Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

la ronde

Romuald....

Recommended Posts

A l’époque j’étais en couple…

Mais cela ne marchais plus du tout entre nous.

J’avais appris que mon conjoint me trompé souvent avec une prof d’Anglais.

De colère je commençais à sortir les week-ends avec mes copines.

De toute de manière il n’était jamais à la maison.

Souvent retenu à son boulot soit disons.

Une amie, Fabienne, m’avait invité pour une soirée chez une copine à elle.

Elle ne voulait pas que je reste seule.

On voulait boire l’apéritif chez sa copine puis partir en boite.

Fabienne est venue à 19h30 chez moi pour qu’on y aille ensemble.

Arriver chez son amie, Sabine, il n’y avait encore personne.

Il était donc tout à fait normal qu’on l’aide à mettre tout sur la petite table basse et qu’on prépare les boissons.

Sabine nous a servie des verres.

Elle avait un canapé d’angle et autour de la table basse elle avait mis 3 chaises en plus.

Vers 20h00 le reste commençait à venir.

Il y avait une autre femme et 4 hommes.

Nous avons tous fait connaissance et on s’est tous tout de suite bien entendue.

Au début je n’ai pas vraiment prêté attention mais à force de remarquer qu’un de ses mecs me regardait….je me suis sentie gênée.

Je ne le connaissais pas.

Je ne savais rien sur lui.

Sabine avait mit de la musique pour que ca fait plus fête.

Fabienne était dans les bras de son chéri et s’échangeait des bisous et des petits câlins.

J’avais bue 3 verres du cocktail de Sabine.

Ce qui m lâcher un peu.

Je sentais bien qu’il me regardait encore.

Il était assis sur une chaise et moi sur le canapé d’angle.

Il n’était pas tout à fait assis en face de moi, mais en face un peu plus sur la droite.

Je le laissais me regardait.

J’ai commençais même à y prendre gout.

J’ai continuais à discuter avec les autres, l’air de rien.

Parfois je lui lançais aussi un petit regard avec un petit sourire.

Tout en continuant parler.

J’avais appris qu’il s’appelait Romuald.

Il avait les cheveux très courts et il était châtain.

Il avait un regard attirant.

Jamais quand il me regardait il ne baissait son regard.

C’était toujours moi qui n’arrivais pas à le regarder longtemps.

Vers 23h30 Fabienne partait avec son chéri.

Elle voulait se retrouver seule avec son homme.

Du coup je me suis retrouvé avec des personnes que je connaissais seulement depuis cette soirée là.

Cela m’a un peu mis l’ambiance à zéro.

Comme il y avait la place à côté de moi Romuald s’est levé est s’est mis à côté de moi.

Je sentais que j’avais chaud.

Je priais le bon dieu pour ne pas rougir.

Je n’osais pas le regardais.

Il m’avait demandé une cigarette.

Là j’étais bien obliger…je ne pouvais quand même pas fermer mes yeux.

En lui donnant la cigarette je sentais sa main qui touchais plus qu’il ne fallait la mienne.

Intimidé je me suis tourner vers les autres.

Puis mon conjoint m’avais appelé sur mon portable pour que rentre.

A ce moment là je savais que c’était la meilleure chose à faire.

Je me suis donc excusée et je m’apprêter à partir.

Romuald s’est levé aussi.

Il voulait m’accompagner.

C’est vrai que je n’avais pas de véhicule puisqu’on avait pris celle de Fabienne.

Sans se dire un mot je l’ai suivie jusqu’a dans sa voiture.

Je lui donnais mon adresse.

« Tu habite à la cité militaire ? »a t-il demandait d’un air étonné.

Ben oui….

Il avait neigé sur le chemin.

Romuald avait mis la musique de Gun’s roses.

Nous n’avons pas échangé un mot.

J’ai juste mise ma tête en arrière et écouter la musique.

J’étais bien.

J’aurais voulue habiter à 1000 Km à ce moment là pour faire durer ce moment.

Mais malheureusement en 15 minutes on était déjà arriver.

Il m’a fait la bise est je suis rentré sagement chez moi.

Inutile de vous dire que je ne pensais qu’à lui pendant la nuit, pendant des jours...voir semaines.

Puis un jour j’étais dans la caserne pour manger avec mes copines, comme on le faisait au moins deux fois par semaines.

suite....>

Partager ce message


Lien à poster

Quand j’étais en train de commander je me suis sentie observer.

Je cherchais autour de moi.

Mon regard tombé dans le regard de Romuald.

Il me regardait avec son regard qui me déstabilisait.

Je n’arrivais plus à me concentrer sur les discussions avec mes copines.

Romuald était assis avec deux copains.

Au bout de quelques minutes je me suis levé pour aller au toilette.

Il y avait un grand miroir au bout du couloir et je pouvais voir qu’il me suivait.

Je me suis retourné pour lui dire bonjour.

On s’est fait la bise.

