Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Finrur

Vous avez dit domination ?

Recommended Posts

Mélanie et moi étions amis . Avant du moins , notre relation qui a dépassé ce stade est désormais rompu , malgré cela il s'avère que cet expérience ai été une des plus envoûtantes .

Nous faisions tous deux parti d'un groupe d'ami , honnêtement je n'étais pas proche d'elle , toutefois sexuellement elle m'attirai énormément . D'une taille raisonnable Mélanie était brune , ses cheveux courts encadraient délicatement son visage singulier , des joues assez pointues dégageaient une belle aura lorsqu'elle souriait , ceci associé à des yeux brun qui bien que trop maquillé dégageaient une sensible volonté d'être désirable .

Mélanie possédait une poitrine appétissante caractéristique d'un bon 95C , au final Mélanie était une personne commune qui n'avait à priori pas de raison particulière de m'exciter à ce point , à un détail prêt... sa chute de reins . Je vous parle mesdames et messieurs d'un postérieur façonné par de nombreuses années de football féminin , il était exquis... gros , bombé mais pas de façon disproportionné .

Je ne compte plus les fois où j'ai pu me masturber , en pensant que je la prenais par derrière. C'est lors d'une soirée , relativement alcoolisé je ne vous le cache pas , que j'ai pu abordé la chose avec elle .

Nous étions tous deux les derniers survivants de la soirée , comme quoi le hasard fait bien les choses , nous étions en train de refaire le monde lorsque notre discussion dériva sur le sexe . Elle me confia alors que son plus grand fantasme était d'être totalement dominé , aux ordres d'un homme pendant la durée d'une soirée , mais qu'elle n'oserai jamais demandé une chose pareil à qui que ce soit . Cette idée me rendait fou , l'avoir pour moi , exécutant chacun de mes désirs , pouvoir claquer cette paire de fesses qui me faisait tant envie...

Je pris alors mon courage à deux main :"Tu sais Mel' , moi je pourrais t'aider..." . Cette phrase aussi anodine qu'elle soit fit l'effet d'une bombe . Un silence gêné s'installa , après tout à quoi pensai-je , nous étions amis rien d'autre... Je commençais alors à me perdre en plates excuses , lorsqu'un mot tout simple me coupa la parole :

_"Ok ."

_"Pardon ?"

_"Je suis d'accord pour faire ça avec toi ."

J'étais aux anges , la discussion se poursuivis , nous nous mettions d'accord sur le bon moment ( car mademoiselle était alors indisposé ) , et la bonne manière de réaliser cela .

C'est ainsi que deux jours plus tard , la sonnerie de mon appartement a retenti annonçant ainsi la plus torride soirée de ma vie . Elle était là sur le seuil de ma porte d'entrée , son intimité caché par un long impair noir , qui tomba presque immédiatement une fois la porte refermé . Sa tenue me mis de façon immédiate dans une extase presque irréel , chaussé de talon aiguille , elle portai un ensemble de lingerie en dentelle noir , un string taille haute qui mettais merveilleusement en valeur son postérieur , des portes jarretelles en filet légèrement trop petits enserraient de façon délicieuse ses cuisses généreuses , tandis que sa poitrine était rehaussé par un soutien gorge "push up" .

Nous étions tous deux gêné et à la fois excité par cette situation nouvelle pour nous , je pris alors l'initiative de m'assoir dans un confortable fauteuil en cuir au milieu du salon , et c'est alors que mes directives commencèrent...

Voilà c'est tout pour aujourd'hui , j'espère que ça vous a plu , car je ne sais absolument si j'ai réussi à vous captiver étant donné que l'écriture intime est nouveau pour moi , bref bientôt la suite ^^ .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà c'est tout pour aujourd'hui , j'espère que ça vous a plu , car je ne sais absolument si j'ai réussi à vous captiver étant donné que l'écriture intime est nouveau pour moi , bref bientôt la suite ^^ .

Bon début, alors au diable les complexe du débutant, lâche toi, et raconte nous vite la suite. Je suis curieux de connaitre ce qui arriva à cette paire de fesse tant désirée :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour une première, c'est franchement pas mal du tout!

Continue comme ça et donne nous vite la suite s'il te plait!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heu, tu fais quoi là ??? :clap: Tu vas nous laisser comme ça ???? :wink:

Allez, fonce, joue du clavier et de la souris et rassasie nous ;) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Héhé voici la suite , bon j'ai changer de registre temporelle , j'espère que ça vous conviendra mieux en tout cas bonne lecture !

