une chaleur étrange sur mes jambes. Et un son lointain. Mon réveil ! J'avais oublier ce détails !

Mais en ouvrant mes yeux. Je compris que la chaleur sur mes jambe n'était rien d'autre que le pc qui étais toujours allumé et que le son que j'entendais était celui de la messagerie qui indiquais que une personne me parlais.

C'était Camille, qui disait : ben alors pas encore en train de dormir ? Qu'est ce que tu fait encore la ?

Effectivement j'étais endormis avec le pc sur mes genoux dans mon lit.

Si seulement elle savait ce que je faisais encore connecté...

Partager ce message


Lien à poster

Très excitant fantasme

Imagine si tu avais branche par mégarde ta cam pendant ton fantasme elle aurait pu tout voir de ton agitation nocturne

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

j'aime beaucoup aussi

Partager ce message


Lien à poster

J'imagine bien la situation si elle avait vu mon agitation lors de ce rêve ...

Qui sait peut être serait elle venu ... Mais non la encore le rêve éveillé :P

Merci pour vos compliments. :cry2:

Partager ce message


Lien à poster

Sexy to histoire!! :wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.