On a échangé quelques mots puis je suis partir vers la salle.

« Tu ne voulais pas aller par là ? »

Ah ben mince...c’était vrai...je voulais aller au toilettes.

La honte.

Avec un grand sourire je suis allé dans la salle.

Une fois qu’on avait fini de mangé nous sommes partie pour boire un verre en ville.

J’aurais aimé dire à Romuald de venir, mais je n’avais pas intérêt car tout le monde connaissait bien mon conjoint.

Du coup je ne l’ai pas revue cette soirée là et j’étais bien déçue.

Un autre jour nous nous somme croisés en caisse dans un hupermarché.

Il était dans la fil d’attente deux caisse plus loin que moi.

C’est moi qui l’ai vue en 1er ce coup ci.

Je l’ai fixais du regard.

Quand il ma vu il on s’est fixait du regard mutuellement.

Ce coup ci je lui tenais tête.

Même quand c’était mon tour de passer en caisse.

Quand la caissière ma demandait comment j’allais régler, j’ai du arrêter.

Puis je suis allé dehors pour fumer une cigarette.

Je savais qu’il n’allait pas tarder à me rejoindre.

Même pas deux minutes après il était derrière moi.

« Tu me donne une taf ? »

Je me suis retourné vers lui.

Sans rien dire je lui mettais doucement la cigarette dans sa bouche.

Il tirait une taf tout en me regardant.

« Tu veux que je te ramène ? »

J’ai de suite accepté.

Il savait bien que mon conjoint n’était pas à la maison.

Nous nous sommes arrêtés sur mon parking mais il ne m’accompagnait pas.

Il savait très bien que dans une cité militaire…tout allait se savoir.

Il m’a sortie mes courses du coffre de sa voiture.

En me les donnant il me regardait pour la première fois avec pleins de tendresse.

« Je te souhaite une bonne journée. »

Je suis allé chez moi, sans me retourner.

suite---->

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

Tres beau debut ont attends la suite avec impatience comment etais tu habillé ce soir la? Que porté tu comme dessous??

Partager ce message


Lien à poster

Le 1er soir?

J'avais ma Jupe longue noir et rouge avec mon pull qui s'arreté au nombril et mes bottes noir

Partager ce message


Lien à poster

Une amie à moi travaillait dans un bar ou on jouait que du billard.

Elle connaissait très bien Romuald car son copain travaillait avec lui.

Je lui ais avouée mon attirance pour Romuald.

Elle comprenait très bien ma situation car elle était dans la mienne quelques mois auparavant.

Un après-midi je suis allé voir Sandra dans son bar et elle ma dit qu’elle avait une grande surprise pour moi.

Je l’ai suivie derrière le comptoir.

Sandra sortait une enveloppe de son sac à main.

Elle ma donnait cette enveloppe.

Je l’ai ouverte et à l’intérieur il y avait la photo de Romuald.

Je n’en croyais pas mes yeux...

On le voyait dans sa chambre debout en uniforme…tout beau, tout mignon.

Je l’ai de suite mise dans mon sac.

Il fallait que je la cache bien pour pas que mon conjoint la vois.

Quelques jours après je sortais avec Fabienne, Sandra et leurs copains danser.

Dans une boite de nuit à 50 km de là.

Je ne comprenais pas pourquoi on allait aussi loin pour danser.

D’autant plus qu’on avait des boite de nuits plus prés.

Arriver en boite nous nous sommes assis à une table.

Nous avons pris une bouteille de Whisky, du coca et du jus d’orange.

Stéphane, le copain de Sandra partait pour aller dehors.

Je n’ai pas vraiment prêté attention.

Mais quand il est revenu il n’était pas seul.

Il était avec Romuald.

Je me suis levé pour lui dire bonjour.

Il s’est assis à côté de moi.

Pour la 1ere fois on pouvait être nous même car ici personne n’allait venir.

On était vraiment coller l’un contre l’autre.

On cherchait a effleurer nos mains, nos jambes…

J’étais aux anges.

Mais Romuald restait pourtant réservé.

Il n’aimait pas s’exposer.

Il ne me quittait pas une seconde.

De le savoir là, à côté de moi me rendais la plus heureuse du moment.

Puis il s’est levé pour aller voir le Dj.

Il est revenu vers moi et m’a pris par la main.

En même temps j’entendais le début de la chanson « Without you » de Harry Nilsson.

Je l’ai suivie sur la piste de danse.

J’ai mis mes bras autour de son coup.

On était vraiment coller.

Sa main me caressait le dos.

J’ai sentie sa respiration sur mon coup et ça ma donner des frissons.

Je me suis blottie contre lui.

Il commença à me donner des petits bisous dans mon cou.

Romuald sentais bien que j’aimais beaucoup ses bisous.

Il me caressait avec l’autre main ma nuque.

Tout en me donnant des bisous dans le cou.

J’oubliais tout.

J’avais la chair de poule tellement que c’était bon.

