Aller au contenu
kirikouxx

Mes exibitions

Messages recommandés

Depuis toute petite, je n'est jamais été pudique. Je me désabille sans difficulté devant mes parents et plus d'un copain ma vue en petite culotte ou en soutien gorge car pour moi sa revient à être en bikini. D'ailleur gamine, je soulevais ma robe car s'amamusait de montrer ma culotte.

Ma première exibition a eu lieu alors que j'avais 16 ans, on avait passer une soirée avec mon chéri, deux copains et ma soeur de 14 ans. Je me suis endormi avec mon chéri dans mon lit, ma soeur dans le lit du haut et mes deux copains par terre. Le lendemain mon chéri me réveille avec des caresses sur le ventre, on s'échange des baisées. Très vite son envie devien plus forte et ces doigts caresse mes lèvres à travers ma culotte. Je tente de le repousser lui expliquand que c'est pas le moment, mais lui continua sans m'écouter et fini par glicer ces doigts sous le tissus me fesant céder sous se désir qui monte. Il fini par enlever ma culotte et se plassa entre mes cuisses pour me pénétrer. Ces mouvements étaient lents pour pas faire de bruit mais ne m'empécha pas d'éprouver du plaisir.

Au bout d'un moment, il me mit sur le coter et continua à me limer le sexe. La situation m'exitait énormément, puis je réalisa que celui qui dormait à côter nous regardait. Sur le moment, je voulu arrêter mais le niveau d'exitation étant à son maximum. Du coup, je laissa mon chéri continuer sans qu'il ne se rende compte de la situation, tandit que moi je ne quittait pas mon pote du regard.

Je remarqua un mouvement sous ces couvertures et compris qu'il se masturbait en nous regardant, nos regards deveint plus partageur communiquant notre plaisir mutuel. J'ai eu envie de lui donner plus de spectacle pour augmenter son plaisir, pour cela je baissa ma couverture et remonta ma chemise de nuis pour lui dévoiler mes seins. Son sourir m'indiqua qu'il apréciait mon cadeau, tandit que mon chéri prit sa pour une invitation et me les malaxas.

On finit par jouir tout les trois en même temps, moi et mon chéri partime sous la douche tandit que mon pote fit s'emblant de dormir. Avant de quitter ma chambre, je lui fit un dernier cadeau en lui dévoilant mes fesses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

16 ans et deja bien coquin :content:

je serai ravis de connaitre la suite de tes exi pour aprécier l'évolution de la chose :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ton pote doit te regarder bizarement maintenant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'est pas remarquer de changement mais on a jamais reparler de ce moment comme si ce qui c'était passé était tabou alors que c'était vraiment un moment fort avec une complicité silencieuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore. J'espère que tu vas nous raconter bien vite d'autres aventures d'exhibition^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore. Je crois que je vais faire de beaux rêves cette nuit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelque mois plus tard, je n'arretait pas de repenser à ce qui c'était passer et le plaisir que j'avais ressentit. Je me demandait si ce qui m'avais le plus plue c'était de faire l'amour devant mon ami ou de lui avoir dévoilé ma poitrine. Du coup, je me suis mise à vouloir faire une expérience.

Le problème ces que je ne savais pas comment m'y prendre, j'avais envie mais se savait pas comment faire. Je n'arrétait pas d'y repenser et quand je me caressait je repenssait à ce moment la. Un jours, je me suis dit allez hop je fonce sans réfléchir. Je me suis promener à la recherche d'une idée et à force je finit par trouver.

Je me trouvait sur un pont d'autoroute, je regardait a droite et a gauche pour être certaine que j'était toute seule et je souleva mon haut pour offrir mes seins dans leur soutien gorge aux conducteur. Au début c'était des petits coups bref, mais prenant de l'assurance je finit par rester en soutient gorge. Les differents coups de klaxon me firent penser que les conducteurs apréciait, moi je sentait de la chaleur dans mon bas ventre. Je retrouvait cette sensation que je cherchais, ayant envie d'une sensation plus forte je finie par être sein nue. Sentir le vent sur ma peau était si agréable, j'avais chaud, mes tétons pointait et ma culotte se mouillait. J'était si bien comme sa sur ce pont a tellement que j'ai faillit ne pas entendre les personnes qui venaient. J'ai eu juste le temps de ramasser mes affaires et de partir en courant.

