Aller au contenu
Mike.torr

Après Midi Chez Ma Cousine

Messages recommandés

Salut à tous.

Voici une histoire que j'ai écrite il y à plus d'un mois. Personne ne l'a encore lu (apart moi bien evidemment :oops: ). Vous etes mes premiers lecteurs.

Je vais d'abord vous compter la première partie, vous me direz ensuite si vous aimez et si vous voulez une suite.

APRES MIDI CHEZ MA COUSINE (Partie 1)

Cette histoire est vieille. Très vieille même. Et pourtant je m’en souviens comme si s’était hier et j’espère m’en souvenir toute ma vie car c’est la plus belle aventure qu’il ne m’est jamais arrivé.

Je m’appelle Raphael, j’ai 25 ans, et cette histoire m’est arrivée alors que je n’en avais seulement 16. C’était un jour d’été particulièrement chaud (35° à l’ombre). Pour me rafraîchir de cette chaleur étouffante, je passais des heures dans ma piscine mais étant tout seul, je m’ennuyais beaucoup. Alors je décidai d’aller rendre visite à ma cousine Julie de 15 ans et qui vit à quelques mètres de chez moi avec son père (sa mère étant en voyage d’affaire). Je me rhabillai, laissant mon short de bain sur moi, et quitta ma maison jusqu'à chez Julie.

Ma cousine était vraiment belle ! Elle avait des petits yeux de rêve, un sourire magnifique, ses cheveux roux étaient longs et soyeux et ses joues étaient couvertes de taches de rousseurs. Je regrette de ne pas avoir de photo d’elle pour la poster sur ce texte. A l’époque j’étais étonné qu’elle soit célibataire car elle devait plaire à beaucoup de garçons. Julie est aussi très sympathique. Elle a vraiment un caractère d’ange avec tout le monde et en particulier avec moi. JE L’ADORE !!!!!

Une fois arrivé chez ma cousine, je me dirigeai vers la porte d’entrée et sonna. J’attendais quelques secondes avant que Julie m’ouvre.

MOI : « Salut !

JULIE : Raphael ! C’est cool que tu sois la ! Je suis super contente de te voir !

MOI : Moi aussi. Tu es seule ? Je ne vois pas la voiture de ton père.

JULIE : Oui. Il est partit ce matin. Un problème avec son travail. Il rentre demain matin, mais entre, ne reste pas dehors avec cette chaleur. »

Elle ferma la porte derrière moi et me dit :

« J’allais justement mettre mon maillot pour aller me baigner. 

MOI : Cool ! J’ai mon maillot sur moi.

JULIE : Super ! Attend moi ici.

MOI : Ok

Elle monta les escaliers pour rejoindre sa chambre et mettre son maillot pendant que je me déshabillai pour finir en short de bain. Puis j’attendais en bas des escaliers que ma cousine me rejoigne. Je regardais la déco autour de moi jusqu'à ce que j’aperçus la plus belle chose de ma vie.

Ces 5 dernières années, Julie était partis chaque étés en Martinique avec ses parents ce qui fait que je ne l’avais jamais vu en maillot depuis 5 ans (quand j’avais 11 ans et elle 10 ans) mais je ne m’étais même pas posé la question. Quand je vis pour la première fois depuis longtemps ma cousine adorée en maillot de bain, je cru un instant être en face d’un ange. Elle descendit les marches de l’escalier, je l’observais avec attention. Son corps magnifique, ses petites jambes fines, son petit ventre et son minuscule nombril, et surtout ses seins. Ses seins ni trop gros ni trop petits, bien ronds attiraient mon regard. Je rêvais de pouvoir voir à travers son petit soutien-gorge.

Elle arriva en bas des escaliers puis me regarda avec un petit sourire. Tout en le lui rendant, je la suivis jusque dans le jardin. Lorsqu’elle se retourna, mes yeux furent directement attirés vers ses fesses. Ses petites fesses magnifiques cachées par son maillot qui semblaient si douces. A ce moment la je me mis à sentir quelque chose de dur au niveau de mon sexe. J’étais en train de bander. Ma cousine m’excitait !

