Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mikomix

The love boat...

Recommended Posts

Un long voyage... Chap 1...

5h du matin… La rue était encore déserte…

Que j’aime me sentir seul dans un tel instant, seul au monde…

Les lampadaires illuminaient mon visage maculé d’eau de pluie…

Les oiseaux roucoulaient pensant le soleil présent mais il n'en était rien, juste une lumière artificielle sous une pluie fine et tiède.

Je regarde ma montre, je suis en avance, je peux me permettre de flâner sous la pluie…

Mon sac de voyage sur l’épaule, je m’évapore d’un trottoir à un autre dans un brouillard de pluie matinale.

Outre le clapotement de la pluie sur les feuilles mortes des trottoirs, le miaulement des chats du quartier en pleine parade nuptiale... un claquement de talon sur le bitume se fait entendre non loin de là…

Le visage trempé et les yeux embués, je pense distinguer une silhouette féminine se précipitant dans une ruelle comme pour se cacher de moi…

Ma curiosité me perdra pensais je… mais je décide de m’y engouffrer à mon tour…

Alors que mon ombre remplissait la ruelle… plus rien, plus un bruit, pas même celui des chats ou de la pluie… Mais surtout Il n’y avait personne. Suis-je bien réveillé ?

Mon regard tourna autour de moi, mais non il n’y avait plus personne. C’était l’heure d’y aller…

« Je vais être en retard maintenant… »

A peine ma décision de repartir prise et les talons tournés à la ruelle, qu’un souffle vint me caresser l’échine… Comme un courant d’air mais beaucoup plus suave et délicat !

Mon corps était comme paralysé, pétrifié, non pas de peur mais de plaisir ! Je ne pouvais l’expliquer...

Puis une voix me murmura…

« N’ait pas peur ce n’est que moi… »

Par ces simples mots mon corps dégoulinant de pluie se tourna de lui-même comme s’il avait reconnu la voix…

De quelques centimètres je pouvais voir ce visage angélique face à moi. Une mèche de cheveux recouvrait son visage ruisselant !

Etais ce un ange ? Une déesse ?

Plus un mot ne sortit de sa bouche mais ses mains se sont mises à parler pour elle !

Glissant le long de mon torse … je sentais la chaleur qu’il s’en dégageait.

Je ne savais que faire ! Savourer, je ne pouvais faire guère plus.

Puis elle prit mes mains et les posa de chaque côté de sa taille tout en s’approchant de mon oreille…

« Je suis toute à toi et tu es tout à moi » me chuchota t’elle à l’oreille…

A partir de ce moment là, je repris le contrôle de mon corps.

Je sentis à nouveau le bout de mes doigts collé sur son chemisier trempé !

Mon torse collé au sien et ses mains empoignant mes fesses…

Nous étions seuls au monde. Plus rien n’importait !

Elle me poussa violemment et sensuellement contre cette vieille porte de bar abandonné qui se trouvait derrière nous…

Mon nez se glissa dans son cou… je pouvais sentir son parfum se mélanger à celui de la rosée du matin… sur les pelouses aux alentours…

Son souffle court et intense enivrait d’un doux bruit cette ruelle si triste auparavant…

Elle glissa ses doigts sur mon ventre pour défaire les boutons de ma chemise lentement… Pendant que mes doigts replacèrent sa mèche de cheveux pour voir encore mieux ce visage d’ange !

L’eau coulait sur ses joues d’une façon si sensuelle… pour descendre le long de son cou et atteindre le creux de ses seins que l’on devinait à travers son chemisier détrempé…

Sa bouche se porta sur mes pectoraux ce qui me donna d’intenses frissons tout le long du dos…

Du bout de mes doigts je caressais son dos si parfaitement dessiné… pour lui rendre le plaisir qu’elle me donnait …

Nos deux corps enlacés se caressant mutuellement, c’était comme un rêve…

Moi qui me préparais à vivre un voyage extraordinaire avec mes amis à bord d’un bateau en direction du Québec, voilà que je me retrouve dans une ruelle à peine parti de chez moi… mon voyage commençait bien…

La pluie s’intensifiait … Un nuage de vapeur s’échappait de nos deux corps…

Nous étions comme les pierres brûlantes des hammams … Le vent et le froid extérieur ne nous troublaient aucunement…

Mon torse dénudé et trempé pouvait sentir sa poitrine ferme et excitée serrée contre moi…

Nos mains ne cessaient de se parcourir l’un et l’autre, comme si nous étions privés de la vue et que seul notre sens du toucher nous était laissé…

