Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

TheRocker

Dans une salle de cours, à la fac

Recommended Posts

Une petite histoire qui remonte à quelques années, une époque où j'étais encore sur les bancs de la fac (même si je ne suis pas si vieux que ça...). Une histoire qui devrait vous intéresser.

A ce moment là, j'entretenais une relation à la fois amicale et sexuelle avec une jolie jeune femme de mon âge, que je connaissais déjà depuis plusieurs années. Au fur et à mesure du temps, nous avons été amené à nous avouer une certaine attirance physique l'un pour l'autre, même si nos rapports amicaux dominaient principalement. Quelques précédentes expériences ont créé à une certaine complicité entre nous, nous donnant envie de faire des choses un peu plus "osées".

Fréquentant la même fac, nous nous sommes un jour retrouvés à la sortie des cours vers 17h devant l'entrée pour fumer une clope. Durant la discussion, nos regards échangés nous ont clairement fait comprendre l'un et l'autre que nous en avions envie là, tout de suite. Nous vivions chez nos parents, il nous était impossible de faire ça l'un chez l'autre. Mais que nenni, il nous en fallait plus pour nous décourager, et la proximité de plusieurs salles vides nous a ouvert l'appétit je dirais. Et en plus, on en avait déjà parlé de cette occasion qui pourrait se présenter...

Etant encore accompagnés par quelques amis, nous avons trouvé un magnifique prétexte pour entrer de nouveau à l'intérieur, je devais l'aider pour une traduction. Nous avons monté les escaliers, et avons trouvé un couloir avec plusieurs salles vides. Je m'en souviendrai toujours, c'était la salle 26. Nous sommes alors rentrés, avons fermé la porte, plaqué une table devant, et c'était parti... Je l'ai de suite plaquée contre le mur, je l'ai embrassée fougueusement, nos respirations s'accéléraient et l'excitation se décuplait.

Elle n'a alors pas hésité longtemps, toujours avec son regard coquin qui me faisait chavirer, avant de s'abaisser et venir dégrafer mon pantalon... Pour mon plus grand plaisir. Elle se rendit compte concrètement que mon excitation était bien réelle, et a vite sorti mon sexe de sa prison de tissu afin de le libérer et profiter de ce moment privilégié. A côté, alors que nous pensions être seuls, nous entendions un professeur dicter son cours, sûrement devant une assemblée d'une vingtaine d'étudiants qui ne devaient se douter de rien de ce qui se passait à côté d'eux...

La chose a renforcé mon excitation à mesure que mon amie me prenait en bouche tendrement, avec une délicatesse dont elle seule avait le secret. Mais très vite, à force de coups de langue subtils et de prises en bouche profondes ne faisant que décupler mon plaisir qui était à son zénith, j'ai très vite eu une envie de jouir que je ne pouvais que peu contrôler sauf si mademoiselle interrompait ce qu'elle était en train de me faire. Après un bref échange, elle me fit comprendre que la pénétration n'était pas pour aujourd'hui, le cours d'à côté l'avait légèrement refroidie... Dommage, oui et non, car elle continuait de prendre soin de moi avec ses yeux qui me faisaient toujours un effet dingue.

Ni plus ni moins, elle m'a alors branlé de plus en plus vite, mon sexe lubrifié comme jamais par ses mouvements en bouche répétitifs, et j'ai alors joui comme rarement cela m'était arrivé. Ce n'était peut être pas romantique, mais toute ma semence s'était étalée par terre, tout près du bureau où nous nous trouvions, afin d'éviter de lui en mettre sur les vêtements qu'elle n'avait pas retiré. Le principal pour moi était qu'elle prenne soin de moi jusqu'au bout, ce qu'elle fit puisqu'il m'a fallu quelques secondes pour me remettre de ce plaisir si intense.

Je me suis alors rhabillé, nous sommes partis vite, comme des collégiens trainant dans l'établissement sans adulte pour les accompagner, laissant derrière nous cette trace, cette marque au sol qui a dû sûrement être remarquée le lendemain. Après coup, je n'ai plus jamais regardé cette salle 26 du même oeil, ni aucune salle de cours de n'importe quel établissement scolaire...

J'espère que cette petite confession vous aura plu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qu'on peut appeler un bide! :lal:

:-D

C'est probablement parce que trop peu l'ont lu ;)

Je n'ai pas regardé le compteur à lecteurs.Ca peut également s'expliquer parce que tu es nouveau ici.Il faut être patient pour attirer les commentaires

Moi même,je commente très rarement pour diverses raisons(je ne vais pas m'étaler ici :P )mais je le trouve sympa ,ton petit récit et puis écrit avec une syntaxe attirante (re :P )

Avec ton humour en sus,le soi disant bide va projeter les regards sur ton texte,alors affûte ta plume l'ami :P

Au final,je dis,motivé ,motivé,il faut rester motivé ^^ :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qu'on peut appeler un bide! :-D

c'est pas un bide il manque juste l'appréhension d'être surpris dans un lieu public....Tu as bloqué la porte avec une table cela en fait une simple pièce sans risque

dommage mais j'ai retiré la table et ton histoire m'a fait fantasmer

continue d'écrire c'est exitant :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est pas un bide il manque juste l'appréhension d'être surpris dans un lieu public....Tu as bloqué la porte avec une table cela en fait une simple pièce sans risque

dommage mais j'ai retiré la table et ton histoire m'a fait fantasmer

continue d'écrire c'est exitant :wink:

et si ton fantasme devienne une réalité!

lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une histoire, comme on en a vecu pour certtain , mais surtout reve pour beaucoups

masi surtout qui ravive de bein beaui souvenir a ceux qui ont eu l'occasionde vivre une xperience semblable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit fantasme pour moi que de faire des cochonneries dans une salle de la fac :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.