Aller au contenu
Invité Anonymous

Le curé

Messages recommandés

Invité Anonymous

Un jour comme un autre, je suis de sortie, envie de respirer de l'air nouveau. Le soleil est présent, mais des nuages viennent jouer à cache-cache avec lui. J'ai enfilé une robe, et pour dessous un petit string et un soutien gorge assorti.

Je me balade dans la rue, le temps est lourd. Je regarde les vitrines de vêtements, de lingerie. D'un coup les nuages deviennent noirs et plus nombreux. Les grosses gouttes tombent sur les dalles dans la rue. N'ayant pas de parapluie, je commences à courir pour trouver un abri. Les arrêts de bus sont bondés de monde plus moyen de me faufiler en dessous.

Au loin j'aperçois une église, la porte est ouverte. Je m'approche de celle-ci, passe ma tête pour voir si je peux entrer me réfugier. Il y a 5 personnes entrain de prier, d'allumer des cierges. J'entre sans faire un bruit, c'est un endroit où le silence règne. Je suis toute mouillée, la pluie ne m'a pas épargnée avec ses grosses gouttes d'eau. Je m'assois sur une chaise pour constater les dégâts causés par celles ci. Je sens une présence derrière moi, mais ni fait aucune attention.

LUI : « Excusez moi, mademoiselle mais vous êtes trempée ! Vous allez attraper froid "

MOI : " Oui malheureusement, mais j'attends que la pluie cesse pour rentrer chez moi "

LUI : " En Belgique ça peut durer des heures, venez avec moi je vais vous donner une serviette"

Moi : "Je vous suis merci "

Nous arrivons dans une pièce à l'insu de tout le monde, il y une table, 4 chaises, une radio enfin le strict minimum.

Je m'assois sur une des chaises, il vient vers moi avec la serviette, me l'a donne. Je passes la serviette sur ma robe, mes jambes et mon visage.

LUI : " Désolé, mais j'ai pas d'habit de rechange à vous prêter"

MOI : " C'est pas grave, c'est l'attention qui compte puis aucune femme vient se changer ici lol"

Il rigole.

LUI : "Non, hélas mais je dirais pas non à une femme comme vous".

Mes joues deviennent rouges, ma timidité remonte vite à la surface. Voyant ça, il me propose un temps pour me réchauffer.

Nous sommes assis l'un en face de l'autre, ma robe me colle à la peau. Elle souligne mes rondeurs bien placées.

Il me fixe avec ses yeux bruns, c'est un bel homme : grand, brun, avec une belle carrure. Je me dis dans ma tête, "quel gâchis d'être curé" Il a lu dans mes pensées, car ses yeux quittent mon visage pour me déshabiller du regard. Mes yeux s'arrêtent sur son entre jambe. D'un coup mes yeux remontent vers son visage, mon corps devient plus chaud et non à cause du thé.

Je me sens gênée et décide de partir, avec ou sans la pluie. Je me lève, prends mon sac et me dirige vers la porte.

LUI : "Ne partez pas il pleut encore vous allez tomber malade, restez encore"

MOI : "Non, je préfère pas sinon je risque de faire une bêtise"

LUI : "???"

Ma bouche vient se coller à la sienne, il se retire et me regarde d'un air étonné.

MOI :"Voilà, ma bêtise est faite je vous laisse et merci pour tout"

Il me prend par le bras, ses mains se fixent sur mes hanches, sa bouche vient trouver la mienne doucement. Mes bras se croisent autour de sa nuque. Nos corps se collent, se scotchent. Ses mains se glissent sur ma robe, elles la retirent tout doucement.

LUI : Elle va sécher plus vite retirée de votre corps"

Me voilà en sous vêtements devant lui, il est rouge mais tellement mignon. Il ne sait pas quoi faire, peut être à cause de sa timidité ou son manque d'expérience.

Je retire sa chemise et déboutonne son pantalon, il porte un boxer et à première vue son sexe n'est pas timide devant moi.

Je suis à genoux devant lui, caresse son sexe à travers tissu. Il lâche un gémissement de désir.

