Aller au contenu
didine57

L'année du bac

Messages recommandés

Bonjour tout le monde, sa fait maintenant une semaine que je suis inscrite, j'ai eu le temp de lire quelque récits entre 2 pauses au boulot ou à la maison le soir, malheureusement le temp me manquant et la fatigue accumulé de la journée ne m'ont pas trop laisser le temp de me confier!!!!....alors j'ai décidé de me lancer aujourd'hui ,j'espère que vous serez indulgeants et pas trop critique dans vos commentaires:

Je vais vous confier une petite anécdote qu'il m'est arriver l'année ou je passé mon bac. On étais alors en pleine révision avec ma meilleure amie, etant dans la meme classe et inséparables nous avions décidé de réviser chez ses parents, mégane étant fille unique nous pouvions nous concentrer sans etre déranger par mes terreur de petits frères qui ne manqués pas une occasion de venir nous distraire.

Nous révisions depuis bientôt une semaine et l'examen arrivant bientôt, le stress et l'angoisse commencais vraiment à nous gagner, la maman de mégane venais nous voir assès régulierment étant kinésithérapeute elle recevais ces clients a la maison dans une partie de l'habitat qu'elle avais aménager avec son mari en cabiné médical alors entre 2 client elle venais nous faire un petit coucou et nous soutenir. A cette époque Marie venais d'avoir 36 ans, jolie brune avec de long cheveux attachés en queue de cheval, de grand yeux bleu azur magnifique, un corp splendide une poitrine ni trop grosse ni trop petite, je sais trés bien ce que vous aller me dire bizarre pour une hétéro d'avoir remarqué tout ça!!! mais il est vrai qu'elle été mon idole, et elle est encore a ce jour, de part son vécu et la vie qui n'a pas toujour été tendre avec elle, enfin ca c'est une autre histoire. Il été environ 16 heures, quand Marie entra dans la chambre: 

« coucou mes poulettes, comment ça va ? » nous demanda t'elle,

on lui avoua qu'on commencer vraiment à fatiguer, et que le stress se fesais de plus en plus grand a l'arrivé de l'examen...gentillement elle nous avoua qu'elle été vraiment très fiere du boulot qu'on avais accomplies et qu'il fallais pas negliger l'aspect physique pour etre bien dans son corp et dans sa tete, si bien qu'elle nous proposa de nous détendre un peu au bord de la piscine, se serais dommage de ne pas profiter un peu du soleil,et puis vous méritées bien une petite pause. On accépta sa proposition sans hésiter, seulement n'ayant pas prévu cette interméde, je demanda a mégane de me pretter un maillot ce qu'elle fit sans hésiter, elle alla fouillé dans son armoire et me lança un jolie bikini rose, ayant toutes les 2 a peu prêt la meme taille il devrais m'aller comme un gant!!

Nos maillots enfilés, nous voilà au bord de la piscine, on piqua une tete, l'eau été chaude et trés agréable, au bout de 10 minute d'immersion, on s'allongea au bord de la piscine sur les transat, le soleil nous rechauffé la peau, qu'est ce qu'on été bien...

perdu dans mes pensées je n'avais pas fait attention a mégane, et en regardant dans sa direction je m'appercu qu'elle avais retirer son haut de maillot, ses seins libérer prennais eux aussi le soleil, très vite je vit ces tétons se dresser, géné je detourna le regarda mais trop tard, mégane avais capter mon regard.Je lui fit un sourire malicieux et lui lança une phrase bateau pour masquer ma gene:

« ben tu t'embéte pas tu fais prendre l'air au jumeau »..on éclata de rire comme de nunuche qu'on été...je ne sais meme pas pourquoi cela m'avais géné, on c'été déjà vu des centaine de fois toute nu, on s'été méme entrainer a embrasser ensemble....

« tu n'a pas peur que ton voisin te reluque » lui demandais je ,

elle me sourit et me repondi non t'inquiéte j'ai l'habitude, et m'insita a faire de méme, apres quelques hésitation je m'éxécuta et enleva le hauta mon tour, la sentation éte vraiment tres agréable les rayon du soleil rechauffer ma peau blanche, très vite la chaleur fit son effet et mes petits tétons se mirent eux aussi a bander,

je me tourna vers mon amie une question me brulés les lévres: « quand tu dit que tu a l'habitude tu entend quoi par la??? »

elle me confia alors; «  tu promet de ne pas me juger? et bien chaque fois que je prend des bains de soleil raymond n'est jamais très loin, il fais mine de passer le balai dans son aller de jardin ou vient retendre le grillage, samedi dernier juste apres que tu ma appeler je suis venu au bord de la pisicne, je me suis mise a l'aise mit mes lunette de soleil et commencer a me détendre, au bout de 5 min il été la a épier mes gestes, d'habitude sa me fait rien, mais la je lui est fait un peit show » ..

assés troubler et éxiter par cette révélation je l'insita a m'en dire plus.... « je me suis assise sur le transat face a lui, j'ai attarper mon peau de créme et m'en suis passer sur les bras langoureusement, puis j'en est mit sur mon ventre, suis remonter sur ma poitrine en prennant soin de bien malaxer mes seins, le fait qu'il m'observe me render folle me confia t'elle, si bien que j'ai eu envie de lui en donner plus!!! »

j'été abasourdi par ce qu'elle me racontais, bizarrement cela éxiter ma curiosité,..

la suite un peu plus tard si vous le voulez bien, dites moi se que vous en penser........bises

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

Bin.... la suite tiens!!!

