Aller au contenu
sabounette

Suppliciée...pour mon plus grand plaisir!!!

Messages recommandés

j'ai longtemps fantasmé sur les pratiques des anciens aztèques, qui avant de sacrifier une jeune vierge pour honorer leur Dieu, s'adonnaient auparavant à une défloraison publique pour tous les hommes voulant participer à cette cérémonie; je ne doute pas que la réalité fut certainement plus cruelle, mais lorsque l'esprit de Sabounette se met à fantasmer...tout est permis...surtout le plaisir!...

J'avais été choisie pour le sacrifice final; je fus transportée d'une joie immense car mon entrée au paradis était imminente.J'avais été élevée dans cette voie.

Des servantes me préparèrent longuement; je fus plongée nue dans un bain au lait d'ânesse, et mon corps fut longuement frotté de toute part par des plantes sauvages...une matrone m'ouvrit largement les cuisses afin de m'ôter tout poil...cette épilation me fit éprouver des sensations plus que voluptueuses, car en même temps des dizaines de petites mains enduisaient mon corps d'huiles parfumées et enivrantes...mes longs cheveux noirs furent longuement brossés et enduits d'une lotion à base de myrrhe, de lait de coco et de fleurs d'oranger...

mon corps n'était que réception, j'avais hâte de connaitre les plaisirs de la chair; je n'avais encore jamais vu d'homme et mon corps brulait de connaitre des sensations qu' intuitivement je savais être largement plus voluptueuses que mes caresses secrètes pratiquées régulièrement sur mon sexe enflammé de désir.

je fus amenée sur l'autel...des torches brulaient de chaque côté, de l'encens embaumait l'air de ses effluves aux senteurs de musc, les prêtres étaient alignés, et je pouvais voir un groupe d'hommes qui se turent dès mon arrivée.

Je sentis leur regards empoigner mon corps, je vis luire de désir leurs yeux, et sentis leur souffle devenir plus bruyant.

Mon bas-ventre commençait à me faire souffrir et je sentis ma fleur perler de désir... je sentais tous ces hommes en rut, saliver de désir intense, s'impatienter de venir prendre mon corps.

Mon désir était si impétueux que je me mis à trembler...

on m'attacha à un poteau, car je n'avais pas le droit de toucher un homme; j'aimais cette sensation d'être à leur merci...

Le premier s'avança, un vieil homme à la peau burinée...dès qu'il souleva son habit je pus voir un pieu dressé comme un i, venir s'approcher de moi; il malaxa d'abord avec avidité mes seins; le contact de sa paume rugueuse les firent dresser immédiatement, et sa main vint fourrager avec rudesse mon intimité; je poussais alors un cri de douleur.Aussitôt sortit de la foule un magnifique jeune homme à la peau aux reflets cuivrés et aux yeux noirs et veloutés: qu'il était beau!

il poussa aussitôt le vieux et le sermonna:

-"tu es trop impatient vieillard! ne sais-tu point comment l'on prépare une jeune fille? laisse-moi donc faire et ton tour viendra après!"

Je le vis se mettre à genoux devant moi et venir caresser avec douceur mon sexe nu du plat de sa main...il regardait chacune de mes réactions...il vint ensuite embrasser mes lèvres avec douceur, puis avec de plus en plus de ferveur; sa langue se promenait sur le long de mes lèvres en feu, je tanguais et gémissais sous sa caresse...mon sexe se gorgeait et mon miel coulait à flot...j'entendais le bruit de mouille dans sa bouche...sa langue happa ma perle gonflée de désir et il la suça comme un sucre d'orge, provoquant chez moi de grandes secousses de plaisir qui se propageaient maintenant dans tout mon bas ventre...il introduit l'un de ses doigts qui glissa sans peine dans mon petit trou encore serré et vierge...

il se releva et introduisit un sexe dur et dressé dans mon puits d'amour...la douleur fut tout d'abord fulgurante et je sentis un liquide chaud, certainement mon sang, couler le long de mes cuisses, mais quelle ne fut pas ma surprise de me sentir haleter de plaisir une fois cette douleur passée...les vas-et-vient impétueux me remplissaient le trou et me procuraient une sensation délicieuse...il m'empoigna les fesses et continua à me pistonner ardemment, tout en poussant des râles de plus en plus sourds...il s'arrêta soudain dans un grand cri et je sentis mon sexe s'inonder d'un liquide chaud et épais qui coula le long de mes jambes...mais j'avais encore envie de cette sensation, j'étais tendue, comme si une douleur avait besoin d'être soulagée; mon sexe palpitait encore...aussitôt le vieil homme me pénétra et poussa un grand cri de plaisir...

