Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest Argan

La chevelure à l'encre de Chine

Recommended Posts

Guest Argan

Il y avait une jeune femme très belle,

Pâle et silencieuse qui s'aventurait parfois dans mon jardin,

Il a suffit qu'elle sourie et j'ai tout su d'elle,

J'ai su ce qu'elle avait dans les petites poches de sa robe carmin,

Et comment seraient ses mains dans les miennes.

Sans qu'elle ne parle, j'ai deviné le son de sa voix quand elle se faisait catin,

Alors je l'ai mené dans les allées, elle se montra chienne,

Lui montrant où mon trésor était caché,

Et elle a jouer avec à l'abri des oreilles indiscrètes,

Puis j'ai laissé ouverte la cage d'argent où étaient enfermées mes désirs,

Pour lui faire découvrir mes envies secrètes,

Le jardin était obscur, mais pour nous pas assez encore,

Et nous avons cheminé sur les chemins." Caresse moi plus fort !"

Fit soudainement la femme qui n'était plus silencieuse,

Et se montra fort vicieuse.

Dans les bassins sous l'ombre,

Nous nous sommes baignés, découvrant un autre monde.

Je la voyais dans toute sa nudité,

Voyant ses fesses saillir au bas de son dos blanc,

Sur lequel ses cheveux mouillés dessinaient,

Des traits de pinceau à l'encre de Chine,

En effleurant son entrejambe, je m'exclamais soudainement,

Alors qu'elle me caressais l'échine,

"Comment peux tu être plus mouillée que l'eau ?"

Pour toute réponse, elle nagea puis enveloppa ma cuisse,

Ses seins flottant et ses hanches ondulant plus qu'il n'en faut,

Et toi mon ami quel curieux ergot as-tu là ? Puis-je l'utiliser à ma guise ?

Fit l'Ondine en me chevauchant,

Je fermais les yeux, gémissant,

Et les ondes de plaisirs,

Se multiplièrent : une, deux, trois, cinq, dix, vingts, quarante, je ne sais plus,

De plus en plus fortes, de plus en plus vives, a telle point que je crus défaillir,

Croyant bien que je n'en finirait point d'éjaculer mes désirs, n'en pouvant plus,

Puis, elle s'écarta de moi, me regarda et m'adressa un sourire ingénu,

Et sans même nous faire un signe d'adieu,

Nous échangeâmes un dernier baiser,

Avant qu'elle ne s'éloigne vers d'autres plaisirs, sous d'autres cieux.

111017084004814417.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Guest egan

Ça commence comme les images de mes livres d'enfant...

Puis ça devient plus adulte :oops:

Toujours une belle et subtile écriture

;) :D

Partager ce message


Lien à poster
Guest Argan

Ça commence comme les images de mes livres d'enfant...

Puis ça devient plus adulte ;)

Toujours une belle et subtile écriture

:D;)

Merci egan :oops:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.