Aller au contenu
Invité zeitgeist 2011

Une pizza toute chaude

Messages recommandés

Invité zeitgeist 2011

Et merde... deux minutes de retard... vais me faire virer par mon patron, c'est la troisième pizza que je livre en retard cette semaine.

L'accueil...

« Bonjour, je viens livrer une pizza pour Madame Vanof ? Suis pas certain que ca se prononce ainsi... Je peux vous la déposer ici? Ca fera 16€50...»

« Bonjour... non, c'est Madame Jvadnov... et je préfère que vous alliez la déposer à son bureau, elle vous reglera ce qu'elle vous doit »

C'est pas vrai, je vais encore perdre du temps..

« Bon ok... Je vais comment à son bureau ? »

« Alors... vous prenez l'ascenseur, appuyez sur le moins 1, au sortir de l ascenseur vous prenez à droite et c'est la dernière porte au bout du couloir, département restauration d'antiquité, vous pouvez pas vous trompez, son nom est indiqué dessus... »

« Ok, vais essayer de pas me tromper, sinon, je reviens vous voir » je me force à sourire à la gentille hotesse, pas mal du tout... elle me rend mon sourire, ses joues rosissent légerement.

Toi, si j avais plus de temps, on irait faire un petit tour dans le placard à balais...

Enfin, le boulot avant tout.

Je me dirige vers l ascenseur, j appuie sur le moins, je sors à droite, un immense couloir, je me dis que j aurais du venir en velo... je me depeche...

Tout en marchant, je me dis... Jvadnov... antiquité... une vieille grand mere qui mange de la pizza, je vois deja le tableau idyllique que ca doit etre... beurk

Jvadnov....Jvadnov.... Jvadnov... voilà... Madame Jvadnov, waouw, chef du département restauration d'antiquité. Chef du département rime souvent avec proche du départ en retraite.

Je frappe...

« Entrez »

« Bonjour, je viens livrer une pizza pour Madame... »

« Aaaaah, enfin, il vous en a fallu du temps, elle vient d'Italie votre pizza ? »

J'entre et découvre une femme, même pas la trentaine, blonde, lunettes, elle porte une sorte de longue veste blanche comme les médecins.

« Heu... non, il y a des embouteillages et pratiquement pas de place pour se gare, j'ai fait mon maximum... enfin voilà, ca fera 16€50 »

« Ca, je ne pense pas non, c est noté dans votre prospectus, livraison 30min dans un rayon de 10km, votre pizzeria est deux rues plus loin, je pense avoir été assez patiente, vous avez pratiquement dix minutes de retard »

« sept minutes exactement, Madame »

« Oui... sept, huit, neuf, dix... c'est la même chose... vous n'êtes pas à l'heure... je ne paierai pas ! »

« Madame... faites pas la radine... ca fait trois fois cette semaine que je suis en retard... mon patron va me virer... s'il vous plait »

Elle se met face à moi, à quelques metres, elle croise les bras, se pose, me regarde de haut en bas comme si elle me scannait.

Elle porte sous sa veste de médecin, un petit chemisier blanc légèrement entre ouvert sur sa poitrine et une jupe noire qui lui arrive au dessus du genou, des talons... une tenue assez stricte, du à son rang.

« Intéressant... »

Quelques secondes s ecoulent...

« Venez vous asseoir » me demande t elle

« Madame, j ai pas vraiment le temps, j ai d'autres livraisons ...»

Elle me coupe

« Je pense que vous ne m avez pas comprise, ce n etait pas une proposition mais un ordre... asseyez vous ! »

« Heu... ok... faut pas vous mettre dans un état pareil... »

« Taisez vous ! Je ne vous demande pas votre avis »

Je m assieds, un peu intimidé, je pose la pizza sur mes genoux, j attends la suite

Elle vient vers moi, prends la pizza et la pose sur son bureau.

Elle fait le tour de la chaise et vient se mettre derriere moi son souffle efleure mon cou, je tremble du frisson de son souffle chaud.

Elle pose ses mains sur mes epaules fermement.

« Comme ça, vous etes en retard... ce n'est pas bien mon garçon»

Ses mains glissent vers les boutons de ma chemise et elle commence à les ouvrir doucement puis caresse ma poitrine en faisant rouler mes tétons entre ces doigts assez fort, c'est agrèable et dur en même temps.

« Heu... Madame... c'est gentil mais... »

« Je ne pense pas que vous aillez compris la situation... si je ne vous paie pas ce que je vous dois, vous perdez votre job... vous voulez vraiment que j arrete ? »

Bin... réflexion faite, je me dis que c est plutot pas mal comme compromis..

« Non non, Madame, continuez... »

Elle ouvre completement ma chemise et me l enleve. La jette par terre et passe ses mains sur mon torse... c'est plutot agreable, je me detend un peu.

Elle descend sa main sur mon ventre et commence a ouvrir ma ceinture tout en rapprochant sa tête de mon sexe, elle se met à genoux.

« Madame... on devrait pas... »

« Silence ! »

« Oui mais bon, des gens pourraient entrer... »

« N ayez crainte, tout le monde est en pause déjeuner et ici, c est un departement assez clame »

« Enleve ton pantalon ! »

« Heu... »

« Enleve ! »

Je m excécute, je l'ouvre et le fait tomber sur mes chevilles.

« Enleve le completement... et ton calecon aussi ! »

J enleve tout, mes chaussures... qui connait l inventeur des lacets ? Parce que dans des situations de stress, les lacets, c'est pas si facile que ca à enlever...

Bref, chaussures, chaussettes, pantalon, calecon.

Me voilà nu devant elle, debout, cachant mon sexe entre mes mains.

« Assieds toi, je veux voir ce que tu caches »

J enleve timidement mes mains.