-"hoooo...que son trou est bien serré, c'est si bon!..."

je sentais l'agitation des autres hommes et avais hâte de sentir tous ses membres différents en moi! son étreinte fut courte et je ressentis à peine la caresse de ce petit sexe...se présenta alors un guerrier immense, à la musculature impressionnante et au membre du même acabit!

je sentis avec volupté le gros pieu m'écarter outrageusement les lèvres et son membre vint se loger au fond de mon intimité...je sentais chaque frottement, sa queue était large et me provoquait beaucoup de sensations délicieuses...j'en avais les yeux révulsés de plaisir, je gémissais de plus en plus fort...je sentais l'impatience des autres hommes, leur souffle rauque s'approcher de moi...j'atteignais le septième ciel de manière violente et cela m'arracha un hurlement d'extase...je dégoulinais de leurs semences et de mon nectar...j'adorais cette sensation d'être désirée par ces bêtes en chaleur, plusieurs mains vinrent me caresser, me tripoter, plusieurs doigts vinrent s'introduire dans mes trous en fusion, aussi bien entre mes lèvres que dans mes fesses qui s'ouvrait largement de désir...deux hommes vinrent me pénétrer, l'un par devant, l'autre par derrière, et je cru défaillir sous leurs assauts qui me plongèrent dans un état second, transportée par le plaisir...hummmmm...quel délice!....les queues ne me laissèrent aucun répit, frottant énergiquement, ou avec volupté, de manière saccadée, ou alors avec douceur mais profondément, et nombre de ces membres durcis par le désir me procurèrent mille plaisirs, quelques extases affolantes où je n'étais plus que cris et gémissements.

Je ne me lassais pas d'être caressée, tripotée, léchée par toutes ces langues, quel grand frisson d'être ainsi butinée par toutes ces bouches gourmandes qui buvaient mon nectar ainsi que le mélange de toutes leurs semences...ces doigts et ces membres qui me pénétraient sans relâche, je n'étais jamais rassasiée, écartant largement les cuisses à la moindre stimulation, et lorsque l'on me détacha, je reçus avec ferveur tous ces pieux en rut dans ma bouche remplie de foutre, en même temps que mon trou et mes fesses se faisaient prendre d'assaut...

Avant d'aller rejoindre les Dieux, il m'a été donné d'avoir un avant gout du septième ciel, et c'est le corps épuisé et alangui d'avoir été si bien déflorée, que je quittais avec quelques remords les plaisirs terrestres...

cette escapade historique vous a-t-elle plu mes amis? moi d'imaginer tous ces corps en rut.... :bisou::aime: :doh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Mille bravo Sabounette :bisou::aime::doh: pour ce magnifique récit pimenté de tant de détails érotiques :-D

Que de talent d'écriture :-D ... continue pour notre plus grand plaisir :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

C'est un superbe récit, chaud voir très chaud :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un superbe récit, chaud voir très chaud :bisou:

je renchérie en précisant que ce joli texte ne peut laisser de marbre

:aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heureusement que l'on n'est plus obligé d'être sacrifiée à la fin :bisou:

jolie plume sabounette .... :aime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Récit puissamment évocateur :aime2: , mille bravos Sabounette :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sephonia

Sabounette=l'exotisme sensuel à l'état pur!

Bravo pour ce merveilleux récit! :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Dame_Blanche

ah être offerte en sacrifice...

Merci pour ce texte magnifique qui rejoint certains de mes fantasmes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel fantasme puissant et riche en détails.

Et si bien écrit.

Je suis sous le charme!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

j'etais passé à coté... c'est extremement bien raconté... on se croit dans le feux de l'action... bravissimo :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Sab très beau recit cetait vraiment chaud et bien pimenté

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.