Je me suis serré encore plus contre lui.

Ma main lui caressait aussi sa nuque.

Puis la chanson suivante était « All by myself » d’Eric Carmen.

Nous avons continué à danser.

Il était si doux, si attentionner.

Puis ses bisous allaient de mon cou doucement vers mon oreille.

Et là il ma chuchoter « Je suis amoureux. » dans l’oreille.

Je me suis arrêté de danser et je l’ai regardais.

Son regard était sérieux...le mien aussi.

Romuald m’a tiré vers lui et il m’a embrassé tendrement.

Une boule venait s’installer en bas de mon ventre.

Une boule chaude, puis froide, puis chaude…

J’ai sentie sa main me caresser la nuque.

« On y va ? » m’a-t-il demandé.

J’ai juste fais signe de la tête pour lui montrer que j’étais d’accord.

Nous sommes partie à toutes vitesses.

Dans la voiture je l’embrassais à chaque feu rouge, à chaque stop.

Je ne pouvais faire autrement.

Il s’est arrêté devant un hôtel.

« Il y a une chambre qui nous attends ici. Si tu ne veux pas… » mais je ne l’ai pas laisser finir sa phrase.

Je l’ai embrassait.

Bien sur que j’avais envie.

Une envie qui a grandit pendant notre 1er rencontre.

Je ne pensais qu’à ça depuis des semaines.

Nous sommes allés dans la chambre d’hôtel.

Je ne croyais pas mes yeux.

Il avait sortie le grand jeu.

Sur le lit il y avait des pétales de roses partout.

Il y avait le champagne dans son seau avec deux coupes.

Il ma servit un verre de champagne.

Nous avons trinqué à nous, notre rencontre.

Puis il m’embrassait.

Il ma enlevait mon manteau.

Mon haut, ma jupe…

Il me regardait avec envie.

Il se mordait sa lèvre.

Puis il s’est enlevé son haut et son pantalon.

Nous étions là à moitié nus.

Il commença à me caresser, tout en m’embrassant.

Doucement il m’allongea sur le lit.

Ses caresses, ses bisous qu’il déposait sur tout mon corps me rendaient dans une envie folle.

Il prenait une coupe de champagne.

Il en versait un peu de champagne dans mon nombril.

Il le buvait ensuite.

Puis il descendait un peu plus, et encore un peu plus pour m’enlever ma culotte.

J’ai vue qu’il commençait à être serré dans son slip.

Je me suis levé un peu pour le lui enlever.

Et là, j’ai remercié le bon dieu d’avoir créé l’homme ? (dans ma tête).

Je voulais le sentir en moi.

Je ne voulais plus attendre.

J’étais bien trop excitée.

« Viens »

Il m a regardait avec son sourire et s’allongea sur moi.

Romuald ma caressait mes cheveux et ma embrasser.

J’ai sentie en même temps que son sexe me pénétra doucement.

Une vague de chaleur à envahie tout mon corps.

Je sentais ses mouvements en moi.

On avait tellement envie de sentir nos corps vibrer qu’on a finis par tomber par terre.

Mais cela nous a pas arrêté de continué.

J’avais tellement envie, faim de lui que j’étais dans une telle transe…

Nous avons fait l’amour toute la nuit.

Même quand nous avons jouis il a continue à me faire l’amour.

Le lendemain matin vers 10h00 on tapait à notre porte.

On dormait.

C’était Stéphane pour nous dire qu’il fallait qu’on se prépare.

En faite ils ont dormis tous aussi dans l’hôtel.

Nous sommes partie à 11h00 pour rentrer chez nous.

J’étais dans la voiture de Romuald.

Il me tenait la main tout le long.

Juste avant d’arriver chez nous il a garé sa voiture sur le côté de la route.

Il ma regardait dans les yeux en me disant qu’il ne voulait pas que ca s’arrête là.

On s’embrassait.

Puis nous avons rejoints les autres chez Sandra et Stéphane.

Sandra m’avait dit que je devrais dire que j’ai dormis chez elle.

On se voyait en cachette chez Sandra.

Romuald se faisait muté….et moi je suis allé le rejoindre.

Et enfin nous avons pu vivre notre histoire sans nous cacher.

Partager ce message


Lien à poster

Quelle belle histoire pleine de romantisme et de tendresse !!

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes !!!

Partager ce message


Lien à poster

Merci...

Oui tu as raison.il m'a fait découvrir cette tendresse que je ne connaissais pas.

Je n'aurais jamais cru qu'un homme qui aimé le Hardrock pouvait être aussi romantique et tendre.

Je crois que c'est l"histoire la plus romantique que je n'ai jamais vécue.

Partager ce message


Lien à poster

ton histoire est magnifique, pleine d'amour, de sincerité, de sentiments vrais, vraiment sublime!

Partager ce message


Lien à poster
Guest nev69

Ouah, c'est la première histoire que je lis sur ce forum et ça commence bien :oops: très belle histoire !

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.