Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

dede6969

Une bonne balade

Recommended Posts

Comme très souvent, je me balade, seul dans la montagne en ce bel apres midi de juin, quand à la croisée de deux chemins, je rencontre deux jeunes marcheuses plutôt mignonnes et je ne peux m'empêcher de lancer un regard dans leur décolleté bien rempli.

Le peu que je vois me laisse penser qu'elles ont l'une comme l'autre des seins de toute beauté.

Après le bonjour habituel entre marcheurs, j'ai les laisse partir devant moi sur le chemin pentu que nous devons emprunté.

Et là, quel régal de pouvoir contempler leur petit cul serré dans leur short. Mes deux compagnes de route ont des fesses de rêve!

Plus jeunes que moi, elles me distancent très vite et c'est à regret que je perds ma vue imprenable.

A la sortie d'une grande courbe, dans une descente assez raide, je les rattrape, enfin une seule, l'autre ayant glissé dans un trou profond.

"Pouvez vous aider ma copine, me demande celle restée sur le chemin, elle a glissé et est tombée la au fond, elle n'arrive plus à remonter

-Je vais essayer dis-je

Et joignant le geste à la parole, j'enlève mon sac à dos et descends pour aider l'infortunée.

Après quelques efforts j'arrive à la hisser sur le chemin et étant en dessous d'elle, je peux me régaler de la vue que j'ai sur son entre cuisse juste à la lisère de son short et quand je lève un peu plus la tête je bénéficie d'une vue splendide sur la poitrine de sa copine qui la tire vers le haut. Malgre l'effort je sens mon sexe se gonfler d'envie. Je ne sais pas si toute cette beauté m'a déstabilisé, toujours est il que d'un seul coup me voila redescendu de deux metres en contrebas arrêté seulement par une branche qui m'a écorché profondément le haut de la cuisse en rentrant dans la jambière de mon short.

J'arrive quand même à rejoindre les filles sur le chemin et là, l'une d'elle, nous dit qu'il y a une cabane de berger un peu plus loin et que l'on devrait y aller pour nous remettre de nos émotions.

Sa copine et moi acceptons

Arrivés à la cabane, nous installons sur des bottes de foin laissées là et ce moment que choisit la fille qui n'était pas tombée pour dire :

"Je m'appelle Isabelle et elle c'est Lise, on devrait quand même regarder votre blessure ça saigne pas mal

Je lui répond :

"Moi c'est Dédé et je pense pas que ce soit très grave

-Mieux vaut nettoyer la plaie, on ne sait jamais, j'ai ce qu'il faut dans mon sac. Vous devriez enlever votre short, ce sera plus facile!

Je m'exécute et la voila qui se penche sur moi et commence à nettoyer mon écorchure. Une fois de plus, dans cette positiçon, elle offre à mes yeux une vue imprenable sur ses seins et ce qui devait arriver arriva, je n'arrive pas à retenir une érection qui gonfle mon slip.

Elle se rend compte de ce qui arrive et au lieu de chercher à cacher à ma vue l'objet de mon désir, elle se baisse encore plus et tout à coup pose sa main sur ma queue tendue qu'elle extrait très vite de sa cachette pour la carresser lentement.

C'est alors que Lise, restée à l'écart jusque la, se glisse vers nous à quatre pattes et vient me sucer de sa bouche pulpeuse bientôt rejointe par celle d'Isabelle

Malgre mon age et un peu d'expérience, je n'ai pu retenir une éjaculation très abondante, inondant les bouches des deux filles qui se délectaient de ma semence en s'embrassant à pleines bouches.

J'avais un peu honte d'avoir joui ausi vite, sans pouvoir donner plus de plaisir à mes partenaires.

Mais comme elles se carressaient mutuellement en poussant de petits cris de plaisir, je gardais la queue raide et je me sentais près à continuer nos ébats.

Mais là je suis obligé de m'arrêter, je n'y tiens plus, j'ai la verge dans tout ses états, il faut que je me soulage

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.