Voila pour la première partie. Alors vous aimez ? Vous voulez la suite ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite mise en bouche agréable. J'attends la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David rugit

avec plaisir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans hésitation !

OUI on veut la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos coms :oops:

Vous avez aimer la partie 1 ? Alors vous allez adorer la partie 2

APRES MIDI CHEZ MA COUSINE (Partie 2)

Nous arrivâmes dans le jardin, elle monta sur l’échelle et j’essayais d’une manière ou d’une autre d’avoir une meilleure vue sur son cul. Puis soudain, je décrochai mon regard d’elle et je réfléchis quelques secondes. Il s’agit de ma cousine ! Je ne peux pas être attiré par une personne de ma famille. C’est immoral. Et puis si elle l’apprend, elle pourrait mal le prendre. Je décidai donc d’oublier ces excitations et de penser à autre chose afin de passer un bon moment avec Julie.

Dans la piscine, après s’être amusés à plusieurs jeux comme rester le plus longtemps sous l’eau, nous nous sommes mis à discuter. Installés de part et d’autre de la piscine, nous discutions de beaucoup de sujets différents. Au bout d’un moment, nous commençâmes à discuter de nos relations amoureuses.

JULIE : « Tu as une petite amie toi ? 

MOI : Non. J’en ai déjà eu une avec qui je suis resté pendant trois mois mais appart sa, rien. Et toi ?

JULIE : Moi non plus je n’ai pas de petit copain et je n’en n’ai jamais eu. Pourtant j’aimerai tellement en avoir un.

MOI: Ne t’inquiète pas, un jour tu en trouveras un. »

Puis nous poursuivions la discutions en parlant du même sujet quand soudain elle me posa une question qui me surpris :

« Es-ce que tu as déjà fait l’amour toi ? »

Je fus vraiment très étonné qu’elle me pose ce genre de question. Mais je ne voulais pas le montrer. Julie n’avait pas de tabou, ben tant mieux parce que moi non plus.

MOI : « Non. Je suis puceau. »

JULIE : « J’aimerai tellement essayer. Sa doit être génial ! »

Il y eu un grand silence. Je repensais à ce qui s’était passé tout à l’heure dans mon esprit. Mais je fis rapidement fuir ces idées de ma tête. Enfin, j’y été parvenu jusqu’à ce qu’elle me dise ceci :

« Es-ce que tu veut faire l’amour avec moi ? »

Cette question, on aimerait tous la recevoir. On essaye d’imaginer le sentiment que l’on ressent lorsque quelqu’un nous la pose. Mais il est impossible de ressentir cette sensation si sa n’arrive pas réellement. Il est aussi très difficile de l’expliquer. Une fois la question posée, mon cœur se mit à battre comme un fou, je ressentis des frissons dans le ventre et mes bras et mes jambes se mirent à trembler sans que je ne puisse les arrêter. Elle, de son coté, était devenu toute rouge et baissa la tete comme si elle avait honte.

Je n’arrivais pas à croire ce qu’elle m’avait dit. Et pourtant ce n’était pas une hallucination. C’était bien la réalité. Mais que répondre à cela ? Sans plus attendre, j’ouvris la bouche mais il n’en sorti qu’un petit bégayement minable. Je me suis dit à un moment que c’était peut être une blague mais elle avait un air beaucoup trop sérieux pour plaisanter. N’ayant toujours pas répondu, elle prit la parole.

JULIE : « Moi en tout cas j’en ai envie ! Je ne te l’ai jamais dit mais sa fait plusieurs mois que je ressens une attirance envers toi. Tu m’attire beaucoup. J’ai envie de toi ! »

J’étais véritablement choqué. Extérieurement, je l’écoutais en la regardant d’un air normal mais intérieurement je paniquais. Ma bite commença à se dresser fortement. Elle me faisait même un peu mal car elle était coincée dans mon short qui collait à ma peau sous l’eau.

