Aller au contenu
MissBouby

Un samedi matin sur la Terre

Messages recommandés

Il est 7h, je viens de recoucher le dernier né. La grande dort encore. Je te rejoins dans le lit. Ça fait du bien d’être au calme, ça fait du bien de pouvoir encore profiter du lit après 7h.

Je me rapproche de toi, pose ma tête sur ton épaule. Je crois que je t’ai un peu réveillé, tant mieux, on doit être deux pour ce que je prévois de faire.

Je glisse ma main sur ton torse, puis ton ventre. Je t’entends grommeler, mais je continue. J’arrive à l’élastique de ton pyjama, c’en est fini le temps où l’on pouvait dormir nu l’un à coté de l’autre. Mais ce morceau de tissu ne va pas m’empêcher de continuer et la grosseur que je sens me confirme que tu en as aussi envie.

Je commence à te branler doucement, je caresse aussi tes bourses. Je vais descendre rejoindre ma main. Tu sens mes lèvres s’approcher, je sais ce que tu veux, mais je vais te faire attendre.

Je dépose d’abord quelques baisers par ci par là, je joue avec ma langue sur ton frein. Je sens que tu veux plus. J’approche alors mes lèvres, je commence par prendre ton gland en bouche, puis je le retire et petit à petit je prends de plus en plus possession de toi. Je sais que tu aimes car tes mains sont venues se perdre dans mes cheveux. Je continue à te sucer, lentement mais profondément comme tu aimes.

Je sens ensuite tes mains quitter mes cheveux pour se poser sur mon dos. Je comprends que tu veux que je remonte. Je pose ma tête sur ton épaule un instant, mes mains son toujours sur ton bas ventre à te caresser et à te branler. Tu me fais basculer sur le dos.

Je te sens m’embrasser le cou puis descendre. Tu m’enlèves les bretelles de ma nuisette pour me dévoiler la poitrine. Tu me regardes un instant, tu sais ce que je veux. Alors tu commences à m’embrasser, à jouer avec mes seins. Ta main ne reste pas immobile, elle est déjà partie sur mes cuisses, puis entre elles. Elle connaît le chemin par cœur, elle sait ce que je veux, ce que j’aime. Pendant que tu continues à m’embrasser, ta main me caresse les lèvres délicatement, tu joues un instant avec mon bouton.

Ta main remonte pour te laisser la place, tu te glisses entre mes cuisses. On s’embrasse enfin, il n’y a plus de fougue dans nos baisers mais une tendresse, une douceur infinie. Cette même douceur que tu utilise pour entrer en moi, enfin. Je te sens entrer profondément, sans brutalité, pourtant la bête qui sommeille en toi n’est pas loin. Je le vois dans tes yeux. Tu commences à aller et venir, doucement puis petit à petit je sens ta chevauchée s’accélérer, tout comme nos respirations. Le plaisir monte, j’ose gémir de plaisir. Je sens que tu vas bientôt jouir, tout comme moi. Nos corps sont habitués l’un à l’autre. Tu me sens me contracter moi aussi. L’orgasme arrive enfin, libérateur. Je te sens te répandre en moi.

Ta tête retombe sur l’oreiller. Tu te rallonges là où je t’avais réveillé. Je repose ma tête sur ton épaule. Tu me murmure quelque chose à l’oreille. Je te réponds la même chose.

Il est 8h, nous sommes un samedi matin sur la Terre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Que dire de plus, un joli calin du matin,

Un régal pour commencer le week end :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que de douceur dans ton texte :lal:

J'aime aussi beaucoup le titre que tu reprends à la fin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

Tres beau récit merci la Miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waahou très beau récit j'adore merci de nous l'avoir fait partager :content::P miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant de douceur sur Terre :content:

Merci Miss

Vivement samedi prochain :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh faudra attendre encore une semaine

:content:

j'en ferai d'autre, mais faut que je sois inspirée :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anselmea00

Ouah magnifique. ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un si beau texte avec du plaisir et de la tendresse. Un grand merci à toi.

Anselme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.