LUI : "Arrêtez, je n'ai jamais fais l'amour avec une femme je suis puceau"

MOI : Non, on arrête rien du tout je vais vous donner du plaisir"

Je retire son boxer, son sexe est tout dur mais demande qu'à être câliné. Mes doigts se posent sur lui, ils le caressent doucement.

Ma bouche a envie de goûter son gland, son sexe tout chaud. Elle suce le gland, le goût, l'odeur est tellement délicieuse.

Ses jambes tremblent, il s'assoit sur une chaise. Ma bouche est gourmande, elle veut déguster son sexe ; elle veut avoir son nectar en bouche. Mon sexe commence à mouiller, tout en léchant son sexe. Ma main caresse mon clito, qui est gonflé de plaisir. Ma langue tourne autour, il devient de plus en plus dur. Je commences à faire des va-et-vient de plus en plus rapide.

J'ai envie de lui, de le dépuceler lui faire sentir la jouissance.

Je me lève, il me fixe pour voir ce que j'allais faire. Je prends son sexe en main et le guide vers mon sexe. D'un coup il rentre en moi, j'ondule mon bassin pour apprécier le moment. Il s'accroche à mes hanches tout en s'enfonçant en moi. Je fais des va-et-vient lentement, nous sommes tellement excités que je me déchaîne sur lui, allant de plus en plus vite.

Mes bras autour de sa nuque pour m'accrocher à lui, mes seins sont collés à son visage. Sa bouche vient sucer un de mes tétons, il le suce comme un bonbon. J'arrête mes va-et-vient, tout en restant en lui. Je l'embrasse à pleine bouche, son corps est chaud, il aime ça. Il prend mes fesses en main et les soulèvent. Je me retires de lui, je me mets à genoux devant lui. Je veux qu'il éjacule dans ma bouche, je veux avaler son nectar. Je lèche son sexe, comme une folle, j'adore le sucer.

J'ai enfin son nectar en bouche, je l'avale avec désir, son goût est délicieux.

Je me relève, je suis face à lui il ne sait pas quoi dire tellement ça été soudain. J'enfile mes sous vêtements, ma robe est sèche. Il se rhabille en toute hâte de peur que quelqu'un vienne le demander. Je suis au pas de la porte je me retourne face à lui.

MOI : "Au fait moi c'est Virginie, merci pour cette après midi"

LUI : "Moi c'est Eric, je sais pas quoi te dire"

MOI : " Ne dis rien alors, mais je sais où venir me réfugier la prochaine fois en cas de pluie"

LUI :" Même avec du beau temps, de la neige.... Tu seras toujours la bienvenue ici"

Pour toute réponse, je l'embrasse sagement au creux de la bouche.

Je sors de l'église, le soleil tape à pleine chaleur. Je rentre chez moi le sourire aux lèvres. :twisted:

Profitez de ma créativité, ça arrive pas souvent 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

8) m'enfin...

je ne pensais pas que les curés portaient des boxer... :twisted:

je crois que la prochaine fois que j'entrerai dans une église (pas demain la veille) j'aurai une ptite pensée pour cette histoire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité K@thy

Hummm sensationnelle cette histoire, ça donne envie d’aller plus souvent a l’église

Très joli Ma Choupieeeeeee 8)

:twisted:8) 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah l'inégalité de choses!! vivement que les femmes soient elles aussi curé-e-s; il y a bien des femmes pasteurs, qui peuvent être mariées hélas!! :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

si les voix du seigneur sont impénétrable, toi tu as réussi à pénétrer l'intérieur de son boxer.

fantasme original et sortant des sentiers battus :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as été possédée par le saint esprit! 8)

un curé comme ça, pour sûr , j'ai la foi!

bravo pour ce récit original et excitant!... :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et maintenant :content: l'habite !!!!

je reconnais ma blague est nulle mais le récit est trés bien :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Très jolie narration :pardon::doh: :x

Ah le fantasme du jeune curé :content: :content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité raguifat

Moi j'ai adoré ton récit.... Cà m'a bien excité en tout cas! :content::content: :pardon:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aroma

joli recit, peu commun, bravo pour l originalité de l experience...

:content:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.