Ma cousine fit soudainement une petite moue et me dit :

« Excuse-moi ! Je n’aurai pas du te dire sa. Je ne sais pas ce qui m’a prit. »

Je regardais son visage et je vis une petite larme couler sur sa jolie petite joue couverte de taches de rousseurs. Elle me fit de la peine. Ne sachant toujours pas quoi dire, je m’approchai d’elle et lui pris la main. Elle tourna sa tete vers moi et me regarda avec ses yeux humides. Après lui avoir essuyé la larme qu’elle avait encore sur la joue, j’approchai ma tete de la sienne et nous commençâmes à nous embrasser. Ce fut le baiser le plus doux et le plus agréable que je n’ai jamais reçu. Une fois le baiser finit, nous nous sommes regardés. Elle me souriait, et tout en lui souriant aussi, je pus enfin trouver les mots.

MOI : « Moi aussi j’en ai envie. Tu m’attire énormément. Je veux bien faire l’amour avec toi. »

A ces mots, elle mit son bras autour de mon cou et posa à nouveau ses lèvres sur les miennes. Je lui rendis son baiser en mettant mes mains sur sa taille. Nous avons entamé un long et magnifique baiser langoureux. Pour une première fois, je me suis plutôt étonné.

Lorsque nous avions terminé de jouer avec nos langues, elle mit ses mains sous l’eau, attrapa mon short et le fit descendre lentement jusqu'à mes genou. Ma bite était raide ! Je bandais comme jamais. Il ne fallut pas longtemps avant que je ne sente une main attraper mon membre.

Ne sachant pas trop où mettre mes mains, je lui caressai un peu le ventre et remonta petit à petit jusqu'à ses seins. A ce moment là, elle se mit à me branler lentement. Ce fut si agréable que je cru un moment être au paradis. Je voulais lui faire ressentir la même chose alors je me mis à lui masser doucement les seins en évitant de lui faire mal. Elle avait l’air d’adorer sa !

Nous sommes restés 10 bonnes minutes à nous tripotter mutuellement tout en soufflant de temps en temps quelques légers soupirs de plaisir. Au bout d’un moment, elle arrêta de me branler, retira lentement sa main et me dit doucement :

« Si tu veux aller plus loin, rejoint moi dans ma chambre ».

Voila pour la partie 2. Vous voulez la troisième ? Pasque l'histoire est encore loin d'etre terminée lol :-D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon alors voici la troisième partie :

APRES MIDI CHEZ MA COUSINE (partie 3)

Puis elle se retourna, sortit de la piscine, pris sa serviette avec elle et entra dans la maison. Je suis resté une minute seul dans la piscine sans bouger. J’étais assommé par le bonheur et par le plaisir. Mais sans attendre plus longtemps, je remontai mon short, sortit de la piscine à mon tour, pris quelques secondes pour me sécher et entra dans la maison.

Etant compétemment sec, je montai les escaliers, et me dirigeai vers la chambre de Julie. La porte était entrouverte. Je frappai trois coups et j’entendis une voix derrière qui me disait d’entrer. Alors je poussai la porte et entra.

Elle était allongée sur son lit, les jambes repliées. Elle était complètement nue. Je pus enfin apercevoir ses seins. Ils étaient exactement comme je les imaginais. Ni trop petit, ni trop gros, biens ronds et surmontés de deux petits tétons roses. Ses jambes étant repliées, je pus également voir ses petites fesses magnifiques.

Elle était allongée sur le dos, et me souriant, elle me fit un petit signe de venir vers elle avec son doigt. Sans attendre, je m’approchai après avoir complètement enlevé mon short. Une fois arrivé près de Julie, elle saisit ma bite et la fit approcher de sa bouche. Elle me branlait d’abord avec sa main tout en me disant :

« Es-ce que je peut te sucer ? »

La regardant jouer avec mon membre, je souris et lui dit :

« Bien sur ! Fait toi plaisir. »

Elle stoppa sa main au niveau de mes couilles, approcha ma bite a quelques millimètres de ses lèvres, sortit sa langue et lécha mon gland. J’eu un grand frisson dans tous le corps. Elle lécha pendant quelques secondes puis après avoir rangé sa langue, introduis mon gland dans sa bouche et commença les va-et-vient d’abord tout doucement puis de plus en plus vite. C’était la première fois qu’on me faisait une fellation et elle était vraiment formidable. Elle aussi semblait aimer sa.

