Aller au contenu
loonatique

Jamais deux sans trois.

Messages recommandés

On m'a toujours dit que l'avantage avec une femme était qu'elle pouvait avoir plusieurs orgasmes en suivant, ce qu'un homme ne pouvait pas faire. Je ne me sentais pas concernée étant donné qu'après chaque orgasme, mon intimité devient tellement sensible que j'ai du mal à supporter qu'on y touche. Pourtant, le dimanche 10 avril, après une soirée bien arrosée, j'ai enfin eu le plaisir de confirmer ce on-dit.

Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas pu toucher le corps de ma femme. Elle me manquait, son corps me manquait beaucoup. Nous nous sommes couché samedi soir, elle était épuisée, elle n'a donc pas réagi à mes propositions. Je me suis endormi contre elle, sans regret, j'étais dans ses bras c'était parfait. Après quelques petites heures de sommeil, je me réveille, je l'embrasse, je la câline, je la caresse délicatement, sagement, innocemment. Mes mains s'approchaient de sa poitrine, doucement, ayant peur de son refus je n'osais pas trop m'aventurer. M'approchant progressivement et ne constatant aucun refus et même plutôt de l'envie dans ses yeux, je posa l'une de mes mains, sur l'un de ses seins, afin de le caresser. Nous nous embrassions tendrement, parfois quelques petits jeux venaient pimenter nos baisers, et cela avait le don de nous exciter toutes les deux. Je lui caressait le corps tout entier, ce corps qui m'avait tant manqué, ce corps que j'aime tant. Je la caressais avec mes mains, avec ma bouche, avec chaque partie de mon corps. Je passais mes mains sur ses fesses que j'aime tant. De plus, nous nous étions endormies habillées, moi dans une petite jupe, et un chemisier très décolté, elle dans une magnifique robe noire, après quelques heures de sommeil sa robe s'était donc relevé et je pouvais facilement avoir contact avec ses fesses. Je passa ensuite mes mains dans son dos afin d'ouvrir la fermeture éclaire de sa robe, et passe mes mains par les cotés afin de m'approcher de sa poitrine. Tout en continuant de l'embrasser et de la caresser, je m'allongea sur elle. Nos corps se retrouvaient, ils s'emboitaient parfaitement. Je lui caresser la poitrine au travers de ses vêtements, tout en l'embrassant dans le cou, j'ondulais mon bassin afin qu'elle ressente chaque partie de mon corps sur le sien. Elle posa alors ses mains sur mes fesses et me serra contre elle afin d'accentuer ces mouvements, ce que je fit immédiatement, mais toujours en douceur. Ma poitrine caressait la sienne, je sentais son entre jambe au niveau du mien, le contact était encore léger, mais déjà intense. Les mouvements s'accélérant, le plaisir augmentant, elle me dit : « mon amour j'ai envie de te sentir en moi » .. Quelle surprise, venant de sa part cela m'étonnait beaucoup, non pas qu'elle n'aimait pas ça, mais elle n'était pas du genre à le réclamer. Ni une ni deux, je passa mes mains le long de son corps pour arriver à ses hanches, je retira ses bas, et passa ma main entre ses jambes. Sa culotte en fine résille était tout humide, je ne me souvenait plus de l'effet que je pouvais lui faire. Je commença à la caresser doucement, en passant sur son clitoris elle faisait des petits sursauts. J'enlève alors sa culotte qui me gênait pour faire ce dont j'avais envie. Je passa ma main a l'entrée de son vagin, puis remonta vers son clitoris que je caressa doucement, puis j'accentuais avec mon pouce sur son petit bouton rosé, avant de redescendre vers son vagin et d'y entrer un doigt doucement, et assez profondément. Je le retire et le rentre à nouveau mais reste plus au bord afin de caresser les parois intérieures. Puis un deuxième doigt vient le rejoindre, afin de la pénétrer un peu plus fortement. J'enfonçais mes doigts doucement, mais profondément, les retirer, et les rentrait a nouveau, le mouvement s'accélérait, puis je repris mes caresses avec mon autre main sur son clitoris. Ses gémissements étaient de plus en plus fort et de plus en plus fréquent : « continue », « oui, c'est bon », toutes ses petites phrases me poussaient à continuer et à lui donner encore et encore du plaisir. Je lui releva les jambes et passa ma tête dessous. Avec ses genoux sur sa poitrine, j'avais une vue magnifique sur son sexe et sur ses fesses. Je m'approche et déposa un baiser sur son intimité, avant de passer ma langue sur son vagin remontant vers son clitoris, sur lequel je passa un peu plus de temps. J'alternais entre douce caresse et petits coups de langue plus fort. Elle me tira vers elle avec une grande envie de m'embrasser. Mon entre jambe se trouvait a nouveau au niveau du sien et nos mouvements de va et viens reprirent alors naturellement, mais tout de suite plus rapidement et plus intensément. Elle me retira alors mes bas et passa l'une de ses mains entre mes jambes, sa deuxième main se trouvait sur l'un de mes seins qu'elle caressait, jouant avec mon téton avec son pouce. Elle me remonta un peu afin d'avoir ma poitrine a hauteur de son visage, elle se mit alors à l'embrasser, et prit mon téton dans sa bouche, elle le léchait, l'aspirait, le mordillait. Sa main était encore entre mes jambes et ses doigts passaient