Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest Tendre émoi

Plaisirs inconnus...

Recommended Posts

Guest Tendre émoi

Voici une petite contribution, inspirée par une muse de CI, que j'ai eu plaisir à imaginer...

En espérant que vous en éprouverez à ma lecture !

Nous sommes assis à deviser, de tout de rien, elle est superbe, un corps de rêve, et je ne peux m'empêcher de rêver à des possibles amors que nous discutons...

Peu à peu, nous parlons de sexe, de nos conjoints, de leur manque d'envie et de nos frustrations mutuelles....

La discussion dérive encore et elle m'évoque l'effet que lui font les bisous sur le ventre entre nombril et pubis, zone tres sensible chez elle. Je lui réponds alors du tac au tac que si je lui en faisais, j'aurais bien du mal à m'en contenter...

Elle me regarde droit dans les yeux me demandant, d'un oeil brillant, si je voudrais descendre ou monter...

A ce moment, doucement, je pose la main sur son sein, la regarde, elle se laisse faire en un assentiment. Je retire son haut en silence, nous ne parlons plus, conscient de vivre des moments aussi troublants pour elle comme pour moi...

Ma bouche se pose sur son sein, l'embrasse, je m'attarde sur ses pointes que je sents s'ériger entre mes lèvres...

Je les mordille doucement pour l'entendre gémir et laisse alors ma main descendre plus bas pour decouvrir la moiteur qui règne un peu plus bas...

Je comprends alors qu'M. est aussi excitée que moi et que déjà nous avons atteint le point de non retour, ensemble nous irons jusqu'au bout...

Je caresse alors ses secrets, j'écarter ses levres intimes doucement, puis m' attarde sur son bouton d'amour, tout en continuant de ma langue à agacer ses tétons, durcis de désir...

Ma bouche quitte alors sa poitrine, et je descends doucement plus bas, dessinant de la pointe de ma langue une arabesque sinueuse sur sa peau.

J'atteinds le pubis, longe l'intérieur de sa cuisse là où la peau est si sensible, sans

même effleurer sa conque humide...

Je descends puis remonte ma langue embrassant chaque morceaux de sa peau,

remontant de plus en plus vers son entrejambe...

J'atteinds son sexe, le caresse une fois de ma langue et redescends sur l'autre jambe :

je veux l'entendre me dire qu'elle a envie de ma langue en elle...

Je l'entends gémir, écarter un peu plus les jambes pour s'offrir un peu plus, en un appel et ces quelques mots

murmurés en un soupir, allez viens...

Ma langue entrouvre ses lèvres intimes, joue des replis de sa peau...

Puis je pénetre plus profondément en elle...

Je m'ennivre de ses sucs, me nourrit de sa mouille...

Ma langue se fait pointe et entame un va et vient au plus loin que je puisse aller.

Puis mes doigts viennent en renfort, ma bouche se pose sur son bouton, l'aspire,

l'enserre de mes lèvres pendant que la pointe de ma langue tourne autour, au

même rythme que mes doigts qui vont et viennent en son sexe, au plus profond...

M. gémit, avance son bassin et semble apprécier mes doux assaux buccaux, alors que ma bouche continue son jeu intime sur son clitoris, je laisse mon pouce pénétrer son sexe de plus en plus avide de mes caresses, et

mon index, imprégné de sa mouille s'approche de son anus pour en titiller

l'orifice...

Je guette alors sa réaction, pour deviner s'il faut aller plus loin encore...

Ses mouvements de bassin m'encouragent, M semble pleinement apprécier cette nouvelle caresse...

Je continue alors de ma langue aspirant son bouton, tournant autour, appuyant dessus...

Mon pouce s'enfonce au même rythme dans son sexe ouvert et mouillé tant son excitation devient grande...

Mon index masse sa rondelle étroite, l'assouplit, puis j'entre en toi une première

phalange... M. frémit à cette nouvelle pénétration mais bouge de manière à me faire connaître son assentiment.