Elle m’a sucé la bite pendant quelques minutes jusqu’au moment ou je sentais la jouissance venir. Mais juste avant, elle retira mon membre de sa bouche. Sans doute avait-elle senti que la jouissance approchait et qu’elle ne voulait pas que la boire. Elle me regarda et me dit :

« Allonge toi sur moi mon amour ! Emmène-moi au septième ciel. »

Sans discuter, je m’exécutai. Je m’allongeai sur le ventre au dessus de ma cousine qui attrapa mes épaules. Moi je mis mes mains autour de sa taille, nous nous sommes embrassés plusieurs fois. Puis je sentis ses jambes s’écarter. Elle cessa de m’embrasser pour tourner son regard vers nos sexes ce qui voulais dire « Pénètre-moi ». Ma bite était tellement raide que je n’avais pas besoin de l’attraper pour la glisser vers le sexe de Julie. Avec mon gland, je commençai d’abord par lui caresser le clitoris, puis au bout de quelques secondes, j’introduisis mon membre en elle tout doucement. Elle poussa d’abord un petit cri de douleur mais qui fit vite remplacé par nos deux soupirs de plaisir.

Ce fut un grand moment de pur bonheur pour nous deux. Nous nous embrassions régulièrement, mes mouvements de va-et-vient étaient de plus en plus rapides, et les soupirs de Julie étaient de plus en plus forts. Jusqu’au moment ou elle ouvra les yeux et essaya de se retirer. Je fis sortir ma bite de son sexe et me releva brusquement. Je la regardai et lui demanda :

« Que qu’il y a ? Sa ne va pas ? »

Elle me regarda et me dit en souriant :

« Si si. Ne t’inquiète pas, j’ai adoré ! C’est juste que je préfère éviter que tu jouisses dans ma chatte. 

MOI : Ha ! Oui je comprends parfaitement. Sa pourrais avoir des conséquences plutôt graves.

Elle s’allongea à nouveau sur son lit mais cette fois sur le dos. Là je pouvais bien voir ses fesses magnifiques. Elle les attrapa avec ses mains et les écarta afin que je puisse avoir vue sur son anus. Elle tourna la tête vers moi et me dit :

« Ejacule plutôt dans mon cul. C’est sans risque ».

Je fus très étonné par cette proposition mais aussi très excité. Je m’allongeai sur son dos, pris ma bite en main et l’approcha de l’anus de ma partenaire.

Elle décontracta les fesses pour ouvrir son trou afin que je puisse introduire mon membre à l’intérieur. Je l’enfonçai bien profondément, c’était à la fois doux, mouillé et chaud. Dès les premiers mouvements de va-et-vient, ma cousine criait de plaisir. Elle ne criait pas, elle HURLAIT !!!! Sa m’étonnerai que les voisins ne nous aient pas entendus. Elle hurlait ces paroles que je n’oublierai jamais :

« HOOOOOO OUIIIIIII VAS-Y !!!!!!!! VAS-Y !!!!!! ENCULE-MOI MON AMOUR !!!!!!! OUI !!!!! »

Je l’ai enculée pendant 3 minutes avant de jouir dans son cul. J’ai d’abord bien enfoncé ma bite le plus profond possible pour envoyer le sperme bien loin, puis j’ai lâché trois énormes giclées puis une fois ma bite sortie de son cul, j’ai envoyé quelques petites gouttes sur ses fesses.

Elle est restée quelques secondes dans la position le temps de reprendre son souffle, puis s’est relevée.

JULIE : « J’espère que tu a gardé des munitions car il y a encore un truc que je voudrais essayer. 

Voila pour la troisième partie. Dites moi si vous aimez toujours l'histoire. La quatrième partie sera la dernière.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais partir une semaine dans un endrois ou j'aurais pas internet. Je vais pas vous faire attendre tout une semaine. Donc voici si vous le voulez la quatrième et dernière partie de l'histoire.

