Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

EdDono

Canapé érotique - Une histoire de cunnilingus...

Recommended Posts

Nous sommes installés devant la télé, à regarder les premiers épisodes de Maison Close. Le sujet s'annonce pas mal, l'ambiance qui s'en dégage est intéressante, et a quelque chose d'électrisant. L'intrigue se construit doucement sous nos yeux de téléspectateurs...

C'est l'hiver, il ne fait pas très chaud. Sous la couverture qui nous recouvre, tu te blottis contre moi. Tu portes un de mes pulls, une jupe noire épaisse qui te descend jusqu'au dessous des genoux, un collant par dessus un de tes jolis boxers et enfin une paire de grosse chaussettes, rayées et multicolores et qui montent à la rencontre de ta jupe.

A l'écran, les scènes frivoles s'entrecoupent de dialogue de trahison et de dettes, tandis que ta main se promène sur mon torse. L'une des miennes, celle qui ne fait pas le tour de ton épaule, vient se poser sur ton genou que ta jupe a dénudé. Je caresse avec bonheur le soyeu de ton collant sur l'intérieur de ta cuisse, ma main disparaissant sous ta jupe.

A ta façon de te serrer encore plus à moi, je sais et je sens que ces caresses ne te laissent pas indifférente. Mes yeux quittent l'écran pour se poser sur toi. Tu as de plus en plus de mal à te concentrer sur l'action, je le vois, et je joue à te pousser jusqu'à tes limites en faisant remonter ma main jusque sur ton entre-jambes. A travers les tissus, je sens ta vulve chaude. Tu frémis, tu te retournes, tes yeux se plongent dans les miens, on s'embrasse à grand renfort de lèvres et de langues.

Tu me dis que tu dois vite passer aux toilettes. On fait pause. Tu reviens, tu t'asseois sur moi et nous reprenons nos baisers. Je sens mon sexe se dresser, venir toucher le tiens, comme attiré, aimanté, à travers mon jeans bientôt trop serré. Mais, malgré mon érection, ce n'est pas de cela que j'ai envie. Non, je veux te caresser, te lécher, pour ton plaisir. Alors je te bascule à côté de moi, et ma main revient à la rencontre de ton intimité. A ma grande surprise, je sens que ton boxer a disparu, il n'y a plus que le collant entre mes doigts et ta douce pillosité. Tu me lances et de ces regards pétillants, espiègles et coquins qui me rendent fous. Tes soupirs et ton humidité me disent que tu aimes mes caresses, mais ne part pas trop vite, ce n'est qu'un début!

Tu es assises dans le canapé lorsque mes genoux viennent rencontrer le sol, en ne te quittant des yeux qu'au dernier moment, je passe ma tête sous ta jupe. Ta cyprine coule abondamment, ton odeur m'ennivre. Ma langue vient à la rencontre de la couture du collant, se tend hors de ma bouche et s'enfonce dans ton sexe, emportant avec elle le tissus imprégné de ton excitation. Je joue un moment comme ça, mais ça ne me suffi plus, je veux sentir tes lèvres s'ouvrir directement contre ma langue. Tu en as envie aussi, tu me le dis doucement, dans un soupir mêlé de plaisir et d'impatience. Je fais un trou dans ton collant, en espérant que tu ne m'en voudras pas, et glisse sans attendre ma langue le long de tes chairs dégoulinantes. Je te parcours tout le sexe, le clitoris, les lèvres, l'entrée de ton vagin, jusqu'aux frontières de ton petit trou. Tu frémis, gémis, soupires et t'accroches au coussin à tes côtés. Tu m'ensserres doucement en rabattant tes pieds dans mon dos. Ma main tantôt relais ma langue, tantôt lui vient en renfort, caressant ce que je lèche. Tu vas bientôt jouir, tout ton corps le prédit. Ma main s'active avec vigueur sur ta vulve, caressant indirectement ton clitoris pour prolonger ton plaisir. Tes jambes se contractent sur moi, ton corps remu, tes gémissements gagnent en puissance pour devenir petits cris, tu jouis intensément sous mes doigts enchantés.

Je continue de te caresser, lentement, par dessus le charnu de tes lèvres toutes imprégnées de ta jouissance, tandis que tu te sers contre moi.

Nous restons ainsi un moment, le temps de reprendre nos esprits. Nous remettons l'épisode en route. Après quelques dizaines de minutes, tu poses ta main sur mon sexe.

La saison 1 promets de nous occuper un bon moment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Pfffffiouuuuuu

Ben j'aime

et je peux dire que c'est rare qu'un homme écrive comme ça ?

Un GRAND MERCIIIIII

:lal::-D;) :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos retours, ça fait toujours grand plaisir de savoir qu'on a été lu et apprécié!

Quant à mon écriture, je dirais qu'elle a peut-être une telle intensité parce que ce texte raconte un évènement vécu avec ma muse et mon amour.

En tout cas, merci encore, ça m'encourage à continuer!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai beaucoup aimé, ce n'est pas souvent qu'un homme fait preuve de sensibilité et de délicatesse dans un récit alors que c'est tellement mieux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.