sur mon clitoris, elle alternait douce caresses et mouvements plus appuyés, puis dirigea ses doigts vers mon vagin, dans lequel elle n'eut pas de mal à pénétrer dû à l'excitation qu'elle me procurait. Elle me pénétra, en commençant par y aller doucement, puis en accélérant les mouvements, et en s'enfonçant en moi de plus en plus. Mon plaisir augmentait au rythme de ses pénétrations. Ma jouissance n'était plus très loin, mais n'ayant jamais eu d'orgasme vaginal je lui conseilla d'aller un peu s'occuper de mon clitoris si elle voulait être sur de me faire jouir rapidement. Ce qu'elle fit de suite, et en effet, ma jouissance ne tarda pas à venir. Une sensation de chaleur, mon corps qui se crispe, un cri de bonheur, je la serre dans mes bras afin de me calmer un peu et nous nous embrassons, contentes du moment que nous venons de passer et restons un peu dans les bras l'une de l'autre, avant de nous rhabiller et de rejoindre nos amies, réveillées depuis quelque temps déjà. Nous sommes descendues et nos amies sont vite parties. On s'est donc rapidement retrouvé à nouveau seules.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons donc eu l'idée d'aller prendre une douche. Ce lieu a toujours eu le don d'exciter ma femme, c'est incroyable, peut être est ce la chaleur, ou l'eau qui coule sur nos corps nus, je ne sais pas, mais en tout cas ça la mettais dans un état et malgré le fait que nous avions fait l'amour il y avait quelques petites heures, nous en avions encore envie. Nous sommes donc entrées dans le bain, elle s'est allongé contre moi, j'ai posé mes mains sur sa poitrine, que j'ai commencé à caresser, puis mes mains sont vite descendues, tout en l'embrassant dans le cou je lui caressais l'entre jambe qui était bien humide en plus de l'eau du bain. Je lui caressais le clitoris, puis entrais mes doigts en elle de temps en temps. Puis je me rappela qu'elle adorait utiliser le jet d'eau de la douche pour se faire plaisir en solitaire, je me suis dit qu'avec moi elle aimerai surement aussi, voire encore plus. Je pris alors le pommeau de douche et l'alluma, au départ avec un jet assez grand et pas trop puissant, puis le dirigea entre ses jambes, vers son clitoris. Elle gémissait déjà. Petit à petit j'accélérai le jet, ou l'intensifiai, elle adorait, je m'en doutais. Elle gémissait vraiment très fort, et n'étais pas loin de la jouissance. Tout en la caressant avec le jet d'eau et avec mes doigts je l'embrassait dans le cou. Puis elle se retourna et se retrouva face à moi, elle posa ses lèvres sur les miennes et m'embrassa sauvagement. J'arrête alors la douche pour éviter d'en mettre partout et l'attrape afin de la ramener encore plus près de moi. Nos corps ondulaient l'un contre l'autre, sa poitrine caressait la mienne, mes mains étaient posées sur ses fesses et accentuaient les mouvements de son bassin, je la tirai vers moi et la repoussait, ces mouvements de va et viens durèrent un bon moment, puis étant un peu à l'étroit, nous avons décidé de sortir du bain. Elle s'allongea alors à terre et je la rejoignit au dessus d'elle, nous avons recommencé ces mouvements de va et vient puis elle décida de s'occuper de moi avec ses jolies petites mains et ses doigts agiles. Elle passa sa main entre mes jambes, pendant que je m'asseyais sur elle. Elle me caressa l'entre jambe, joua avec mon clitoris, n'attendant qu'une seule chose : que je jouisse sur elle. C'est ce qu'elle adore. Elle ne du pas attendre très longtemps puisque quelques minutes plus tard je sentis la jouissance venir, et m'allongea sur elle afin de lui faire profiter de ce plaisir. Nos cyprines se mélangèrent ce qui lui plaisait énormément. Puis elle m'attrapa par les fesses et me remonta plus haut, j'étais désormais assise au niveau de sa poitrine, et elle continua de me caresser le clitoris. Habituellement je n'aime pas trop ça juste après avoir jouit cela me fait une drôle de sensation, mais là elle avait su poser ses doigts là où je n'avais pas « mal », de plus elle ne laissa pas longtemps ses doigts là, elle descendit vers mon vagin et y glissa délicatement un doigt, puis un deuxième. Elle me pénétra doucement, puis de plus en plus rapidement, et là .. oh mon dieu .. mais qu'est ce qui m'arrive .. mon souffle se coupe, j'avais envie de crier le plus fort possible, je serrais les poings, ma tête pencha en arrière et .. ouii, elle m'avait bien procuré mon premier orgasme vaginal! En plus de m'en donner deux en suivant, elle m'avait donné mon premier orgasme vaginal. Quel bonheur. Après avoir repris mes esprits je me suis allongée sur elle et je l'ai serré dans mes bras, pendant quelques instants, repensant à ce plaisir fou que l'on s'était donné en une matinée. Trois orgasmes en une matinée, elle a fait fort. Elle est vraiment douée, et je l'aime <3.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique. Sensuel à souhait. :lal:

Avec un peu plus d'espace entre les lignes, ce serait parfait !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j'avoue qu'en le voyant je me suis dit pareil, ça fait de gros blocs.

Je vais remedier à ça :lal:

Merci en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.