Mon index tourne, entre et sort, de manière à l'assouplir encore... Quand je te sens

prête j'entre aussi mon majeur de manière à mieux la remplir...

M. gémit de plus belle sous l'assaut de ma langue et de mes doigts...

Mais je sens qu 'il en faudra plus et je la place à quatre pattes devant moi...

M. est devant moi, offerte à quatre pattes, elle tourne la tête, mi inquiête, mi excitée

parce que je pourrais lui faire...

Je suis tellement excité en cet instant, que j'ai envie de la prendre sauvagement,

presque brutalement, ça va venir, mais je veux faire encore monter la tension d'un cran...

Je tiens ma verge rendue dure par l'excitation, je caresse son sexe de mon

gland, sans la pénétrer, de bas en haut...

J'appuie un peu pour l'entrouvrir, je continue des mouvements en surface.. .

Puis sans prévenir, je m'enfonce en elle, de

toute ma longueur, je m'empale , mes bourses viennent heurter son bouton.

Elle suffoque de surprise et de plaisir mélangé...

Je reste planté au fond de son antre ne faisant que

quelques mouvements de bassin pour que M. me sente bien en elle.

Puis je prends ses hanches à deux mains, et je commence des va et vient amples, de

plus en plus rapides, mais toujours en ressortant presque entièrement d'elle, pour revenir buter dans ses tréfonds...

De temps en temps mes mains claquent ses fesses merveilleuses pour les faire rougir et lui soutirer des cris de plaisir et de surprises mélangés...

Je sens alors les contractions de son sexe autour du mien devenir plus fortes....

J'introduis alors mon pouce dans ton anus et cela provoque alors simultanément son

orgasme, M. crie, s'effondre à plat ventre et je la suis reposant sur son corps ...

Je lui laisse rependre ses esprits, caressant ses longs cheveux d'ébène, embrassant ses épaules et ton cou ...

Je sors de son sexe, et approche ma verge si enduite de sa mouille de sa rondelle étroite, j'appuie doucement guettant sa réaction et de crainte de lui faire mal ou de son refus d'une pénétration que je devine nouvelle pour elle...

Elle me laisse faire, mais je ressens son appréhension, une envie de découvrir, mêlée d'une crainte irraisonnée...

Je rentre donc juste mon gland, toujours aussi gonflé de désir pour elle...

Je ressens tes hésitations, M. hésite entre douleur et plaisir...

Je glisse alors une main entre ses jambes et caresse son bouton de la pulpe de mes

doigts, sans bouger mon bassin...

J'entends sa respiration devenir plus forte, le

plaisir monte à nouveau en elle, et c'est M. qui recule son bassin pour que je la pénètre

plus avant...

Je suis au fond de son conduit étroit, je ne bouge pas encore quelques instants laissant mes doigts

continuer leur caresse, tour à tour sur son bouton ou dans son sexe humide...

J'admire son corps superbe, cette chute de reins évocatrice.

Je suis enserré en elle, dans

sa gangue anale, la sensation est indescriptible...

Je commence à bouger, le plaisir est tel entre ses reins que je ne vais plus tenir longtemps...

M. le devine à mes cris qui deviennent plus fort...

Mes doigts caressent son bouton au rythme de nos bassins, le plaisir est partagé, M. bouge maintenant pour venir à la rencontre de mon bassin, et gémit de plus belle et je la rejoins...

Soudain M. crie, se cambre, relevant sa tête, les yeux mis clos, revulsés par l'orgasme qui lui traverse le corps , à cet

instant je sors de son fourreau et éjacule en de longs jets sur la chute de ses reins...

Mon plaisir est tel que les saccades de jouissance durent une éternité...

Je m'affale alors sur elle, nos corps ivres du plaisir mutuel ressenti...

Je suis bien, tout contre toi, nos corps encore soudés l'un à l'autre...

