Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest Argan

L'inconnue

Recommended Posts

Guest Argan

Hier je vous ai croisé, vous n'étiez qu'une inconnue,

Et vous n'étiez que trop vêtue,

Contre vous je me suis allongé et je vous ai sussuré enlacez-moi

Laissez-moi vous confier mon doux secret,

Baisons voulez-vous ? Approchez-vous, oui, comme ça tout prés,

Posez vos mains, pianotez ma queue, sentez comme elle palpite, elle bat.

Mon coeur aussi bat pour vous, vous, que je désire.

Vous me troublez, ne me laissez plus languir.

Faites vibrer tous mes sens, soyez musicienne,

Et vous guiderez mon archet pour conduire notre danse,

Votre corps sera celui d'un violoncelle,

Quittez vos peurs, abandonnez-vous, soyez chienne,

Et de cet endroit que sont vos fesses vous ne serez plus pucelle.

A quatre mains, nous composerons une douce mélodie.

Nos bouches se rencontrerons, douce et belle harmonie,

Que nos corps enflammés qui connaîtront un moment de plénitude,

Dans un élan de chaleur, nos envies inventeront des préludes.

Entendez-vous cette romance ? C'est celle des amants.

Bonheur intense, plaisir d'une belle improvisation.

Laissons-nous guider par cette enivrante passion.

Nos corps interpréteront le chant des âmes et des corps, le plus beau des chants...

Oui, hier soir je vous ai croisé, vous n'étiez qu'un inconnue.

Et vous êtes maintenant déjà nue."

Partager ce message


Lien à poster

Encore un superbe poème.... j'aime tout, le style, les images... :???: Bravo

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.