Aller au contenu
  • 0
grougrou

Un psy mais pas n'importe lequel ! Voici les définitions

Question

Suite à certains messages, on préconise d'aller voir un psy, non pas parce que la personne est folle, mais juste parce que le problème dépasse nos compétences car nous ne sommes pas des spécialistes.

Cependant, le terme psy regroupe plusieurs professions mais chacune d'entre elles a ses particularités.

Quel psy consulter? Je vous propose de faire un petit point sur le sujet pour y voir plus clair.

Le psychologue :

Il a suivi des études de psychologie, un DESS ou un DEA suivi d'un stage. Ses compétences sont donc reconnues, protégées et validées.

Il peut vous proposer de simples entretiens individuels, en couple mais aussi divers tests, voir même des séances de groupe.

On a tendance à assimiler les psychologues aux problèmes passagers comme des problèmes de couple, lorsque l'on éprouve des difficultés personnelles, etc... ce qui n'est pas faux, mais un psychiatre sera tout aussi compétent pour aider son patient, c'est l'approche qui sera différente.

Il faut également savoir que la consultation chez un psychologue n'est pas remboursée par la sécu, sauf cas exceptionnel.

Le psychiatre :

A la base, ce dernier a suivi des études en médecine mais se spécialise ensuite dans les troubles psychiatriques. Son statut de médecin lui permet de

prescrire un traitement à base d'antidépresseurs, d’anxiolytiques, etc.. s'il le juge nécessaire. Il peut même imposer une hospitalisation dans un centre spécialisé s'il estime que son patient est un danger pour lui même ou pour les autres. Ces cas restent cependant très rares.

On l'assimile facilement aux maladies comme la psychose, la schizophrénie ou autres troubles mentaux, alors qu'il est tout aussi apte à aider pour des troubles "moins importants".

Les consultations psychiatriques sont remboursées comme toutes les autres consultations médicales.

Vous l'aurez compris, le psychologue et le psychiatre sont des PROFESSIONNELS qui sauront vous aider et vous orienter.

En cas de doutes, vous pouvez contacter la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) pour savoir si votre interlocuteur est bien ce qu'il prétend être.

Le psychothérapeute :

C'est là que ça se complique. Tout le monde et n'importe qui peut se prétendre psychothérapeute, le titre n'étant actuellement pas protégé en France. Ceci ne veut pas dire que ce sont tous des charlatans... Il n'est en effet pas rare de voir des psychologues ou des psychiatres qui sont également psychothérapeutes. Il est d'ailleurs recommandé de se tourner vers ces derniers afin de pouvoir bénéficier de conseils venant de professionnels.

Le psychanalyste :

Il se base sur la pratique et la théorie de la psychanalyse issue de Sigmund Freud. Il doit avoir suivi une formation auprès d'une association psychanalytique. S'assurer du sérieux de son interlocuteur est encore primordial et peut être vérifié en contactant des associations reconnues comme la Société psychanalytique de Paris, l'École de la cause freudienne ou l'Association Lacanienne Internationale

CIement votre

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

7 réponses à cette question

Messages recommandés

  • 0

Je voudrais rajouter que le statut de psychothérapeute est en cours d'evolution puisqu'un décret de cette année en circonscrit et définit l'usage. N'importe qui ne pourra plus se prétendre psychothérapeute, il faudra qu'il puisse attester d'une formation théorique et pratique minimale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Suite à certains messages, on préconise d'aller voir un psy, non pas parce que la personne est folle, mais juste parce que le problème dépasse nos compétences car nous ne sommes pas des spécialistes.

Cependant, le terme psy regroupe plusieurs professions mais chacune d'entre elles a ses particularités.

Quel psy consulter? Je vous propose de faire un petit point sur le sujet pour y voir plus clair.

Le psychologue :

Il a suivi des études de psychologie, un DESS ou un DEA suivi d'un stage. Ses compétences sont donc reconnues, protégées et validées.

Il peut vous proposer de simples entretiens individuels, en couple mais aussi divers tests, voir même des séances de groupe.