Je commence par actionner d'une pression du pouce le bouton marche de ma chaîne stéréo , activant ainsi une musique dont la sensualité n'est pas à remettre en question , et je demande à Mélanie de danser pour moi . Elle s'exécute , dans un premier temps ses mouvements sont hésitants , mais elle prend rapidement le rythme , ses courbes ondulent et bougent de façon sensuelle , elle remue son fessier de façon admirable , sa chair exposé qui ondule ne me laisse pas indifférent .

Après plusieurs minutes d'une danse , qui a fait poindre une raisonnable érection dans mon entre-jambe et qui nous a permis à tous deux de vaincre notre gêne mutuelle , je lui intime l'ordre de venir me masser les épaules , et c'est avec un sourire espiègle que mademoiselle approche , lentement , prenant soi de croiser les jambes et de bouger son bassin de gauche à droite afin de se rendre plus excitante encore , ce qu'elle réussit pour le moment à merveille .

Elle se glisse alors doucement derrière moi , cale l'arrière de mon crâne entre sa voluptueuse poitrine , et commence à me masser , délicatement , exerçant par moment des points de pression sur mes omoplates qui me procurent un sentiment de détente extrêmement appréciable , sa main droite descend alors le long de mon torse nu , lentement et commence à caresser mon entre-jambe , je la repousse délicatement , je veux retarder ce plaisir et l'idée diablotine de frustrer un peu mademoiselle me conforte dans ma décision . Le massage se poursuit pendant plusieurs minutes et est très agréable .

Je me lève et me dirige vers le divan où je m'allonge , je lui ordonne alors de me masser l'intégrale du corps avec son fessier proéminent , elle me répond d'un regard aguicheur :

« _ Et bien à ce que je vois elles te plaisent mes grosses fesses...

_ Oui elles sont... sublimes... allez viens . »

Elle se positionne alors au dessus de moi , s'abaisse et commence par me frotter le torse avec cet énorme fessier , elle s'y prend bien , doucement , en n'arrêtant pas de bouger son arrière train , elle descend et se frotte , à travers mon boxer contre ma verge qui est alors en érection totale , preuve en est que quelques gouttes de liquide séminal commence à perler au travers du tissu de mon caleçon . Elle se relève et viens littéralement étouffé mon visage avec ses grosses fesses , je suis aux anges , je m'enfonce littéralement dans les méandres de sa chair généreuse , et j'adore ça , de plus je constate avec plaisir que mademoiselle mouille à l'idée de me satisfaire , tan mieux car c'est loin d'être fini .

Je lui demande de se relever , ce que je fais à mon tour , je sort une paire de foulards , et je la dirige vers le seuil de ma porte de chambre où j'avais préalablement installé une barre de traction . Je l'y attache avec l'un des foulards , elle est là , devant moi , debout , les bras en l'air , à ma merci .

« _ Qu'est ce que tu vas me faire ?

_ Quelque chose d'agréable... »

Je la baillone alors avec le second foulard , je commence à caresser son corps , délicatement , doucement , mes mains passe sur ses hanches , sur ses cuisses , sur son ventre , sur ses fesses . Je la sent frémir sous mes caresses délicates , je me glisse derrière elle , l'embrasse tendrement sur les épaules , dépose deux léger baisers dans le cou et lui souffle dans l'oreille :

« _ Tu es à moi... »

Elle gémit , cette situation lui plaît visiblement beaucoup , je continue mes caresses et mes baisers durant quelques instants , puis j'entreprends d'enlever son soutien gorge . Pour la première fois ses seins me sont révélés , ils sont bombés , en poire , ses tétons qui pointent vers moi me conforte dans l'idée que Mélanie est dans un état d'excitation intense . Je lui caresse les seins , titille ses tétons , les lèches , elle soupir , sa respiration est forte , désormais la mouille coule le long de ses cuisses . Je me recule , sort mon pénis qui est alors gonflé de désirs , son visage transcris le fait que Mélanie est agréablement surprise par la taille de mon engin , je commence à me masturber lentement devant elle , pendant une à deux minute . Puis je me glisse derrière elle et lui caresse les fesses à l'aide de ma verge , elle gémit à nouveau . Je lui claque les fesses , je lui prodigue une fessé , chose dont je rêve depuis que je la connais , sa chair ondulant sous mes mains me rend fou , et ses gémissements me confirme qu'elle aime énormément cela .

J'entreprends alors de la détacher , je lui enlève son bâillon , nous nous embrassons avec la fougue de deux amants passionnés , nos corps sont collés l'un à l'autre , mon pénis aussi dur que possible est en contact avec son bas-ventre , elle me caresse la verge avec sa main droite , j'aime ce moment de complicité intime .