Je me sentais comme devait être Goya peignant la Maja nue… Découvrant toutes les parcelles de son corps au fur et à mesure du pinceau…

Mon dos collé à cette porte si froide et pourtant je ne ressentais que de la chaleur…

Elle se retourna devant moi, me laissant apprécier ses courbes et sa croupe…

Me prit mes mains et les fit glisser sur son ventre…

Ma bouche ne pouvait s’empêcher de lui mordiller le cou…

Un petit cri de plaisir s’échappa de sa bouche, où la pluie se faisait un plaisir de surfer…

Je sentis alors un petit mouvement de bassin se frotter à moi… délicatement de gauche à droite… d’avant en arrière…

Mes mains entre les siennes remontaient son ventre jusqu’à sa poitrine…

Je ne pouvais cacher mon excitation à de tels contacts…

Nos cœurs battaient en rythme, nos respirations devenaient si fortes et si intenses que cela me faisait tourner la tête…

Je prenais un plaisir envoûtant à son contact…

Ses mains, dans son dos, se posèrent sur ma ceinture…

Je caressais ses tétons si fermes… du bout des doigts… mais c’est bien ma langue qui en rêvait…

Je sentis ses mains glisser dans mon pantalon…

Une voiture passa…

Mais nous étions tellement en osmose, que rien ne pouvait nous déranger…

Son dos tout contre moi, ses mains qui me caressaient… je sentais le désir déjà très présent encore s’intensifier…

Un sursaut de sauvagerie me fit la plaquer contre la porte…

Je reprenais le contrôle que j’avais perdu depuis un long moment…

Mes lèvres qui parcouraient son cou, glissèrent entre ses seins…

Puis vinrent se poser sur ses tétons…

Je passai ma langue sur chacun d’eux en les prenant délicatement de mes mains…

Je sentis son ventre se contracter sous mes baisés…

Je descendis ma bouche sur son nombril… et finis pas avoir une magnifique vue de tout son corps à ses pieds…

Je soulevai sa robe… et glissai mes mains sur ses fesses… et embrassai ses cuisses qui m’étaient offertes…

Mon visage se posa sur sa petite culotte… tout humide…

De ma bouche et mes mains posées de chaque coté de ses hanches, je la descendis…

Ses mains posées dans mes cheveux… Je glissai ma langue entre ses cuisses…

Je sentis ses ongles délicatement se refermer dans mes cheveux …

Sa respiration s’accélérait…

Des petits « oui…. » sortaient de sa bouche…

Mes mains caressaient ses cuisses… pendant que ma bouche et ma langue prenaient un plaisir inouï à la titiller entre les cuisses…

Son nectar de plaisir dans ma bouche m’excitait de plus en plus, m’étonnant moi-même que cela pouvait être possible…

Ses jambes se raidirent à chaque coup de langue… Quoi de plus beau qu’une femme jouissant de par sa bouche …

Ses mains me serraient de plus en plus le cuir chevelu…

Lui caresser le clito de ma langue et mes lèvres ne faisait qu’augmenter ses cambrures et ses petits cris…

Petits cris qui devinrent de grands cris de plaisir !

Elle m’attrapa par le cou et me fixa d’un regard perçant comme pour me dire :

« Prends moi… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout en remontant mon corps le long du sien, mes mains descendirent sa culotte nouée entre mes doigts …

Je sentis ses genoux l’un après l’autre se lever et se frotter à moi pour m’aider à extirper ce morceau de tissu… Que je ne pus m’empêcher de mettre dans ma poche… tel un trophée tout rose…

Ses mains s’introduisirent doucement dans l’ouverture de mon pantalon…

Je sentis ses doigts frais à travers le tissu de mon boxer… ce qui me fit frissonner une nouvelle fois de plaisir…

La pluie cessa de tomber… pour laisser place à un petit rayon de soleil…

Les gouttes de pluie ruisselaient sur nos peaux à demi nues…

Elle sortit mon sexe déjà dressé d’excitation et de plaisir…

Je lui soulevai sa jupe en la plaquant contre la porte… Et pris ses cuisses entre mes mains pour la soulever contre moi…

Ses mains m’entouraient le cou et finissaient dans mes cheveux…

Sa bouche me mordilla l’oreille et me murmura…

« Je ne réponds plus de mon corps, entre en moi ! »

Je m’introduisis en elle doucement… lentement, sensuellement… Afin d’en ressentir tous les plaisirs de la pénétration…

