Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

debo

Dans le froid

Recommended Posts

Il fait froid, je marche dans la rue, je suis emmitouflée dans ma doudoune, je frissonne. Il se met à neiger, de cette neige qui empêche de voir à 10 m. Je décide de m'abriter sous un porche. La porte d'entrée est ouverte, j'entre dans le hall. Tu es là, tu prends ton courrier.

Tu me regardes, je te souris d'un air de petite fille. Je claque des dents. Tu me proposes de venir me réchauffer chez toi.

Je ne sais pas, j'hésite. Je ne te connais pas, et malgré ton sourire attirant, je n'ose dire oui.

Finalement, est ce la raison, la folie, dieu, qui me pousse à monter devant toi dans les escaliers? Je ne sais pas.

Je sens ton regard sur mes fesses, ma jupe te laisse apercevoir mes jambes, mais un collant protège mon intimité de ta vue. Nous arrivons, tu me prends mon manteau et me fait asseoir sur le canapé. Tu reviens avec deux verres de vin. Tes yeux si doux mais si provocateurs aussi ne me laissent pas de marbre, je sens une douce chaleur se répandre entre mes jambes.

Tu te rapproche de moi et me met une main dans le dos comme pour me réchauffer, je te regarde, et là, nous savons tous les deux ce que la prochaine heure nous réserve, nos vissage se rapproche, tu m'embrasses. Ta langue se fraie un chemin jusqu'à la mienne. Elles commencent une danse pendant que tes mains passent sous mon pull. Tu me l'enlève. Mauvaise surprise, il y en a encore un en dessous, tu l'enlèves, mes mains sont sur ta braguette, je sens ta verge gonfler.

Tes mains ont dégrafé mon soutien gorge, la dentelle noire tombe au sol pendant que tu me lèche les seins, tes mains les pressent, et tes dents mordillent mes tétons.

Mes mains pressent ta tête tout contre ma poitrine, tu me manges les seins. Puis tu descends lentement, des bisous tous le long de mon ventre, tu vas tellement lentement, je n'en peux plus, j'essaie de pousser ta tête vers mon petit jardin, tu résiste, tu veux me faire languir.

Mon dos se cambre sous tes caresses, tu es de plus en plus proche.

Je sens enfin ta langue sur mon clito, il est tout gonflé de plaisir. Mes jambes s'écartent pour te laisser entrer totalement dans mon intimité.

Je n'en peux plus, mes sens sont bouleversés, mon ventre hurle de plaisir et je sens tes mains sur mes seins. Je ne te vois pas, mes yeux sont fermés, je savoure chaque instant. D'un coup tes doigts entrent en moi et je sens un de tes doigts titiller mon petit trou.

J'ai peur, on n'est jamais passé par là. Tu le sens, et tu me rassures.

Tu mouille ton doigt dans ma cyprine abondante et rentre en douceur dans mon petit trou. Le plaisir jaillit. Je jouis.

Tu te relève et te retourne, nous sommes en 69, ta grande queue, épaisse, toute dure est juste au dessus de ma bouche. Je commence par te lécher le gland, puis toute la longueur. Je rentre ta verge dans ma bouche, tu gémis. Je te suce, aspire, tète, ton sexe est tout mouillé.

Je te sens venir, je ne veux pas que tout s'arrête maintenant. Je te sers à la base, et retire ta verge de ma bouche, je te veux, je veux que tu me pénètre, que tu me remplisses.

Tu te mets au dessus de moi, et rentre d'un coup, le cri m'échappe, je n'ai pas pu le contrôler. Tu accélères les mouvements, tu vas de plus en plus vite, puis tu te braques. D'un même cri, nous jouissons ensembles, je sens ton sperme chaud s'écouler en moi, tu es retombé sur moi, mes mains te caressent, je sens la sueur dans ton dos.

Puis tu t'allonge à côté de moi.

Partager ce message


Lien à poster

Hum très excitant petite coquine..... continue

Partager ce message


Lien à poster

c'est clair, y'a du talent, ca faisait longtemps que j'attendais que le forum se ravive...

c'est bien parti pour

Partager ce message


Lien à poster

Je ne dirai pas mieux.... Cela donne envie, c'est clair !!!

Partager ce message


Lien à poster
Guest chris2576

Trés excitant, j'ai pris du plaisir à te lire :welcome:

Partager ce message


Lien à poster

posté depuis longtemps il suffit qu'un nouveau arrive pour redecouvrir des trésors

je viens de le voir seulement et j'ai fini mon quota de "j'aime" pour aujourd'hui dommage tu en aurais mérité un......pour monter dans le classement

J'aime beaucoup

bisous Débo

Partager ce message


Lien à poster

j aime la sensualité la douceur et la puissance de ta plume

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

posté depuis longtemps il suffit qu'un nouveau arrive pour redecouvrir des trésors

je viens de le voir seulement et j'ai fini mon quota de "j'aime" pour aujourd'hui dommage tu en aurais mérité un......pour monter dans le classement

J'aime beaucoup

bisous Débo

:cry::( Je plussoie totalement :sad: :welcome:

Partager ce message


Lien à poster

ben franchement je ne m'attendais pas à ce que cette horreur remonte à la surface !!!!!$Heureusement j'ai fait des progrès depuis !! allez voir mon blog c'est mieux que ce navet !!!

Partager ce message


Lien à poster

Tu es trop sévere, avec toi même. Nous on te dis qu'on l'aime bien ton sous disant navet....

Soit indulgente envers toi même

bises

Partager ce message


Lien à poster

Merci ma belle brune ! je t'adore !

Partager ce message


Lien à poster

D'accord avec La Brune, sois indulgente avec toi meme Débo.

Et pis c'est loin, trés loin d'etre un navet. Peut etre que tu lui reproches des choses alors justement c'est peut etre l'occasion de le re-écrire, une sorte de ré-édition qui deviendra vite cvlte, en quelque sorte.

En tout cas, on y recoonais déja bien ton style bien à toi, avec ton franc-parler, précis, intense, comme une passion brulante qui te consume entierement et qui n'arrive qu'une seule fois dans ta vie.

Bref, j'aime aussi

Et un trés beau titre je trouve, pour cette histoire

Partager ce message


Lien à poster

On a souvent tendance à être notre pire critique ;-)

Moi j'ai bien aimé ce récit, qui est vraiment loin d'être un navet Debo, et dont on découvre tout en douceur et sans aucun mal cette magnifique scène :clap:

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.