Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest Argan

J'aime.........

Recommended Posts

Guest Argan

Quelques mots écrits à propos d'une folle rencontre, faite de bonheurs révolus en août 2011........

"J'aime ta gourmandise quand, contre moi, tout est prétexte au plaisir. J'aime défaire tes vêtements, l'un après l'autre, lentement, et glisser ma main par l'ouverture des derniers remparts de ta lingerie pour caresser enfin tes seins. Comme si je ne pouvais pas attendre d'avoir enlever tes étoffes pour goûter à ta peau. Ne crois pas d'ailleurs que je sois impatient de te voir nue, même si ta nudité est attrayante. Mais, s'il n'y avait point de jeux, de préliminaires, nous nous ennuierions. Et j'aime émettre ces grognement quand tu m'embrasses, doucement, puis sauvagement, comme si tes seuls baisers me ramenaient à la vie.

J'aime fermer les yeux quand lentement, langoureusement, tu fais l'amour à ma queue. Mes doigts jouent dans tes cheveux, les saisissent, pour les retenir de tomber dans ton visage. Je ne cherche pas à dégager la vue de tes lèvres qui s'affairent sur ma hampe dressée, mais simplement pour le plaisir de toucher tes cheveux si soyeux. Quoique, je dois bien avouer que d'ouvrir les yeux et te regarder à l'ouvrage, n'est pas sans plaisirs.

Souvent, en dehors de nos jeux, quand je te complimentes à propos de tes qualités ou de ta grâce, tu ne sais que répondre hormis dire un timide" Tant mieux !". Comme si tu étais gênée. Ce petit " tant mieux" me fait sourire. Il exprime à la fois une satisfaction et un " bon, on change de sujet ?". Tu n'as donc aucune idée de ce que tu me donnes ? Moi, j'ai idée de la générosité dont tu es capable, surtout quand tu me disait l'autre jour " Rien que pour toi". Je te l'avoue, ce " rien que pour toi" me fait parfois peur, comme si j'avais peur de ne pas te donner ce que tu attends de moi. Même si tu ne me le dit pas, peut être de peur de m'effaroucher, je sais que "tu aimerais être aimée." Mais je ne suis qu'un animal sauvage, difficile à domestiquer.....

J'aime pourtant notre complicité, faites de petites phrases, de demi-mots, entrecoupés de soupirs, de regards plein d'envies et de gestes indécents ou déplacés, pourtant si bien placés, si l'on en juge par les sons qu'ils provoquent en nous. J'aime ta chaleur, celle de ton corps, de tes mots.

J'aime plaquer mon torse contre la chaleur de tes seins, comme si je ne pouvais plus attendre et que la douceur de ta peau m'était vitale. Vitale, elle est, à dire vrai, car je sens, dans ce geste, toute l'urgence de mon désir pour toi. Une fois peau contre peau, je me serre contre toi. Longtemps pour faire le plein de tendresse. Je me love contre ton corps chaud avec l'impression que tu n'es que sensualité et douceur. Et c'est bien le cas.

Je repousse alors un peu ton corps pour caresser tes cheveux et t'embrasser. Ma langue ou mes mots sont bien trop pauvres pour dire tout ce que j'aime en toi mais ce que j'aime le plus au final, c'est notre compréhension mutuelle, presque instinctive. Mais ma langue sans parler, te caresse l'oeillet de tes fesse, te goûte sans que tu ne proteste.

Nos esprits se comprennent, nos corps aussi. Alors, j'apprécie la fermeté de mon désir posée contre ton ventre, mon corps soudé au tien qui me fait perdre la tête, ce moment où nous savons plus qui devient loup ou proie. C'est le moment où tout va recommencer, ce moment où nous regardons comme cela. D'un regard qui signifie " Je vais te faire jouir" comme si chacun d'entre nous étais un bonbon que l'on savoure à l'avance, lentement, pour faire durer le plaisir, est merveilleux. Merveilleux, parce que tellement plein de promesses gourmandes. Merveilleux, parce que tellement vrai. Et cette attente de ton corps, cette fringale de toi, cette fraction de seconde avant que le désir ne déborde, cet infime instant de perfection où l'on prend conscience que l'on ne pourra plus contenir toute cette sensualité larvée en nous, depuis tant de temps... C'est ce que nous goûtons de meilleur chez l'autre. Oui tout cela j'aime."

111018120733437523.jpg

Partager ce message


Lien à poster

Très sensuel on s y croirais

J aime ton récit

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.