Un souffle suivi d’un cri de plaisir jaillirent de sa bouche…

Ma bouche dans son cou m’empêchait de gémir à mon tour… où alors d’une façon très étouffée que l’on ne pouvait à peine déceler…

Mais elle le sentait… Ses cuisses s’écartaient de plus en plus dans mes mains, pour me laisser entrer en elle de plus en plus profondément…

Mon pantalon à mi-fesses… Sa jupe relevée…Trempés… Décoiffés… Nous étions en harmonie totale…

Nos coups de reins mutuels étaient en osmoses…

Elle pouvait me sentir au plus profond d’elle…

Je sentais son entrejambe se resserrer contre mon sexe ce qui nous donnait un plaisir inouï …

Nos deux têtes collées l'une à l’autre, nos hanches emboitées… nous ne faisions qu’un…

Notre fusion corporelle était intense et de plus en plus sauvage…

A chaque coup de rein je la sentais s’éloigner de moi… mais revenir aussitôt autour de mon sexe engorgé de sang…

Les nervures de mon sexe me permettaient de sentir toutes les sensations possible dans le corps d’une femme…

Nos cris et soufflent s’entendaient maintenant et résonnaient à travers la ruelle…

Me griffant le dos… ses doigts vinrent à mon visage pour m’amener à ses yeux…

Je sentais dans ses yeux une impuissance à se contrôler…

Nous étions proche du plaisir ultime…

Les yeux dans les yeux… Mon sexe en elle… Mes mains portant ses cuisses…

Je fis ressortir mon gland d’entre ses cuisses… puis le rentrai à nouveau délicatement…

Je pouvais voir mon sexe ressortir et rerentrer en elle entre nos deux ventres… mais mon regard se posa à nouveau dans le sien…

Elle se mordillait les lèvres comme pour se contenir… puis me dit :

« Ensemble, ensemble … »

Mes mains serrèrent ses fesses de plus belle… Je la pénétrais de plus en plus fort…

Jusqu’au plaisir ultime… Qui nous fit crier et jouir ensemble…

L’écho de nos voix résonnait dans la ruelle…

Une porte claqua au loin…

Une voix inconnue celle-ci se fit entendre… :

« mais que faites vous ici ?! »

Un sursaut…

Plus un bruit…

Les yeux fermés…

Mes mains se posèrent sur mon visage…

Pas une goutte de pluie…

Je n’étais plus debout mais allongé…

Je ne savais plus où j’étais…

Je ne voulais pas ouvrir les yeux de peur de…

… de ne plus être dans cette ruelle…

Je me décidai à ouvrir les yeux…

J’étais dans mon lit…

Mais alors ce n’était qu’un rêve… Tout avait l’air si réel pourtant…

J’étais anéantis de déception…

Je m’assis au bord de mon lit… Me pris la tête entre les mains… et la première idée qui me vint :

« Je n’ai même plus de souvenir de son visage… ! »

Déçu et en même temps heureux d’avoir eu de telles sensations de plaisir…

Je me levai en me disant :

« Vivement ce soir que je me rendorme… et pourquoi pas finir ce rêve… »

Mal réveillé, je me pris les pieds dans mon pantalon jonché sur le sol…

Je le ramassai… Et le posai sur mon lit…

Quelque chose tomba de mon pantalon…

Je me penchai… Et là… un sourire vint sur mon visage… :

« Comment cela est possible ?! »

Sous mes yeux… sur le sol…

Une petite culotte rose…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations, je trouve ton histoire merveilleusement bien écrite et l'idée très sympathique. J'aime beaucoup ta plume, continue comme ça!!!

J'espère que tu ne m'en voudras pas, j'ai pris la liberté de corriger les quelques fautes que j'ai trouvées. Je ne le fais que très rarement et uniquement pour les textes qui le méritent. C'est juste pour le confort des lecteurs et pour ne pas rompre le charme du récit, ce n'est pas une critique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Erreur, très cher, il faut TOUJOURS se relire!!!

:twisted: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Voui" bon d'accord ! Snif ! Sinon quoi j'ai la fessée lol :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grrrr, la méchante modo va te punir!!!

:-D

Bon ok, fin du HS!

:twisted: :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas sur la tete que sur les fesses alors !!!! "Merki" par avance :twisted:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

incroyable comme tu m'as fait décoller :twisted:

j'adore ta plume, tu es très doué et c'est avec plaisir que je lirais tes histoires futures, n'hésites pas à nous faire rêver :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime ta façon d'écrire, tu ne lésines pas sur les détails et cette histoire regorge de sensualité :twisted: Continue à nous faire rêver ainsi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.