Aller au contenu
sabounette

UNE HISTOIRE POUR...GRANDS ENFANTS!!!

Messages recommandés

en tant que conteuse de métier (entre autres), je me devais ,cher amis de CI ,venir vous conter fleurette...voiçi pour vous mes chers enfants...

Il était une fois...dans une contrée fort lointaine un petit village paisible, où vivaient en bonne harmonie hommes et êtres surnaturels.

Tout aurait pu être parfait si l'un de ces hommes ne semblait pour sa part ne pas apprécier cette vie féerique...

ce jeune-homme était fort beau, les traits doux et harmonieux, mais pour son grand malheur souffrait depuis sa tendre enfance d'une difformité incongrue...

Il était pourvu d'un braquemart des plus encombrant, qui faisait certes sensation, mais causait grand effroi aux yeux des donzelles ayant approchées le fameux engin! et il n'y avait eu que leurs yeux pour avoir pu envelopper d'effroi l'énorme appendice: et oui! si ces dames apprécient volontier un homme bien doté par la nature et s'en trouve fort ragaillardies à utiliser l'engin, celui-ci était totalement hors-normes, si monstrueusement grand que le jeune éphèbe lui-même avait bien du mal à se satisfaire seul; et malgré un bras plus musclé que l'autre, il arrivait bien souvent qu'il ne parvienne à conclure une frénétique astiquation dudit engin car celui-ci se trouvait trop lourd à soutenir!

La seule solution pour lui, était d'aller soulager honteusement, la mine coupable, son appétit aussi grand que son énorme jouet, auprès d'ânesses ou de juments fort étonnées de se trouver ainsi troussées par un humain de ce gabarit!

il y avait bien une vieille paysanne, fort accueillante, chez qui il arrivait bien à introduire la moitié du gigantesque bâton, ce qui en soit était déjà exceptionnel!

mais il faut dire que cette vieille était repoussante par tous les plis et les replis qui composaient son corps, mais si molle et si large qu'elle aurait pu contenir en même temps trois gaillards aux membres tendus.Tous les jeunes gens du comté étaient d'ailleurs venus y perdre leur tendre pucelage...

mais si cette femme repoussante arrivait à satisfaire son appétit lorsqu'il était sur le point d'en devenir fou, elle ne contentait certes pas son coeur...

Lui, rêvait en secret d'une douce et fraîche damoiselle...ne sachant qui il était elle avait un jour accepté qu'ils se connaissent...leurs deux coeurs battaient effectivement à l'unisson et un jour elle accepta avec grande excitation qu'il la retroussa...il avait commençé tout d'abord par caresser avec grande tendresse son petit bouton rose qui se mit bien rapidement à perler de joie...il but avec déléctation son nectar chaud et humide au goût de miel et fit merveille de sa belle langue pointue qui s'aventura fort loin, causant grande émotion à la jeune pucelle qui s'égosilla fort de cette aventure!

hélàs! tout bascula lorsque les yeux de la donzelle se posèrent sur l'excroissance de son jeune partenaire...d'abord éberluée, elle voulu y voir de plus près, plongea sa petite main blanche dans son pantalon et y ressortit péniblement un énorme gland boursoufflé de désir!

son effroi fut tel qu'elle en oublia sur le champs les sentiments de son coeur et s'enfuit à toutes jambes pour ne plus jamais revenir!...

Depuis, son coeur était en grande peine et las d'être une bête de foire dont on se gausse, il avait décidé de mettre fin à sa solitude en plongeant dans la rivière pour s'y noyer...

C'est à ce moment là qu'apparut la fée de l'eau qui s'enquit de son chagrin...il lui fit un bref résumé de ses déboires et celle-ci acquiéça indubitablement lorsqu'elle aperçut l'engin...

-"écoute mon cher petit...oups! enfin si je puis m'exprimer ainsi!... attends jusqu'au crépuscule...au bord de l'eau, juste sur cette pierre que tu vois là, vient chanter tous les soirs une sorcière,camouflée en petite grenouille...je crois qu'elle pourra t'aider: demande-le-lui simplement, c'est juste ce que tu as à faire..."

Piqué par la curiosité, il remet à plus tard ses projets morbides, et attends la fameuse sorcière...

A la nuit tombée, la lune se lève enfin, decouvrant des eaux limpides et chatoyantes...

tout à coup, comme par magie, apparait une tout petite grenouille sur la fameuse pierre, qui se met aussitôt a coasser à qui mieux mieux...

-"madame la sorcière, voulez-vous bien m'aider, je vous prie?"

mais l'animal ne semble pas faire cas de ce jeune-homme...alors il parle plus fort cette fois-ci:

-"madame la grenouille-sorcière voulez-vous bien m'aider, s'il vous plait?"

-"NAN!" répond rageusement le petit batracien avant de plonger aussitôt dans l'onde pure.

"ah là là! " se lamente le jeune-homme, "même la magie ne peut rien pour moi!"..mais il est si las ce soir-là qu'il s'endort sans la force de jeter son corps dans les eaux profondes.

Le lendemain matin il se réveille de bien triste humeur, mais il semble que quelque chose ne soit pas comme à l'accoutumée...il se sent bizarre et sans trop y croire regarde tout de même dans son pantalon;

-"hooo!" quelle ne fut pas sa surpise de découvrir que son membre avait diminué d'au moins six-pouces!!! incroyable!!!

l'animal était encore de taille gigantesque mais voiçi qu'il sent poindre aussitôt en lui une étincelle d'espoir! cette grenouille a effectivement des pouvoirs magiques incontestables!

il décide aussitôt de l'attendre jusqu'au soir.

Le même scénario se produit, et dès que la lune se lève apparait aussitôt l'enigmatique petit batracien.

à la même question, même réponse rageuse:-"NAN!"

et dès le lendemain matin, il peut constater que le braquemart prend forme plus humaine!; à chaque interjection, l'outil diminue du même nombre de pouces...

il exulte de joie, imagine déjà son pieu faire la joie de sa douce et tendre aimée...d'après ses calculs,encore juste une visite nocturne,un nouveau refus de ce curieux animal, et son engin sera de taille, certes avantageuse, mais bien plus appropriée à l'anatomie de son cher amour!

Le soir-même il attend avec fièvre et impatience le vénéré batracien, qui à nouveau se présente fidèlement.

-"ma chère grenouille, veux-tu bien pour la dernière fois m'apporter ta généreuse aide?"

et à nouveau, avec la même rage, mais avec en plus cette fois-ci une exaspération qui sera fatale au jeune éphèbe, elle lui répondit:

-"NAN! NAN! NAN!ET NAN!!!!!" avant de replonger aussitôt dans l'eau...

FIN :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Super Sabounette :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D

j'adore cette histoire! merci à toi de m'avoir divertie de la sorte... J'imagine sans peine la morale de cette histoire :D

encore!!!!!

:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité raguifat

Merci Sabounette pour cette belle histoire :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:twisted: 8) Sabounette!

Original, en vérité. Je me sens retombé en enfance. Mais je n'ai pas souvenance d'avoir jamais entendu ni lu un si beau conte. 8)

Félicitations pour cette gentille imagination qui t'anime.

8)8) 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va dire que je copie mais je ne trouve pas d'autre mot

:twisted:8)8)8)8) c'est excellent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

très drôle :twisted:

Bravo Sabounette 8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

On va dire que je copie mais je ne trouve pas d'autre mot

:twisted:8)8)8)8) c'est excellent

Idem ... que dire de plus ??? quel talen de narratrice, Sabounette 8):P :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien franchement, Bravo!

Bien mené et captivant ce récit, et quelle chute!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.