J'avais pas envie de remettre mon haut, du coup j'ai marchée un peu dans cette tenu. Mais pour rentrée, j'était obliger de me rabiller. Arrivée a la maison, j'ai foncer dans ma chambre pour me caresser comme une folle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:content: :-D

Ahhhh, quelle situation excitante ! Comme j'aurais aimé être à ta place sur le pont.

Vraiment, c'est bien d'avoir osé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

et bien, je dois dire chapeau d'avoir osé. Même si je trouve la situation un peu risqué pour les conducteurs.

Ceci dit j'éprouve un peu mal avec tes exhibitions, je les trouve ... comment dire, un peu "imaginaire" si je puis dire, comme si on frôlait le fantasme sans que tu sois réellement passé à l'acte, je ne ressens pas vraiment ton excitation du moment, le frisson que cela procure de ce mettre à nu ainsi.

Mais je peux aussi, et probablement, m'égarer, je dois dire que je sors de deux trois lectures vraiment très prenantes ...

Mais puis-je te poser une question ... Si tu oses ainsi t'exposer, pourquoi l'arrivée de personne sur ce pont semble te gêner a ce point alors qu'après tu te balades a nouveau seins nus en rue ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je peu te dire que cette histoire est vrai mais je les peu être mal raconter. Je n'avais que 16 ans et c'est la première fois que je fessait sa, pour rentrer je n'avais pas besoin de passer en ville mais de couper par un lac. Je croit que j'avais peur de croiser du monde et je n'était pas encore très sur de moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois ...

je ne voulais, en tout les cas, pas te vexer dans mes propos ...

Mais ta réponse me séduit presque au tant que ton texte, car ce "pas encore" et utilisation du passé en disent long sur ton assurance actuel et permettent de deviner sans mal le plaisir que tu dois prendre à l'heure actuelle!

Bisous, au plaisir de te lire et de découvrir d'autre des tes exhibitions, peut-être plus récente!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te rassure, je n'est pas été blessée dans tes propos mais sa me montre que dans mes récits je doit être plus expressive comme lors d'un orgasme :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

es-tu en train de nous avouer que tu as des progrès à faire lorsque tu jouis ? ok, je connais la sortie :wink:

bisous charmante Kirikouxx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: oui j'ai des progrès pour faire moins de bruit, comme me dit mon homme j'aime que tout l'immeuble m'entende

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:wink: oui j'ai des progrès pour faire moins de bruit, comme me dit mon homme j'aime que tout l'immeuble m'entende

Est-ce que vous voulez déménager par chez nous?? :wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympathique ton histoire.

Il m'est arrivé pareil enfin le sexe dans la même pièce que les gens mais personne n'a vu enfin je crois. Avec un couple de meilleurs amis on dormais souvent ma copine et moi chez eux après les soirées bars boîtes n'en finissant plus. Et une fois alors que j'avais pas mal picolé, j'ai commencé a caresser ma copine alors qu'ils étaient tout juste à côté de nous.

Sentant la minette de mademoiselle devenir humide, je l'ai mise sur le côté et j'ai approché ma queue bien bien dure, et suis rentré doucement en elle sans faire de bruit. Quelques coups de reins plus tard j'en suis ressorti car ça me frustrait de nous faire du bien sachant qu'on pourrai pas aller très loin dans le plaisir. Du coup on est descendu (j'imaginais déja l'excuse que j'allais sortir au reveil pour justifier qu'on soit deux à descendre en même temps)

Seule pièce possible les toilettes (comble du glamour), la elle me branle pour redonner de la vigueur à ma queue et je re-précise que je n'avais pas tous mes esprits.

Ensuite je la place contre le mur, dos à moi et la prend "par derrière" et je suis rentré d'un coup et ai à peine remué qu'elle me stoppe me disant que je me suis trompé de trou (mince alors !)

Du coup je me reintroduit dans sa chatte toujours aussi chaude et quelques minutes plus tard j'en suis ressorti pour qu'elle me fasse gicler un peu partout par terre.

On est remonté et le lendemain c'est passé comme une lettre à la poste !

Désolé d'avoir vachement dévié du sujet de base mais quand je suis parti je ne m'arrête plus !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CA doit etre trop exitant de faire l'amour alors qu'on est avec d'autre dans la pièce, essayer de ne pas trop faire de bruit... en même temps le premier récit devait etre super exitant, ton pote qui te mattait, et à qui sa plaisait forcément beaucoup... Ne l'as tu pas vu se branler vraiment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.