Aller au contenu
praiatou

Première expérience d'anulingus

Messages recommandés

Ma rencontre avec Viviane a été inattendue ; c'était dans une soirée, je la regardais danser - plus pour son assurance et sa gestuelle que pour son physique - et elle s'en est aperçue ; je le lui ai carrément dit sans préciser la fin de la comparaison (un peu de tact ne fait pas de tort) et ça lui a plu. Elle a dû sentir que j'étais sincère, que ce n'était pas un moyen de la draguer.

Elle m'a proposé aussitôt de danser avec elle, bien que n'étant pas à son niveau j'ai accepté. Elle a voulu ensuitedicuter un peu et nous sommes allés rejoindre ses copines. Elle ne m'attirait pas plus que ses copines, mais c'était elle qui "menait la danse" sans vouloir faire de jeu de mots.

On ne peut pas dire que c'est l'alcool qui nous a fait tourner la tête car nous sommes restés sobres et conscients de nos actes. Mais plus le temps passait, plus cette femme que je découvrais me fascinait. Elle parlait beaucoup plus que moi, je n'avais pas d'effort à faire pour entretenir la conversation, d'ailleurs il y avait aussi ses copines.

Je ne savais pas comment tout cela allait finir, d'ailleurs je ne me posais pas la question, elle ne me venait même pas à l'idée.

A suivre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout naturellement et sans que je l'aie vu venir, j'ai fini la soirée chez Viviane. Nous étions en pleine possession de nos facultés et par conséquent parfaitement conscients de ce que nous faisions. Elle m'avait entraîné et je comprenais bien ce que cela signifiait.

Pourtant pas un geste "déplacé" entre nous, pas même un baiser sur la bouche. Cela semblait aller de soi, mais pour moi cela avait quand même un parfum d'irréel ; j'avais du mal à y croire.

Quelques heures auparavant je ne connaissais pas cette femme, pas mal du tout par ailleurs. Je n'avais rien fait de conscient pour tenter de l'attirer ; je ne l'avais même pas remarquée, du moins en tant que femme, ce qui avait attiré mon regard c'était sa façon de se mouvoir. Si à brûle-pourpoing quelqu'un m'avait demandé de la décrire avant que j'aie passé ce temps à discuter avec elle et ses copines, j'aurais juste été capable de répondre qu'elle était pas mal, de taille moyenne, fine ; et à l'instant même je n'aurais même pas su dire si elle portait une robe, une jupe avec un chemisier ou un pantalon ! Quand à sa poitrine, je ne l'avais pas particulièrement observée !!! Son visage ne m'avait pas paru présenter de particularités : elle n'était ni d'une beauté extraordinaire, ni désagréable à regarder. Pour un peu je ne l'aurais pas reconnue le lendemain dans la rue ...

Je ne comprenais donc pas comment je me retrouvais subitement et si rapidement chez elle pour finir la soirée. Mais le moment n'était plus à se poser ce genre de question, plutôt à tenter de me demander si j'avais des protections avec moi.

Or il me semblait bien que non ...

A suivre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ralala ça suffit on veut la suite :twisted:

ah mojito, tu devrais plutôt écrire "je" :P , il y a des récits plus passionants.

Mais je vais continuer pour toi, à moins que tu ne finisses par te lasser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un côté je suis partisan du risque minimal, de l'autre avec un préservatif il y a des choses qu'on ne peut pas faire ... et ce genre d'accessoire ne peut pas s'utiliser pour tout ; donc ça limite considérablement les possibilités de jeux et de plaisirs.

Par conséquent quand on peut s'en passer, c'est mieux ; mais pour cela il faut une grande confiance réciproque. La confiance, comment s'acquiert-elle, c'est un autre - et vaste - débat.

Je me voyais mal commencer à fouiller partout dans mes affaires !

Et je ne voulais pas gâcher cette fin de soirée qui s'annonçait sous de bonnes augures.

Je remis donc à plus tard le moment de remettre cette question sur le tapis ; c'est-à-dire dans le feu de l'action. A moins que, puisque Vivianne semblait prendre les choses en main depuis le début, elle n'ait déjà résolu ce problème. A quoi cela servirait-il que Ducon se décarcasse ... pardon que les femmes soient les égales de l'homme si ... ?

Viviane me propose de boire quelque chose, nous optons l'un et l'autre pour une boisson non alccolisée, histoire d'être en pleine forme le moment venu.

Nous continuons notre conversation interrompue avant notre trajet vers son domicile, cette fois-ci plus précisément orientée vers ses goûts personnels transparaissant dans son logement.

Elle n'est pas pressée, moi non plus. Tout ceci m'amuse.

A suivre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.