On a tendance à assimiler les psychologues aux problèmes passagers comme des problèmes de couple, lorsque l'on éprouve des difficultés personnelles, etc... ce qui n'est pas faux, mais un psychiatre sera tout aussi compétent pour aider son patient, c'est l'approche qui sera différente.

Il faut également savoir que la consultation chez un psychologue n'est pas remboursée par la sécu, sauf cas exceptionnel.

Le psychiatre :

A la base, ce dernier a suivi des études en médecine mais se spécialise ensuite dans les troubles psychiatriques. Son statut de médecin lui permet de

prescrire un traitement à base d'antidépresseurs, d’anxiolytiques, etc.. s'il le juge nécessaire. Il peut même imposer une hospitalisation dans un centre spécialisé s'il estime que son patient est un danger pour lui même ou pour les autres. Ces cas restent cependant très rares.

On l'assimile facilement aux maladies comme la psychose, la schizophrénie ou autres troubles mentaux, alors qu'il est tout aussi apte à aider pour des troubles "moins importants".

Les consultations psychiatriques sont remboursées comme toutes les autres consultations médicales.

Vous l'aurez compris, le psychologue et le psychiatre sont des PROFESSIONNELS qui sauront vous aider et vous orienter.

En cas de doutes, vous pouvez contacter la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) pour savoir si votre interlocuteur est bien ce qu'il prétend être.

Le psychothérapeute :

C'est là que ça se complique. Tout le monde et n'importe qui peut se prétendre psychothérapeute, le titre n'étant actuellement pas protégé en France. Ceci ne veut pas dire que ce sont tous des charlatans... Il n'est en effet pas rare de voir des psychologues ou des psychiatres qui sont également psychothérapeutes. Il est d'ailleurs recommandé de se tourner vers ces derniers afin de pouvoir bénéficier de conseils venant de professionnels.

Le psychanalyste :

Il se base sur la pratique et la théorie de la psychanalyse issue de Sigmund Freud. Il doit avoir suivi une formation auprès d'une association psychanalytique. S'assurer du sérieux de son interlocuteur est encore primordial et peut être vérifié en contactant des associations reconnues comme la Société psychanalytique de Paris, l'École de la cause freudienne ou l'Association Lacanienne Internationale

CIement votre

merci pour ces eclaircissements ! bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

il faut consulter quand on va mal ou avant d 'aller tres mal

Modifié par hannaspye

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

il faut consulter quand on va mal ou avant d 'aller tres mal

et quand on parle de psychologue, c'est un pschiatre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

 

Le psychiatre
separateur




Le psychiatre est d'abord un médecin spécialisé en psychiatrie, préparé à traiter des maladies mentales sérieuses telles, la schyzophrénie, la maniaco-dépression, des psychoses de divers types etc. Dans la plupart des localités, sauf dans les plus grands centres, le psychiatre traite ses patients surtout à l'aide de médication. Un petit nombre seulement vont ajouter à la médication des rencontres de psychothérapie qu'ils assument eux-mêmes, ou parfois travaillent en collaboration avec d'autres professionnels qui assument la partie psychothérapie.

Certains clients, présentants des troubles plus légers de type névrotique réfèrent aussi parfois à un psychiatre pour être suivi en psychothérapie. Ca permet à ces personnes qui n'en auraient pas les moyens, d'avoir les services dont ils ont besoin, étant donné que ces services sont alors couverts par le régime de l'assurance-maladie. Il est à noter cependant que ça n'est pas tous les psychiatres qui sont formés en psychothérapie même s'ils s'engagent dans ce type d'activité. Comme pour les psychologues, la formation de base en psychiatrie ne fait pas nécessairement d'eux des spécialistes de la psychothérapie.

Il sont les seuls parmi ces professionnels, actuellement ( les psychologues américains, et peut-être québeçois éventuellement...seront bientôt en mesure de prescrire des médicaments pour troubles mentaux. ) à être autorisés à prescrire de la médication pour problèmes mentaux.

 

separateur
Psychologue
separateur




Un psychologue, selon les règles du Québec, est un professionnel de la santé mentale détenant minimalement une maîtrise en psychologie et faisant partie de l'Ordre des psychologues du Québec.

