Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Evaa

impuissance féminine ?? 25 ans, jamais eu de plaisir

Question

Salut à tous,

je reviens poster ici car je ne trouve pas de solution à mon probleme. :wink:

j'ai 25 ans et je vous précise tout de suite que je n'ai pas de soucis avec mon apparence physique, je me fais beaucoup draguer par des gars super mignons.

Mais voila, je suis en couple depuis 6 ans, je n'ai pas connu beaucoup de mecs au lit,

Je commence à péter un cable car je n'ai jamais eu de vrai plaisir, je n'arrive pas à me masturber ( !!! ), je suis tres frustrée mais quand je passe à l'acte je n'ai vraiment aucun plaisir.

je n'aime pas les cunis, jtrouve ça meme desagreable 8)

pensez vous que je suis impuissante ? je n'ai pas de vrais fantasmes, c'est de pire en pire,

avant j'arrivais encore a etre un peu sexuée, maintenant on dirait que j'ai zappé le truc completement par lassitude.

Suis je en fait completement lesbienne ?

je ne sais plus ou j'en suis, je suis allée a 4 seances chez une sexologue bien mais je ne peux plus payer la suite et ça ne m'a pas beaucoup aidé 8)

toutes vos suggestions sont les bienvenues, je pete un cable de frustration car je connais la sensation d'avoir un orgasme seulement en rêve,

aidez moi svp :'(

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3 réponses à cette question

Recommended Posts

Je vais moi aussi appuyer les propos de Palmyre :wink:

Je vais seulement rajouter quelques précisions sur le rapport éventuel avec l'homosexualité dont tu as parlé.

Une femme qui inhibe sa nature homosexuelle peut effectivement inhiber inconsciemment la sensibilité de son corps lors de ses relations hétérosexuelles, c'est assez courant lorsque la frustration émotionnelle et sexuelle sont réprimés pour les bienfaits de l'entourage, pour les apparences etc...

L'oubli de soi, le mutisme contraint peut avoir des effets de ce genre.

Cela-dit cela ne veut pas dire que c'est la solution systématique à ce type de problèmes. Je pense aussi que la clef est de cultiver ton imagination, par la lecture notamment pour éveiller la chose sur laquelle repose toute la sexualité, à savoir le désir. Découvre toi psychologiquement puisqu'il semble que c'est bien là que réside la cause et donc la solution de ton problème.

Qu'éprouves tu pour ton compagnon? Qu'elle sont vos rapports? Te sens tu mise sous pression dans votre couple?

Tu n'es pas obligée de dévoiler les réponses à ces questions, c'était justes des pistes possible pour ta réflexion.

8)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que dire de plus après une si juste réponse...

Pour en rajouter un peu, effectivement, on le parle pas d'impuissance mais plutôt de frigidité pour le problème que tu soulève. Cela dit, tu dis toi-meme que tu connais l'orgasme dans tes rêves donc tu y as accès. Reste a trouver la voie pour y parvenir consciemment, d'abord seule, puis en couple.

J'imagine que si tu y parviens en rêve, lorsque tu dors, c'est Parce que le contrôle que tu exerces sur ton corps, tes émotions, se relâche. Ton corps ne t'appartient plus vraiment et c'est ton inconscient qui gère ce que tu ressens. Je rejoint Palmyre sur l'idée du blocage psychique : quelque chose t'empêche de t'autorises à accéder au plaisir, à lâcher prise.

Comme Palmyre je suis a ta disposition si tu souhaite en parler.

Bon courage dans ta recherche du plaisir. Tu as fait le premier pas pour le découvrir cependant : en parler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Evaa

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais faire une petite mise au point. Ton absence de libido n'est en rien lié au fait d'être lesbienne ou hétéro. Les lesbiennes éprouvent désir et plaisir de la même manière que les femmes hétéro, il n'y a aucun lien entre les deux.

Maintenant, le souci qui t'amène à poster dans cette rubrique. L'impuissance est l'incapacité à atteindre et maintenir une érection de qualité satisfaisante, ça concerne les hommes et pas les femmes. Tu te plains de ne pas éprouver de plaisir et te sentir terriblement frustrée, c'est donc que le désir est présent, ce qui est déjà un point positif.

L'orgasme féminin est quelque chose de compliqué, il est lié non seulement au désir et à l'excitation physique, mais aussi à un état d'esprit, à une capacité à se laisser aller, ce qu'on appelle le "lâcher prise". Pour l'atteindre, il est nécessaire de se sentir suffisamment à l'aise pour réussir à libérer toutes les émotions que l'on refoule en temps normal. Cela demande parfois un travail sur soi pour réussir à atteindre cet état d'esprit. Il importe avant tout de se sentir en confiance avec son partenaire et avec soi-même.

Le fait de ne retirer aucune satisfaction de la masturbation ni des caresses au sein du couple, de même que ton aveu de ne pas avoir de fantasmes me font penser que tu dois avoir un blocage vis à vis de la sexualité. Seule toi peux trouver l'origine de ce blocage. Il peut être lié à ton éducation, à des préjugés, à un traumatisme subi pendant ton enfance... Le verrou psychologique est parfois très puissant.

Tu as envie de connaitre l'orgasme, il te faudra certainement du temps pour y parvenir et tu as un long chemin à parcourir avant d'y arriver. Avant la jouissance, il faut que tu découvres les sensations de l'excitation physique et que tu arrives à prendre un certain plaisir aux caresses. Sans cela, tu ne peux pas atteindre l'orgasme. Je ne te connais pas, c'est difficile de te donner des conseils, des pistes. As tu déjà lu certaines confessions sur le forum? Si oui, ont-elles réveillé des envies chez toi? Il faut avant tout découvrir ce qui te fait réagir. Une fois que tu as trouvé ça, n'hésite pas à te caresser doucement en pensant à ce qui t'excite, cherche juste à provoquer des sensations agréables. Explore ton corps pour voir quelles caresses provoquent les réactions les plus fortes. Mais pour ça, il faut que tu sois détendue et relax, ne stresse pas et prends ton temps, ne le vis pas comme une contrainte ou une obligation, juste comme un moment où tu t'accordes le temps et le droit de profiter pour te faire du bien. Petit à petit, tu devrais te rendre compte que ça peut être très agréable et, au fur et à mesure, te sentir plus à l'aise avec tout ça.

Ton compagnon est-il conscient de la situation? Qu'en pense t-il, comment vit-il tout ça?

Si tu souhaites m'en parler en privé, tu peux m'envoyer un MP

Bisous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.