Je la dirige à nouveau vers le divan , l'idée de combler ses envies me semble désormais nécessaire , je la positionne à quatre pattes sur le divan , sa cambrure est maximal , ses grosses fesses sont désormais bombé au delà de toutes expressions et ce spectacle est merveilleux . Je lui enlève délicatement son string , découvrant ainsi une superbe petite chatte épilée qui est désormais toute trempée . Je me penche , je la lèche doucement , je titille le pourtour de son clitoris avec mes doigts , lui arrachant de petits cris de plaisirs , ma langue goûte la cyprine abondante , j'insère un puis deux doigts dans sa fente , déclenchant chez elle un intense plaisir . Elle me supplie :

« _S'il te plaît... met la moi... »

Je ne répond pas , je veux faire durer son désir , je décide , à cet instant je la domine totalement , je continue pendant plusieurs minutes .

Devant son visage écarlate et sa peau brûlante de désir je me résigne enfin à la satisfaire , mais pas trop vite... Je commence par tapoter ma verge gonflé sur son postérieur .

« Oui... vas-y... » me déclare-t-elle dans un souffle .

Je m'insère tendrement en elle , tout d'abord le gland , puis après une légère pause je fait glisser le reste de mon pénis entre ses lèvres . Mes mains agrippe le creux de ses hanches afin d'avoir une prise totale sur ma partenaire dans cette position de levrette que j'affectionne tant . J'entame des mouvements de va et viens , tout d'abord lent puis de plus en plus rapide , pour finir par une légère bestialité terriblement excitante . Elle cris de plaisir , elle aime que je la prenne de cette façon , à chaque coup de reins ma verge va au plus profond d'elle , ses fesses rebondissent en cadence sur mon bas-ventre , je les claques entrainant chez elle d'autant plus de plaisirs , je lui tire légèrement les cheveux afin d'accentuer sa cambrure , je continue mes coups de boutoirs , je l'insulte : « Tu aime ça hein ? Salope , cochonne ! » elle me répond par l'affirmative , je sent que je vais exploser , elle atteint l'orgasme et hurle de plaisir , et quelques instants plus tard je m'enfonce au plus profond d'elle , mes mains agrippant fermement ses hanches voluptueuses et dans un râle je déverse un flot de semence dans le ventre de Mélanie . Je reste dans cette position pendant quelques instants , le temps que la totalité de ce nectar de vie quitte mon corps , puis je m'allonge à côté d'elle , mon sperme dégoulinant le long de ses cuisses , nous nous embrassons tendrement , essoufflé , elle semble heureuse , je le suis moi aussi . Et la soirée ne fait que commencer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Voyez-vous ça il me fait poster ce monsieur !!! tsss

vraiment bien ton récit !!

par contre, je n'aime pas attendre donc dépêche toi de pondre la suite sinon :content::-D

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

par contre, je n'aime pas attendre donc dépêche toi de pondre la suite sinon

Elle devrait arriver d'içi peu , pitié maitreeessssse !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+ 1 !! très bon début de récit ! et oui vivement la suite ! tu nous fait languir !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez voici la suite tant attendue ^^ .

Je quitte son étreinte , je me lève et étire mes muscles engourdis après ce tendre câlin . Je sent alors une main attraper délicatement mon sexe au repos , Mélanie y dépose un , puis deux baisers , elle semble vouloir le prendre en bouche , je l'en empêche j'ai d'autres projets pour elle...

Je lui ordonne d'aller prendre une douche mais de ne surtout pas fermer le verrou de la salle de bain , elle acquiesce avec un petit sourire charmeur . Je la regarde se diriger vers la porte de la salle de bain , fasciné par le mouvement de balancier de ses fesses généreuses . Elle commence à prendre sa douche , je l'entend , pendant ce temps j'effectue un peu de rangement puis je la rejoins dans la salle de bain .

J'entre dans la salle de bain , ma première action et d'augmenter le volume du chauffage à son maximum , je tire délicatement le rideau de douche , révélant ainsi à mes yeux son corps nu ruisselant . Je lui dit de continuer , de ne pas faire attention à moi pour le moment , et je la regarde en me caressant pendant quelques minutes prendre sa douche .

Je passe à l'action , je lui dit de me laisser faire , j'attrape alors le savon et commence à la laver . Mes mains passent sur l'ensemble de son corps ruisselant , son dos , sa poitrine , son ventre , ses hanches , ses cuisses , ses fesses , son sexe... Le plaisir que je lui procure couplée à la chaleur de la pièce lui font prendre un teint écarlate . J'ai moi même très chaud , je suis en sueur , je lui prend les mains et lui demande de descendre de la baignoire .