Cependant, ça n'est pas nécessairement tous les psychologues qui sont habilités à faire de la psychothérapie. Car, il y a plusieurs spécialisations possibles à l'intérieur de cette discipline. On retrouve, entre autres, la psychologie industrielle, communautaire, scolaire, légale etc


Psychologue-psychothérapeute


Etre psychologue-psychothérapeute est donc une autre spécialité en soi. Il est possible d'obtenir à l'intérieur d'une maîtrise en psychologie d'orientation clinique, une certaine formation de base à la psychothérapie. Cependant, un grand nombre de psychothérapeutes reconnus au Québec, sont des professionnels qui se sont donné une spécialisation dans une approche quelconque ( soit gestalt, auto-développement, thérapie brève, approche systémique, psychanalyse, pour ne nommer que les plus courantes ). Perfectionnement qui implique habituellement entre trois à cinq ans (à temps partiel ) de cours théorique, de supervision professionnelle et parfois une psychothérapie personnelle.

Le psychologue-psychothérapeute peut intervenir sur des problèmes d'ordre psychologique de tout genre: soit d'ordre personnel, tels dépression, troubles de personnalité ou d'ordre relationnel comme des problèmes de couple, de relation parent-enfant, relations de travail etc. Le psychologue-psychothérapeute est le seul qualifié pour pouvoir permettre des changements importants au niveau des structures de personnalité. Sa façon d'intervenir variera dépendemment de l'approche dans laquelle il est spécialisée. Il sera alors habituellement spécialisé dans l'une ou l'autre des grandes orientations reconnues en psychothérapie, soit psycho-dynamique, humaniste, cognitive-behaviorale ou systémqiue-interractionnelle. (Voir autre fiche sur la différence entre les divers types de thérapie et ses résultats.) Contrairement au psychanalyste, il travaille en interaction directe avec le client.


À ne pas confondre:
psychologue-psychothérapeute et psychothérapeute en relation d'aide.



Le titre de psychothérapeute et l'acte de la psychothérapie n'étant pas protégés par la loi, comme l'est l'acte médical par exemple, ce titre et cette activité sont utilisés par des "aidants"qui n'ont pas toujours la compétence adéquate pour traiter sérieusement des problèmes humains. Ainsi au niveau des psychothérapeutes en relation d'aide, la qualité de la formation de ces "intervenants" peut varier énormément. On rencontre souvent de véritables amateurs, qui s'improvisent spécialistes d'une technique quelconque après une ou quelques sessions de fins de semaine. Par ailleurs certains psychothérapeutes n'ont pas la formation de base en psychologie, mais sont tout de même allés chercher une formation substantielle, leur permettant de faire une "relation-d'aide" de qualité, et efficace en autant qu'ils se limitent à ce genre d'intervention. ( support de deuil, aide par rapport à un problème préçis et bien circonscrit)

 

separateur
Psychanalyste
separateur




Le psychanalyste est, soit un psychiatre ou un psychologue de formation, parfois même quelqu'un qui a une formation avançée en sciences humaines, ( philosophie, sociologie ..) mais a satisfait à l'exigence première, soit d'avoir complété sa propre psychanalyse.

On pourrait définir une psychanalyse comme une psychothérapie, à très long terme (entre cinq à dix ans ) dont l'objectif est d'amener le client à réduire au maximum ses processus inconscients, afin de mieux comprendre les réels motifs de ses comportments. Par cette démarche la personne espère devenir de plus en plus capable de vivre en toute liberté.

Ce qui est caractéristique de la façon d'intervenir du psychanalyste, c'est qu'il ne se place pas en interaction directe avec son client. Le client est invité à s'étendre sur un divan et à exprimer tout ce qui arrive à sa pensée. C'est ce que l'on appelle la méthode de "libre-association". Le psychanalyste qui se place en dehors du champs de vision du client, va parfois interprêter les propos rapportés par le client.

Voilà les principales distinctions que l'on peut faire par rapport à ces divers spécialistes. D'autres fiches suivront pour expliquer de façon plus détaillée les différences importantes entre les grandes orientations.
 

         
         
         
         

oula le bug ....

y en a un qui est rembourser l autre non aussi

Modifié par hannaspye
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.