« Je vois que je ne te fais pas beaucoup d effet, il va falloir faire des efforts, peut etre qu ainsi, je te plairait un peu plus... »

Elle remonte legerement sa jupe, jusqu au niveau de son string, que je devine à peine..

Là je dois dire qu elle marque un point, je commence à avoir un peu chaud et une irésistible envie monte de sentir cet endroit si merveilleux, d'aggriper ses fesses et de la bousculer sur le bureau pour lui faire comprendre qui est l'homme ici. Mais impressionné devant cette fille si sûre d'elle je ne bouge pas.

« Alors ? Ca te plait ? »

« Oui, Madame... beaucoup »

Je dois dire que maintenant que j'y prete attention, elle est vraiment pas mal.

Une poitrine généreuse, une bouche appétissante, de belles jambes bien lisses, des mains fines... un peu petite de taille mais tres sexy.

« Caresse toi... »

Là, je dois dire que c'est pas vraiment évident, ok, elle est sexy mais c'est pas simple de se laisser aller sans ces circonstances.

Je prends mon sexe en main et commence des legers vas et viens en la regardant. Mon sexe n a pas envie de se reveiller.

« Hé bien... c est tout l effet que je te fais ? Je ne te plais pas ? »

« Si si, beaucoup, mais la situation est bizarre »

« Ok... et peut etre qu ainsi, je t exciterai un peu plus... »

Elle s assieds sur le bureau et ecarte legerement les cuisses, laissant apparaître, non pas des dessous sexy mais son sexe lisse et sans poils.

Je crois que c est le déclencheur, surtout que je vois son sexe luire légerement... elle mouille.

Je ne peux me retenir, mon sexe se gonfle, se raidit.

« Mmmm, c'est beaucoup mieux, félicitations, beau morceau que c est ca... ca me donne faim »

Bin mange ta pizza...

« Vas y, serre là fort, je veux que tu sentes ton gland prêt à exploser »

Je serre, caresse de plus en plus fort, je commence à avoir chaud, je me pose au bord de ma chaise, jambes tendues, corps tendu.

Mon ventre commence à être pris de mouvement incontrôlé.

Je me caresse de plus en plus fort, bouche ouverte, je ne la regarde même plus, mes yeux se ferment de temps en temps. J essaie de me contenir mais la seve commence à monter

« Je vais jouir..... Je viens.....»

« Stop ! Arrete toi ! »

Elle me le dit avec une telle autorité que je reprends mes esprits, une goutte de sperme pointe son nez au bout de ma queue.

J'ai le sexe en feu, mon ventre me fait mal, je suis frustré.

Elle s approche et passe son doigt sur ma queue pour récupérer le peu qu elle m a autorisé à expulser. Elle porte son doigt à sa bouche et avale la seule trace de mon délit.

Elle approche sa bouche de mon sexe et l'enveloppe entièrement. Je ne tiens plus je vais exploser mais elle s'arrête à chaque fois avant le moment ultime. Je voudrai lui prendre la tête et la forcer mais je ne peux pas. Je suis pris au piège de son jeu.

Elle s'arrête, s'assoit sur le bureau écarte les cuisses, elle me regarde fixement dans les yeux.

Est ce une invitation ? Je ne sais plus quoi penser.

Doucement elle déboutonne un bouton de son chemisier, elle caresse ses seins à pleines mains. Ma queue va exploser sans même qu'elle me touche. Pris d'envie, je perds le contrôle, m'approche d'elle et me fraye un passage entre ces cuisses avec ma main. Je la sens chaude prête à tout. Je glisse un doigt dans son antre puis deux mais elle reprend le contrôle en attirant fermement mon sexe en elle.

Imaginez, elle est sur le bureau à moitié nue et dirige le mouvement avec ses cuisses très rapidement. Elle me donne l'ordre de ne pas éjaculer mais c'est trop dur, elle s'accroche à moi m'oblige à des coups violents tout en me mordant et me griffant.

Au bout d'un instant de ce régime sauvage mais délicieux je ne tiens plus et éjacule sur ses magnifiques jambes, pour me punir elle me force à la nettoyer en la léchant.

Une fois finis ce merveilleux travail elle me dit :

« Rhabille toi et va t en... je vais appeler ton patron et m excuser pour ton retard... Tiens, prends ces 50€ pour la pizza et en voilà 50 autres pour ta prestation … file, maintenant »

Je prends mon dû, me rhabille et sors de la pièce.

Dans le couloir, je prends une minute pour me remettre de cette expérience, remonte à l'accueil et sors en adressant un au revoir rapide à l'hotesse. Une autre fois peut etre je me rattraperai aupres de cette charmante hotesse... mais pas maintenant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

Merci à mes lectrices et aide :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais jamais envisagé une telle situation en commandant mes pizzas !!! :lal:

Il faudra que j'y réfléchisse mieux la prochaine fois :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

J'avais jamais envisagé une telle situation en commandant mes pizzas !!! :lal:

Il faudra que j'y réfléchisse mieux la prochaine fois :o

J'attends que tu me passes ta commande :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu la distance je pense que tu aurais plus de 10 minutes de retard....... :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

Vu la distance je pense que tu aurais plus de 10 minutes de retard....... :lal:

J'aurais donc droit au même châtiment? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

Merci Merci :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

Pour moi, ça sera 1 pizza 4 saisons svp.

Non, plutôt 1 seule saison et 4 livreurs ! :o

Gourmande :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

toujours agreable a relire meme si c'est frustrant quand meme :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

toujours agreable a relire meme si c'est frustrant quand meme :o

:lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Mince, je vais arrêter de faire des pizzas maisons...

Je vais me faire livrer :tomate:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.