Elle s'exécute , mes mains agrippent alors de manière ferme ses hanches voluptueuses et la ramènent contre moi . Nous nous embrassons , nos corps trempés par la sueur collent littéralement l'un à l'autre . Je la plaque contre le mur , je lui soulève et lui écarte les cuisses , je la porte désormais . Je m'insère à nouveau en elle et commence à lui faire l'amour . Pendant que mon bassin entame de lent et délicat mouvement de va et vien en elle , nos regards sont plongés l'un dans l'autre , je pouvais lire dans ses yeux le plaisir que je lui procurai . Je plonge alors mon visage dans son cou pour y déposer de fougueux baisers pendant que j'accélère mes insertions dans son bas-ventre , elle hurle de plaisir , elle atteint l'orgasme , je le sent .

Je ne suis pour ma part pas sur le point d'exploser , je me retire , la repose sur le sol tout en l'embrassant délicatement , je lui demande de me prendre en bouche , ce qu'elle fait avec un grand sourire coquin . Elle attrape mon membre raide de sa main chétive puis englobe le gland de sa bouche , je sent sa langue me caresser le frein , c'est bon... Elle descend et remonte en exerçant des succions régulières , sa main caressant mes bourses , c'est enivrant de plaisir , pendant cette divine fellation Mélanie ne me quitte pas du regard , s'autorisant quelques sourires espiègle par moment , je suis désormais devenu son jouet... Je ne peux plus tenir , je me retire alors de sa bouche , tire légèrement sa tête en arrière , me positionne au dessus de son visage , et éjacule . Ma jouissance est ponctué de long jet de sperme qui asperge son visage , je lui en met vraiment partout... Elle rigole et moi aussi du coup... décidément cette soirée se passe à merveille pourvu que cela continue ainsi...

La suite de cette soirée pour bientôt ^^ .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus que l'histoire en elle-même ce sont les mots employés que je me devais de saluer.

Merci encore pour cette succession de proses et au plaisir d'en voir la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La dernière partie !

Je décide de faire une pause dans nos ébats , rechargé mes batteries est désormais nécessaire , je nous prépare à manger . Nous déjeunons ensemble devant un feuilleton de télévision puis j'engage une conversation ayant pour thème la sexualité dans son ensemble , nous restons là à discuter de nos différentes relations réciproques , cette conversation m'échauffe , notamment sur un point lorsque ma partenaire d'un soir évoque le plaisir qu'elle reçoit lors d'une pénétration anale . Au bout de quelques minutes je me lève et m'en vais chercher un foulard et des liens , lorsque je revient je la prend par la main et la force à se lever .

« Qu'est ce que tu vas me faire ? » Ne cesse t'elle de me répéter , je ne lui répond pas , je l'amène à ma chambre où je la jette avec fermeté sur le lit , je la bâillone et lui lie les mains au montant du lit , elle se laisse faire , elle est désormais à nouveau en position de levrette , je sort du lubrifiant de ma table de chevet , et lui en applique autour et dans son petit trou , elle gémit , je m'en applique sur la verge et commence doucement à sodomiser Mélanie .

Une fois le gland passé , sous les soupires sonores de ma partenaire , j'entame des vas et viens de plus en plus rapide de façon a engendrer une sodomie plutôt sauvage , je savais qu'elle aimais ça , elle venait de me le confier . Je n'y vais pas de main morte , je lui claque les fesses , lui tire les cheveux en arrière , je l'insulte beaucoup , ses mains prisonnières agrippent avec fermeté le montant de mon lit qui fait un grincement infernal , j'entends ses hurlements à travers le bâillon que je lui ai mis , elle adore que je l'encule ainsi . Au bout de plusieurs minute de ce rythme sauvage , je ne tient plus je me retire et jouis sur ses fesses bien garnies . Je la délivre , lui retire son bâillon , et c'est essoufflée qu'elle me remercie , elle a vraiment aimé ça , être un objet à mon service . Nous nous embrassons , il se fait tard , désormais nous dormons enlacé l'un dans l'autre , épuisé après cette merveilleuse soirée . Le matin en pur gentleman je lui prépare un petit déjeuner au lit , nécessaire selon moi pour la remercier du plaisir qu'elle m'a procuré , de m'avoir aidé à assouvir mon fantasme, nous restons la matinée ensemble , sans sexe mais avec une grande complicité câline , elle part vers 14h avec un dernier baiser .