Déjà nous savons que nous recommencerons...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Très beau récit, pleins de sensualités

Un régal pour mes yeux :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaaah fantastique ça m'a émoustillée hihi :twisted: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

:twisted: comme d'hab T.E :wink:

TE ? Tres excitant ?

Mais je ne mérite pas le comme d'hab', mes écrits sont bien rares...

Merci pour ce que je prends pour un compliment, jusqu'à connaitre le TE !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

@ Luce et Mélia, merci de vos compliments, je vais pouvoir fourbir ma plume à nouveau avec celle qui m'ensorcelle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

Délicieuses conversations que l’on peut avoir sur CI…

Suite à notre premier échanges, nous avons recommencé, mais ma muse s’est mise à l’écriture, pour mon plus grand plaisir et pour le sien !

En voici le début, la suite sera peut être à venir…

Tendre émoi :

Je t'ai rejoins à nouveau, l'envie de toi étant trop forte, malgré toutes les résolutions à me dire que ce que nous avions vécu n'était que folie...

Tu m'ouvres et je t'aperçois, près de la fenêtre, l'émotion doit être grande pour toi aussi, tu as dû allumer une cigarette...

Tu m'apparais telle une déesse dans cette robe grise moulante, soulignée d'une ceinture large qui met tellement ton corps en valeur !

... et tellement d'émoi dans mon coeur !

Je m'approche de toi dans ton dos, me colle à toi, mes mains enserrent ta taille...

Toi tu tournes la tête vers moi et déjà nos langues se rejoignent, se découvrent en une danse enfiévrée...

Tu sens déjà entre le sillon de tes fesses, la dureté de l'érection que tu provoques...

Ma muse enchanteresse :

Je prends ta main et la passe autour de ma taille, je veux être au plus près de ton corps que je désire tellement ...

Humm je sens cette bosse dans ton pantalon, un frisson de plaisir me traverse ...

J’écrase ma cigarette et pose ma main sur ta cuisse, que je caresse lentement en passant très près de ton sexe en érection ...

je voudrais te faire face mais j'attends un moment ...

Tendre émoi :

Je reste dans ton dos savourant cet instant ou nos bouches ne font plus qu'une, mes mains posées sur ton ventre t'enlacent et te maintiennent contre moi...

J'hésite à monter mes mains découvrir ta poitrine, caresser tes seins, mais non, notre instant n'est que tendresse et c'est aussi cela que je viens chercher dans tes bras...

Puis tu te libères de mes bras et te retourne face à moi, le visage rayonnant..

Ma muse enchanteresse :

Je pose mes mains sur ton torse, t'embrasse tendrement, je me rapproche un peu plus de toi, je veux te sentir ...

Je t'embrasse dans cou pendant qu'une de mes mains ce glisse sur ta nuque ...

Je suis très excitée par nos contacts, encore habillés ...

Tendre émoi :

J'aime te sentir blottie contre moi, et cette caresse de ta main sur ma nuque m'ensorcelle.

Nos bouches sont comme soudées l'une à l'autre, ne se détachant que pour mieux se retrouver, jouer de nos lèvres, se retrouver encore et sans fin...

Mes mains parcourent ton dos, viennent ensuite se reposer sur ta chute de reins, caressant tes fesses à travers l'étoffe de ta robe...

Je glisse alors à ton oreille d'une voix rendue rauque par le désir qui monte en moi : j'ai envie de ta bouche...

Ma muse enchanteresse :

Je me tenais donc face à toi, tout près, mes lèvres sur ta bouche, nos langues dansant ensemble, en parfaite harmonie...

Ma main caresse ta longue verge, durcie par l'envie, je te caresse doucement puis avec un peu plus d'insistance ....

Je te regarde dans les yeux à présent, tu me souris, je descends ton pantalon et me mets à genou devant toi.

Je descends ton caleçon, lentement, et laisse enfin ta queue quitter sa prison de tissu qui était devenu trop petite sous l'effet de mes caresses…

Tendre émoi :

Je te regarde dans mes yeux, passe ma main dans tes longs cheveux de jais, et ferme les yeux, offert à tes envies...