APRES MIDI CHEZ MA COUSINE (Partie 4)

MOI : Pour toi j’ai toujours des munitions 

JULIE : Tant mieux. Allonge-toi sur le dos. »

Je m’exécutai rapidement. Une fois allongé, je la vis se mettre à genoux de manière à ce que ma tête soit entre ses jambes. Je ne la voyais pas dans cette position par contre, j’avais une très belle vue sur son vagin juste au dessus de moi. Je pus l’entendre me dire :

« Tout à l’heure, je t’ai sucé, maintenant c’est à ton tour 

MOI : Hooo mais avec grand plaisir princesse ! »

Elle s’assit sur mon visage, j’ai pu sortir ma langue et lui lécher le clitoris. J’avais ma tête entre ses fesses, c’était vraiment très doux. Elle poussait beaucoup de cris de jouissance surtout au moment ou j’ai introduit ma langue dans son sexe. Elle criait : « Hooooo ouiiiii !!! Mmmmmm ouiiiii ! C’est trop bon ce que tu me fais la !!!! »

Puis je sentis comme un liquide au bout de ma langue à l’intérieur du sexe de Julie. Et au moment ou je l’ai retirée, ce liquide à giclé sur tout mon visage et comme sa continuai de couler, j’ai ouvert la bouche pour qu’il gicle dedans. Une fois la bouche pleine de ce liquide, je l’ai avalé, il était délicieux ! J’entendis soudainement les cris de Julie s’arrêter.

JULIE : « Tu as bu ma jouissance ?

MOI : Oui et c’était un vrais délice.

JULIE : Je sais, je l’ai déjà goutée. Mais je suis curieuse de savoir quel gout a le tien. Laisse-moi y gouter. 

MOI : Va-y ma chérie ! Régale-toi ! »

Toujours assise sur mon visage, elle se baissa pour pouvoir à nouveau sucer ma bite. C’était encore meilleur que la première fois. Je pouvais continuer de lui lécher la chatte mais cette fois, étant baissée, je pouvais même atteindre son anus avec ma langue. Je l’ai d’abord léché, puis j’ai introduit ma langue dans son petit trou. Nous étions en 69.

Avec ma langue, je fouillais de plus en plus profond dans son cul jusqu'à ce que je pus récupérer un peu de mon sperme que je lui avais laissé tout à l’heure. Le sperme coula en grande quantité de son anus et je pus le boire. Il était chaud, il était succulent non seulement parce que sa venait de ma bite, mais surtout parce que sa sortait du cul de Julie.

De son coté, ma cousine continuait de me sucer jusqu'à ce que jouisse dans sa bouche. J’ai envoyé quatre énormes giclées qu’elle a avalées. Puis elle a retiré lentement sa bouche en récupérant quelques gouttes de spermes restés sur mon gland.

Le père de Julie ne rentrerait pas avant le lendemain matin. Alors j’ai appelé ma mère à la maison pour lui demander si je pouvais dormir chez ma cousine cette nuit. Elle n’y a vu aucun inconvénient.

Dans la soirée, nous sommes allés sur Internet pour découvrir plusieurs positions sexuelles sur le kamasoutra en ligne et nous avons notés sur papier toutes nos positions préférées.

Le soir, nous nous sommes couchés et avons essayé toutes les super positions que nous avons découvertes sur le net. Nous avons ensuite dormis ensemble, et avons refait trois fois l’amour dans la nuit.

A partir de ce jour, chaque fois que l’un d’entre nous était seul chez lui, l’autre venait pour qu’on puisse faire l’amour tous les deux.

Nous avons continué nos relations sexuelles jusqu'à nos 19 ans. Aujourd’hui, Julie à un fiancé. Nous ne pouvons donc plus continuer nos petites parties. Moi je suis célibataire pour le moment mais je sens que sa ne va pas durer. J’espère juste que mes relations avec ma cousine ne me manqueront pas trop.

Et voila. J'èspère que cette histoire vous à plus. :oops:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité silvester

Vraiment génial ton récit ^^ :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.