Voilà la fin de mon histoire , celle d'une des soirées les plus folles de mon existence , j'ai revu Mélanie depuis , nous sommes resté amis longtemps et nous avons eu de nouveau des relations intimes ensemble , mais jamais quelque chose d'aussi fort que cette nuit là , le charme de la découverte surement . En tout cas j'espère que ça vous a plu , j'essaierai de poster d'autres récits si j'ai de bon retour de celui-ci .

Bisous à tous et à toutes .

PS : Prié de m'excuser si ce dernier récit n'est pas à la hauteur des précédents mais le tems jou contre moi en ce moment ^^ .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau récit même si c'est vrai que la partie trois va presque trop vite ^^ bravo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien je remonte ce lointain sujet car il y a eu du nouveau bien évidemment ^^.

A l'occasion du mariage d'amis communs j'ai revu Mélanie.

La soirée se passait plutôt bien je commençais à être légèrement attaqué par le punch qui était plutôt traître Je l'avais croisé au cours du buffet sans toutefois avoir de vraie conversation avec elle. En effet j'ai pu remarquer qu'elle était accompagné d'un homme, qui était sans nul doute son compagnon. De ce fait je n'ai pas osé trop l'approcher au vue de nos antécédents communs.

Toutefois le punch aidant à faire tomber certaines barrières sociales et son homme étant parti fumer, j'ai pris mon courage à deux et suis allé m’asseoir à sa table. Elle m’accueillit bien, nous discutâmes de choses et d'autres, la pluie et du beau temps en somme. Je nous sentais émoustillé par cet interdit de se parler ainsi mais aussi à la fois gêné par la situation, celle de deux ex-amants qui se recroisent sur les chemins de la vie. Je décidais de la laisser tranquille pour le moment, et de partir rejoindre des amis à moi, lancés dans une gigue complètement folle.

Ce n'est que très tard dans la soirée, au moment où il ne reste plus que les guerriers aguerris par une longue expérience de nuits alcoolisées que Mélanie vint me rejoindre, sur la terrasse où je fumait un dernier cigarillo et buvait un dernier verre de vin.

Elle était vêtue d'une robe bleu royale assez serré lui arrivant à mi-cuisse qui moulait très avantageusement son fessier toujours aussi proéminent. Sa poitrine était encadré d'un décolleté léger qui laissait l'imaginaire masculin faire son effet, et elle était maquillé de façon légèrement vulgaire, ce qui la rendait très excitante. Une princesse de la nuit perché sur de jolis escarpins scintillant au clair de lune.

Nous étions alors tout deux plus ou moins éméché et la conversation pris une tournure beaucoup plus libre quand je me suis mis à lui parler de son homme. Elle m'expliquait après une longue conversation où elle en était rendue au niveau sentimental et m'avouait que ça n'allait pas très fort. Je lui répondais à mon tour que je sortais d'une rupture compliquée et que ce n'était pas facile à vivre. Après un léger silence j'ai osé :

"- Tu sais que je n'ai jamais rencontré de partenaires avec qui je m'entendais aussi bien que toi ? Au niveau sexuel je veux dire..."

"- Ah oui ? Ba écoute c'est vrai qu'on s'entendait vraiment bien... on avait de bons délires quand même !!! J'ai jamais osé moi refaire ce genre de trucs..."

"- Et ça te manque ?"

"- Tu perds pas le nord toi... mais oui, si ça me manque un peu."

J'ai alors plongé mon regard dans le siens, cherchant un quelconque feu vert à l'idée d'ébats sexuelles futur entre nous deux et je n'y ai trouvé qu'un regard malicieux accouplé à un sourire espiègle qui rendait le tout très provocant... et terriblement excitant !!!

Je me suis alors approché d'elle, je l'ai prise par la taille, et je l'ai forcé à se rapproché de moi en posant une main ferme sur son divin fessier. Nous étions là collé l'un à l'autre, nos deux sexes séparés uniquement par quelques petits centimètre de tissu, et nos regards se fixant mutuellement, un sourire espiègle barrant chacun de nos deux visages...

"- Mademoiselle Mélanie Chéron (c'est un nom inventé), je dois vous avouez que j'ai à l'instant terriblement envie de vous..."

"- Monsieurs Erwann Rioux (là aussi inventé), qu'attendez vous pour passer à l'action ?"

Voilà mesdames, mesdemoiselles, messieurs à vous de me dire si j'écris la suite !!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J'aime l'ambiance , les images que tu renvoies . Quelques fautes .Mais .. continues ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh oui la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai relu ce récit depuis le début... Jolie histoire bien écrite, je dis : "encore !" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.