Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest Argan

Le voleur de rêves

Recommended Posts

Guest Argan

Je suis le voleur de rêves. Te rappelles-tu ? Tu dormais et rêvais prés de là sans bruit à mi chemin vers l'éternité. Près de toi, je ressentais combien la proximité était absolue et inaccessible.

Toi, la jeune femme abandonnée sur le seuil du sommeil, tu dormais en silence, allongée sur le dos, les bras le long de ton corps.

Dans une immobilité entière, ton visage était si calme qu'il en était surprenant, émouvant,

Comme si ton esprit était coupé du monde, mais aussi coupé de ton corps et de ta peau,

Il n'y avait que le bruit de ta respiration avec à peine le mouvement de ta poitrine.

C'était ce que j'admirais et redoutait chez toi. Ce voyage était silencieux dans un univers intouchable.

Mais moi le voleur de tes rêves et de tes fantasmes, je guettais les moindre signes de ton corps. Je savais ainsi quand tu te caressais, quand tu rencontrais tes amants et ce que vous faisiez dans tes songes des nuits torrides aux milles désirs refoulés.

A détail près ton attitude était presque inchangée,

A un détail ta respiration n'était qu'une réplique de la précédente,

A un détail prés je songeais que je n'échapperais au désir que pour être repris par le désir que tu suscites.

A un détail prés, si tu n'avais pas été nue avec cette vue vertigineuse sur tes jambes, je ne me serait pas demandé combien de battements de coeur aurait-il fallu à mon coeur pour qu'il soit charmé.

A un détail près, j'aurai bataillé avec toi, lèvres contre lèvres,

Poitrines contre poitrines. Oui, mais je n'osais troubler ton sommeil même si tes seins me semblaient aussi vastes que le monde et ma queue aussi douce qu'un baiser. Ne dis pas le contraire je l'ai lu dans tes songes.

Soudain, ton sourire se fit jour, comme si tu rêvais de traverser tes rêves pour, au matin, toucher de tes lèvres les miennes qui dans tes songes te souriaient... Chut, ne dis rien, endors-toi encore que je te vole à nouveau tes fantasmes les plus inavouables... Ce n'est rien, le tissu de ta nuisette entre tes jambe est juste mouillée de tes désir......Chut rendors-toi..........je ne suis qu'un voleur de rêves qui jouit te tes désirs cachés..........

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.