Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest Argan

A l'embouchure de nos lèvres

Recommended Posts

Guest Argan

A l'embouchure de mes lèvres, un grain de folie,

S'anime à dire quelques obscènes mots,

Susurrés à ta fleur entre deux gorgées d'un vent de vie,

Que j' avale comme un doux nectar au goût chaud,

Tu lis dans mes yeux toutes mes envies,

Que j'entends assouvir.

Le désir coule de ta poitrine charnue,

Pour inonder la Terre d'un lait de bonheur,

Je nage sur le temps transporté au-dessus,

Des instants figés d'une intense langueur,

Au galbe de tes fesses les belles rondeurs,

De la Terre s'effacent au fond d'océan,

A la surface une peau aux grains de fureur,

Pour donner à la mer la houle de son temps.

J'ai couru le monde de tes deux hémisphères,

Léchant des continents encore inconnus,

Restés secrets au trop commun du vulgaire,

Sur la partie de ta terre la plus chaude et charnue.

Au bleu profond de tes yeux l'invention de ta couleur,

D'une palette qu'aucun peintre même en plein délire, jamais n'a,

En délires les plus rayonnants de bonheur,

Imaginé comme une caresse de l'au delà.

Ton accent méridional me chante encore des mots câlins,

Retenus si longtemps qu'ils explosent de joie,

Cela me donne la fièvre jusqu'au bout de mes doigts taquins,

Qui écarte ta source et résonne sans cesse la peur du manque de toi.

A l'embouchure de tes lèvres un grain de folie,

Gicle de ma tige en une jouissance de flots,

Entre deux gorgées du fluide de vie,

Que tu avales comme un doux nectar au goût très chaud,

Tu m'embrasses, puis je lis dans tes yeux toutes tes envies,

Que tu entends assouvir.

Partager ce message


Lien à poster

De bien jolies métaphores.

Tu as déciément une très belle plume :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Argan

De bien jolies métaphores.

Tu as déciément une très belle plume :wink:

Tant qu'il y aura des yeux reflétant les yeux qui les regardent ; tant qu'une lèvre répondra en soupirant à la lèvre qui soupire ; tant que deux âmes pourront se confondre dans un baiser, il y aura de la poésie !

[Gustavo Adolfo Bécquer] [+]

Extrait de La Poésie est éternelle [+]

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.