Tu découvres mon sexe, dur de l'excitation que tu provoques en moi, qui se tend encore sous la caresse de ta main.

Mon gland est déjà humide de désir...

Ma muse enchanteresse :

Je pose mes mains sur ton membre en érection, hmmmm…

Je passe ma langue sur ton gland si doux, puis m'amuse quelque seconde à titiller ton frein.

Je te regarde, te fixe et la prend en bouche..

Tu fermes les yeux, j'imagine que ça te plait, je continue donc ....

Elle va très profond dans ma gorge, je commence les va et viens, la sortant entièrement de ma bouche pour mieux la replonger .....

Tendre émoi :

Je ferme les yeux, tout à ta caresse.

La manière dont tu as passé la langue sur mon frein me démontre que tu t'adonnes à cette caresse avec envie...

Ta langue est comme un velours sur la peau de ma verge tendue de désir et qui grossit encore sous tes caresses prodigieuses.

Quand tu engouffres ma bite dans ta bouche, je frémis, je ne peux m'empêcher de t'accompagner par des mouvements de bassin, pour m'enfourner un peu plus loin dans les délices...

Je te prends la main pour t'encourager à me caresser le périnée, en espérant que tes doigts se feront inquisiteurs...

Je ne sais si nous devons aller jusqu'au bout, mais je devine que sous ta langue experte, l'orgasme qui s'annonce serait ravageur...

Je choisi de te laisser mener, suivant tes envies...

Ma muse enchanteresse :

Mes doigt se dirigent vers ton anus, je te regarde fixement, cherchant une réaction, dois je aller plus loin ?

Tendre émoi :

Je me laisse faire, tout aux sensations que tu me procures...

J'attends tes doigts qui viendraient me caresser l'anus au rythme de ta boucher sur mon sexe.

Simple caresse comme un massage, ou introduction d'une phalange, j'attends tes caresses, je suis prêt de jouir tant ta bouche est agile, je te le dis, pour que tu choisisses si tu veux recevoir ma semence dans ta bouche ou si tu préfère autrement...

Ma muse enchanteresse :

Alors je continue ... Je masse ton petit trou et y rentre une phalange, tout doucement ...

Je tourne un peu et fais une légère pression sur ta prostate, pendant que ma bouche continue ses mouvement sur ta queue, de plus en plus vite et de plus en plus profondément, je la sens buter dans le fond de ma gorge, j'adore ça ...

Je sens que tu va bientôt jouir ...

Je veux sentir ton fluide descendre dans ma gorge !

Tendre émoi :

Je tressaille quand ton doigt s'insinue en moi...

Je profite de ton art à me donner du plaisir, ta bouche enveloppe mon sexe dans une douceur extrême, tes caresses divines me font monter encore d'un cran, je sens que je ne vais plus tenir longtemps, je passe une main dans tes cheveux...

Je me tends, je gémis et soupire : je viens...

Tu sens alors mon périnée se contracter et mon sexe gonfler...

Ma muse enchanteresse :

Hmmm, je me recule un peu et ouvre bien la bouche pour recevoir ton nectar .... Ma main intensifie encore le massage de ta verge au bord de l'explosion ....

Tendre émoi :

Je crie alors, d'un feulement rauque, le plaisir est trop grand, je ne peux plus me retenir...

Ma sève jaillit, en de longs jets tant mon plaisir est intense...

Je te regarde intensément alors que mon sperme se répand, dans ta bouche et sur ton visage tant mes 1ers jets avaient de la vigueur...

Ma muse enchanteresse :

J'avale tous ce que tu me donnes et te lèche le bout du gland pour ne pas en perdre une goutte...

Tendre émoi :

Cette nouvelle rencontre débute vraiment sous les meilleurs auspices !

Mais le meilleur restait encore à venir…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sors ça des tréfonds de FI...

Qu'il est bon de se remémorer le passé pour inventer l'avenir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.