Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Lenaran

Nature et Plaisir

Recommended Posts

C'était il y a une paire d'années... oh oui, que le temps passe vite !

Une journée d'été, au milieu des vacances scolaires, qu'est-ce qu'il faisait chaud... J'étais couché au bord de ce petit étang comme il y en a beaucoup par chez moi. L'ardeur du soleil m'enveloppait, atténuée par une légère brise. J'étais torse-nu, allongé au bord de l'eau. Quel calme...

Je pensais à tout et à rien. Mais surtout à Elle. Ses cheveux lisses et soyeux, son regard pétillant, ses seins fermes et galbés, ses mains aussi habiles sur un piano que sur mon corps...

Je m'imaginais avec elle. Je la pensais, la sentais près de moi. Nos moments torrides me revinrent en mémoire; elle qui avait une mauvaise opinion de la fellation avait très vite changé d'avis. Bientôt elle sut combiner avec talent sa langue et sa main sur mon sexe dur...

Si dur... Je commençais à bander sous le soleil. Mon pantalon se fit lentement un peu trop étroit. J'essayai de penser à autre chose, nimportequoi, mais rien n'y fit.

Je me redressai un peu pour regarder aux alentours; rien, personne...

"Pourquoi pas..."

Mon jogging glissa jusqu'à mes chevilles et je me mis à caresser mon membre tendu à travers le caleçon, à le prendre en main, me masturbant doucement. Et la pensée de ma Belle était toujours là.

Le vent souffla, caressant mes lèvres comme l'auraient fait les siennes. Ce ne fut pas ma main, mais la sienne qui plongea sous mon caleçon pour me prendre à pleine main et me branler fermement.

Le vent souffla encore, enveloppant mon engin tel sa langue qui le caresse langoureusement. Elle soupire, gémit... elle aime tant me sentir si dur dans sa bouche. Elle redouble de talent, avale un peu plus loin ma bite dans sa bouche, ses doigts m'empoignent avec plus d'énergie, mon plaisir monte. Elle est excitée, et elle aime savoir qu'elle me fait du bien.

Le rythme monte d'un cran, le plaisir devient intense. Je le sens m'aspirer plus fort. Je me retiens, j'essaie, mais...

Alors que je râle de plaisir, mon sperme gicle abondamment sur les cailloux, à la vitesse de ma main sur ma hampe. Après 4 ou 5 jets fournis, je suis vidé, et totalement satisfait.

La brise se retire comme ses lèvres me quittent. Son souvenir s'efface doucement.

Quel moment de plaisir.

Je sors un mouchoir de ma poche pour m'essuyer le gland et jette un dernier regard à cette magnifique étendue d'eau où se pose un canard. Je repars, l'esprit rêveur, pensant à la dame de mon coeur...

=)

Partager ce message


Lien à poster

Cela aurait été excitant de te voir faire.....

bizz

Dommage que tu n'ai pas encore écrit la suite de ton texte précédent...

Partager ce message


Lien à poster

Moi jadore le suspence quand on est dans la nature ou dans une cabine c'est tellement exitant.

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.