Et tu te depeches stp :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TomVodoo

J'en pense qu'une suite est nécessaire, avec cette demande particulière : essayer d'un peu mieux écrire :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« Alors comme si de rien n'était, je continuais à me masser les seins, tout en redescendant vers mon bas ventre, laissant trainer mes doigt sous l'élastique de mon maillot, les descendant de plus en plus bas jusqu'à atteindre mon petit minou. Je fais mine de regarder a droite et a gauche pensant être seule, je me suis allongée et j'ai retiré mon bas de maillot, doucement en prenant bien le temps, histoire qu'il puisse admirer la vue... j'en croyais pas mes oreilles, elle que je croyais réservée, était en fait une sacrée dévergondée, ça ne lui ressemblait pas du tout...

Une fois mon maillot enlevé, j'ai rapproché mes jambes et les ai écartées le plus possible vers sa direction, j'ai attrapé le pot de crème, m'en suis mise sur mes mains et m'en suis mise dans le creux des cuisses, en contournant mon minou. Et quand l'envie a été trop forte je me suis caressée, trainant mes doigt le long de mes grandes lèvres, tapotant mon clito.

Je prenais un pied d'enfer à m'exhiber, je me suis masturbée jusqu'à jouir pour lui.... en enfonçant mes doigts profondément en moi... à la fin je l'ai entendu jouir aussi je suis sure qu'il s'est masturbé en me matant » me confia-t-elle..

Malgré le choc de sa confession, je me sentais très excitée, mes tétons étaient super durs, quand je les frôlais avec mon bras, cela me faisait frisonner... je ne savais plus quoi dire, je la regardais dans les yeux, elle avait un petit air moqueur, puis d'un coup elle éclata de rire.

« je t'ai bien eue, je te faisais marcher » me cria-t-elle ..

« t'est vraiment trop conne » lui dis je, en pouffant de rire aussi.

Je me suis approchée d'elle et lui ai mis une claque sur les fesses pour me venger et elle, pour rigoler, me repondit ...

« hummm … oui …. frappe moi …. je suis une vilaine fille.... »

Je la reconnaissais bien là ,pétillante et pleine d'humour...

Dans le feu de l'action, on avait pas entendu arriver Marie, qui s'étonna de notre bonne humeur

« ca fait plaisir de vous voir rigoler, qu'est ce que Mégane a encore inventé?? » me demanda-t-elle

« rien rien » lui repondis je « elle est trop béte quand elle s'y met... »

Je me suis recouchée sur mon transat, pendant que Marie nous demanda si elle pouvait se joindre a nous, ce que nous acceptâmes avec plaisir

« je vous laisse 5 min » nous dit-t-elle « je vais mettre mon maillot et je reviens avec vous les poulettes » et elle quitta les lieux....

5 minutes s'écoulèrent, et Marie nous rejoignit, elle avait enfilé son maillot, un joli bikini bleu clair, un pareo noué a la taille, de longues jambes fines et bronzées, un piercing au nombril, et un magnifique tatouage dans le creux des reins, on aurait dit une déesse... elle prit le siège a coté de moi et s'allongea.

Nous commençâmes toutes les trois a discuter, du bac ,des exams pour commencer, puis a parler de truc de filles, elle me complimenta sur ma manucure et me demanda où j'avais acheté mon vernis pour les orteils, des trucs banals au sujet desquels j'adore papoter...

Soudain le téléhone de Mégane sonna, il devait pas etre loin de 17 heures, ca devait etre son copain, elle nous quitta et nous laissa vaquer a nos occupations. Marie s'interessa un peu plus a moi, me demanda comment ca se passait a la maison avec mes 2 petits frères, maman s'etant remariée, je devais avoir 10 ans de difference avec le plus vieux de mes frères, je lui avoua que c'était pas évident, que je me sentais un peu mise a l'écart, on continua a papoter comme ca, je lui confiai mes angoisses vis a vis de mes exams, elle sut trouver les mots pour me reconforter....je me sentais très proche d'elle, meme trop...

Le soleil cognait vraiment fort, je me mis sur le ventre, le visage tourné vers Marie, elle avait enlever le haut de son maillot. A la difference de moi, ses seins étaient bronzés, de jolis tétons qui pointaient vers le ciel, un ventre plat du à des années de sport, m'avait t'elle confié...

« il fait vraiment trop chaud » me dit t'elle « tu devrais te mettre de la creme... tu vas attraper de mechants coups de soleil.. »

Elle se leva, fouilla dans son sac et sortit un tube de créme solaire. Elle vint s'assoir a coté de moi et me proposa de m' aider.

J'ai acquiescé et l'ai laissée faire. Elle enduisit ses mains de créme et commenca a me frotter le dos. Ses mains étaient si douces, je les sentais sur mes epaules, elle avait des gestes délicats. Elle descendit jusq'au creux de mes reins pour remonter le long de mes cotes, son coté professionnel reprit vite le dessus...

« je te sens tres nouée, un massage complet te ferait vraiment du bien »

« Je sais pas trop » lui repondis je « c'est toi la professionnelle mais je ne crois pas trop au bienfait des massages et puis tu as sans doute mieux a faire.... »

« sois pas béte » me repondit elle « ca me fait plaisir, megane pensait comme toi au debut, puis maintenant, elle ne peut plus s'en passer... »

elle m'invita a la suivre a son cabinet, elle cria a sa fille que nous descendions, qu'elle n'avait qu'a nous rejoindre la bas...on entendit ok pour seule reponse.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zeitgeist 2011

La suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TomVodoo

Il faut une suite là, c'est indispensable :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ElGulo

Pfiouuu... Fait chaud...

Avec l'orthographe améliorée, c'est encore mieux, bravo !

la suite, SVP, vite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

passionnant récis vivement la suite!!!

vivement que tu en ai le temps :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

magnifique récit, belle écriture, cela s'annonce si doux et chaud, hummm la suite s'il te plait... :lal:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.